AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Michelinaix


Michelinaix
  13 juin 2019
La BD aura deux intérêts collatéraux : le premier est d'expliquer par son titre même ce qu'est une schizophrène et le deuxième de fournir en belle lapalissade page 441 (à savoir « Tous deux vieillis et diminués savent que leur vie d'avant est derrière »).

Ceci nous incitera, pour placer un oxymore (figure de style opposable à une lapalissade) à écrire que dans cet album le graphisme est lumineux, surtout lorsqu'il est question de l'univers de la nuit. Relevons également que l'auteure propose de belles reproductions "faites maison"
Il est question dans le récit en images que de la vie dans l'après-seconde guerre mondiale d'Unica Zürn, une artiste dont certaines oeuvres renverraient quelque peu à des variations en couleurs et en forme du test de Rorschach qu'elle passa d'ailleurs peut-être au cours de ses internements.

Unica Zürn est née à Berlin en 1916 et morte à Paris à l'âge de soixante-et-un ans, notons qu'elle partagea une partie de sa vie avec Hans Bellmer connu pour avoir décoré le camp des Milles près d'Aix où il fut incarcéré durant la Seconde Guerre mondiale. Des pages documentaires sont présentées, en fin d'ouvrage ; elles permettent d'apprendre en particulier l'existence du Musée d'art et d'histoire de l'hôpital Sainte-Anne.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus