AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221245613
396 pages
Éditeur : Robert Laffont (07/11/2019)
3.17/5   12 notes
Résumé :
" Un ouvrage profond qui, en même temps, me terrifie et me rend optimiste pour le futur. " Jonathan Safran Foer.


" La situation est pire, bien pire que ce que vous pouvez imaginer. Si votre inquiétude face au réchauffement climatique se résume à une crainte de la montée du niveau de la mer, vous ne faites qu'effleurer la surface des catastrophes à venir... "

Écouter la science et faire connaître la vérité. David Wallace-Wells a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Nomic
  16 décembre 2019
Pour écrire The Uninhabitable Earth (2019), David Wallace-Wells a lu les mêmes livres que moi. Enfin, certainement bien plus, mais le fait est que j'ai eu l'impression de relire des choses lues ailleurs. Tout peut changer de Naomi Klein, le syndrome de l'autruche de George Marshall pour l'aspect psychologique, Les guerres du climat de Harald Welzer, Drawdown sur les pistes de sortie plus ou moins techno-utopiques, les bouquins de Jared Diamond pour la prise de recul évolutionnaire ou encore, pour mettre des français, L'événement anthropocène et le très bon Cataclysmes de Laurent Testot... J'ai donc lu The Uninhabitable Earth en diagonale. L'auteur récapitule les effet du bouleversement environnemental, l'inertie sociétale qui bloque l'action et termine même, il faut croire que c'est une tradition, sur le paradoxe de Fermi en posant l'effondrement environnemental comme potentiel Grand Filtre. C'est pas joyeux.
Il récapitule les effets qui risquent de rendre une partie de la Terre inhabitable d'ici 100 ans en différents chapitres. Faisons brièvement le tour, en gardant en tête que ces points sont bien sûr liés entre eux et s'influencent négativement : hausse de la température (entre 4 et 7 degrés, si ce n'est plus), baisse des récoltes et famines, montée des eaux et inondations, feux de forêts (et du reste) de plus en plus fréquents, désastres en tous genre (typhons, tempêtes...), pénurie d'eau douce, mort des océans, pollution atmosphérique, épidémies, effondrement économique et guerres du climat.
Vraiment, après avoir pas mal lu sur le sujet, la conclusion me semble assez limpide : à moins d'une improbable surprise, le vingt-et-unième siècle et les suivants frapperont l'humanité par un déclin constant du niveau de vie, un déclin de l'espérance de vie, des migrations inimaginablement massives, une chute des démocraties libérales, une recrudescence des conflits armés et une zone équatoriale progressivement inhabitable.
Bon, je relève quelques points.
Pour chaque degré de plus, les récoltes de céréales baissent de 10%.
D'ici 2080, l'Europe du sud sera en état de sécheresse permanent. Sans parler du reste du monde.
La hausse du taux de CO2 dans l'air entraine une importante baisse de la qualité nutritionnelle des aliments : moins de vitamines, plus de glucides.
La hausse du taux de CO2 dans l'air entraine une baisse des capacités cognitives.
Jusqu'à présent, les océans ont absorbé la majeure partie de la nouvelle chaleur : ils arrivent à leur limite.
Feedback loop : plus de CO2 = feuilles des végétaux plus épaisses = plantes absorbent moins de CO2.
Feedback loop : Albedo effect : moins de glace aux pôles = moins de rayons solaires réfléchis par le blanc de la glace = plus de réchauffement.
Feedback loop : fonte du permafrost = libération massive, mais vraiment massive, de méthane = plus de réchauffement (d'ici 2100, équivalent à la moitié du carbone relâche par l'humanité depuis l'industrialisation)
Feedback loop : réchauffement = plus de feux de forêts = plus de carbone relâché et moins d'arbres pour le réabsorber
le climat changerait plus rapidement qu'à n'importe quel moment depuis la fin des dinosaures.
D'ici 2050, 140 millions de migrants climatiques. Et ce chiffre, c'est selon la Banque Mondiale. Donc probablement optimiste. Entre 200 millions et 1 milliard selon... les Nations Unies.
Les humains brûlent actuellement 80% plus de charbon qu'en 2000.

Lien : http://lespagesdenomic.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
ged7fr
  30 août 2021
Le livre est intéressant et brosse un tableau complet du changement climatique. Il traduit bien l'angoisse de l'auteur (et du lecteur) et son espoir quasi désespéré.
Dans la mythologie grecque, Pandore a libéré tous les maux du monde sauf un : (que l'on traduit par) l'espoir. En fait chez les grecques il y a deux types d'espoir, l'une positive qui croit et construit un monde meilleur, l'autre négative qui ne mène qu'a l'apitoiement et à une fin pitoyable. Pandore a retenu dans son outre ce dernier.
Nous voilà avoir ouvert à nouveau l'outre de Pandore : que reste t'il au fond ?
Commenter  J’apprécie          10
LeChatFunky
  26 novembre 2020

La terre inhabitable / le plus grand défi de l'humanité / Nos futurs

« La situation est pire, bien pire que vous ne l'imaginez. La progression lente du changement climatique est une fable, y croire est presque aussi dangereux que de penser qu'il n'existe pas »
C'est sur ce constat accablant que s'ouvre La terre inhabitable de David Wallace-Wells paru l'année dernière. L'auteur y développe une analyse étayée par de nombreux rapports de climatologues et de chercheurs ; et le verdict est glaçant : à l'horizon 2100 la température sur la terre aura augmenté de 4°C. (Le 5ème rapport du GIEC évoquait en 2013 un possible scénario avec une augmentation à 3.2°C. Il y a fort à parier que le prochain prévu pour 2022 sera encore plus alarmant). La première partie du livre est la plus angoissante. L'auteur y évoque les unes après les autres les conséquences du changement climatique à venir sur l'eau, la mer, l'air que nous respirons. Ces modifications sur notre environnement et la biodiversité provoqueront (et provoque déjà dans certaines parties du globe) pénuries alimentaires, épidémies, ainsi que des conflits militaires.
La suite de la chronique sur le blog.
Lien : https://diasporagalactique.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Notre sélection Non-fiction Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
168 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre