AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350960870
Éditeur : Les Prairies Ordinaires (10/04/2014)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
En 2003, Wang Bing réalise A l'Ouest des rails, documentaire de neuf heures consacré à la fin d'une immense zone industrielle de la Chine. Ce film est aujourd'hui considéré à la fois comme un chef-d'oeuvre et comme un emblème des possibilités offertes par l'avènement du numérique. Wang Bing n'a cessé ensuite de travailler de la même façon, clandestinement et en s'attachant à des sujets pour le moins difficiles : la répression " antidroitière " (Fengming, chronique d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Didisha
  02 mai 2015
Entretien passionnant avec le cinéaste documentariste chinois Wang Bing. Il par le de son cinéma, de sa carrière, et de la situation économique et sociale en Chine, notamment la dureté de la vie là-bas. Outre ses films documentaires, il a aussi réalisé un film de fiction sur un thème qu'il avait abordé dans un documentaire (la répression au temps de la révolution culturelle). La plupart de ses films ont un fort contenu politique.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
DidishaDidisha   02 février 2015
Ceux qui quittent leurs villages se retrouvent dispersés dans les grandes villes. Ils n'y sont pas accueillis avec bienveillance, ne communiquent pas avec les autres. Ils mènent une vie humble, ne cultivent aucune relation en dehors de leur travail. Beaucoup de Chinois vivent de cette façon, dans les périphéries des grandes villes. Ils travaillent comme des machines, survivent entassés, sans aucun lien social. Personne ne fait attention à eux. Ils restent invisibles, ignorés, car on considère que leur vie est ordinaire, inintéressante, indigne d'attention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DidishaDidisha   05 février 2015
Un homme est apparu tout à coup, sortant de nulle part. Je n'ai pu m'empêcher de le suivre jusqu'à son refuge de troglodyte. Il vivait seul, dans une autarcie et un isolement complets. Dans la Chine extrêmement matérialiste d'aujourd'hui, son exemple muet est un acte éloquent de résistance. L'Homme sans nom ne demande rien à personne. Dans la campagne désertique, sa vie ressemble à celle d'une pousse. C'est l'existence à l'état pur. Cette rencontre m'a profondément touché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DidishaDidisha   02 février 2015
Le cadre n'est pas important. Ce qui compte, dans le monde de l'image, c'est le fait de se demander ce qu'est cette carafe, là, devant nous. C'est l'objet que l'on voit sur l'image, l'objet en soi, sa vie. Il n'y a pas de cadre à l'image, il s'agit d'observer. Il n'y a pas de monde limité. C'est pareil pour la peinture. Quand on regarde quelque chose, on ne peut se contenter d'un simple regard. Ce qui compte, c'est de se demander : "Qu'est-ce qu'une chose ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DidishaDidisha   05 février 2015
Numéro zéro a-t-il en effet été une inspiration pour la réalisation de Chronique d'une femme chinoise?
On peut le dire, même si la façon de faire de Jean Eustache est entièrement différente de la mienne. Eustache parle à la première personne. Ce n'est pas quelque chose que j'aime faire. Je considère que seuls les autres ont le droit de parler de leur vie. Pour ma part, je me contente d'écouter.
Commenter  J’apprécie          00
DidishaDidisha   05 février 2015
La beauté est comme un personnage ou comme une histoire. La beauté n'est pas qu'une simple question d'apparence mais de sens profond: elle suppose quelque chose à savourer, à apprécier... En découvrant ce lieu, j'ai eu l'impression de grandeur et de nature absolue, l'impression d'un monde sans humains... C'est cette sensation d'absence que j'appelle, en l'occurrence, la beauté.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
244 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre