AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070306909
Éditeur : Gallimard (22/06/2006)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Elle avait peur. Terriblement peur. Elle n'était pas la seule. Mais elle l'ignorait. Elles étaient cinq à trembler. A renifler l'odeur fétide de la terre, gorgée d'eau croupie. Cinq, à se croire seules. Chaque femme était enfermée dans une cage, isolée des autres par des kilomètres de galeries souterraines. La distance aurait suffi à les maintenir dans l'illusion de la solitude. Mais leur kidnappeur en avait jugé autrement. A toutes fins utiles, il leur avait tranch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Fredo_4decouv
06 juillet 2012
Encore une fois, j'ai adoré suivre cette seconde enquête du commissaire Debords. Un peu sur le même modèle que le précédent, Walker nous dépeint une famille atypique dont la vie de chacun des membres est en danger, suite aux agissements d'un tueur en série. Encore une fois, l'accent est mis sur la psychologie des personnages et c'est très rafraichissant comme lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui10 juin 2017
Une rencontre a suffi pour changer ma vie. Comme s’il fallait, pour me sentir exister, que je m’incline devant une intelligence supérieure à la mienne.
Aujourd’hui, je suis tellement horrifié, effrayé aussi. Pourtant je ressens toujours cet attrait, cette exaltation intolérable et dévorante pour… NON ! Ne plus prononcer son nom… Désormais, ce sera : l’Autre.
Insondable. Insaisissable.
Ni âge, ni sexe, ni nom.
Juste une forme qui me mène à ma perte. Une ombre dont je ne dirai rien, du moins pour l’instant. Par peur de ma propre peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui10 juin 2017
Là où je vis, les femmes ne sont pas encore autorisées à se promener seules. Sauf si elles sont mariées. Impression d’un autre temps, archaïque et lointain. Quant aux hommes, c’est à croire qu’ils vivent sur la place du village.
À chacune de mes sorties, ils sont là, ne font rien d’autre que de m’observer en silence. Sans mépris. Sans passion. Juste en silence. Au début, je me sentais mal sous leurs regards, francs et insistants. J’avais le sentiment de traverser la place complètement nue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui10 juin 2017
Jeanne souffrait d’une hypertrophie de l’odorat que les années n’atténuaient pas. Si la plupart du temps cette finesse de l’odorat l’indisposait, elle admettait qu’elle s’était révélée bien souvent être un atout précieux, spécifiquement dans son métier. Parfois, aussi, un réel plaisir.
Mais être capable de percevoir, d’identifier et de séparer, pour ainsi dire, chaque odeur les unes des autres, en les respirant toutes simultanément, cela n’avait rien d’une sinécure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui10 juin 2017
Les jours se suivaient, tous aussi mornes les uns que les autres. Pas un qui ne soit plus ou moins morne que les précédents ou les suivants. Non, même la morosité était lisse d’ennui, de platitude.
Seule la lecture, alors, me redonnait vie, tout en renforçant en moi cette impression d’inexistence, de vacuité. Seule mon attraction pour l’occulte et l’ésotérisme, les ténèbres et la mort, me permit de franchir le seuil d’un jour à l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui10 juin 2017
Chaque année, on comptait par milliers les disparitions d’adultes, et par milliers également celles concernant les mineurs, chez qui les fugues ne représentaient somme toute qu’une infime partie. Le pire, se dit-il, c’est que ces chiffres sont approximatifs, le haut de l’iceberg en quelque sorte. Mais que devenaient tous ces gens qui disparaissaient ?
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lalie Walker (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lalie Walker
Entretien avec Lalie Walker, auteur du roman "Les survivantes" paru chez Acte Sud.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1162 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre