AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MadameTapioca


MadameTapioca
  24 février 2019
Voici la vraie fausse biographie de Dick Fosbury, l'inventeur du saut en hauteur dorsal.
Voici surtout un très beau premier roman qui m'a complètement happé.

Nous sommes en 1960, Richard est adolescent dans une famille typique de la classe moyenne américaine.
Son quotidien se partage entre l'école et le sport.
Il fait du saut en hauteur mais ne brille guère. Bloqué à 1,62 m depuis des lustres, il ne progresse pas.
Ses entraineurs ne voient pas ce qu'il fait là, il n'a visiblement aucun don pour cette discipline.
Mais Richard n'a aucun esprit de compétition, aucun orgueil, il ne veut bluffer personne.
Il veut juste faire ce qu'il aime. Alors il continue, pour le plaisir, pour les sensations.
Son instinct, sa désinvolture, sa liberté et son entêtement auront raison de tous les pronostics sportifs.

«  L'appel » est un beau récit d'apprentissage, une ode à la fantaisie et à la différence, un roman sur le dépassement de soi et la concentration, une chronique des années 60 outre-Atlantique. Nul besoin d'être passionné de sport pour se faire embarquer, pour s'attacher à ce gamin si solaire.
Avec ce roman d'une force narrative étonnante, Fanny Wallendorf entre en fanfare dans la littérature
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus