AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236812117X
Éditeur : Charleston (09/11/2016)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Paris, 1935.
Matthew Alban-Wilson est un jeune et brillant docteur qui exerce dans un hôpital parisien. Il s'intéresse tout particulièrement à une patiente dans le coma, arrivée sept ans plus tôt. Lorsque celle qu'il a prénommée Blanche se réveille miraculeusement, le docteur ne peut refréner sa curiosité.
Inspiré par les travaux de sa mère, écrivaine, et de sa grand-mère, psychiatre, Matthew demande à Blanche de lui raconter son histoire.
La j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
AudreyT
  06 janvier 2017
Alors que le sort s'acharne sur elle, Cassidy McMurray va vivre un fabuleux destin. Digne de la série Downton Abbey, cette riche héritière va connaître tout autant le bonheur de l'amour et de la vie de famille que le chagrin des pertes et des trahisons...
Une belle saga, très bien écrite, avec un rythme qui sait être soutenu par moment pour éviter l'ennui et plus lent à d'autres pour nous imprégner des atmosphères. Un beau portrait de femme, forte et fragile, adulée et épiée au milieu de fêtes et de règles de bienséance...
Un très bon moment de lecture, que je ne suis pas prête d'oublier !!
Commenter  J’apprécie          302
Valmyvoyou_lit
  02 décembre 2017
J'ai reçu ce livre dans ma Kube précédente. Je peux vous dire que je n'avais pas aidé la libraire, Margaux. Étant dans le chagrin du décès de mon petit chien, je n'avais pas su formuler d'envie de lecture. Margaux est vraiment épatante, car elle a m'a choisi, une fois de plus, un livre qui me correspond.
Au dos du livre, un bandeau indique "Entre Kate Morton et Sarah Lark, un premier roman enthousiasmant !" Je suis fan de ces deux auteures, aussi, ce livre ne pouvait que m'attirer. Premier roman ? Difficile à croire, tant cette histoire est aboutie.
Résumé de l'éditeur : Paris, 1935.
Matthew Alban-Wilson, jeune et brillant docteur dans un hôpital parisien, s'intéresse à une patiente plongée dans le coma qui est arrivée sept ans plus tôt. À son réveil, la dénommée Blanche raconte son histoire à Matthew, révélant qu'elle se nomme Cassidy McMurray et qu'elle est une aristocrate irlandaise.
De Clifden à Paris en passant par l'Inde, Cassidy retrace son histoire. Mais cela lui redonnera-t-il le goût de vivre après la perte d'une décennie d'existence ?
Amy Wane a une très jolie écriture, sensible, très élégante, qui m'a enrobée. Je suis entrée dans l'univers de Cassidy. Je n'ai pas lu un livre, j'ai vécu au côté de cette femme si forte.
L'histoire raconte la vie de Cassidy à partir de sa naissance, en 1900. Cette sublime rousse est une femme attachante, courageuse, passionnée et passionnante. Elle a vécu énormément de drames, qu'elle a surmontés grâce à sa personnalité mais aussi grâce à son entourage. Son père a une image très moderne de la femme. Il lui a donné une éducation qui lui permettra de reprendre l'entreprise familiale.
Ce roman m'a fait voyager en Irlande, en Amérique, en Inde, en Angleterre et à Paris, ainsi qu'à travers les époques. C'est tellement bien documenté que j'ai vécu dans chaque pays, mais aussi les évènements de l'histoire : la Première Guerre mondiale, l'avènement du Klu klux klan, etc. J'ai été totalement immergée dans le XXeme siècle. J'y ai découvert les codes de l'aristocratie, la place de la femme, la mafia de l'époque...
Ce livre est une magnifique fresque historique, qui retrace essentiellement les 36 premières années de la vie de l'héroïne. Je pense qu'il aurait pu être découpé en saga de plusieurs tomes. J'aurais été curieuse de savoir de quelle manière, Cassidy a traversé la Deuxième Guerre mondiale, par exemple.
J'ai adoré suivre le destin de cette femme, parsemé de drames, de bonheurs, d'amour, de trahisons, d'amis fidèles... Dans ce livre, il y a énormément de personnages. Cela m'a perturbée à certains moments. J'avais besoin de réfléchir pour savoir qui était qui, mais en contrepartie, cela enrichit l'histoire. Cela permet de connaître tous les pans de la vie de Cassidy.
C'est un roman passionnant, que l'on n'a pas envie de lâcher : chaque jour, j'étais impatiente de poursuivre ma lecture. Il est aussi très émouvant : après deux cents pages de lecture, j'avais déjà pleuré cinq fois.
J'ai adoré ce livre et je ne suis pas loin du coup de coeur. C'est une histoire de femme, écrite par une femme, comme je les aime. Une histoire qui m'a emportée et à laquelle j'ai cru.
Les larmes de Cassidy ? Les larmes de Valmyvoyou, plutôt !

Lien : https://www.facebook.com/Val..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
My-Little-Anchor
  13 novembre 2016
« Les larmes de Cassidy » est ma seizième lecture en tant que Lectrice Charleston 2016 et la dernière de mon mandat. C'est donc un des derniers livres que je vous présente (je dois vous parler du tome 3 des années du silence qui débarque cette semaine sur le blog) mais c'est bien le dernier de mon aventure ! Évidemment, je reste partenaire avec les éditions Charleston ! J'aurais le privilège de recevoir quelques titres de 2017 et je vous préviens, ça va envoyer du pâté ! Concernant ce roman, il a été écrit pour la première fois sur WattPad et vous avez peut-être déjà eu l'occasion de le lire. L'auteure, d'origine Française, signe son tout premier roman en ayant gagné le concours de Librinova pour le manuscrit rendant Hommage à Downton Abbey en partenariat avec les éditions Charleston. Pour un premier roman, le pari est réussi ! J'ai énormément aimé du début jusque la fin ! C'est un roman à sensations fortes où mon coeur a bien connu les montages russes !
Tout débute en 1934 en Irlande. On va découvrir une jeune patiente du nom de Blanche qui s'est jetée sous les roues d'une voiture, sans connaitre la raison. Celle-ci sera admise à l'hôpital où un beau jeune médecin travaille : Matthew. Blanche étant dans le coma, va vite devenir la patiente chouchoute du médecin. Par la suite, on découvrira alors que Blanche s'appelle en réalité Cassidy McMurray : la comtesse de Bellomont. Cependant, à son réveil, elle ne veut pas replonger dans ses douloureux souvenirs. Malgré tout, elle va raconter son histoire à Matthew. C'est pourquoi, tout au long de roman nous découvrirons l'histoire de Cassidy via ses souvenirs.
Le roman débute alors avec les deux points de vue des personnages principaux. Mais on va se rendre vite compte que le roman alterne entre deux périodes : celle de 1934 mais aussi celle de 1900 où on découvre la vie parentale de Cassidy ainsi que sa vie avant son accident. Les années défileront à une allure folle pour comprendre les étapes marquantes du personnage de Cassidy.
Ainsi, ce roman va nous retracer la vie entière de Cassidy.
On se rend compte dès le début que sa vie est chaotique. Dès le chapitre 3, on est baignés dans la tristesse et le désarroi. Ça a été difficile à lire. Je me suis sentie mal à l'aise. J'ai trouvé ça poignant ! On se rend compte que la vie de Cassidy est entourée de malheurs, ce qui la plongera dans un profond mutisme pendant des années. Ainsi, on comprend très vite sa position au fil du temps et sa décision face à la vie.
Plus les années passent et plus sa vie est malheureuse et entourée de décès. Tous les êtres chers qu'elle aime disparaissent et laissent un grand vide. Seule contre le reste du monde, Cassidy n'est pas au bout de ses peines. Elle n'a encore rien vu... le pire reste à venir.
L'auteure n'épargne aucun personnage.
Pour cela, le roman se découpe en quatre grandes parties distinctes : dans la première partie, on est en Irlande. Puis,la seconde, tout se déroule en Angleterre. Dans la troisième, on est en Amérique. Et enfin, dans la quatrième partie, on est en France. Une multitude d'étapes marquantes et nécessaires pour Cassidy. Chaque voyage est important pour son bien-être. La fuite et le changement de paysage lui sont bénéfiques pour avancer dans sa vie, qu'elle soit accompagnée ou non.
Chaque partie évoque donc une nouvelle étape pour Cassidy. Des événements qui n'auraient pas du se produire et bouleverser autant sa vie. Et pourtant, elle va devoir y faire face et accepter les choix qui s'imposent à elle, même à contre coeur...
« Les larmes de Cassidy » est un roman terriblement poignant et sombre. Pourtant, tout au long du roman, Cassidy, le personnage principal, essaye de garder la tête haute et ne baisse à aucun moment les bras. Elle croit en la vie malgré le chaos qui règne dans la sienne. J'ai ainsi beaucoup aimé ce roman qui m'a chamboulé par bien des moments. J'ai ressenti énormément de sensations et c'est ce qui fait que ma lecture a été captivante, fluide et marquante ! C'était un plaisir de se replonger à chaque fois dans cette histoire !
Lien : http://my-little-anchor.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
casscrouton
  14 novembre 2016
J'ai aimé Les larmes de Cassidy qui est un roman touchant.
Le roman débute en 1934, en France, où nous faisons la rencontre de Matthew, médecin, qui veille sur une patiente dans le coma depuis sept ans. Tout le monde l'appelle Blanche. Elle se réveille enfin par miracle, et si elle ne parvient pas à savoir qui elle est dès son réveil, les souvenirs affluent au fur et à mesure. Elle s'appelle en vérité Cassidy McMurray, elle est irlandaise et le roman dévoile son histoire.
J'ai aimé ce roman d'une part pour son écriture. Je trouve qu'Amy Wane écrit très bien, de manière fluide. Les mots se transforment en images lors de la lecture tant tout est bien narré et c'est très agréable.
J'ai aimé l'idée de départ, d'une patiente dans le coma depuis de nombreuses années. Cela provoque un véritable mystère autour du personnage central et le suspens est incontestablement présent dès le commencement. Tout nous donne envie de découvrir qui elle est, d'où elle vient, son histoire et surtout, savoir comment cette trentenaire irlandaise s'est retrouvée en France, dans le coma de surcroît.
Toute la première partie m'a beaucoup plu puisque l'on rentre dans le vif du sujet. Cassidy se souvient de son histoire et l'auteur nous plonge alors dans un long flashback permettant de comprendre l'enfance de Cassidy. Si le roman débute avec une Cassidy trentenaire, il offre en réalité toute l'histoire de sa vie, de sa naissance à ses derniers jours (elle vivra un siècle). L'histoire se focalise réellement sur l'intégralité de la vie d'un personnage, et j'ai beaucoup aimé cet aspect. A la fin, nous avons l'impression d'avoir vécu une vie entière aux côtés de Cassidy.
Bien évidemment, si j'ai trouvé cette continuité plaisante, l'histoire comporte également quelques passages qui peuvent paraitre assez longs et monotones. Il n'est pas facile de rendre intéressant de bout en bout une vie entière. le roman est réellement captivant par moments et un peu moins à d'autres. A la fin de ma lecture, j'ai éprouvé un sentiment mitigé entre la satisfaction de connaître tous les événements de la vie de Cassidy et le soulagement d'avoir terminé ma lecture qui me paraissait quelque peu tirée en longueur.
J'ai apprécié un bon nombre de thèmes abordés. L'aristocratie est un monde qui nous est offert dans ses bons et ses mauvais côtés. On perçoit rapidement que les apparences sont primordiales dans cet univers, parfois au détriment du bonheur d'un personnage. La romance quant à elle, est traitée sous tout un tas d'aspects, de la joie au drame, en passant bien souvent par la désillusion. La violence est plutôt présente dans le roman également. J'ai notamment beaucoup été touchée par la violence verbale et la violence de l'ignorance que la mère de Cassidy inflige à sa fille, durant son enfance. J'ai trouvé tous ces passages traitant de la relation mère-fille (même si à l'échelle du roman ils sont peu nombreux) très durs à lire, tant ils paraissent réels et douloureux. La relation parent – enfant est un thème que l'on retrouve abondamment dans le roman, parmi toutes les familles que l'on nous présente. J'ai trouvé ça très intéressant.
En revanche, j'émettrais un bémol sur le nombre de personnages que je trouve beaucoup trop imposant. Il y a un nombre incroyable de personnes à rencontrer et donc de noms à se remémorer et j'ai eu vraiment du mal à m'y retrouver au début (enfin jusqu'au milieu du roman). J'ai également été un peu déçue de l'épilogue qui m'a semblé bien trop long pour un épilogue justement. Enfin le terme « long » n'est pas franchement exact, je dirais plutôt « condensé ». En effet, les soixante-dix dernières années de la vie de Cassidy nous y sont narrées et cela donne une impression désagréable de « vite fait ». Les trente premières années de la vie de Cassidy sont racontées en 400 pages et en une dizaine de pages, on nous raconte extrêmement rapidement les soixante-dix dernières, donnant un sentiment très étrange de déséquilibre et de rapidité.
En définitive, Les larmes de Cassidy est un roman extrêmement complet, approfondi dans ses thèmes. On voyage de l'Irlande à la France, du début des années 1900 aux années 1930. C'est un roman prenant, qui malheureusement comporte également quelques passages qui trainent en longueurs. Néanmoins, c'est une bonne lecture que je conseille !
Lien : http://www.casscrouton.fr/la..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Autantenemportentleslivres
  03 janvier 2017
Mon avis:
Amatrice de romans historiques, dramatiques, sous fond de secrets de famille, et encore plus quand l'histoire se déroule au début du XXème siècle, Les larmes de Cassidy avec sa sublime couverture, ne pouvait évidemment que m'attirer. Je remercie donc les Editions Charleston de me l'avoir envoyé.
