AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782355744518
224 pages
Akileos (16/10/2019)
3.88/5   60 notes
Résumé :
Moon est tout ce que Christine n’est pas. Elle est sûre d’elle, impulsive, créative. . . et, bien qu’elles aient toutes deux grandi dans la même banlieue américano-chinoise, Moon est différente de toutes les autres filles que Christine a pu connaître. Mais quand Moon emménage dans la maison voisine, ces amies improbables deviennent bientôt les meilleurs amies du monde, partageant leurs clips musicaux préférés et peignant leurs ongles de pied lorsque les parents de C... >Voir plus
Que lire après La tête dans les étoilesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,88

sur 60 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
J'adore le travail de Jen Wang.

Cette autrice américaine avait déjà réussi un joli coup avec " le prince et la couturière", un roman graphique auréolé de quelques Eisner Awards et du Fauve Jeunesse lors du festival d' Angoulême 2019.
Son dessin, tout en rondeur, séduit aisément le lecteur, son découpage tout en fluidité qui extériorise ses personnages hors des cases, ses magnifiques instances oniriques ancrés dans la réalité rendent le travail de Jen Wang tout simplement remarquable. C'est une conteuse hors pair aussi bien dans la construction crescendo d'intrigues intenses guidées par une belle bienveillance.
On peut parler de "jeune" lectorat mais le travail de Jen Wang est tout public. L'autrice fournit un travail qui peut ravir aussi bien le public ado que le public adulte, il n'y a de frontières d'âges mais ses albums peuvent être aussi un bon point d'ouverture pour faire découvrir la bande dessinée.

Après le duo bouleversant proposé dans le prince et la couturière, Jen Wang met en scène un nouveau duo très attachant dans La tête dans les étoiles avec Christine et Moon, deux collègiennes résidant au sein d'une communauté asiatique aux Etats-Unis et aux tempéraments très différents.
Cette histoire d'amitié repose sur une évolution un peu classique avec d'abord un peu de méfiance puis vite de l'attachement et enfin un certain ressort dramatique qui procure un fort sentiment de bienveillance autour du nouveau roman graphique de Jen Wang. Une structure prévisible mais qui n'enlève rien à la densité du sujet.

Cette histoire d'amitié est sans doute moins percutante graphiquement que celle du Prince et la couturière mais elle est aussi plus intimiste, l'autrice s'inspirant d'un événement pénible de son enfance. Événement qui a sans doute forgé sa carrière d'artiste comme elle le souligne dans la postface de cet album.

Ce dernier roman graphique est donc porté sur un élan plus intimiste et moins "merveilleux " que son précédent succès. J'ai trouvé également son dessin un poil plus sobre avec moins de séquences "spectaculaires". Pour autant, cela n'enlève rien à la qualité de cet album tout en maturité qui se heurte à la réalité avec tolérance et bienveillance.

Par contre, le style de Jen Wang demeure toujours aussi lumineux.
Sans se noyer dans du trait détaillé, l'autrice préfère privilégier la clarté des dialogues, du regards, des échanges silencieux ou non entre ses personnages dans des décors souvent simples mais symboliques.
Moins étoffé que dans le prince et la couturière, le cadre est ici un huit-clos libéré symbolisé au sein d'une communauté asiatique avec deux familles qui se voisinent : la famille de Christine et leur pavillon classique américain et celle de Moon et de sa maman qui résident dans la petite maisonnette juste en face gracieusement louée par les parents de Christine.
Ce cadre renforce la relation entre ces deux fillettes que tout oppose : la petite fille sage et musicienne et la petite fille un peu plus bohème, fan de kpop. Jen Wang exploite ce cadre avec intelligence. Elle nous réserve quelques surprises comme une magnifique séquence dans un observatoire, un lieu à même de rendre justice à la rêverie des jeunes esprits. C'est simple, nous sommes dans du roman graphique aéré et agréable pour la rétine qui ne vient jamais nous étouffer.

Pour moi, ce titre est un titre idéal pour le public ado capable de leur proposer une histoire forte, mature comme un roman d'apprentissage tout en donnant de l'espoir et de la rêverie.

Plus intimiste et "réelle" que son précédent livre, Jen Wang retrace une ici une belle histoire d'amitié autour d'une adolescence entre rêverie et pragmatisme. Même si la structure est un peu plus soutenue et classique, le lecteur retrouvera avec plaisir ses instances de grâce et de bienveillance qui animent l'oeuvre de Jen Wang, une autrice sino-américaine dont le travail mérité d'être découvert pour tous les âges.
Commenter  J’apprécie          20
On se laisse prendre par cette amitié de collégiennes.

L'histoire se passe aux États Unis, avec une communauté chinoise, c'est la 4ème de couverture qui le dit.

Malgré quelques exotismes très culturelles, cela pourrait se passer en France ou bien ailleurs.

On s'y retrouve.

Notre aventure démarre chez la jeune Christine, au coeur d'une famille bien implantée et modeste.

Cette famille a bon coeur et vient en aide à de nouveaux arrivants, une veuve et sa fille Moon.

Elle leur louera un local au fond de leur jardin pour les dépanner.



Christine et Moon sont aussi différentes que le jour et la nuit et pourtant elles sympathiseront rapidement.

Christine est clairement intriguée par cette gamine robuste et joviale que les autres gosses décrivent comme agressive, selon les rumeurs.

À travers leurs nouvelles activités ensemble, on découvre une Moon à l'opposé de ce que l'on raconte, elle est pétillante, joyeuse et elle entraîne Christine dans des fantaisies ados un peu inédites pour cette héroïne très très studieuse.

Vive le vernis à ongles et le K-Pop!



Jen Wang l'auteure et illustratrice ne fait pas dans la caricature, Moon est loin d'être une cancre et Christine donne dans l'élève brillante sous pression sans pour autant que l'on nous dépeigne des parents rigides et exigeants.

Tout n'est pas expliqué, l'important c'est où elle en sont et où elles iront.



Progressivement, les deux prendront leurs distances sans que l'auteure nous imagine des intrigues sournoises et des malveillances d'autrui, chacune aura des choses à régler pour être au clair avec sa vraie nature.

Moon se montre parfois impulsive avec les poings (il y a à creuser) et Christine ne sait plus sur quel pied danser entre ses projets d'excellence scolaire et son envie de profiter.

Christine sera pleine de doute, de contradictions et Moon deviendra peu à peu une source de conflits intérieurs.

Sans aucune mauvaise intention, Moon la détournera de son droit chemin.



La BD allie humour, avec une stylisation ronde et des bouilles sympathiques, et un ton juste.

Les moments de complicité sont bien vu et les petits spleens aussi.



"La tête dans les étoiles" ne sera pas que drôle, il sera aussi poignant et le drame sera bien amené.

C'est une BD jeunesse pour tous les âges finalement, le talent Jen Wan touchera toutes les générations de lecteurs.
Commenter  J’apprécie          50
Jen Wang n'en finira jamais de m'impressionner ! Vraiment !
Autodidacte, facile d'accès, elle revient avec ce roman graphique inspiré de sa propre histoire personnelle. J'ai été saisie lorsqu'elle l'évoque sobrement à la fin de la BD, jamais on n'aurait pu penser à une sorte d'autobiographie.

Dans ce roman graphique, on fait la connaissance de Moon, cette petite fille qui est drôle, joyeuse, créative, un un mot : SOLAIRE !! Tout le contraire de sa nouvelle voisine : Christine que sa famille a quelque peu conditionné. Etre une bonne élève, apprendre le chinois, exceller en musique. L'arrivée de Moon dans sa vie arrive à point nommé. Une vague de chaleur dans cette vie bien rythmée. Peu à peu, Moon dans ses différences, va l'aider à s'extravertir et s'assumer pleinement. Un cap qui peut parfois se révéler difficile et créer quelques tensions...
L'occasion aussi pour l'auteur d'aborder la maladie. Mais toujours avec beaucoup de sérénité et d'optimisme.

A quand la prochaine ? Je m'en languis déjà !!

Commenter  J’apprécie          30
Après avoir été subjuguée par le prince et la couturière, je ne pouvais décidément pas passer à côté de la nouvelle BD de Jen Wang.
Je l'ai lue en début d'année, mais je prends seulement le temps de vous écrire ma chronique. Mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas ?

J'ai beaucoup apprécié cette lecture, en grande partie grâce à ses deux héroïnes bien différentes, mais finalement complémentaires. Là où Christine est timide, réservée et appliquée, Moon est plus expansive et insouciante. Et bien que ces différences entre elles soient très marquées, cela ne les empêche pas de se lier d'amitié.
Elles vont d'ailleurs énormément s'influencer l'une et l'autre et apprendre de leurs caractères respectifs.

La tête dans les étoiles c'est avant tout une belle histoire d'amitié entre deux jeunes filles qui vont apprendre à s'apprivoiser pour tirer le meilleur parti d'elles-mêmes, mais c'est aussi l'occasion pour les lecteurices de découvrir des aspects différents de la culture américano-chinoise, loin des clichés que certains films et séries peuvent nous apporter.

Les familles de Moon et Christine sont aussi différentes que les deux jeunes filles, mais cela ne les empêche pas de se côtoyer quotidiennement, d'être solidaires les unes des autres et de se soutenir dans les moments difficiles.

Ici, le style de Jen Wang est à la fois pareil et différent de celui que j'ai découvert lors de ma lecture du Prince et la couturière. Les dessins gardent leur caractères typiques, mais ici les couleurs sont moins franches, plus pastel, pour coller à ce que l'autrice a voulu faire passer dans son histoire.

Ainsi on garde le côté familier qui nous avait tant séduit précédemment et on découvre une nouvelle facette du talent de l'autrice pour faire passer les émotions à travers sa palette de couleurs. Et cela fonctionne à merveille !
On s'attache autant aux héroïnes de ce tome qu'aux personnages de l'album précédent et une fois la dernière page tournée, on souhaiterait en avoir encore une centaine de plus pour rester dans l'univers créé par Jen Wang.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller la lecture de ces deux titres de l'autrice si vous ne les avez pas encore découverts. Jen Wang parvient à créer de merveilleuses histoires, pleines d'émotions et de tendresse, qui ne peuvent laisser personne indifférent.
De belles pépites à parcourir.
Lien : http://www.cranberriesaddict..
Commenter  J’apprécie          20
Un roman graphique pour adolescents qui retranscrit avec beaucoup de justesse une amitié forte et naissante entre deux personnes pourtant très différentes. Mais également ce que cette amitié peut apporter de bon, comme de mauvais. Un appel à la tolérance et une mise en avant de la richesse que les différences apportent à la société. L'histoire est inspirée de faits qui se sont réellement déroulés dans la vie de l'auteure (elle précise notamment à la fin de l'ouvrage qu'elle a vécu cette maladie étant enfant). Les dessins sont très simples, et malgré l'épaisseur du livre, il se lira facilement même pour des jeunes lecteurs ponctuels. Encore une fois une très jolie bd de cette auteure, qui arrive toujours à traiter ses sujets avec émotion et modernité.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (3)
BoDoi
30 décembre 2019
Comme dans Le Prince et la couturière, Jen Wang sait faire passer tout cela avec des mots rares et justes, un sens de la mise en scène bluffant et un jeu de regard et d’expressions d’une grande variété. Toute la puissance du medium bande dessinée, au service d’un récit touchant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo
23 décembre 2019
La tête dans les étoiles est une histoire réussie, la naissance d’une amitié qui va se heurter au monde, une histoire particulière, spécifique, qui touche à l’universel et qui devrait vous toucher aussi à la lecture, si vous parvenez à vous rappeler des difficultés de votre enfance.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Actualitte
17 octobre 2019
Un beau récit d’amitié entre deux jeunes filles qui se découvrent et apprennent à se connaître. On pleure un peu, on rit gentiment, on est plein.e.s de nostalgie de nos 10 ans. Le design proche de Steven Universe et de Moon me fait craquer !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Tu veux vraiment qu'elle change. Tu veux que tout le monde soit parfait ! Surtout moi !
J'essaye tellement d'être parfaite, mais j'aimerais juste pouvoir être plus comme Moon. Et maintenant, elle pourrait ne plus être la même. J'espère que tu es content.
Commenter  J’apprécie          10
Ce n'est pas de ta faute, Christine. On ne peut pas modifier le passé.
Mais on peut apprendre de la façon dont on blesse les autres, et essayer de mieux faire.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jen Wang (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jen Wang
Vidéo de Jen Wang
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (106) Voir plus



Quiz Voir plus

Le prince et la couturière

Comment s’appelle la jeune couturière ?

Francès
France
Françoise
Francesca

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Le prince et la couturière de Jen WangCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..