AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PANDORE88


PANDORE88
  08 avril 2018
Encore un excellent moment passé avec la Confrérie. On a beau en être au tome 8 et les volumes faire entre 800 et 900 pages, l'auteure parvient encore à nous captiver et à nous surprendre ce qui est tout à fait exceptionnel!
Le roman s'ouvre sur la disparition de Xhex qui a eu lieu précédemment et sur un John désespéré car il n'est pas sûr de la retrouver vivante. Sa quête, leurs retrouvailles et leur histoire d'amour est véritablement poignante car tous les deux traînent un lourd passif qu'ils vont devoir surmonter.
L'auteure en profite pour nous livrer des événements relatifs à la jeunesse de Kolher, mais surtout d'Audazs et de Tohrment ce qui nous aide à comprendre le caractère des personnages notamment à travers leurs pères.
Ray et Vhif ont de plus en plus de mal à se supporter car ils combattent tous les deux leur nature et leurs sentiments.
Souffhrance a été libérée de la glace par sa mère, la Vierge Scribe et l'on suit ses sentiments et ses combats avec Kolher qu'elle aide à surmonter sa cécité.
Notons encore l'épisode sympathique du producteur d'émission paranormale Gregg Winn et de son assistante Holly aux prises avec le fantôme d'Eliahu Rathbonne, alias.....
Un tome encore riche en rebondissement avec, bien sûr la présence de Flhéau et des éradiqueurs, toujours aussi malfaisants.
Un vrai coup de coeur pour cette série dont je commence le tome 9 consacré à Souffhrance.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox