AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791092111880
152 pages
Editions de la Gouttière (05/10/2018)
4.09/5   11 notes
Résumé :
Dix-huit histoires courtes, écrites et dessinées par des auteurs du monde entier, questionnent l'empreinte que la première guerre mondiale continue à poser sur notre monde contemporain.

Ce qu'il reste en somme...

"C'est peut être là la raison d'être des guerres. Donner un sens à la paix." William Faulkner.
Que lire après Traces de la grande guerreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Avant toute chose, je tiens à remercier Babelio et les éditions de la Gouttière pour l'envoi de ce magnifique ouvrage lors de la dernière opération de Masse Critique. Cela fait bizarre de la qualifier de magnifique : en effet, si il l'est sur la forme, il l'est nettement moins sur le fonds en raison du sujet abordé : celui de la Première Guerre mondiale.

Ici, le lecteur retrouve dix-huit histoires, admirablement bien dessinées et mises en couleur pour raconter l'horreur. C'est un peu paradoxal mais en même temps, cela rend les récits encore plus réalistes et accessibles à un public aussi large que varié. La plupart de ces histoire (sauf l'avant-dernière qui retrace un fais historique avec moult détails, et explications dans l'épilogue : celui du bateau Komagata Maru sensé emmener des émigrés indiens sur le sol canadien) sont des fictions mais toutes auraient bien pu être véridiques : les dates ne sont pas fictive, L Histoire avec un grand H non plus, seules les petites histoires qui en découlent sont sorties probablement tout droit de l'imaginaire des auteurs. Ce sont environ une trentaine d'auteurs qui se trouvent réunis ici pour aborder, cent ans après, la terrible tragédie que fut la Première Guerre mondiale. Ici, pas de parti pris : il n'y a ni gentils ni méchants, seulement des victimes, des gens comme vous et moi qui n'avaient rien demandé à personne et que l'on a soit envoyé sur le front, soit brisé la vie en privant ladite personne d'un être cher. Mères, fiancées ou épouses, toutes ont autant souffert que les pères ou encore les jeunes soldats, même si pour ces derniers, ils ont vu l'horreur directement en face.

Cent ans déjà et pourtant, cela aurait pu être hier ou malheureusement, cela pourrait être demain et c'est la raison pour laquelle il faut continuer à écrire, à lire et à faire lire ce genre de récits afin que cela ne se reproduise jamais ! Un ouvrage poignant dont la lecture ne laisse pas indifférent mais pourtant, tellement utile car nous nous devons de continuer à nous souvenir !
Commenter  J’apprécie          360
A l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale un collectif d'une quarantaine d'auteurs s'est réuni pour publier des histoires courtes sous forme de BD. Ils interrogent le présent pour savoir ce qui aujourd'hui nous reste de cette époque. Subsiste-t-il aujourd'hui autre chose que des monuments aux morts, des cérémonies pluvieuses et des gerbes de fleurs portées par des représentants de l'État endimanchés?
Ces artistes pensent que oui et ils en ont fait 18 histoires en tout dans des styles très différents. Certaines m'ont beaucoup plu d'autres moins et forcément il en va de même pour les dessins.

Je suis complètement néophyte en matière de BD alors mon avis ne vaut pas grand chose mais J'ai trouvé que c'était vraiment un très beau livre. Deux histoires m'ont plus touché que les autres: Corps à Corps (Aurélien DUCOUDRAY et Efa) et A la mine comme à la mine (Jean-David MORVAN, Scie Tronc et Hiroyuki OOSHIMA).

Commenter  J’apprécie          212
Traces de la grande guerre est un recueil collectif de récits graphiques, de nouvelles illustrées. Au nombre de dix-huit, elles nous plongent dans différents aspects de la première guerre mondiale, avec comme fil conducteur, le travail et le devoir de mémoire.
Ainsi, de nombreux auteurs et illustrateurs, à l'aide de formats courts, de quatre à huit planches, nous racontent, la vie dans les tranchées, nous content les destins d'hommes et de femmes, nous rappellent les dégâts, physiques, psychologiques et matériels, causés par ce monstrueux conflit mondial.
Comme souvent dans les recueils, l'ensemble des textes et graphismes présents dans cet ouvrage, ne plaisent pas à tout le monde. Néanmoins, cette diversité, permet de toucher un grand nombre de lecteurs.
Le travail réalisé pour réunir dans un même projet autant d'auteurs et d'illustrateurs et remarquable par la qualité de leurs oeuvres et leur internationalité. Leurs récits, se déroulant tantôt à notre époque, tantôt il y a un siècle, ont en commun de nous rappeler qu'oublier, c'est risquer de reproduire les horreurs passées.
Il est difficile de résumer ou donner son avis sur l'ensemble des dix-huit histoires, parmi lesquelles, "Impénétrables empreintes", "A la mine comme à la mine !", "Jeux de guerre" ou "Mémorial" dont les graphismes nous rappellent l'univers de Tolkien qui a connu les tranchées samariennes, et "L'Allemagne doit payer" justifient à elles seules, que "Traces de la grande guerre" rejoint votre bibliothèque.

Lien : https://imaginoire.fr/2020/1..
Commenter  J’apprécie          190
Ne sachant pas par quoi commencer, je vais commencer par le principal : c'est un très beau projet et un très bel ouvrage.

Un projet, car à l'occasion du centenaire du conflit, 40 auteurs ont décidé de se réunir dans un ouvrage « Trace de guerre » et d'y livrer 18 histoires courtes, sous forme de bande dessinée, sur le thème de la Grande Guerre et de son empreinte dans notre monde.

Les auteurs s'interrogent à chaque fois sur ce qu'il nous reste de ce premier conflit mondial, quels souvenirs, quels impacts a-t-il sur nos vies, fêtes, souvenirs … comment ce conflit a-t-il refaçonné notre monde et qu'en gardons-nous aujourd'hui ? Les auteurs explorent ce thème de manières différentes, à l'aide d'un style d'écriture et de graphisme différent, qui fait toute la richesse de cet ouvrage. Ils nous font comprendre que même si cet événement semble lointain, il ne cesse d'être présent.

Ainsi en s'inspirant du réel les auteurs nous livrent différents thèmes et différentes histoires. Des histoires qui auraient pu très bien être réelle. L'ensemble est très intéressant, certains histoires vont davantage nous intéresser que d'autres, certaines sont très percutantes. Quand je repense à ce livre, j'ai deux ou trois histoires qui me reviennent. La plupart du temps, c'est « A la mine comme à la mine ! » qui s'impose, puis je me souviens de « Pourpre »… Chaque histoire m'a laissé une empreinte suite à leur lecture.

Un bel ouvrage, car ces histoires ont été magnifiquement illustrées. le graphisme change à chaque histoire livrant ainsi davantage à l'intensité de ce que les auteurs veulent raconter et transmettre.

Ce livre m'a été envoyé grâce à Masse Critique de Babelio, que je remercie grandement pour cette découverte, mais je remercie également les Editions de la Gouttière pour l'avoir permise.
Commenter  J’apprécie          50
Traces de la grande guerre est une bd par un collectif d'auteurs pour nous remémorer 100 ans après la fin de la Première Guerre Mondiale qui a tant meurtri de familles en France et plus largement en Europe jusqu'aux Etats-Unis venu nous secourir. J'aime rappeler, pour ceux qui critiquent ce pays, qu'ils nous ont aidé à mettre fin à cette guerre de tranchée interminable. Ceci constitue bien un fait historique et non un jugement de valeur.

Ce n'est pas la première fois que je lis une bd collective sur ce sujet. C'est toujours au fond pour souligner les mêmes choses dans un devoir de mémoire collective. Cette guerre a été horrible et très couteuse en hommes. La France a d'ailleurs perdu beaucoup plus de vies que durant la Seconde Guerre Mondiale.

C'est la critique que je fais généralement à ce type de bd à savoir qu'il y a des récits qui sont forts marquants et d'autres moins satisfaisants. Bref, cela dépend des auteurs et de toute cette variété de styles graphiques différents. Dans l'ensemble, c'est plutôt pas mal.

A noter que l'ouvrage est sorti simultanément en France et dans les pays anglophones et il a été porté par des outils de médiation dédiés (exposition, fiches pédagogiques, site Web dédié, etc.).
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
BulledEncre
23 octobre 2018
18 récits, où, comme dans tout collectif, le lectorat trouvera quelques pépites et s’ennuiera sur d’autres, appréciera le graphisme des uns et se rebutera sur le graphisme des autres. C’et tout l’intérêt de la chose de pouvoir découvrir différentes visions autour d’un même thème.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
"_A la guerre, Petra, il n'y a pas de gagnant. J'ai survécu à deux d'entre elles. Ce n'est que famine, souffrance, mort et douleur.
_Et les soldats qui ont gagné, Oma ?
Ce sont des héros, non ?
_Il y a des morts dans les deux camps, ma chérie. Ça n'existe pas les héros, il n'y a que des amis disparus et des familles brisées. Parfois, tuer un monstre peut en créer un plus terrible encore."
Commenter  J’apprécie          50
Le corps des hommes garde les traces de la guerre... Et celui des femmes ... les traces de l'amour...
Commenter  J’apprécie          170
Oui ils disaient que ce serait "La der des ders", la dernière de toutes les guerres, mais leurs propres fils leur ont donné tort.
Commenter  J’apprécie          70
"Le malheur surprend toujours et n'a pas de rendez-vous !"
Commenter  J’apprécie          160
Il y avait eu Ella Fitzgerald, Nina Simone, Aretha Franklin... Je me déolais d'appartenir à la génération Donna Summer.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus

Lecteurs (26) Voir plus



Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1118 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..