AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Tokyo revengers tome 3 sur 21
EAN : 9782344035313
192 pages
Glénat Manga (21/08/2019)
4.46/5   79 notes
Résumé :
Un saut temporel de 12 ans dans le passé donne au jeune Takemichi l’occasion de sauver son ex-petite amie, victime des règlements de comptes d’un gang appelé Tokyo Manji-kai.

Seulement, alors qu’il tente de raisonner Mikey pour enrayer la guerre contre le clan Moebius et la scission du Tokyo Manji-kai, il tombe dans un guet-apens ! Pris de cours par les conséquences inattendues de ses interventions, parviendra-t-il à empêcher la lame du destin de s’ab... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Rickola
  21 août 2019
Le résumé resitue rapidement les événements, à savoir que Tamekichi doit empêcher Draken de se faire tuer, car cela aurait des conséquences désastreuses sur le Tokyo Manjikai, provoquant à terme la mort d'Hinata. Ce tome commence directement dans l'action, suite aux événements qui ont conclu le précédent, et nous permettent ainsi d'avoir notre lot d'affrontements violents. À ce titre, l'auteur fait toujours preuve d'une sacré maitrise de la mise en scène et du travail sur les mouvements des personnages. C'est d'autant plus vrai qu'on aura en fin de volume à nouveau l'occasion de constater cela, avec une bataille épique qui sera potentiellement lourde de conséquences (mais je vais éviter d'en parler pour ne rien vous gâcher).
Ainsi, si l'action est au rendez-vous, Ken Wakui n'en oublie pas pour autant le développement de son intrigue et de ses personnages. de ce fait, le réseau relationnel complexe qui se noue autour de Takemichi (d'autant plus complexe qu'il a en tête les version des deux époques des différents personnages) continue de s'étoffer, même si ce tome reste focalisé sur les personnages que l'on connait déjà, à savoir le duo Mickey et Draken, ainsi qu'Hinata et Emma. Et de ce point de vue, le travail de l'auteur force une fois de plus le respect. Il développe avec intelligence les liens entre les différents personnages, les rendant toujours pour attachants (quand bien même pour certains il s'agit de voyous dangereux), sans oublier la cohérence globale de l'histoire et son avancée logique. de ce fait, ce tome permet encore de mettre en avant Mickey et Draken comme deux figures idéalisées de bons voyous, avec toujours l'enjeu de ne pas les voir vriller par la suite. Ainsi, l'assassinat programmé de Draken que Takemichi doit arrêter reste le pivot dramatique de ce tome, mais est loin d'être le seul élément d'importance.
En effet, la relation entre Hinata et Takemichi fait également un grand pas en avant et confirme le fait qu'elle est le coeur émotionnel de l'histoire (il s'agit quand même de sauver la vie de la jeune fille). Leur relation a réussi une fois de plus en quelques chapitres seulement à me toucher énormément, tout comme la volonté de changer les choses de Takemichi.
Car, sans vouloir en dévoiler trop, le jeune homme va comprendre qu'il ne suffit pas de vouloir changer les choses, il faut aussi avoir les moyens d'opérer ces changements. Ceci sera l'occasion pour lui de prendre conscience des difficultés d'avancer, et c'est sur ce point plus encore que sur les autres que le récit arrive selon moi à toucher à une réelle universalité, en ce sens où les tiraillements que vit notre héros trouvent facilement une résonance en nous (en tout cas c'est mon cas). Je pense qu'au-delà de l'aspect fantastique et du cadre particulier du récit, on peut très facilement comprendre ce que ressent le personnage face à ses défauts et faiblesse, et se projeter ainsi en lui. Je l'avais déjà dit concernant le premier tome, et je le répète ici, mais Takemichi et son chemin vers l'amélioration de sa personne est vraiment ce qui me plait et me touche le plus dans cette histoire.
Enfin, le tome se termine comme les précédents sur un événement qui pourrait avoir une grande importance, ce qui rend l'attente jusqu'au 2 octobre encore plus insoutenable.
Avant de conclure, je vais répéter ce que j'ai déjà dit concernant l'esthétique du titre, à savoir que les dessins sont magnifiques et mettent en valeur le super travail de character design de l'auteur. de plus, les affrontements sont l'occasion de voir une mise en scène plus épique se déployer avec talent. Mais c'est étonnamment les moments plus intimes que je retiens, y compris en matière d'illustrations. Ainsi, c'est lorsque la relation entre Takemichi et Hinata évolue que l'on a les dessin les plus amples, qui s'étendent parfois sur une page complète, et même une double page absolument magnifique, mais je vous laisse le plaisir de découvrir tout ça vous-même.
En résumé, ce troisième tome de Tokyo Revengers confirme une fois de plus ce que je pensais de cette série, à savoir qu'elle est d'ores et déjà parmi les indispensables de cette année 2019. Ken Wakui fait toujours preuve d'une grande maitrise dans la gestion de son récit et de ses enjeux, le tout servi par des dessins magnifiques. Ainsi, l'histoire avance à un excellent rythme et nous offre déjà notre lot de frissons et d'émotions fortes. Une lecture indispensable une fois de plus !
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mimouski
  19 janvier 2022
La tension est à son comble ! Takemichi doit sauver Draken pour éviter toute scission de la Manjirai et les événements qui peuvent en découler comme les morts de son ami et son ex-copine. Alors le voilà, faisant des sauts dans le temps pour tout essayer. Je ne pensais pas que cette série me serait si addictive, d'autant plus que voir le héros peureux évoluer est vraiment motivant à suivre. L'auteur sait s'y prendre pour ménager ses effets entre baston, suspense, émotion... vivement la suite pour laquelle je vais devoir patienter.
Commenter  J’apprécie          80
Tachan
  07 octobre 2020
J'ai l'impression qu'à chaque tome, je vais dire que cette série est géniale tant l'auteur prépare coup de théâtre sur coup de théâtre et assaisonne le tout d'une tension non-stop. Franchement, je ne pensais pas écrire ça mais je me régale avec ce furyo.
Dans ce nouvel opus, Takemichi continue à essayer d'empêcher les morts de ses amis en chercher à éviter le clash qui doit se produire entre Mickey et Draken, puis le moment où ce dernier sera poignardé. La tension est donc à son comble car les événements qui doivent y conduire se produisent inexorablement malgré le héros qui se démène pour changer les choses. le destin avance inexorablement vers la fin malheureusement promise. J'aime beaucoup cette leçon de vie.
Pour nous conter tout cela, l'auteur compte sur une recette testée et approuvée : des combats qui font mal, des personnages ultra badass et de beaux moments d'amitié. Cette mise en scène de l'univers des gangs est vraiment chouette. Certes, ils sont violents et cruels parfois, on ne nous le cache pas, mais en leur sein il y a aussi une sorte de code de l'honneur très important et on doit se soutenir les uns les autres.
C'est pour cela qu'une divergence arrive ici, parce que le pacte implicite qui les lie tous est rompu et forcément, ça fait peur. J'ai beaucoup aimé les implications de la grosse baston des débuts où Pachin voulait se venger. C'est terriblement réaliste et atroce pour le héros. Mais celui-ci gagne en carrure et en confiance en lui. Il parvient maintenant à relever la tête, à parler avec honnêteté à Mickey et Draken, et j'aime beaucoup la relation entre ses trois personnages, même si, ne nous mentons pas, cette soudaine amitié sonne étrangement. On sent la facilité scénaristique ici...
Cependant, Takemichi est un personnage intéressant parce qu'il évolue. Il était faible et il ne reste, mais ça ne l'empêche pas de grandir, de tenter de prendre les bonnes décisions et de protéger ceux qu'il aime. J'adore sa personnalité car je trouve que l'auteur n'en fait pas trop. Il sait conserver ses failles.
J'ai encore vécu un moment intense à la lecture de ce tome. C'est graphiquement extrêmement maîtrisé avec une narration fluide et vive, qui rend à merveille l'intensité des coups, mais qui également prendre le temps pour nous faire ressentir la noirceur des héros, ainsi que la légèreté de certains moments plus anodins où on les retrouve faisant leur âge. C'est un très joli tour de la part du mangaka.
Je reste donc, à ma grande surprise, totalement sous le charme de ce titre. Je suis ravie d'ailleurs d'avoir la suite sous la main parce que chaque fin de tome donne envie de se jeter sur le suivant. La preuve d'un excellent titre !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sachikochi
  09 mai 2022
Ce tome est complètement sous tension et l'avenir de Draken reste encore trop incertain ! Les guerres de gang sont de la partie, ce qui amène de nouveaux personnages et notamment chez le Tokyo Manjikai, a voir comment ils seront amenés par la suite. J'aime beaucoup la relation de Takemichi avec Draken et Mikey, qui semble un peu surréaliste. J'adore celle avec Hina qui sort des sentiers battus !
Commenter  J’apprécie          10
Audrey3511
  05 janvier 2022
Ce tome 3 était tout simplement époustouflant, haletant, je n'ai pas pu m'arrêter de lire une seule fois! Sans oublier le fait que certaines scènes me font bien rigoler. L'intrigue est vraiment bien menée, avec des personnages charismatiques, pour lesquels on s'attache facilement. Coup de coeur immense! Et coup de coeur tellement inattendu. Je ne regrette pas une seule seconde de m'être lancée dans cette série. Chaque fin de tome me donne envie de continuer à enchaîner dans la foulée !
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
ActuaBD   17 septembre 2019
Ken Wakui parvient à peindre ce milieu à la fois dans ses moments de bravoure, entre sacrifice et code d’honneur mis en pratique, et dans ses aspects les plus fangeux : pièges, manipulation, exploitation et soumission des plus faibles. Le tout avec une gestion de la tension minutieuse qui fait que le lecteur, au moment de refermer le volume, se languit déjà du suivant.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Audrey3511Audrey3511   05 janvier 2022
Tu verses toutes les larmes de ton corps pour les autres... et tu souffres avec eux de tout ton coeur. Personne... n'est aussi beau que toi.
Commenter  J’apprécie          80
SaiwhisperSaiwhisper   02 juillet 2021
- C'est mon premier baiser.
- Pourquoi ?
- Parce que tu es quelqu'un de spécial. C'est vrai... Tu n'es ni Draken... Ni Mikey... Mais... Tu es toi. Tu vers toutes les larmes de ton corps pou les autres... Et tu souffres avec eux de tout ton cœur. Personne... N'est aussi beau que toi.
Commenter  J’apprécie          00
Audrey3511Audrey3511   05 janvier 2022
Le Tokyo Manjikai, c'est mon clan. Tant que je serai là... Personne n'aura perdu le moindre combat.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Ken Wakui (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Wakui
#Bienvenueauclub est parti à la rencontre des Mangavores de Lanester. Ces véritables passionnés ont entre 8... et 45 ans et se retrouvent pour échanger de leurs derniers coups de coeur.
Comme le dit si bien Lou-Rose dans la vidéo: "ça serait bête de louper un truc comme ça !"
Ce mois-ci ils nous parlent de: Tokyo Revengers - de Ken Wakui (Glénat Manga) Les fées, le Roi-Dragon et moi (en chat) - de Aki et Kureha (nobi nobi !) Diablomachia - de Da Hosoi (Glénat Manga) Kaiju n°8 - de Naoya Matsumoto (Kazé) Black Butler - de Yana Toboso (Editions Kana) Real Account - de Shizumu Watanabe (Kurokawa) Leviathan - de Shiro Kuroi (Ki-oon Éditions)
Suivez le CNL sur son site et les réseaux sociaux :
Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre
+ Lire la suite
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Tokyo Revengers

Quel surnom donne Manjiro Sano au héros ?

Takemichou
Takémichi
Takemikawaii

10 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Tokyo revengers, tome 1 de Ken WakuiCréer un quiz sur ce livre