AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365387088
300 pages
Éditeur : Rebelle Édition (02/10/2018)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans un monde où magie, peuples extraordinaires et humains cohabitent, une guerre a permis de vaincre les démons, et la paix règne désormais sur le continent.
Isolé du monde, sur une petite île, Delinaël vit paisiblement, au milieu des fermiers. Cet homme sans passé et sans mémoire cache néanmoins d’étranges tatouages, héritage de son autre vie, inconnue. Tatouages qui pourraient bien lui attirer des ennuis… car qui sait le rôle qu’il a joué dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Ploum31
  09 janvier 2021
Une lecture qui m'a laissée assez mitigée, je dois avouer. L'histoire était bien en soi, l'univers parait riche et des plus prometteurs mais le tout n'est clairement pas assez développé. Les personnages étaient, pour la plupart, assez superficiels / peu creusés, idem pour leurs relations (en particulier celle entre Mel et Sy-Ra, romantique mais assez survolée, et le cliché du ‘méchant' qui aime la même femme que le héros – et c'est traité de manière très superficielle, en plus). La relation Mel/Selam aurait mérité davantage de développement également (elle aurait pourtant semblé centrale sur les motivations de Selam et sur ce qui a conduit à sa traitrise) : pourquoi Selam s'était-il associé à Mel durant la guerre alors que cela ne lui profitait pas comme il le désirait ? Comment Mel en était-il venu à le considérer comme son ami, jusqu'à lui confier LE secret qui a sonné le glas de leur relation et la trahison de Selam ? Autant de questions qui resteront sans réponse, et c'est dommage.
Aussi, j'ai trouvé dommage de ne présenter que deux visions concernant les passages, celles économiques et celle de Mel (contre l'idée, car pour lui l'aventure c'est le voyage et avec des passages téléportateurs, tu perds cela) ; je comprends la vision de Mel mais les voyages ne sont pas une source d'aventure pour tout le monde, beaucoup flippent juste pour leurs vies qu'ils peuvent perdre et ces passages ont d'autres intérêts que mercantiles (politiques par exemple, transferts sécurisés de voyageurs… et on peut imaginer des transferts de malades vers des centres de soins dans des cas particuliers, ou de matériel, par exemple). Ce sont des aspects que le roman mentionne à peine et pas du tout quand Mel fait sa réflexion à Selam, et du coup je n'étais pas du tout d'accord avec lui et étais un peu déçue de cet avis très tranché sans personne pour le contrebalancer alors qu'il y avait de quoi.
Quelques facilités scénaristiques aussi, en particulier la conclusion de l'histoire que j'ai trouvée assez bateau avec l'intervention loufoque et incompréhensible de Sy-Ra pour retirer la magie de Mel puis la reddition hyper rapide de ce dernier.
En matière de style, le premier tiers du roman était franchement irrégulier avec des scènes très courtes alternant avec des sortes de ‘passages résumés' et des pavés descriptifs à chaque apparition de personnages. Cela a été un peu mieux ensuite mais j'ai conservé une impression de rapidité dans l'ensemble que venaient couper quelques passages qui, moins ancrés dans le fil conducteur et s'attardant sur des points de l'univers, certes intéressants, sonnaient presque bizarrement voire de trop dans une histoire de base très rapide.
En somme, une histoire vraiment intéressante avec un univers prometteur mais le tout aurait mérité davantage de développement et c'est dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCR
  13 septembre 2018
Je remercie Rebelle éditions pour m'avoir permis de découvrir en avant-première cette parution d'Octobre. Fidèle de la maison depuis un bout de temps, il m'est malheureusement impossible de lire l'intégralité de leurs parutions, mais j'ai découvert, chez cette ME, quelques pépites.
C'est d'abord la couverture de Délinaël qui m'a attirée : ce magnifique vert notamment (que l'on ne voit malheureusement pas sur ma Kindle) ; puis le résumé a fini de me convaincre et je ressors plus que satisfaite de cette lecture. D'abord persuadée qu'il s'agissait d'une série (oui, il m'arrive fréquemment de lire des livres sans vraiment savoir dans quoi je m'engage…), à cause du double titre : La dernière chronique d'Olériäm ; je suis restée dubitative sur la fin : trop facile et rapide à mon goût pour un one-shot et pas assez spectaculaire, qui laisse le lecteur dans l'attente pour une série. Sachez-le donc : Délinaël est un one-shot (je viens de le vérifier) ! Et vous l'aurez donc compris, je suis moyennement satisfaite de la fin, même si c'est un peu le seul point que j'ai à reprocher à cette lecture captivante.
Walhan nous immerge directement dans son univers, avec des descriptions à couper le souffle : tout est parfaitement détaillé et l'on arrive à se représenter sans mal les lieux visités par nos personnages. Ces personnages sont très intrigants (certains plus que d'autres) et assez nombreux, pourtant à aucun moment l'auteur ne nous perd malgré certains nom à couper au couteau. Délinaël, personnage éponyme, est celui que nous suivons le plus, mais nous découvrons également les actions parallèles de plusieurs autres personnages. L'univers décrit par l'auteur est riche : une histoire du monde, plusieurs peuples, du mystère en partie conduit par l'amnésie de Délinaël, Eternel vivant parmi les hommes… énormément de matière pour construite un récit intéressant et original. A la suite de Délinaël, nous nous heurtons aux bassesses des hommes (et pas que) : jalousie, recherche du pouvoir, effet de masse ; mais nous découvrons également des compagnons en or, qui sauront, chacun à leur façon apporter quelque chose à notre héros. Nous partons (quelque peu forcés) à la recherche du passé de cette force tranquille tellement attachante qu'est l'Eternel. Quand il s'agit de retrouver une femme mystérieuse et des souvenirs enfouis : sommes-nous vraiment prêts à affronter ce que nous allons trouver ? Et si Délinaël n'était pas le gentil de l'histoire ?
A travers son récit, Walhan nous dépeint un complot auquel on ne s'attend pas du tout ! Délinaël, à la recherche de lui-même, trouvera sûrement bien plus que ce qu'il n'espérait et saura se construire à nouveau, à travers ses rencontres et ses actions.
Ce roman est un petit condensé de magie, avec des personnages originaux et pas du tout clichés, qui en bavent, que se battent pour leurs convictions et qui sauront vous séduire. Mon seul petit bémol va à la conclusion de ce périple, qui est un peu trop facile et surtout trop rapide à mon goût. Après tous les écueils rencontrés tout bascule vraiment très vite et l'une des décisions de l'auteur m'a légèrement fait grincer des dents au pays du TVPMDLMDM (pourtant le roman n'était pas du tout dans cet esprit).

Quoiqu'il en soit, j'en redemanderai bien ^^ Peut-être, à défaut d'une suite, un spin-off sera-t-il prévu sur d'autres personnages/peuples ?

Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesReveriesdIsis
  04 septembre 2018
J'ai reçu ce roman des éditions Rebelle en avant-première. le titre, le résumé, la couverture, tout me plaisait au premier abord… Impression confirmée par la lecture, et ce, dès les premières pages. Petit bonheur supplémentaire, après avoir lu quelques chapitres, je me suis aperçue qu'il pourrait venir compléter mon Pumpkin Autumn Challenge, menu Automne ensorcelant, catégorie : Witches Brew. Parfait!
Ce roman de fantasy m'a séduite par son univers dense et complet. L'auteur parvient à recréer toute une Histoire et toute une mythologie : les éternels, les dévanns, les calénites, les mages, les flenns… Cet univers foisonnant nous emporte littéralement vers d'autres contrées et les descriptions sont toujours fort à propos pour nous aider à nous immerger dans ce monde. le rôle de chacune des espèces imaginées est juste, précis et trouve un ancrage et un intérêt dramatique capital : rien n'est laissé au hasard et tout prend sens au moment opportun. Si Delinaël est le personnage clef, l'histoire des dévanns et leur cycle de vie m'a également fascinée, celle des calénites est moins détaillée, et, pour être honnête, je n'aurais rien contre le fait de les retrouver dans un autre roman. Ainsi, il n'y a jamais de sensation de manque dans ce livre si bien que le lecteur sent toute la cohérence de cet univers.
J'ai par ailleurs particulièrement apprécié la manière dont l'auteur a travaillé ses personnages. Melanisoheni, rongé par l'ambition et la soif de pouvoir tient son rôle de bout en bout et ses machinations retorses parcourent l'oeuvre. Delinaël, sa candeur, son courage et son dévouement sont eux-aussi de réels moteurs. le dévann Lamilès m'a beaucoup touchée par son calme, sa sérénité face aux événements, sa philosophie de vie aussi. Cyrann est une parfaite Milady de Winter tant par sa manière d'opérer que par son dévouement à la Guilde. Bref, nous avons là un réseau de personnages particulièrement savoureux, leurs interactions sont crédibles et finement mises en oeuvre.
Bien entendu, le vrai héros, Delinaël est le coeur et la clef de l'ouvrage. Si les affrontements existent bien, le roman retrace surtout une quête identitaire. Héros perdu sans sa mémoire, il part à la découverte de lui-même, sur les traces d'un passé qui lui revient par bribes. Une réflexion sur l'être humain innerve dès lors le roman à travers Delinaël, mais aussi à travers Câline : comment se définit notre Moi : Par notre passé -voire par nos erreurs passées- ? Par ce que nous sommes devenus? Par la somme de nos souvenirs? Par ce que nous avons su recréer à partir de nos fêlures? Et c'est là justement une dimension intéressante de l'oeuvre. Nous ne suivons pas juste l'aventure d'un homme, nous assistons à sa reconstruction, à sa renaissance d'une certaine manière. Alors, oui, j'ai effectivement vite compris le lien qui unissait Delinaël et Melanisoheni, j'ai assez rapidement deviné les ruses et subterfuges de l'un. Mais finalement l'intérêt du livre est ailleurs : il se trouve dans l'univers, dans l'émergence d'un Moi, dans l'évolution des personnages.
Enfin, la prose est ici douce et entraînante. Bien entendu, il y a d'âpres combats, mais rien bascule dans l'excès et la poétique du monde créé associé à une plume efficace et précise nous emporte toujours plus avant. Embuscades, faux-pas, méprises, complots, alliances inattendues, tout s'enchaîne avec une réelle fluidité !
Vous l'avez sans doute compris, j'ai tout bonnement adoré Delinaël. Dans ce roman, tout est à sa place, savamment orchestré et dosé à la perfection : magie, univers chatoyant, retournements de situations, douceur, réflexion sur l'humain en filigrane. Une pépite à savourer sans modération !
Lien : https://lesreveriesdisis.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
  30 mars 2019
Concernant la couverture, je la trouve vraiment très très jolie. le pendentif est magnifique et j'adore le jeu de reflets.
L'auteur a une plume agréable et fluide qu'il est plaisant de suivre au fil des pages, tout comme son univers (très bien imaginé et retranscrit) et ses personnages.
En parlant de personnages, on en suit plusieurs, ce qui est toujours intéressant et amène plus de punch et de fraîcheur à l'histoire.
Delinaël est un homme "étrange" qui a été retrouvé inconscient sur la plage d'une petite île sans histoire. A son réveil, il s'est avéré être amnésique. Il a été autorisé à rester, mais à une condition : cacher ses tatouages à tout le monde parce qu'ils sont signes de magie et que, depuis la grande guerre, elle est plutôt mal vue.
Mais un évènement fait qu'il est obligé de partir et qu'il se lance à la recherche de son histoire, de son passé, dont un fragment lui est revenu. Ce qui fait de ce livre une quête d'identité, mais aussi une réflexion sur l'identité elle-même. Sommes-nous uniquement définis par nos actes passés ? Peut-on changer et/ou devenir quelqu'un d'autre ? Mais si notre passé nous rattrape, qui sommes nous vraiment ? Deux êtres peuvent-ils cohabiter dans un même corps ?
Delinaël est donc un personnage gentil, droit et pas dénué d'humour que j'ai apprécié. Même si, je dois l'avouer, je n'ai pas été insensible au placide et juste Lamilès qui m'a vraiment beaucoup plu. J'ai aussi trouvé Câline très intéressante avec son envie de vivre et les choix inhérents à cette décision.
Le fait de parler des personnages m'amène forcément à parler des différentes races présentes dans ce roman de fantasy. A part les démons, l'auteur a pris le parti de les inventer et c'est, pour moi, une réussite. Bon, même si les éternels m'ont tout de suite fait penser aux elfes.
J'ai adoré connaître et suivre l'histoire des dévann, ces êtres de "fer" qui représentent le bras armé de la justice. Franchement, bravo à Walhan pour son imagination qui m'a transportée !
Les calénites, ces êtres à la peau bleue, m'ont aussi beaucoup plu, même si leur histoire est beaucoup moins évoquée.
J'ai adoré les flenn également, ces êtres humanoïdes à moitié chats. Pour ceux qui ne le savent pas encore, j'aime les chats !
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
masatgiera
  03 mars 2019
Découverte totale de ce monde fantastique où est mêlé différents peuples. Delinaël je l'ai tout de suite apprécié même s'il est amnésique sur certaines périodes de sa vie. Son coté mystérieux et un peu rebelle fait que l'on s'y attache rapidement. Mais que veulent dire tous ses tatouages ? Pourquoi les cacher ? Est-ce son vrai nom ? Un paysan, un sorcier ?... Néanmoins il reste toujours à l'affut du moindre bruit, du moindre signe de danger et en quête de connaitre son passé.
Des rencontres au fil de la quête de Delinaël vont avoir lieu et découvrir différents peuples : les dévanns (ceux que j'ai le plus apprécié), les éternels, les calénites, les mages... toute une création mythologique.
Des bribes de son passé réapparaissent au fil de ses découvertes et rencontres.

Au tout début, étonnée par le titre j'ai pensé qu'il y avait eu des livres avant ce tome et que je serai perdue. Mais non, en fait et je suppose que l'auteur a pour but de faire d'autres tomes qui précèdent celui-ci en laissant le champ libre de lire de façon aléatoire. C'est une autre façon de débuter une histoire qui m'interpelle. Donc à suivre pour les autres tomes !!!
Lien : https://masatgieraa.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KhiadKhiad   30 mars 2019
- Une légende de mon peuple raconte que les deux plus grands guerriers de tous les temps durent s’affronter pour la domination de la tribu. Arme au poing, ils se postèrent face à face et s’observèrent durant une journée entière, ne semblant pas bouger d’un poil. Finalement, l’un des deux posa son arme et se déclara vaincu.
- Une crampe ?
- Ils s’étaient jaugés, évalués, avaient réagi à leurs impulsions avant même qu’elles ne déclenchent le moindre mouvement. Et finalement, ils en étaient arrivés à reconnaître la plus grande maîtrise de l’un sur l’autre.
- Les tournois doivent être passionnants dans ton peuple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   30 mars 2019
Le jeune homme soupira en regardant le dévann impassible.
- Sérieusement, tu peux pas faire un effort pour développer un peu plus tes réponses ? On dirait que chaque mot te coûte un bras.
- ...
- Parler ne te tue pas, quand même ?! s’inquiéta-t-il soudain ?
- Non, mais n’en sachant pas plus que toi, je n’ai rien à t’apprendre à ce sujet.
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCRClem_YCR   13 septembre 2018
Mais comme je te l'ai dit, il n'y a pas de hasard. Il faut saisir les évènements lorsqu'ils se présentent à toi.
Commenter  J’apprécie          20
Clem_YCRClem_YCR   13 septembre 2018
Il y a tant de termes, alors qu'il n'y a qu'un seul sens. Les humains aiment se compliquer la vie. Ils s'inventent des langages, des cultures différentes à chaque nouvelle région conquise pour se donner une identité et s'éloigner de leurs origines, comme s'ils en avaient honte.
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   30 mars 2019
Le vieil homme laissa son regard errer vers les nuages qui couvraient la clairière entre les arbres, semblables à des juges qui attendaient sa confession avant de le condamner.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2160 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre