AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702423981
153 pages
Éditeur : Le Masque (20/10/1993)
3.45/5   11 notes
Résumé :
L'inspecteur Falmouth écoute sonner au loin la cloche de Big Ben. En même temps, il regarde fixement la porte derrière laquelle un homme, un ministre, risque sa vie.
Pourtant, que de précautions ont été prises ! Scotland Yard est sur les dents. Dans les rues, la foule stationne, avide de savoir si le ministre mourra à huit heures précises...
...ou s'il échappera à la menace que font peser sur lui les Quatre Justiciers, ces mystérieux inconnus qui chât... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Marti94
  08 janvier 2021
Je découvre Edgar Wallace avec ce polar britannique "Les quatre justiciers" dont la version audio m'a gentiment été offerte par les éditions VOolume.
J'avoue qu'il y a une certaine originalité dans cette histoire parfaitement lue par Frédéric Kneip. Il sait créer une ambiance très début de siècle (c'est du 20ème donc il s'agit). Il faut dire qu'Edgar Wallace est un maître du thriller de poursuite.
Contrairement aux trois mousquetaires qui sont quatre, les quatre justiciers ne sont que trois puisqu'on sait dès le début qu'un des leurs est mort. Jeunes, intelligents, forts et riches, Léon Gonzalez, Poiccart et Georges Manfred ont le profil collectif d'un Batman britannique (sans les accessoires) car ils veulent faire justice eux-mêmes.
L'histoire est politiquement incorrecte puisqu'ils n'hésitent pas à menacer de meurtre et à tenir leurs engagements sans états d'âme. Ils vont convaincre Thory alias Saimont, une quatrième recrue, de s'associer à leur bande pour inciter le ministre des affaires étrangères, Sir Philip Ramon, à retirer un projet de loi injuste sur l'extradition des étrangers. Mais ce dernier n'a pas le sens du compromis, il n'aura pas le temps de le regretter et Scotland Yard ne pourra rien y faire.
J'ai aimé ce polar politique car le suspense m'a tenue jusqu'à la fin. Il faut dire que les vengeurs sont de sympathiques assassins parce qu'ils se battent contre ceux qui font preuve d'ignominie vis-à-vis des plus faibles et des plus démunis.
Et puis Edgar Wallace est fair-play en faisant référence à Emile Gaboriau et Conan Doyle au cours de la narration, même si c'est pour se moquer gentiment du zèle laborieux de leurs enquêteurs.
Lu en janvier 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
H0rage
  10 juillet 2020
J'ai reçu ce livre audio à l'occasion d'une opération masse Critique, et j'en remercie les éditions VOolume et babelio. le livre audio, je m'y intéresse de plus en plus depuis quelques temps. Après ma phase “Le livre papier, y'a que ça de vrai”, j'ai attaqué la phase “la liseuse c'est vachement bien” pour finir par m'intéresser à tout ce que le numérique pouvait apporter dans le domaine du livre. C'est pourtant pas nouveau nouveau le livre audio. Ca me renvoie (attention : instant nostalgie) à l'époque où j'écoutais des “Raconte-moi une histoire” sur cassette (ce qui ne me rajeunit pas, nous en conviendrons). Force est de constater pourtant que grâce au numérique, le livre audio est un marché en pleine expansion. Chaque éditeur aujourd'hui y va de sa collection audiolivre. Et les éditions VOolume dans tout ça ? Et bien je ne connaissais pas, mais je suis curieuse de nature et Internet est mon ami. Les éditions VOolume proposent un catalogue de plus de 200 titres (polar histoire, philosophie, jeunesse, et même littérature érotique) principalement en format MP3. Ils proposent également de faire enregistrer votre propre livre par un comédien professionnel, surfant sur la vague de l'autoédition.
Bon, et les 4 Justiciers dans tout ça ? Quelques cliques suffisent à retrouver ce roman sur Audible, branche audiolivre du géant Amazon. Titre disponible en format MP3 (j'ai reçu de façon exceptionnelle un CD). histoire divisée en 13 sections, un peu plus de 4h00 d'écoute. Un enregistrement impeccable, ni trop lent ni trop rapide, une lecture fluide et agréable. Sur la forme, rien à redire.
Venons-en au titre. Les 4 justiciers d'Edgar Wallace. Pas franchement une nouveauté puisque le roman est paru en 1905 à Londres. Et le roman est visiblement connu puisque certains le classent dans les 100 meilleurs romans policiers de tous les temps. Moi qui n'avais jamais entendu parler d'Edgar Wallace, voilà ma curiosité piquée. J'ai malheureusement vite déchanté. Je me suis affreusement ennuyée du début à la fin ce cette histoire invraisemblable dans laquelle 4 mystérieux (et riches) justiciers - Manfred, Gonzales, Poiccard et Thory - sont à la fois juges et bourreaux et éliminent la lie de la société (voleurs, meurtriers, violeurs, politiciens véreux…) Cette fois-ci, ils s'en prennent à Sir Philip, ministre, qui veut faire passer une loi sur l'extradition des étrangers. le plus embêtant, c'est que plus cette histoire avançait et plus j'avais envie que ces 4 justiciers se fassent prendre. Aucune consistance, voire antipathiques (en fait ils ne sont que 3 et contraignent Thory à travailler pour eux sous la menace), impossible de les différencier (l'un d'entre eux semble plus colérique, mais lequel …). du côté de Scotland Yard, c'est pas mieux. L'inspecteur Falmouth en charge de la protection de Sir Philip est un personnage insipide. A un moment il est aussi question de journalistes … Bref, on l'aura compris ici, cette façon d'écrire en mettant tout à distance, sans jamais vraiment épouser un point de vue, ne m'a pas du tout conquise. de manière assez symptomatique, beaucoup de personnages dans cette histoire ne sont pas nommés, et sont désignés uniquement par leur fonction. On sent poindre ça et là une critique - de la politique, du journalisme, de la police - mais c'est trop ténu pour accrocher l'attention.
Une remarque personnelle pour finir : des hommes qui décident d'éliminer certains de leurs semblables pour X raisons sont-ils dans leur bon droit ? Aucune réflexion à ce sujet ici, uniquement des faits et de l'action (qui arrive à être ennuyeuse). Cette histoire n'était pas pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
YahnV
  23 juin 2019
En plus d'une intrigue menée tambour battant et d'une belle critique de la société anglaise des années 1900, on trouve dans ce roman une bonne dose d'humour, un art du travestissement accompli, et de l'ingéniosité à revendre. Ce livre est un vieillard qui se porte toujours bien. On aimerait bien en lire des comme ça en contemporain.
Commenter  J’apprécie          30
quoilire
  14 juin 2020
Un roman policier classique dans la lignée des reines du crime du début du siècle qui maintient un certain suspense avec l'enquête de l'inspecteur principal Falmouth pour contrecarrer le projet des quatre justiciers . Parallèlement à cette histoire policière, l'auteur en profite pour dépendre avec un certain humour la vie politique et sociale de l'Angleterre du début du XXè siècle, mais à la réflexion des jeunes lecteurs sur les limites de la justice "officieuses".
J'ai découvert ce livre dans son format livre audio grâce à l'opération Masse Critique de Babelio. La lecture est parfaite, claire, distincte, avec un léger jeu permettant d'identifiant les personnages sans empiéter sur l'imaginaire du lecteur (de l'auditeur). Personnellement je l'aurais préféré un poil plus rapide, mais certaines applications de lecture permettent l'accélération et compensent ce défaut. Une version qui devrait ravir vos enfants, pré-adolescentes amateurs de romans policiers.
Lien : https://quoilire.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          20
sultanne
  23 juin 2020
Je me trompe rarement dans mes souhaits lors des opérations masse critique...
Erreur de casting pour ce grand classique du polar. Je n'ai malheureusement pas vibré à la lecture des 4 Justiciers, bien que la voix du comédien soit parfaite pour ce type de récit.
Pour encore plus d'échanges, rejoignez-moi aussi sur Instagram !
Lien : http://www.instagram.com/les..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
genougenou   13 juin 2015
« Sir Philip Ramon, secrétaire d’État aux Affaires étrangères, a reçu, au cours des dernières semaines, plusieurs lettres de menaces émanant toutes, semble-t-il, d’une seule et même source, et écrites de la même main. Elles présentent un tel caractère que le secrétaire d’État aux Affaires étrangères croit devoir en tenir compte. Il offre donc une récompense de cinquante livres à toute personne ou groupe de personnes (à l’exclusion naturellement de l’auteur des lettres lui même) pouvant fournir des renseignements capables de permettre l’arrestation et la condamnation du signataire des lettres anonymes. » (p13)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
YahnVYahnV   23 juin 2019
Ces « Quatre Justiciers » sont connus presque dans le monde entier. Qui sont­ils exactement ? Nous aimerions beaucoup le savoir. Ils estiment, ont­ils raison, ont­ils tort ? que la justice est mal rendue, et ont décidé de redresser ses erreurs. Ils ont à leur actif l’assassinat du général Trelovitch, chef des régicides serbes. À Paris, place de la Concorde, alors que des agents de police patrouillaient dans les parages, ils ont pendu le Français Conrad, fournisseur aux armées. Ils ont également abattu dans son bureau le poète et philosophe Hermon Le Blois, sous prétexte que, par ses théories, il corrompait la jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   04 janvier 2021
Cet inspecteur était jeune et enthousiaste. Il se livra dans la pièce à des recherches méticuleuses. Il souleva le tapis, s’assura que les murs n’étaient pas creux, ouvrit les placards, et, à l’aide d’une règle d’un pied, mesura le plancher et certains objets, avec un zèle aussi laborieux qu’inutile.
« Il y a beaucoup de gens qui se moquent des romans policiers », dit-il au chef des informations qui commençait à avoir du mal à garder son sérieux. « Moi, j’ai lu presque tout ce qu’ont écrit Emile Gaboriau et Conan Doyle. Il faut relever les plus petits indices. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
YahnVYahnV   23 juin 2019
-Il importe que l’Angleterre et ses voisins ne donnent pas asile à des propagandistes qui, de leurs confortables refuges, pourraient mettre l’Europe à feu et à sang. De semblables projets de lois ont été élaborés par tous les gouvernements européens, et des dispositions ont été prises pour qu'ils soient adoptés en même temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   04 janvier 2021
Prévenez Sir Philip Ramon que les « Quatre justiciers » tiennent leurs engagements. S’ils ont menacé de tuer d’une certaine façon, à un certain moment, ne mettez pas en doute leur ponctualité. Nous en avons des preuves.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox