AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800108490
48 pages
Éditeur : Dupuis (16/09/1987)
3.58/5   85 notes
Résumé :
Ce livre est le premier des aventures de Natacha l'hötesse de l'air. L'avion dans lequel s'embarque Natacha est un charter à destination d'Amérique du Sud. A son bord il transporte des caisses de lingots d'or et de jouets. Il doit aussi transporter une équipe de football. Oui mais voilà, des bandits ont appris que cet avion devait transporter des lingots d'or, alors ils attaquent le car de l'équipe de football et prennent sa place à bord de l'avion et le détournent.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,58

sur 85 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

rulhe
  13 février 2018
ne vous fiez pas aux apparences Natacha a tout de la mignonne jeune fille
bien élevée,mais c'est surtout une héroïne moderne. a la fois élégante
et courageuse. ses aventures incroyables, elle ne les vit pas seule. Natacha est accompagné de son ami Walter. le loyal
et distrait steward. ensemble ils surmontent
tout les défis. il faut dire que Natacha n'a peur de rien, mais quelle est attentive aux problèmes de chacun. chaque fois qu'un conflit se trame, Natacha veille à ce que tout se termine bien. dans la joie et la bonne humeur.
Commenter  J’apprécie          180
Noctenbule
  14 décembre 2016
Il a fallu 5 ans à Walthéry pour dessiner cet album en compagnie de Gus, à la plume. Natacha, hôtesse de l'air a fait rêver plus d'un homme quelque soit son âge lorsque la série était publiée. Mais c'est aussi, une des premières bandes dessinées où l'héroïne est une femme, belle, intelligente, maligne, qui sait se défendre et qui ne se laisse plus marcher sur les pieds. Elle ne sert plus uniquement de faire valoir à un homme qui lui est trop fort et sait tout faire. C'est Natacha qui est au coeur de l'action. Sa fine taille, sa blondeur, sa forte poitrine, sa chemise blanche et ces talons hauts ne vont l'empêcher en rien de faire régner l'ordre et la justice.
Cela tombe bien puisque dans ce premier tome, elle va avoir affaire à des hommes qui n'ont absolument pas la main sur le coeur. Une bande d'affreux jojos vont se faire passer pour une équipe de foot qui doit prendre un charter pour se rendre chez eux. C'est tout détendu qu'ils vont prendre l'avion avec sur eux des armes à feu. Bref, tout le nécessaire pour détourner le vol et s'approprier l'or de la Banque de France qui y était caché. Tout aurait pu bien se passer si le personnel navigant n'avait pas été aussi malin.
Il faut dire que Natacha a plus d'une ressource. Alors les indiens réducteurs de tête, cela ne l'effraie même pas. Elle va trouver un moyen de se faire aider d'eux pour retrouver ces fieffés brigands et sauver ces amis. Et c'est en talon et sans une goutte de transpiration qu'elle va traverser la jungle. Prendre un couteau pour affronter le chef d'un village, tenir une arme à feu, mettre des doigts dans des yeux, taper dans des tibias, il faut faire ce qu'il faut pour rester en vie. N'écoutant que son courage, elle affronte tout pour sauver ces collègues masculins. Il n'y a pas à dire, elle en a dans la culotte.
J'avais lu cette bande dessinée quand j'étais encore jeune et j'étais fascinée par ce personnage. C'était les toutes premières femmes de courage dans la bd avec Yoko Tsuno et cela changeait des Lucky Luke, Astérix, Perceval, Thorgal, Les maîtres de l'orge. Et je n'ai pas du tout été déçue de replonger dans cet univers qui me replonge dans le classicisme de la bande dessinée. Natacha est toujours aussi attachante avec une énergie incroyable. On devrait toute avoir de la Natacha en nous même si nous ne sommes pas forcément aussi sexy qu'elle. Quand l'agresse, elle respecte les règles de self défense en mettant les doigts dans les yeux, en tapant là où ça fait mal. J'aurais aimé un bon coup de talon dans les bonbons des messieurs ou un bon écrasement de pieds mais cela sera peut-être pour les prochaines aventures.
Même si le découpage est classique tout comme la mise en couleur, ce qui normal pour l'époque (1970), j'aime l'univers luxuriant de la forêt, la vilaine tête des méchants, les rituels des indiens, l'impact des drogues sur les humains… Bref, tout est bien mené du début jusqu'à la fin. Une série qui n'a pas trop vieilli et que je vais prendre plaisir à lire dans son intégralité. Pour le prochain voyage, Natacha va rencontrer le maharadjah.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
bdelhausse
  28 juillet 2018
1971, et voilà que débarque Natacha, l'hôtesse de l'air à l'uniforme qui n'est pas sans rappeler celui de la SABENA, compagnie aérienne belge, un an pile-poil avant Yoko Tsuno, autre héroïne emblématique. François Walthéry n'est pas le plus prolifique des auteurs. Je me souviens qu'abonné au journal de Spirou, je voyais la publication des aventures de Natacha à raison d'une planche par semaine. Cette productivité faisait l'objet de gags récurrents dans l'hebdomadaire.
Pour avoir rencontré Walthéry lors de séances de dédicaces, cela ne le tracassait pas beaucoup. D'ailleurs, une longue file de fans se groupait devant lui et devant Dany. Les uns pour un dessin de Natacha nue, les autres pour Colombe Tiredaile dans le même appareil... cette dernière étant apparue un an avant Natacha.
Le temps était donc aux héroïnes, des femmes intelligentes, débrouillardes, fortes et se prenant en main. Laureline apparaît en avril 1970, par exemple.
L'avion de Natacha est supposé ramener une équipe de football en Amérique du Sud, mais ce sont des malfrats qui ont pris la place des sportifs. L'avion est posé dans la jungle et Walter et Natacha s'évadent pour finir dans une tribu de réducteurs de têtes qui parlent... la wallon de Liège (Walthéry vivant non loin). C'est savoureux mais assez incompréhensible pour les gens (assez nombreux, je pense) ne parlant pas le wallon. Comme souvent dans ce genre de BD, le principal n'est pas de savoir si les héros s'en tireront, mais de voir comment ils vont y arriver...
L'essentiel lorsque l'on crée une série, ce n'est pas d'être parfait (comme beaucoup le croient aujourd'hui). C'est de dégager l'étincelle, le petit je-ne-sais-quoi qui accroche le lecteur. Et Walthéry va trouver cette étincelle, chose assez improbable si on analyse objectivement ce premier tome des aventures de Natacha (et Walter, le steward).
On a un scénario linéaire, mais qui flotte souvent, présentant des baisse de régime. Des personnages assez mal définis dans leur psychologie. Des dessins qui fluctuent, surtout au niveau des visages. Des décors très peu fouillés. Assez peu d'humour. Des détails qui clochent (par exemple le chemisier de Natacha n'a pas de boutons, etc.). C'est (àmha, et cela n'engage que moi) une conséquence de la lenteur de la production. Difficile de rester concentrer et cohérent à ce rythme-là.
On a plutôt un récit d'aventure. Walthéry et Gos n'ont pas encore trouvé la formule complète, finale. le produit est cependant plaisant, et on a beau secouer le livre en tous sens, voire le retourner... la jupe de Natacha ne dévoile jamais rien...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Thalie26
  02 septembre 2010
Ce livre est le premier des aventures de Natacha l'hôtesse de l'air. Dans cet album Natacha n'est pas encore aussi invincible que dans les albums suivants. Dans les scènes de bataille elle est moins acrobatique. Et quand on a lu les autres aventures de Natacha, la scène de bataille au début de l'histoire fait un peu sourire. L'histoire commence même sur une "maladresse" de Natacha. Elle conduit sa voiture de sport dans le brouillard, et elle heurte Walter le steward qui roulait sur sa moto sans ses phares allumés... Walter est déjà le gros distrait qu'il sera dans les aventures suivantes Au moment d'embarquer, il met son costume de steward, et s'aperçoit qu'il n'a pas son pantalon... Cela fait rire une japonaise dans l'aéroport. Dans cette histoire, Natacha commence quand même à être l'héroïne invincible des autres albums. Elle se retrouve isolée du reste de l'équipe au moment où l'avion atterrit dans la jungle parce-qu'elle est dans la queue de l'avion qui se casse en deux... Elle se retrouve dans un précipice au milieu des sauvages coupeurs de têtes. Mais grâce à son intelligence et une caisse à jouets elle réussit à séduire les sauvages. Leur chef veut même l'épouser. Je ne vous raconte pas la suite pour vous donner envie de lire ce livre qui me plaît beaucoup malgré son aspect imparfait si on le compare au suivant. Les dessins sont déjà très bien. L'image où Natacha fait la pirouette dans la queue de l'avion qui se casse au milieu d'étoiles multicolore m'a toujours beaucoup amusée. Un album qu'il est possible de lire et relire avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Guillaume72
  28 octobre 2020
Premier tome des aventures de Natacha hôtesse de l'air. Ne nous y trompons pas, pour l'époque créer une BD avec une héroïne et non un héros est une révolution. Je trouve que cet album était très réussi. le graphisme même s'il est marqué par une ou deux maladresses où notre hôtesse louche carrément, me semble déjà pas mal abouti. le personnage de Walter évoluera un peu par la suite. le scénario est bien construit et nous permet déjà de voyager avec ce peuple de coupeurs de têtes.
Une bonne aventure pleine de rebondissements.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KassuathethKassuatheth   24 avril 2018
Le décollage étant imminent veuillez prendre place, attacher vos ceintures et ÉTEINDRE VOS CIGARETTES.

Eh! C'est une très vieille bande dessinée. Aujourd'hui, on ne voit plus ça, de nos jours, des cigarettes dans les BDs.
Commenter  J’apprécie          130
Fab72Fab72   18 février 2018
Walter s'en est tiré, et l'autre se trouve ridicule devant la tribu ! Dommage que le ridicule ne tue pas !
Commenter  J’apprécie          60
Thalie26Thalie26   02 septembre 2010
- Monsieur ! Monsieur ! où êtes-vous ?
- Ici au ciel Mademoiselle Natacha !
Commenter  J’apprécie          60
Erik_Erik_   02 septembre 2021
Je ne suis pas un mercenaire qu'on paye grassement pur assassiner son frère.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de François Walthéry (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Walthéry
Hommage à François Walthéry "Le Vieux bleu".
autres livres classés : hotesse de l'airVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4123 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre