AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344035306
192 pages
Éditeur : Glénat Manga (19/06/2019)
4.32/5   25 notes
Résumé :
Un saut temporel de 12 ans dans le passé donne au jeune Takemichi l'occasion de sauver son ex-petite amie, victime des règlements de comptes d'un gang appelé Tokyo Manji-kai.

Après s'être attiré la sympathie du chef du clan, Takemichi retourne enfin dans le présent. Mais c'est pour y découvrir que son meilleur ami est devenu un cadre important de l'organisation criminelle...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
XanderOne
  04 juillet 2019
Deuxième tome de Tokyo Revengers qui s'annonce vraiment comme l'une de bonnes surprises de cette année 2019 !
Ici, nous retrouvons Takemichi qui est de retour dans le présent, après avoir fait le plein d'informations et qui va donc enquêter en compagnie de Naoto et se rendre compte que son ami Atsushi est devenu un cadre important du Tokyo Manjikai ! Mais voilà, cela ne veut pas dire que Atsushi a la vie de rêve, bien au contraire. Les choses semblent avoir mal tournées à partir d'une certaine date et la disparition soudaine d'un certain personnage.
Takemichi va donc avoir une nouvelle mission dans le passé, sauver un personnage afin que les choses ne dérapent pas et ainsi parvenir à changer leur avenir à tous. de son coté, Naoto aura compris comment fonctionne le voyage temporel, et que lorsque Takemichi se retrouve dans le passé, son corps du présent est en quelque sorte mort. Il doit donc veiller sur lui en permanence.
J'aime beaucoup l'idée, mais je trouve que c'est un peu le point faible du manga, car si Takemichi passe 15 jours dans le passé, ça veut dire qu'il passe 15 jours dans une sorte de coma dans le présent. On peut se demander si à terme, cela ne va pas lui causer des soucis neuronaux et/ou physiques, car l'on sait que passer un certain temps dans le coma est très préjudiciable pour le corps. Pour l'instant, ceci n'a pas été abordé, mais je me dis que ce serait une bonne chose, que d'apporter une attention particulière sur ce point, ce qui ferait gagner le titre en crédibilité.
Une fois son retour dans le passé effectué, Takemichi va avoir fort à faire, notamment pour changer les choses, surtout qu'il doit essayer de faire entendre raison sur certains point à Draken et Mickey, et autant dire que ce n'est pas gagnée !
J'ai trouvé ce tome plus sombre que le précédent, plus approfondi aussi notamment au niveau des personnages. Draken, Atsushi et Mickey se révèlent vraiment passionnants et attachants. J'ai hâte de voir comment les choses vont évoluer dans le prochain tome, surtout que celui-ci se conclue sur un cliffhanger haletant. Il y a juste un case inquiétante qui nous a été dévoilée pour le tome 3 et qui je l'espère ne nous spoile pas qui est le responsable du drame qu'il faut éviter car les mots que dit Pachin me laissent perplexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Rickola
  22 juin 2019
Lorsque j'avais parlé du premier tome, j'avais volontairement éludé un élément important car cela aurait pu être un mini spoil, à savoir le fait que Takemichi n'est pas bloqué dans le passé, mais fait au contraire régulièrement des allers-retours entre les deux époques. Je le précise ici car c'est un élément clé dans le développement de l'intrigue et de ses enjeux. En effet, chaque retour au présent permet à notre héros de transmettre les informations obtenues à Naoto, le frère d'Hinata, qui est policier et la seule personne au courant du pouvoir de Takemichi. Ainsi, les deux peuvent travailler ensemble sur les moments clés qui ont amené le Tokyo Manjikai à assassiner Hinata. Ces retours au présent sont également l'occasion de croiser d'anciens amis de Takemichi, ou des membres de gangs, et de constater leur évolution.
Cet élément de l'intrigue est loin d'être un gimmick et contribue grandement au développement émotionnel des personnages. L'auteur utilise l'idée classique des histoires de voyage dans le temps, à savoir l'effet papillon qui fait qu'une action à un moment donné peut avoir de grosses répercussions plus tard. de même, le fait de voir au présent ce que sont devenus certains personnages du passé (amis de Takemichi ou membres de gangs) est très intéressant car cela permet de nous questionner sur ce qu'il s'est passé pour qu'ils évoluent de la sorte, et cela permet aussi de mettre en avant le versant émotionnel de la série. Car sans trop en dire, les moments au présent seront l'occasion de constater que les victimes dans l'histoire sont plus nombreuses qu'on le pense…
Au-delà de la partie au présent, l'essentiel du récit se déroule dans le passé. L'occasion de développer encore davantage la relation toujours aussi réussie entre Takemichi et Hinata, mais surtout, de donner de la voix à Draken. Ce personnage est le bras droit de Mickey, le chef du Tokyo Manjikai, et semble avoir un rôle majeur dans les événements tragiques à venir. Ainsi, le premier enjeu est de sauver ce personnage d'une mort imminente afin d'empêcher certains événements. Ceci permet donc de développer Draken, notamment au cours d'un chapitre racontant sa rencontre avec Mickey, et on peut dire qu'on a affaire à un très beau personnage (et je ne parle pas que de son character design impeccable).
Comme je l'ai dit dans mon article sur le premier tome, je ne suis pas du tout un spécialiste de furyo, mais dans le peu que j'ai pu lire, j'ai constaté un élément récurrent : on trouve toujours dans ces gangs des personnages dotés d'une certaine noblesse, voire même d'un côté chevaleresque. Par exemple, dans Young GTO, si l'on passe outre leur violence, Ryuji et Onizuka sont clairement des personnages idéalisés, au courage sans faille, à la fidélité à toute épreuve et également capables de pardonner à ceux qui leur ont fait du mal. Et dans Tokyo Revengers, je trouve que dans ce second tome, Draken s'impose comme un personnage noble et chevaleresque également. Je n'en dis pas plus, mais vous verrez en le lisant que ce point est très important, surtout concernant son importance vis-à-vis de Mickey.
Enfin, ce tome est moins riche en combats que le premier, qui était très équilibré sur ce point. Mais ce n'est pas vraiment un manque car on développe davantage l'univers, les personnages et les enjeux, pour pouvoir passer aux choses sérieuses par la suite. D'ailleurs, la fin annonce l'arrivée d'un affrontement d'ampleur (et qui sera capital pour la suite de l'histoire), ce qui rend l'attente jusqu'au tome suivant encore plus dure. Quoi qu'il en soit, je serai au rendez-vous le 21 août pour la sortie du volume 3.
En résumé, vous l'aurez surement compris à la lecture de cet article, ce tome confirme tout le bien que j'avais pensé du premier. le concept du voyage dans le temps enrichit avantageusement cette histoire de furyo de très grande qualité. Les illustrations et les character design sont de grande qualité et accompagnent comme il se doit une histoire parfaitement écrite, avec de très beaux personnages. Ainsi, comme je m'y attendais, cette série s'impose déjà pour moi comme un indispensable de 2019, et je la vois mal ne pas se retrouver sur mon podium en fin d'année !
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Tachan
  18 août 2020
Découverte lors du confinement grâce aux offres gratuites de Glénat, j'avais eu une belle surprise et un petit coup de coeur pour cette série de loubards. Pourtant, les furyo et moi, ça fait deux, je ne suis pas du tout sensible au genre, mais ici, le bel esprit mis en scène par l'auteur a fait mouche et ce deuxième tome me l'a plus que confirmé.
La série prend vraiment son envol ici avec un auteur qui utilise à bon escient le talent particulier du héros et qui développe son scénario dans la bonne direction sans forcer mais en y mettant beaucoup de beaux sentiments, le tout en conservant la part sombre de l'histoire.
Le héros a toujours pour but de sauver son ex-copine en retournant dans le passé et en empêchant une bande de jeunes voyous de prendre un tournant trop radical. Sauf que de nouvelles informations viennent se greffer sur ce qu'il sait déjà et l'histoire prend alors une nouvelle ampleur. Ce n'est pas une personne mais trois qu'il doit sauver désormais. Pour cela, rien n'est simple, il faut qu'il parvienne à empêcher une certaine rencontre mais également qu'il empêche une grosse bagarre.
L'auteur continue de surfer à fond sur les codes du furyo mais en gardant que le meilleur : l'amitié qui unit les membres de la bande. J'ai adoré découvrir la bande de Mikey de l'intérieur. de 1/ ils sont super classe. de 2/ quelle belle amitié les unis. Mikey est certes un voyou mais un voyou avec des valeurs. Il suit son propre code moral ce qui lui va bien. Nous lecteurs, on assiste oui à des scènes surréalistes mais qui touchent vraiment. Quand on le voit décider à mener une guerre totale pour venger le pote d'un des membres de sa bande parce que lui et sa famille ont subi quelque chose d'horrible d'une bande rivale, on ne peut qu'être du côté de Mikey. C'est LA classe ! Donc du furyo comme ça, oui, j'en veux bien.
Autre argument de poids pour cette série, c'est le très beau développement dans ce tome de la relation Mikey-Draken. Entre eux, c'est un peu à la vie à la mort, et ici le mangaka nous montre à quel point le second est essentiel pour l'équilibre du premier. J'en aurais presque chialé lors de la scène à l'hôpital.
Du coup, le retournement de situation qui pousse le héros à s'introduire encore plus dans les rouages de la bande est très bien vu. Il nous permet de voir tout cela de l'intérieur avec un regard extérieur en même temps. Et l'enquête qu'il va devoir mener pour trouver ce qui cloche et qui a trahi au final, promet d'être palpitante.
Ajoutez à cela des personnages secondaires voire même tertiaires très bien écrits et qui ont vraiment du sens ici et vous comprendrez pourquoi j'aime beaucoup ce shonen. L'auteur traite avec justesse de l'après collège-lycée, de ce qu'il advient de cette jeunesse esseulée : petits boulots de merde pour certains, poursuite de leur carrière de racailles pour d'autres, déchéance sociale totale pour d'autre. C'est sombre, c'est cynique mais pourtant ça sonne malheureusement juste.
Tokyo Revengers n'est donc pas seulement un manga de baston comme on aurait pu le croire, c'est également un titre sur la jeunesse et la société japonaise ainsi qu'une belle ode à l'amitié. J'adore et il me faut absolument la suite !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lesvoyagesdely
  25 décembre 2019
Le tome se sépare en chapitre dont le titre commence à chaque fois par la lettre R, sauf le chapitre bonus. Takemichi et Naoto commencent à cerner de plus en plus comment le pouvoir fonctionne, 12 ans jour pour jour, une seule chance. Takemichi est pas mal déphasé par les sauts temporels, il ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre et dans quelle situation il sera, ce qui donne un effet assez comique par moment. Takemichi profite également de cette seconde chance pour mieux faire la connaissance d'Hina, de passer de temps avec elle. Dans sa vie passée, beaucoup de nouvelles opportunités s'offrent à lui, des choses qu'il n'avait absolument pas vécu. Mais il ne doit pas oublier sa mission, sauver Hina en priorité, mais également d'autres personnes. Ce tome est d'une grande richesse, et les informations fusent dans tous les sens, tout comme les faux semblants et les apparences trompeuses. Il faudrait d'abord comprendre ce qui s'est vraiment passé afin de l'empêcher, mais ils vont aller de surprise en surprise, tout en constatant bien des changements suite à leurs interventions. le chapitre spécial est également un régal car il permet de revenir sur le passé et la rencontre de Mikey et Draken, c'est quelque chose de solide qui les unit. Takemichi a un rôle particulier, et un petit surnom au sein du groupe, mais tout le monde n'accepte pas sa présence si facilement. Cela ne va pas être simple pour lui d'intervenir pour arranger les choses, surtout que malgré les recherches, très souvent il lui manque des informations cruciales, et il n'aura pas une seconde chance de changer le passé. C'est aussi amusant de voir la collaboration entre Takemichi et Naoto qui sont très différents, et de voir leurs rencontres dans le passé. Hina est une personne charmante, intelligente, bonne vivante, le lecteur pourra facilement s'attacher à elle et vouloir tout comme Takemichi et Naoto la sauver. Elle n'a pas froid aux yeux non plus. C'est très particulier tout de même d'être au sein d'un groupe de loubards, de la racaille comme on pourrait dire, mais à certains moments ils sont comme tout le monde. Et finalement entre rire, bataille, révélations, le tome passe très vite, et nous avons hâte de découvrir la suite de leurs aventures.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Salocin
  22 juin 2019
Un tome 2 qui me semble meilleur que le 1er. On retrouve les personnages du tome précédent qui s'approfondissent et l'histoire gagne en intensité.
Takemichi qui remonte dans le passé pour essayer de sauver son amour de jeunesse doit à présent comprendre comment un gang avec des principes s'est radicalisé. Et surtout il doit essayer d'empêcher que ça n'arrive.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   02 juillet 2021
Peu importe que tu t'inclines devant les gens ou pas... L'important, c'est de veiller sur les autres.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Ken Wakui (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Wakui
Pour 2 tomes de la série Tokyo Revengers achetés, 1 pochette de tatouages offerte !
À 26 ans, Takemichi a le sentiment d'avoir déjà raté sa vie. Vivotant de petits boulots ingrats tout juste bons à payer le loyer d'un studio miteux, il se lamente sur le désert de sa vie amoureuse lorsqu'il apprend la mort de Hinata, la seule petite amie qu'il ait eue... La jeune fille et son frère ont été les victimes collatérales d'un règlement de comptes entre les membres d'un gigantesque gang, le Tokyo Manji-kai. Encore sous le choc, Takemichi est à son tour victime d'un accident qui le ramène inexplicablement 12 ans en arrière, lorsqu'il était au collège et se donnait des airs de mauvais garçon. Et si c'était pour lui l'occasion de sauver Hinata ? Mais en tentant de modifier le futur, Takemichi se retrouvera inexorablement mêlé aux complots se tramant autour du Tokyo Manji-kai et de son charismatique et mystérieux leader…
Que vous soyez fans de GTO, Bleach ou Erased, Tokyo Revengers saura combler vos attentes. Ken Wakui, maître incontesté des manga de furyo au Japon, signe ici l'oeuvre la plus ambitieuse de sa carrière. Tout en soignant la description de l'univers des racailles japonaises dans laquelle il excelle déjà, il mène d'une main de maître un scénario complexe mêlant voyage dans le temps, thriller et baston. S'y ajoutent des personnages tous plus charismatiques les uns que les autres pour faire de Tokyo Revengers l'une des plus belles surprises shônen de ces dernières années !
Tokyo Revengers disponible en librairie !
Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/GlenatMangaEditions
Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/glenat_manga
#tokyorevengers #manga #glenat
+ Lire la suite
autres livres classés : comaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tokyo Revengers

Quel surnom donne Manjiro Sano au héros ?

Takemichou
Takémichi
Takemikawaii

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Tokyo revengers, tome 1 de Ken WakuiCréer un quiz sur ce livre