AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824610751
Éditeur : City Editions (18/10/2017)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 32 notes)
Résumé :
À 49 ans, la très ambitieuse Élisabeth de La Tour du Roc dirige d'une main de fer la communication de Smart Cosmetics. Manager intraitable et fashionista avertie, elle investit toute son énergie dans son travail. Le jour où elle est brutalement virée, c’est tout son monde qui s’écroule.
Dans le même temps, Daphné, son assistante et Amandine, la stagiaire, sont également licenciées. Choquées, déprimées, les trois femmes décident de partir ensemble. Et si elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  19 février 2019
Bon, autant ne pas vous mentir. Autant vous dire tout de suite qu'en commençant cet ouvrage, ce dernier m'a vraiment fait pensé au livre "Le diable s'habille en Prada" : Une femme d'un certain âge (ne comptez pas sur moi pour vous le révéler, c'est tabou dans le milieu de la mode) Elizabeth, Daphné son assistance et l'assistance de cette dernière, une petite jeune Amandine sur qui toute la boîte Smart Cosmetics a parié qu'elle ne tiendrait pas plus de quelques semaines. Oui, tous les éléments y étaient mais au cours de ma lecture, le roman est devenu bien plus qu'une simple histoire de mode. Après leurs licenciements respectifs de de Smart Cosmectic, elles ont cru que leur histoire s'arrêterait là, surtout pour Elisabeth qui y avait consacré plus de vingt ans et qui avait tout misé sur cet emploi, s'y consacrant corps et âme et se faisanty un véritable nom auprès dans le milieu cruel de la presse people. Autant dire que pour elle, c'était toute sa vie. Mais, vous connaissez le dicton "il n'y a pas que le travail dans la vie". Aussi, pour ces trois femmes qui n'avaient a priori rien en commun : l'une ne vivant que pour les événementiels et les sponsors à accrocher, la suivant jonglant entre son boulot et sa vie de famille et la troisième écolo qui n'avait absolument rien à faire dans cette entreprise va se nouer une véritable histoire d'amitié, certes, avec des hauts et des bas, comme dans toute relation entre êtres humains mais au final, ces dernières vont former un magnifique trio, des plus improbables qui soient mais avec leurs différences, on peut dire qu'elles se complètent à merveille. Tout serait pour le mieux si il n'y avait pas cette affreuse journaliste, Chloé de la Martinière qui prend un malin plaisir en s'acharnant à écrire des potins sue Elisabeth. Cette jeune femme ambitieuse aurait-elle une dent contre cette dernière et si oui, pourquoi ?
Une histoire à trois voix où chacune de nos protagonistes fait avancer l'histoire à sa manière et je crois que c'est ce changement de point de vue qui m'a non seulement séduite et, qui, avec par conséquent des chapitres courts fait que ce livre se lit à une vitesse incroyable qui pourrait dépasser tous les records (et encore, j'ai fait durer le plaisir en ne posant pas cette "critique" le jour même où j'avais entamé ma lecture) ! Un roman sans prise de tête qui se lit agréablement bien malgré ce sentiment premier de "déjà vu" mais il ne faut jamais se fier aux apparences, c'est bien ce que l'on dit dans le monde de la mode, non ? A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
celine85
  07 avril 2019
Élisabeth manager en communication, Daphné son assistante et Amandine la stagiaire se font licencier de chez Smart Cosmetics. Ces 3 femmes qui n'ont rien en commun mais se complètent parfaitement font devenir amies.
Une impression de déjà vue à la lecture du roman mais un évènement qui entoure l'acharnement d'une journaliste, Chloé de la Martinière sur Élisabeth vient ré-hausser le tout.
L'alternance des points de vue entre les 3 femmes, rend les personnages encore plus attachants et dynamise l'histoire.
Un roman agréable à lire, un roman feel good qui aborde le sujet de la quête du bonheur.
Commenter  J’apprécie          160
Ladoryquilit
  17 octobre 2017
Elisabeth de la Tour du Roc dirige avec brio Smart Cosmetics. À 49 ans, elle est redoutée pour son intransigeance et ne vit que pour son travail. Lorsqu'elle est brutalement virée, tout son univers s'écroule. Il s'écroule aussi pour Daphné son assistante et Amandine la stagiaire qui sont aussi remerciées. Les trois femmes se retrouvent alors du jour au lendemain sans emploi et sans savoir que faire maintenant. Sur un coup de tête, elles partent toutes les trois pour la Crête et ces trois femmes qui ne se côtoyaient que pour le travail, vont finir par voir naître entre elles une réelle amitié. le temps d'un week-end, Elisabeth va se rendre compte que le bonheur lui a toujours échappé et qu'il est peut-être temps maintenant d'en profiter...
Il s'agit ici du premier roman chick-lit que propose Lena Walker, mais aussi du premier roman édité de cette auteure. Je connais Lena depuis maintenant quelques années grâce à ses romans Beyond et j'étais alors très curieuse de découvrir son écriture dans un tout autre style. Vous voulez savoir ? le pari est réussi !
Il y a donc Elisabeth la manager intraitable, Daphné l'assistante qui se partage entre son job éreintant et sa vie de maman, et Amandine la jeune stagiaire qui a mis du temps à trouver sa place dans cet univers. Leur seul point commun au départ, leur travail au sein de Smart Cosmetics. Mais quand elles perdent leur job, elles apprennent enfin à vraiment se connaître et à partager plus ensuite.
Un jour, j'ai changé de parfum, c'est donc l'histoire de trois femmes, trois femmes aussi différentes l'une de l'autre qu'elles se complètent. Elles n'ont pas le même âge, le même caractère, ni les mêmes priorités et pourtant elles vont partager une amitié solide et s'entraider. Au fil des chapitres, les points de vue s'alternent et nous suivons chacune à leur tour Elisabeth, Daphné et Amandine. C'est un point que j'ai beaucoup apprécié, nous en apprenons beaucoup sur elles de cette façon, mais c'est aussi une manière de pouvoir s'identifier facilement à l'une ou l'autre.
De pages en pages, c'est une relation qui change, c'est prendre conscience que notre vie n'est pas vraiment ce à quoi on aspirait, c'est aussi se rendre compte que tout ce qu'on pensait être idéal pour nous ne l'est finalement pas. Comme tout roman feel-good, Lena Walker à travers son histoire amène le lecteur, en même temps que les personnages, à se poser quelques questions sur lui-même. Ai-je vraiment fait les bons choix ? Et si se laisser porter un peu par les hasards de la vie était la clé du bonheur ?
Lena Walker livre avec Un jour, j'ai changé de parfum un roman réussi ! J'ai eu l'impression de totalement redécouvrir l'auteure à travers ce registre. Son écriture est fraîche, légère, et toujours aussi bien maîtrisée. le roman se lit facilement, rapidement. Sans s'en rendre compte, on le lit d'une traite avec plaisir, car finalement, on a l'impression de faire partie de cette bande d'amies. Lena Walker sort de sa zone de confort et ça lui réussit plutôt bien, croyez-moi !
Cela faisait un moment que je n'avais pas lu un roman de chick-lit et Un jour, j'ai changé de parfum m'a totalement emballé ! J'y ai retrouvé tout ce que j'aimais dans ce genre, des personnages attachants qui nous font rire et sourire, une histoire qui n'est pas toute tracée, de l'amour mais pas trop et une dose d'humour qui ponctue l'histoire du début à la fin. Pour les amateurs et amatrices du genre, nul doute que ce titre va plaire, mais aux autres aussi d'ailleurs parce qu'avec Un jour, j'ai changé de parfumLena Walker offre aussi un roman feel-good qui fera du bien à tous...
En bref, Un jour, j'ai changé de parfum est un titre que je vous recommande vivement ! C'est vraiment un livre qui fait du bien, qui nous fait sourire, mais aussi rire ! J'ai parfois eu envie de râler après l'une de nos héroïnes, puis de la serrer contre moi... et après c'était au tour de l'autre. Preuve que l'histoire de ces trois drôles de dames m'a vraiment plu et que j'avais cette impression de tout partager avec elles...
Un jour, j'ai changé de parfum de Lena Walker est disponible dès demain chez City Editions.
Lien : http://ladoryquilit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Amelikesbooks
  20 octobre 2017
J'ai eu la chance de recevoir « Un jour, j'ai changé de parfum » par l'auteure Lena Walker et par les Editions City que je remercie sincèrement.
« Un jour, j'ai changé de parfum », c'est l'histoire d'Elisabeth, Daphné et Amandine, trois collègues que tout oppose. Alors qu'elles concluent en beauté un évènement au Festival de Cannes, elles se retrouvent licenciées du jour au lendemain. Déprimées par la nouvelle, elles décident de partir en week-end en Crète. On va alors suivre leurs mésaventures.
L'originalité des trois narrations m'a conquise. On a les trois points de vue des trois héroïnes aux personnalités totalement différentes : Elisabeth, l'ambitieuse, Daphné, la dévouée et Amandine, Miss tête en l'air. Elles sont drôles et attachantes.
Elisabeth, Daphné et Amandine c'est aussi trois générations différentes : Elisabeth, 45 ans (49 ans pour les intimes, comprendra qui pourra), Daphné, 34 ans et Amandine, la vingtaine.
J'ai pu m'identifier facilement aux héroïnes et surtout à Amandine (oui je suis une "Miss catastrophe" moi aussi).
La lecture est fluide notamment avec les chapitres courts.
Lena Walker regorge d'une écriture remplit d'humour entre quiproquos et comparaisons, j'ai d'ailleurs bien rigolé avec cette comparaison tellement vraie :
« le chômage, c'est comme la cellulite, ça ne devrait pas exister. »
A travers cette citation, on voit aussi que l'auteure aborde des sujets d'actualité. On trouve également des références en tout genre que j'ai adoré : des références à des films (Dirty Dancing), à des séries (Gossip Girl), à des chanteuses (Céline Dion), aux fameuses sucettes Chuppa Chups mais je ne vais pas tout dire bien sûr. L'écriture est de ce fait très riche.
Si vous aussi, vous voulez connaître le sens initial du mot chômage et ce que signifie ASAP, la réponse est dans le livre.
J'ai adoré le clin d'oeil de l'auteure les « instagrammeuses ».
Par ailleurs, ce livre nous amène à réfléchir sur l'amitié, le bonheur.
« le bonheur se trouve, rarement où on l'imagine. » nous révélait d'ailleurs la jolie couverture de ce roman.
Cette histoire est donc dans l'air du temps. Lena Walker aborde des sujets d'actualité comme le chômage, le burn-out, la concurrence, la pression, le surmenage, la remise en question, la quête du bonheur, la vie, l'amour, l'amitié. J'ai tout simplement adoré ce roman qui nous rappelle combien on est chanceux quand on a une famille et des amis près de soi.
Un feel good comme on aime !
Et si toi aussi tu changeais de parfum ?
Merci Lena Walker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
moncoinlivresque
  09 septembre 2018
« Un jour, j'ai changé de parfum », c'est l'histoire de trois femmes, trois collègues qui par la force des choses vont être amenées à se découvrir dans un contexte inédit.
Il y a tout d'abord Elisabeth, 45 (49) ans, la figure emblématique de toute la communication de Smart Cosmetics. Sans elle, c'est simple, il n'y aurait pas de Smart Cosmetics.
Tout lui réussi, elle est au top, dynamique, assoiffée de réussite, elle est ambitieuse et fonceuse. Prête à tous les sacrifices pour être en haut du podium, elle inspire crainte et respect dans le monde de la cosmétique. On lui envie son style, son élégances, son succès.
Ensuite nous avons Daphné, 34 ans, son assistante. Mariée et maman de deux enfants, elle est dévouée comme personne et essaie tant bien que mal de répondre à toutes les exigences d'Elisabeth.
Puis vient Amandine, la vingtaine, stagiaire chez Smart Cosmetics. Elle revient d'un tour du monde, n'a plus un sou en poche et est d'une maladresse incroyable. Dynamique, elle espère obtenir un CDI dans l'entreprise à la suite de son stage.
Ces trois femmes, que tout oppose, vont vivre un événement des plus désagréables et qui aura des conséquences assez dramatiques sur leurs vies : Elisabeth, du jour au lendemain, se fait licencier ! Oui…elle se fait jeter comme une vieille chaussette…elle qui a fait de la société Smart Cosmetics ce qu'elle est…elle qui lui a tout sacrifié. Pour Elisabeth, perdre son job n'est pas véritablement le problème, de l'argent elle en a. Ce qui la dérange d'avantage c'est la perte de tous ses repères… Depuis des années elle se consacrait uniquement à son rôle au sein de l'entreprise. Sa vie, bien réglée, tournait autour de Smart Cosmetics et à dire vrai, sans son travail, elle n'a…rien.
Ce licenciement n'impacte pas uniquement Elisabeth.
Daphné de son côté se voit proposer de nouvelles responsabilités, ce qu'elle a toujours souhaité. Mais lorsqu'on est mère de famille et épouse et que l'on a un boulot à temps plein qui demande énormément d'investissement personnel et professionnel, la vie devient vite très compliquée. Tout est une question de choix, d'organisation…et Daphné va vite se rendre compte que gérer les deux, tout du moins, BIEN les gérer, va s'apparenter à un parcours du combattant…le surmenage pointe rapidement le bout de son nez.
Amandine quant à elle, voit s'éloigner son rêve de CDI…et avec lui, la stabilité financière et les projets sympas qu'elle espérait.
Pour se remonter le moral et sortir de leur déprime, elles décident de partir toutes les trois en week-end en Crète. Se changer les idées, profiter du grand air, essayer d'y voir un peu plus clair…tout cela aurait pu être génial, mais c'était sans compter le hasard de la vie et ses embûches…car rien ne va se passer comme elles le pensaient…
J'ai beaucoup apprécié ces trois femmes toutes aussi attachantes les unes que les autres. Il n'est pas bien difficile de s'identifier à l'un de ces trois personnages d'ailleurs, ce qui permet au lecteur de rentrer totalement dans sa lecture.
Lena Walker a construit son roman en alternant trois narrations différentes, trois points de vue qui nous permettent de comprendre leur manière de voir les choses, leurs fêlures, leurs faiblesses. Elles ont chacune leur tempérament et nous les aimons pour cela.
Le surmenage, la pression constante, les coups bas professionnels, la quête du bonheur, la famille, les rêves, l'amour…tout y est, creusé comme il se doit, sans fard.
« Un jour, j'ai changé de parfum » est un roman feel good comme je les aime ! Vous y retrouverez des références à des films, des chanteurs, des séries que vous connaissez et qui vous décrocheront un sourire.
La plume de l'auteure a mûri, elle est davantage réfléchie et recherchée. Elle sait jouer avec les mots, leur sens, elle ose les images drôles, les quiproquos et le fait avec beaucoup d'adresse.
La couverture pour ne pas l'oublier, est quant à elle, sublime, colorée, pétillante et fraîche.
En conclusion : Ce roman donne le sourire, amène à la réflexion et nous questionne sur le bonheur et sa recherche, sur l'amitié, sur le sens de la vie…sur les priorités que nous nous donnons, les sacrifices que nous faisons et les attentes de notre entourage, parfois trop pesantes et pressantes.
Comme le dit Lena Walker elle-même : « le bonheur se trouve rarement là où on l'imagine » et c'est ce qui fait la force de ce roman…
En terminant cette lecture, vous aussi vous aurez peut-être envie de …changer de parfum…qui sait 😉
Lien : http://moncoinlivresque.fr/u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   19 février 2019
"il ne faut pas sous-estimer le poids et la force des mots. Vous ne pouvez pas imaginer ce que cela m'a fait lorsque Amandine a prononcé ces quatre petits mots "Chloé est ta fille". Je lui ai demandé de répéter. Mais j'avais bien entendu. Quatre petits mots qui ont fait resurgir les démons du passé. Quatre petits mots qui allaient changer le cours de mon existence."
Commenter  J’apprécie          90
cicou45cicou45   18 février 2019
"Le chômage, c'est comme la cellulite, ça ne devrait pas exister."
Commenter  J’apprécie          221
celine85celine85   05 avril 2019
La vraie vie, c'est l'instant présent, parfois les choses les plus simples sont les plus belles
Commenter  J’apprécie          133
AmelikesbooksAmelikesbooks   20 octobre 2017
C’est la première fois que je prononce ce mot : « chômage ». Je le déteste, j’ai l’impression qu’il est destiné aux inactifs, aux parasites de la société dont je fais désormais partie.
Commenter  J’apprécie          20
AmelikesbooksAmelikesbooks   20 octobre 2017
La vie est jonchée de surprises. Tout n’est pas blanc ou noir. Il y a des nuances de gris.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : changement de vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
137 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre