AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Petites Merveilles (35)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
alexb27
  02 août 2020
Un roman que j'ai lu sur la route des vacances. Eva est une jeune libraire, qui faute de poste à plein temps, se retrouve à garder une fratrie de 3 frères et soeurs dont les parents sont bien trop souvent absents. Sa présence va remettre en cause le fonctionnement de la maisonnée et va rendre visible les limites de l'éducation parentale. Un roman léger, frais, assez prévisible mais à l'héroïne attachante, avec une ode à la lecture et aux libraires. Avec une couverture colorée qui sent bon le soleil et les vacances 🏖
Commenter  J’apprécie          240
coquinnette1974
  14 octobre 2020
Je remercie les éditions Michel Lafon pour l'envoi, via net galley, de Les Petites Merveilles de Lena Walker.
Licenciée de son emploi de libraire qu'elle adorait, Eva se retrouve nounou pour les enfants d'une riche famille du très chic Vème arrondissement parisien.
Mais en acceptant ce travail, la jeune femme était loin d'imaginer que sous leurs airs d'enfants modèles Arthur, Rose et Louis lui donneraient tant de fil à retordre.
Aussi gaffeuse qu'attachante, Eva devra redoubler de patience et d'ingéniosité pour apprivoiser ces trois petits monstres et leur rendre le sourire...
Les petites merveilles fait partie de ces romans qui font du bien :) Eva est une héroïne comme je les aime. Elle vit toujours chez sa maman, elle a un coté adulescente assez prononcé. Et oui, elle est encore un peu ado dans sa tête.. au grand dam de sa maman ;)
C'est une jeune femme hyper sensible. Elle aime les tenues excentriques, passer des heures à la librairie. Mais quand celle ci peine à garder la tête hors de l'eau, son patron ne peut plus la garder. Alors Eva doit trouver un travail, qui va lui arriver sous la forme d'une place de nounou.
En acceptant ce poste, Eva ignorait ce que cela impliquait réellement de s'occuper de trois enfants !
J'ai adoré ce livre, il m'a changé les idées et fait du bien. J'ai aimé les personnages, aussi bien adultes qu'enfants. C'est un joli clin d'oeil aux livres que j'aime tant, ça donne envie d'aller dans une librairie comme celle qu'elle tient avec son patron.
L'histoire m'a plu, de même que l'ambiance qui se dégage de ce roman. C'est une très bonne surprise, et j'ai adoré la fin.
Bref, vous l'aurez compris j'ai eu un coup de coeur.
Ma note : cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Leslecturesdemamannature
  23 septembre 2020
Au départ tout avait l'air rose dans la vie d'Eva, épanouie dans un emploi qu'elle affectionne plus que tout, vivant depuis toujours dans ce quartier où elle a tout ses repaires, une amie dont elle est très proches… Et pourtant comme tout un chacun, Eva cache ses fêlures, à 26 ans elle vit encore avec sa mère, elle lui en veut pour certains de ses choix et pourtant ne peut la quitter. Elle est devenue libraire car ne pouvant continuer ses études et a certes une amie très proches mais c'est la seule. Sa mère a fait des sacrifices pour lui offrir le meilleur sans voir certaines failles, la couvant comme elle peut.

La vie d'Eva va plus ou moins aller à vau l'eau et avec sa sensibilité à fleur de peau, il va lui falloir s'armer de courage, se battre pour ses convictions. Elle va convaincre Marcel, son patron de la garder à mi-temps en lui promettant de se battre pour la librairie lui qui a un peu baisser les bras. Cet homme bougon va se révéler avoir un grand coeur et je l'ai trouvé très touchant. En même temps, elle devoir se résoudre à abandonner son cocon de toujours tout en assumant la garde de trois enfants, elle qui n'a pas les codes de la maternité.

Eva en devenant la baby-sitter de cette famille bourgeoise va découvrir leurs failles. Oui il y a de l'argent. Pourtant ces trois enfants sont en manque de tendresse, d'attention et de compréhension. Ce n'est pas un manque d'amour, leur mère travaille dur pour leur offrir le meilleur, pense que leur permettre de faire moultes activités va remplacer certains moments, et surtout son couple fragilisé a tendance à faire fuir chaque parent dans le travaille. Eva alors qu'elle ne se sent pas de travailler avec des enfants, va leur offrir sa simplicité, de l'écoute et surtout se retrouver en eux.

Les petites merveilles, c'est ce moment de la journée qui la rendra plus belle, cinq minutes à pouvoir lire, cinq minutes pour se poser et boire un thé, papoter avec ses amies, regarder un papillon voler…. les petites merveilles se sont tous les livres de la librairie, mais les petites merveilles sont surtout nos enfants, cette magie de la nature que d'enfanter, d'aider ces petits êtres à grandir et devenir des adultes autonomes tout en respectant leurs choix, leurs envies. N'est-ce pas la chose la plus difficile au monde?

On peut s'agacer après ses mères qui n'écoute pas leurs enfants, ne voient pas leurs fêlures et pourtant c'est cela qui est beau! Lena Walker nous offre un roman sur la maternité, sur les mères, toutes les mères qui ont à coeur de bien faire malheureusement ce qu'on imagine pour nos enfants n'est pas forcément ce qu'ils attendent, toute mère est imparfaite et on ne peut que se retrouver dans ce constat. En tant que lecteur nous aurons plus d'empathie pour les enfants en oubliant que leur mère sont des femmes qui doivent jongler entre le travail, la maison, leur conjoint et leurs enfants tout en pensant un tant soit peu à elle, alors oui parfois on se trompe et on en a le droit, c'est aussi cela que nous rappelle l'autrice.

Lena Walker nous rappelle aussi que l'enfance est parfois loin de l'innocence. Dès le plus jeune âge si nous ne rentrons pas dans le moule, nous pouvons être pris à parti. Certains comportements sont juste le reflet d'un mal-être qui peut surgir dès l'enfance. Nous avons beau vouloir les protéger plus que tout, il est parfois compliqué de déceler les indices, le quotidien à cent à l'heure nous empêche parfois d'être attentif, à l'écoute alors même nous, qui les aimons plus que tout, nous pouvons blesser nos petites merveilles.

Une plume fluide, délicate, une ode à la femme, à la maternité, à l'enfance que je ne peux que vous conseiller! Un roman touchant qui nous amène nous interroger en tant que mère! Avec Eva et Nathanaël, Léna Walker nous rappelle aussi l'importance de croire en ses rêves, peu importe les préjugés. Et pour les fan de romance, l'autrice en distille par petites touches, la bonne dose à mon goût! Je remercie donc les Éditions Michel Lafon pour l'envoi du roman #lespetitesmerveilles avec #Netgalleyfrance.
Lien : https://leslecturesdemamanna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Snoopythecat
  03 octobre 2020
L'histoire toute simple d'une jeune femme timide, hyper sensible, qui a construit un petite routine tranquille avec sa mère, sa meilleure amie et son ami libraire qui est aussi son patron.
Quand ce dernier doit la licencier, elle est perdue. Heureusement, son amie Iris lui trouve un travail bien payé et qui devrait être paisible, nounou pour une famille riche et super occupée.
D'abord un peu réfractaire, Eva va vite se faire à sa nouvelle mission.
Rien de bien spectaculaire dans ce roman, tout est plus ou moins attendu. On sait que tout va bien se dérouler pour Eva, qu'elle va très certainement trouver l'amour, faire quelques gaffes embarrassantes et devenir l'ange-gardien d'une famille dans la tourmente.
La lecture est malgré tout agréable.
Le petit bémol vient, selon moi, du fait que l'autrice ait voulu montrer Eva sur tous les plans : fille, amie, employée à deux temps. On survole un peu les personnages et les situations dans un si court roman.

A lire si vous avez un peu de temps et envie de bons sentiments. Sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Papyrusdunil
  02 octobre 2020
Vraiment je crains de ne pas partager l'engouement des babeliens pour ce roman.
Bien sûr, c'est sans prétention, facile à lire et l'histoire de la jeune libraire bénévole dévouée qui d'ailleurs m'a rappelé au tout début du moins, « la République du bonheur » d'Ito Ogawa, est plutôt attrayante.
Plus tard, c'est aussi un peu « la vie rêvée des chaussettes orphelines « de Marie Vareille, par le style, la couverture, le déroulé du quotidien de l'héroïne qui m'est revenue à l'esprit.
Pour tout dire, j'ai eu beaucoup de mal avec ce texte écrit au présent et au passé composé, des temps qui pour moi sont peu adaptés à la narration et difficiles à manier sur la totalité d'un roman. Sans entrer dans les détails, le style très scolaire, avec des tournures syntaxiques qui à plusieurs reprises m'ont semblé inappropriées, ne correspond pas à l'idée que je me fais d'un bon bouquin. Même sans prétention, il y faut un minimum de forme, un style, une plume, un ton...

Quant au contenu, c'est simpliste et cousu de fil blanc, feel good à souhait. Elle hérite de la librairie, la maman va enfin trouver l'amour, et les mauvais parents desquels l'héroïne était la nounou vont réaliser qu'ils sont nuls et brutalement s'améliorer… ça fait beaucoup quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jujuliliette26
  03 octobre 2020
Les petites merveilles, de Léna Walker

Eva est une jeune femme vivant à Paris. Casanière, elle partage une loge de concierge avec sa maman et travaille dans une librairie de quartier.
Sa vie bien rangée est chamboulée lorsqu'elle devient la nounou des 3 enfants d'une avocate et d'un businessman qui ne sont jamais là.
Gaffes, remise en question et tendresse deviennent le quotidien de la jeune femme et des 3 petits monstres !

Loin, très loin de mes lectures habituelles, ce livre m'a permis de passer un bon moment.
@lena_walker_auteur distille des petites sagesses et des conseils lecture ( d'ailleurs, certains titres sont dans ma PAL et pour d'autres, je vais les y ajouter ).

Merci à @lena_walker_auteur et @editionsmichellafon pour l'envoi de ce roman qui a prolongé l'été, pour de jolies soirées lecture, quelques temps après la rentrée.

#CaVaMieuxEnLeLisant
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          30
Ladoryquilit
  23 août 2020
Après son licenciement dans la petite librairie qu'elle aime tant, Eva accepte un emploi de nounou dans une famille bourgeoise du Ve arrondissement de Paris. Avec moult péripéties et quelques difficultés, Eva tente tant bien que mal d'apprivoiser Louis, Rose et Arthur. Chacun essaiera de redonner le sourire à l'autre entre autres gaffes et instant de complicité.

Si vous suivez un peu le blog, Lena Walker est un nom qui ne vous est pas inconnu, loin de là. de l'auteure je vous ai déjà parlé de son titre Beyond Tome 1 que vous retrouvez ici, mais également de de joie coulent mes larmes dont la chronique est par ici ou encore Un jour, j'ai changé de parfum par là. Alors forcément quand Lena m'a proposé de lire son dernier roman Les petites merveilles je lui ai dit un grand oui.

Eva est donc le personnage central de ce roman, la jeune femme qu'on apprend à connaître au fil des pages, voit son quotidien bouleverser quand après avoir perdu son emploi elle devient nounou. C'est ce moment clé de sa vie que nous suivons, ce moment qui sera d'ailleurs suivi d'autres événements qui vont la faire évoluer, la faire prendre conscience de bien des choses sur son quotidien et ses espoirs. Finalement, comme on dit, c'est un mal pour un bien.

Se plonger dans Les petites merveilles, c'est se plonger avec délice dans un roman frais, léger et tendre. On s'attache forcément à Eva qui devient presque une amie, mais encore mieux on s'attache à tous les personnages, que ce soit les trois enfants, ou encore Marcel le libraire, et même Garance la maman des trois enfants. On les suit avec plaisir, on sourit de leurs histoires respectives et ça fait parfois écho à un moment de notre vie personnelle.

Au fil des chapitres on se laisse envahir par la douceur du moment passé à lire Les petites merveilles. On apprécie les petites citations ou les références qu'on y trouve, on s'imagine aisément passer quelques heures au sein de la librairie de Marcel, on sourit devant certaines amitiés ou autres histoires qui se nouent au fil des pages. Et puis même si on peut parfois se douter d'un événement ou deux, cela ne gâche vraiment en rien la lecture de ce roman.

Retrouver l'écriture de Lena Walker est un vrai plaisir. Sa plume douce, joyeuse, tendre et délicate porte l'histoire d'Eva avec justesse. On y retrouve quelques petites notes d'humour ici ou là, on se plonge totalement dans l'histoire des Petites merveilles et puis avec un peu plus de profondeur, l'auteure aborde quelques thèmes plus délicats comme la famille, la relation mère fille ou encore l'amitié et l'amour.

Oui j'ai adoré Les petites merveilles ! Lena Walker offre le roman idéal pour l'été, le roman à emmener pour les vacances afin de se garantir une belle bulle d'évasion. J'aime vraiment m'attacher autant aux personnages d'une histoire, alors en refermant ce titre, j'ai eu un peu de mal à leur dire aurevoir... Un des signes qu'on a vraiment passé un bon moment avec un livre pour moi. Alors comme Eva, attardons nous plus souvent sur tous ces petits détails du quotidien qui peuvent rapidement devenir de vraies petites merveilles.

Les petites merveilles de Lena Walker est disponible aux Editions Michel Lafon.
Lien : https://ladoryquilit.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pilly
  07 octobre 2020
Un p'tit feel-good de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal !

Une lecture difficile à lâcher. L'écriture est fluide et on peut s'attacher au personnage d'Eva. Elle n'est pas parfaite, mais c'est là tout son charme. de ce fait, on a envie de savoir ce qu'il va lui arriver. Bon, ne nous mentons pas, tout est assez prévisible, mais cette histoire m'a tout de même fait passer un bon moment. Parfois, il faut juste ça, une petite bouffée d'oxygène livresque pour repartir gonflé(e) à bloc ! (mais point trop n'en faut)

Parlons maintenant du fond. Sous cette forme légère et sympathique, il y a tout de même des thèmes intéressants qui sont abordés (plus ou moins brièvement) : le harcèlement scolaire, l'hypersensibilité et HPE, l'amour des livres (comment ne pas s'attacher à Eva avec ça ?), et l'amour maternel (la façon d'aimer propre à chaque mère). Il y a bien aussi de l'amour dans l'air (autre que familial), mais c'est presque un ingrédient incontournable de ce genre de livres, non ?

Pour faire court, ce fut un agréable moment de lecture. J'ai même été émue à la fin. Serais-je hypersensible ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
MademoiselleMaeve
  27 septembre 2020
Après avoir lu quelques avis enthousiastes à propos des Petites merveilles de Lena Walker, j'ai fait une demande de lecture sur le site Netgalley, et j'ai gardé ce roman sous le coude pour un jour de moral en berne – j'aime avoir des lectures réconfortantes dans ces moments-là et j'espérais que Les petites merveilles allaient faire leur boulot.

Eva travaille dans une librairie du cinquième arrondissement et vit avec sa mère dans une petite loge de concierge. Elle sait qu'un jour il faudra qu'elle prenne son envol, mais la jeune femme, sujette à des violences crises d'angoisse, repousse toujours le moment de quitter le nid. Lorsque son patron, un vieux grincheux réfractaire au changement lui annonce qu'il ne peut plus la payer et qu'il doit se séparer d'elle, l'univers d'Eva s'écroule. Sa meilleure amie lui dégote un job de nounou qui va lui permettre de tenter de redresser les comptes de la librairie – mais il va falloir qu'elle s'occupe tout de même de trois enfants, ce qui ne va pas être une mince affaire pour Eva.

Les petites merveilles est un roman plutôt sympathique, et je comprends tout à fait les avis enthousiastes. Mais la magie n'a pas opéré avec moi. Et je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui m'a empêchée d'entrer totalement dans cette histoire. Parce que, objectivement, Eva est sympa. Mais, je n'ai pas eu de coup de coeur. Cette histoire reste toutefois mignonne et pas désagréable à lire, donc je ne vous dissuade pas du tout de la découvrir.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lunatic57
  09 juillet 2020
Les mots qui dansent… quel joli nom pour une librairie. Eva y travaille au côté de Marcel, le propriétaire des lieux. Un homme taciturne, bougon, qui tient cette librairie depuis des années, dont les murs ont gardés en mémoire la présence de son épouse décédée. Il a pris sous son aile Eva, qui apporte un peu de douceur et de modernité à son quotidien. C'est à contre coeur qu'il lui annonce qu'il doit se passer de ses services. La librairie est en faillite, il ne peut plus payer son salaire.

Eva, jeune femme solitaire et émotive, accepte difficilement cette décision. Elle n'imagine surtout pas devoir rester chez elle et partager avec sa mère Corine le peu d'espace de la loge de concierge que les deux femmes habitent. C'est sous les conseils de son amie Iris, qu'Eva accepte un job de nounou, les horaires lui permettant de passer quelques heures à la librairie pour aider Marcel. Un joli compromis qui ne doit durer que quelques mois…

La rencontre avec la famille Donadieu est particulière. Les 3 enfants lui donnent quelques complications et rapidement elle constate que la communication dans cette famille est quasi inexistante. Les parents sont aux abonnés absents, les enfants sont perturbés, Eva se demande bien dans quelle galère elle est arrivée. Mais doucement elle prend place au sein de cette famille. Et si c'était le moment pour tous les protagonistes de bouleverser le quotidien et de donner un nouveau tournant à leurs vies ?

J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Un roman frais, divertissant, avec des personnages attachants et sincères. Je pense que chaque lecteur ne pourra que se prendre d'affection pour Eva et surtout pour la fratrie dont elle s'occupe. 3 petits êtres tendres, drôles et en quête d'affection. J'ai aimé la façon dont l'auteure décrit cette famille, leurs choix d'éducation ou de vie sans pour autant tomber dans un jugement négatif ou accusateur. Elle traite un sujet difficile avec beaucoup de bienveillance. Bien entendu, un roman feel-good comme celui ci nous sert logiquement une histoire d'amour. le lecteur appréciera le fait que rien n'est facile pour Eva, et qu'il faille un peu se battre et persévérer pour peut-être trouver le bonheur.

Dans ce roman, l'auteure dresse aussi une jolie ode aux libraires, aux lecteurs, à ceux qui aiment les livres. Elle met en avant la difficultés que connaissent les libraires pour attirer des clients, les fidéliser et pouvoir garder ces lieux ô combien essentiel ouverts.

Ma notation :

Avec une couverture si colorée et estivale, il serait dommage d'attendre l'automne pour découvrir ce roman. C'est le roman idéal à lire en vacances, sur la plage ou en ville. Promis vous allez aimer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3843 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..