C'est un roman qui nous captive dès les premières pages, car nous faisons la connaissance d'une jeune femme, Cassidy, qui se réveille subitement d'un coma long de six ans, après avoir été renversée par une voiture. Qui-est-t-elle? Que faisait-elle toute seule à errer en pleine rue complètement désorientée? C'est ce qu'elle va tenter de se rappeler au fil des jours avec l'aide du médecin Matthew Alban-Wilson qui n'a jamais cessé de veiller sur elle pendant sa longue convalescence. Nous allons ainsi remonter le fil de sa vie depuis sa naissance, au fur et à mesure que sa mémoire lui revient. C'est un récit de vie bouleversant, car on découvre que Cassidy a connu de véritables drames, côtoyant tour à tour, abandons, trahisons et la mort.
Cependant, mon avis sur ce roman a été assez fluctuant. Certains passages m'ont plu, d'autres beaucoup moins pour diverses raisons. J'ai d'abord été parfois perdue au milieu des nombreux, trop nombreux personnages, et cela même si l'auteure a eu la délicatesse de fournir un arbre généalogique au début du roman, car la famille de Cassidy est très grande, d'autant plus que nous ne suivons pas uniquement sa famille proche, mais également par intermittence les familles de ses amis, de ses prétendants, des employés parfois aussi... en l'occurrence de tous ceux qu'elle rencontre tout au long du roman.
De plus, certains passages m'ont semblé très longs, et à mon sens ils n'étaient pas vraiment indispensables à l'intrigue. Je repense notamment à ceux en Inde qui pour ma part ne m'ont pas du tout intéressé, car ce sont ceux sur la vie de Cassidy qui selon moi étaient les plus importants et qui étaient le centre même du roman. Trop de longueurs, trop de détails qui m'ont plus lassé qu'intéressé. Je pense qu'il aurait été bon de résumer certains faits, d'aller directement à l'essentiel afin de capter tout du long l'intérêt du lecteur.
Pour autant, certains événements important de l'Histoire abordés dans le récit ont au contraire retenus mon attention à savoir la naissance du mouvement des suffragettes, le Klux klux klan, ou encore les deux guerres mondiales, mais malheureusement ils ont été trop survolés à mon goût, alors que Cassidy et les siens ont pourtant été touchés par ce qui se passe dans le monde durant toutes ces années. L'auteure se concentre plus sur les histoires d'amour de chacun, et j'ai trouvé cela un peu dommage.
Malgré tout, j'ai adoré le personnage de Cassidy qui est une femme forte, courageuse, très novatrice, très progressiste pour son temps. Elle refuse de n'être qu'une femme au foyer, ne s'occupant que de son époux et de ses enfants. Elle est éprise de liberté, rêve d'accomplir de grandes choses, de faire prospérer l'entreprise de son père, même si évidemment comme toute les jeunes femmes de son âge, elle rêve aussi du grand amour. Et c'est justement dans sa vie amoureuse qu'elle va connaitre le plus de drames, car elle va rencontrer des hommes très charismatiques qui vont lui en faire voir de toutes les couleurs. Pour autant, elle n'a jamais baissé les bras et a toujours su se relever, faisant d'elle une vraie héroïne à part entière.
Quoi qu'il en soit, Amy Wane Loth a une plume très travaillée, très soutenue parfois, on sent que chaque mot a été réfléchit, choisit avec soin, désireuse sans doute de respecter la façon de parler de l'époque. On sent que l'auteure maîtrise bien son sujet, dans les descriptions qu'elle fait que se soit au niveau des vêtements, des lieux... le lecteur a véritablement l'impression d'être plongé au coeur du début du XX ème siècle.
Pour conclure:
Un roman qui charmera surement les amateurs de drames familiaux et d'histoires d'amour impossibles. Des personnages forts et marquants à l'image de la douce Cassidy, une plume magnifique, même si je déplore le manque de développement de certains faits historiques, et trop de longueurs, qui m'ont fait par moment perdre le fil du récit et l'envie de continuer ce livre.
Ma note: 14/20.
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LabibliothequedemarjorieLabibliothequedemarjorie   02 juillet 2017
Assurément, quelques bonnes fées s'étaient penchées sur son berceau. Elle menait la vie dorée, la vie facile de ceux qui ne craignent pas de manquer d'argent. Pourtant, même sous les volutes dorées, chacun a sa part de malheur, car en faisant le compte des disparus, l'Irlandaise avait l'impression qu'un jour, il ne resterait plus qu'elle et son cœur brisé.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : passé et présentVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..