AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Aline Azoulay (Traducteur)
ISBN : 2221103807
Éditeur : Robert Laffont (19/01/2007)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 25 notes)
Résumé :
En tombant amoureuse de Jack, Emilia pensait pouvoir aimer William, le fils de ce dernier, qu'elle garde tous les mercredis. Mais comment ne pas être exaspéré par ce garçon précoce et je-sais-tout âgé de 5 ans ? Quand son propre bébé meurt subitement après son accouchement, la vue du moindre enfant fait fondre en larmes Emilia. Pourtant, c'est grâce à William qu'elle va revenir à la vie...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
darkmoon
  28 septembre 2013
Un véritable condensé de beauté !
Emilia est une jeune femme qui vit à New-York avec son mari et son beau-fils. Après la perte de leur enfant quelques jours après sa naissance, chacun essaie de se reconstruire. Mais les relations dans cette famille recomposée ne sont pas toujours faciles.
Certains n'y verront peut-être qu'un banal drame romantique et ne seront absolument pas touchés par cette histoire ou ces personnages. Pour ma part, ce portrait atypique d'une femme incapable de ressentir un élan maternel à cause de la mort de son bébé est magnifiquement transcrit dans cette histoire. Cet amour de mère, qu'elle tente de réemployer dans son amour avec son mari, ne fonctionne pas. Son personnage est l'un des plus attachants que j'ai pu voir ces derniers temps, on ne peut effectivement que plaindre cette jeune femme qui enchaîne tristesses et culpabilités. Après avoir perdu son bébé de 3 jours, ce qui la ravage déjà moralement, elle ne parvient pas à trouver sa place dans sa vie sentimentale, entre un mari qu'elle a volé à une autre femme et un beau-fils de 8 ans, Will, qui ne la considère pas à sa juste valeur, elle craque littéralement. La descente aux enfers entamée avec la mort du nourrisson pénètre alors tout le roman et tous ses personnages. On assiste à des passages durs, remplis de petites phrases assassines, creusant un peu plus l'écart entre cette mère et le reste du monde. Quant à l'autre l'enfant, né d'un précédent mariage, il est partagé entre la pression de ses divorcés de parents et a du mal à trouver sa place au milieu de tout cela. Finalement c'est celle qu'il a toujours rejeté, celle qui est paralysée dans son rôle de mère, qui se révèle être la plus capable pour s'occuper de lui, le laisser encore être un enfant mais aussi lui monter à quoi ressemble le monde.
Un roman tout en délicatesse, parcouru de douleur et d'espoir. Ce roman est un recueillement devant toutes sortes de deuils, de pertes, d'incompréhensions, d'injustices. A travers le drame d'une famille recomposée se dessine en effet la difficulté (si répandue) d'affronter ce à quoi nous devons renoncer, et ce que nous devons bâtir ou rebâtir. Divorces, deuils, dans tous les cas des séparations, secrètes ou avouées, pour un roman qui lie subtilement l'intimité de ses personnages : famille recomposée, ex-femme, parents, collègues de bureau, tous portent les marques de la vie. Ce qui fait de Mercredi au parc un roman particulièrement émouvant, voire parfois éprouvant étant donné son sujet principal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
dupontnathalie262
  28 avril 2013
Un livre qui touche au plus profond du coeur de ses lecteurs. IL est totalement impossible de rester insensible face à tant de douleur, tant de douceur et tant d'amour.
Un livre que je ne peux que recommencer
Commenter  J’apprécie          00
japouce
  24 avril 2018
Pas du tout aimé, j'ai abandonné au troisième chapitre (c'est très rare quand je laisse tomber un livre pourtant) mais là je n'ai vraiment pas croché ! Je n'aime pas du tout la façon dont c'est écrit ; dommage
Commenter  J’apprécie          00
Karine78
  17 octobre 2018
Une histoire qui m'a parlé et qui donne à réfléchir!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
line70line70   29 mars 2011
L'amour et le mariage ne sont que travail et compromis. Il s'agit de voir l'autre comme il est est, d'être déçu et de décider de continuer quand même.
Commenter  J’apprécie          30
mlaurencemlaurence   24 février 2016
L'ange était pour toi. Je ne crois pas aux anges. Je ne crois pas qu'il existe un paradis où les gens se retrouvent quand ils meurent. Mais j'ai pensé que ça te ferait plaisir de penser à Isabel comme ça, comme un petit ange avec des ailes qui vole au-dessus de ta tête.
Commenter  J’apprécie          10
mlaurencemlaurence   24 février 2016
Lyle doit vivre avec sa famille, Emilia. Sa famille l'aime, même si c'est un crocodile.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Ayelet Waldman (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ayelet Waldman

Le Médaillon de Budapest - Ayelet Waldman
De l'Empire austro-hongrois à l'Amérique contemporaine, un bouleversant roman polyphonique qui combine avec brio trois intrigues : un puissant roman d'amour, un thriller sur le trafic d'oeuvres...
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre