AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 383132798X
Éditeur : Editions Wartberg (17/09/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Le directeur d'une revue taurine est retrouvé assassiné d'un coup d'épée dans la nuque, nu, une marque étrange dans le dos. Puis c'est autour d'un agent de toreros d'être tué de la même façon, suivi par un surfeur, un dirigeant de club de rugby et un homme politique. A quinze jours des Fêtes de Bayonne qui attirent plus d'un million de festayres, la justice fait appel à Amaia Aguerre, une enfant du pays, mais surtout la première profiler française.
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
saigneurdeguerre
  27 décembre 2018
« Entrez ! … Ah ! Vincent Jauréguy, mon meilleur flic… Asseyez-vous !
Où en sommes-nous dans cette histoire qui bouleverse Bayonne alors que les fêtes se tiendront à la fin du mois ?
Et la collaboration avec Amaia Aguerre, la « profiler », se passe bien ?
Comme vous le savez, elle est officier de police à Lille, mais elle est de la région. Elle était en vacances auprès de sa famille. J'ai demandé à Lille qu'ils nous la « prêtent ». Toute aide est la bienvenue. Nous allons enfin savoir si une profileuse sert à quelque chose…
Déjà trois morts tués de semblable façon… Une piste ?... Non ? Je ne tiens pas à vous mettre la pression, mais là-haut ils s'impatientent ! Les fêtes, vous comprenez ? Un million de personnes dans la ville ! Un serial killer en liberté… Imaginez les dégâts qu'il pourrait faire…
Mais ces excités qui sont contre la tauromachie, cela ne donne rien ? Pour autant qu'on sache, les trois victimes sont des aficionados, non ? Et les deux premiers ne sont pas n'importe qui ! le journaliste qui est le plus grand spécialiste en tauromachie vivant… Heu ! … Enfin, il l'était encore il y a peu… le deuxième, un agent de toreros réputé…
Bordel, Vincent ! Stéphane, Aguerre et vous, vous devez absolument mettre le grappin sur ce tueur au plus vite ! Je ne vous retiens pas davantage…

Critique :
J'avais eu la chance de découvrir et d'apprécier le thriller « Manhattan Marilyn » de Philippe Laguerre, alias Philippe Ward. « Danse avec le taureau » est un roman policier régionaliste, il se passe dans le Pays basque. J'ai été ébloui ! A peine l'action entamée, je suis resté scotché au livre pour le lire d'une seule traite… Que j'ai dû interrompre suite à l'arrivée impromptue d'amis… Mais que j'ai repris aussitôt qu'ils sont partis ! Impossible d'aller me coucher sans en avoir terminé avec cet excellent polar de 166 pages à peine.
Il y a des morts violentes dans cet ouvrage, mais rien à voir avec les descriptions détaillées des souffrances et du sadisme déployés par les criminels dans certains romans policiers et dans des thrillers, chose qui semble très tendance et qui m'écoeure !
Le livre donne envie d'aller découvrir le Pays basque bien que celui-ci ne soit pas détaillé.
Ce roman se lit vite et on en redemande ! Philippe Ward dispose d'un personnage intéressant en la personne de sa profiler, Amaia Aguerre, que je serais content de retrouver dans d'autres enquêtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Fantasio
  19 septembre 2015
Philippe Ward n'est pas un auteur inconnu pour moi, J'ai particulièrement aimé son « Mascarades », formidable thriller fantastique régional (basque) profondément original et aussi, en duo avec Sylvie Miller les trois volumes consacrés aux aventures de Lasser, Détective des Dieux (le prochain ne saurait tarder, je crois), géniale série uchronique qui allie avec bonheur l'humour, une mythologie revisitée et des enquêtes déjantées.
« Danse avec le taureau » est aussi un polar régional dont l'action se situe dans le pays basque. Il est d'ailleurs sous-titré : « Serial killer aux fêtes de Bayonne ». Point de fantastique ici, mais une enquête sur une série de crimes atroces et mystérieux. le roman est passionnant, et son intrigue est liée au milieu de la tauromachie. Pro et anti-corridas s'affrontent en un dialogue impossible. Mais qui est assez fou pour en arriver aux meurtres ? Amaia Aguerre va avoir bien du mal à cerner le profil du tueur en série...
Très vite, l'intérêt de départ du lecteur se change en passion pour cette histoire captivante qui tient vraiment en haleine. Les dernières pages se dévorent !
Alors, je ne vais bien évidement pas vous raconter le bouquin. Il faudra juste me faire confiance et vous procurer ce livre (au prix doux) pour passer un superbe moment de lecture dépaysante (pour l'ardennais que je suis) et passionnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
paulmaugendre
  08 mars 2018
Le 3 juillet 1912, un jeune étudiant Cubain décède dans les arènes de Bayonne. Il assistait à une corrida et le toréador fut malmené par un taureau qui n'appréciait pas vraiment ce jeu de cape et d'épée. Et l'épée, mal enfoncée dans le cou taurin s'envola et vint se ficher dans le coeur du spectateur.
Cent ans plus tard, le 3 juillet 2012, six personnes cagoulées assistent à une sorte de cérémonie dont la mise en scène est assurée par la Grande Servante. Les membres de cette réunion sont conviés à toucher pour la première fois chacun leur tour selon un rite défini une épée cachée sous une tête de taureau. Cette arme blanche possède son histoire et la Grande Servante ne souhaite pas transformer cette célébration en hommage façon secte ou autre. Cette épée, elle l'a reçue en héritage et elle s'apprête à célébrer les cent ans de la cérémonie des sangs.

Alain Larrezabal a ressenti un frisson en tenant l'arme contre lui. Il est directeur d'une revue taurine et la corrida a vampirisé sa vie. Il est tout dévoué au taureau et à la tauromachie. Il aimerait pouvoir posséder cette arme et songe comment pouvoir s'en emparer. Alors qu'il rédige un article sur l'Epée pour sa revue, il est interrompu par la sonnette de son appartement. Il ouvre et reçoit un coup violent en plein visage.
Il est retrouvé le lendemain nu, agenouillé devant un mur sur lequel est accroché une photo montrant un taureau. Une corne de taureau a été fichée dans son anus. Pas au taureau mais au cadavre. D'après le légiste une lame aurait été enfoncée derrière sa tête. de plus trois objets ont été dessinés dans le bas du dos, des tatouages représentants une épée courbe, un croissant de lune et une étoile. du moins c'est ce que croit reconnaître Vincent, l'un des deux policiers chargés des premières constatations. En compagnie de Stéphane, son coéquipier, il hérite de cette enquête pour le moins inhabituelle.
Dans deux semaines doivent se dérouler les séculaires fêtes de Bayonne, et ce meurtre tombe vraiment mal.
Amaia passe ses vacances chez elle en famille à Itxassou, et elle entend bien en profiter pour voir évoluer les joueurs de cesta punta, jeu qu'elle préfère à la corrida. Elle est policière à Lille, les joies de la décentralisation, et elle possède la particularité d'être la première femme analyste-psychologique de la profession. Outre ses parents qui tiennent une auberge dans le village, elle a retrouvé sa jeune soeur Lucie. Bref des vacances qui se déroulent sous d'heureux auspices mais vont être mouvementées.
Car le commissaire de Bayonne requiert ses compétences pour l'enquête sur le meurtre du journaliste amoureux des taureaux. D'autant qu'un autre meurtre va se produire peu après lors de la féria de Pampelune. Cette fois il s'agit d'un agent de toreros qui subit cette frome de châtiment dans les mêmes conditions. La mise en scène est identique et la liste va s'allonger au grand dam des policiers bayonnais qui pour autant ne le sont pas, bâillonnés.
De plus elle retrouve une ancienne amie, Marie-Christine, qu'elle n'a pas approchée depuis des années, pour des raisons qui lui sont personnelles, et qu'elle fréquente sa soeur Julie L indispose. Seulement son enquête lui prend beaucoup de temps car outre le directeur de la revue et l'agent de toreros, un surfeur, puis un ancien membre de l'ETA subissent le même sort.

Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
  07 octobre 2016
Crimes et traditions : Lorsque le taureau décide de tuer...
Avec Danse avec le Taureau, Philippe Ward nous emmène en voyage au Pays Basque, à travers, l'univers de la tauromachie.
L'intrigue se déroule un été, celui de 2012. La saison touristique bat son plein, ainsi que la saison tauromachique. Pourtant les prochaines fêtes s'annoncent sous de sombres auspices... C'est d'abord un journaliste, auteur d'une revue taurine reconnue, puis un impresario manageant un petit groupe de toreros qui sont assassinés. La mise à mort spectaculaire est signée, ritualisée et surtout sous-entend que ce ne seront pas les seules victimes. Jusqu'où est prêt à aller le tueur et surtout quelles sont ses motivations ?!
Amaia Aguerre, âgée de trente-et-un ans, célibataire, est une jeune basque en vacances chez ses parents dans l'arrière pays à Itxassou.
En dehors d'être une enfant du pays, Amaia est policière en poste à Lille, mais aussi profiler depuis peu. C'est en tant que tel qu'elle va être recrutée par la justice bayonnaise pour venir seconder sur le terrain l'équipe d'inspecteurs composée de Stéphane et Vincent. Fini les vacances pour Amaia qui s'attelle à découvrir le meurtrier et ses (obscures) motivations.
Un troisième meurtre, un jeune surfeur, va l'impliquer plus profondément et plus personnellement car il s'agit du meilleur ami de sa petite soeur Lucie. Quels liens relient les victimes de ces meurtres incompréhensibles ?
(Suite de la chronique sur mon blog :) )
Lien : http://lecomptoirdelecureuil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
OScaryne
  30 octobre 2015
Je viens de passer un agréable moment en compagnie d'Amaia, profileuse, et de ses collègues flics de Bayonne sur la piste d'un serial killer qui s'attaque à des passionnés de corrida juste avant les fêtes annuelles.
Rapidement on se prend au jeu de l'enquête dont on suit la progression avec intérêt d'autant que les personnages - surtout féminins - sont attachants.
Un polar qui tient en haleine sans nous noyer sous des litres d'hémoglobine (ça fait du bien !) et fait frisonner nos papilles en évoquant quelques spécialités de la table basque ;)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Philippe Ward (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Ward
Pendant Les Rencontres de l'imaginaire de Sèvres a eu lieu une conférence / rencontre avec Brian Stableford, grand auteur de science fiction. Philippe Ward posait les questions, Thomas Bauduret traduisait les réponses.
autres livres classés : profileurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1655 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre