AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  11 novembre 2017
Premier tome d'une série ayant depuis disparu d'Amazon ainsi que des sites des co-auteures, Shadow Born a le mérite de posséder une fin certes ouverte sur une suite, mais clôturant son intrigue sans laisser aucune question en suspens. Il est donc tout à fait possible de le lire comme one-shot, même si l'on ne manquera pas de regretter ne pas pouvoir connaître l'avenir des personnages. Et, vu la qualité du truc, l'on aurait grand tort de se priver.

Brooke débarque à Salem dans l'espoir de découvrir la vérité sur la mort suspecte de son conjoint, ne possédant pour tout bagage que son expérience de tueuse de vampires et un pouvoir fort pratique lui permettant d'avoir de brèves visions en touchant les objets. Mais Brooke ne tarde pas à découvrir qu'elle est loin de connaître aussi bien le monde surnaturel qu'elle le pensait...
Nous nous retrouvons donc en face d'un pur tome d'introduction, posant son univers et ses personnages, mais n'oubliant pas d'avoir une intrigue propre, correctement développée, et possédant suffisamment de rebondissements pour que l'on ne s'ennuie jamais. A peine Brooke a-t-elle le temps de souffler que l'intrigue est aussitôt relancée, soit au gré de nouvelles découvertes, soit à cause de nouvelles péripéties. On pourra toujours râler que la demoiselle a tout de même une forte tendance à se jeter dans la gueule du loup, mais, comme elle le dit elle-même, elle est à la fois détective, curieuse, et là pour trouver des réponses. Globalement, son comportement et ses décisions apparaissent donc tout à fait crédibles, même si elle se montre parfois un peu trop facilement grognon.
L'autre protagoniste majeur de l'histoire, c'est Maddock, seigneur féérique influent et dans un premier temps difficile à percer à jour. Mais bien évidemment, le masque ne tient pas longtemps et le lecteur comprend bien avant Brooke ses tenants et aboutissants. Les rapports entre les deux se veulent relativement tendus, ponctués d'échanges de piques assez savoureux sans pour autant tomber dans le too much. On s'attache à ce duo pas très bien assorti et méfiant l'un envers l'autre, dont l'on appréciera l'évolution au fil du récit.

L'écriture commune de Jasmine Walt et Rebecca Hamilton est fluide et agréable. le récit est majoritairement axé sur les faits et les échanges entre les personnages, les descriptions de lieux étant réduites au strict minimum – ce qui n'est ici pas gênant, surtout au vu du rythme de l'histoire. Les auteures s'avèrent néanmoins très douées en ce domaine lorsqu'il le faut. Résultat, on se laisse emporter à Salem avec Brooke dans sa quête de vérité, découvrant son univers avec elle. Shadow Born s'avère être une excellente histoire d'urban fantasy de bout en bout, maîtrisée, certes parfois prévisible, mais toujours plaisante à lire et dont la conclusion n'est pas précipitée. Vraiment, une très bonne surprise. On ne peut que regretter que la série ait visiblement été abandonnée...

Concernant le niveau d'anglais, rien de particulièrement compliqué ici, aucun vocabulaire spécifique, mis à part peut-être l'accent de Maddock compliquant parfois légèrement le déchiffrage de ses propos pour le lecteur francophone.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle