AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hillel


Hillel
  01 mai 2013
J'attendais avec impatience ce tome, aimant déjà beaucoup le personnage de John, mais surtout celui de Xhex.
J'ai été un peu déçue au début, peut-être même frustrée par des longueurs, par le mélange des histoires des autres personnages. Par des détours, surtout ceux sur les états d'esprit de Flhéau. En effet, il faut attendre bien 300 pages pour que nos deux héros se retrouvent, et disons, 100 de plus pour que le couple se forme en tant que couple.

Alors, effectivement, j'ai eu un manque de ces deux personnages si attachants. J'avais envie d'en savoir plus sur le passé de Xhex, cela n'a pas été le cas. J'avais envie que Audazs se dévoile derrière John, cela n'a pas réellement été le cas...
Pourtant, j'avoue que sur la fin, romantique à outrance, la réunion de ces deux personnages extraordinaires, m'a finalement emballée. Effectivement, J.R.Ward, excelle dans le récit passionnant et passionné de couples improbables. D'ailleurs en parlant de couples improbables, ce duo m'a beaucoup rappelé celui de Bella et Z.( mon tome préféré).

Mais surtout ce que j'ai aprécié c'est le personnage de Xhex, enfin une héroïne qui sort du lot. Une fille-guerrière, indépendante et fière. Enfin, une femelle qui part au combat armée jusqu'au dent, avec les frères, et ça, ça a tendance à me plaire. On arrête avec les élues, les femelles soumises et énamourées, les filles élevées dans la Glyméra qui n'ont jamais rien vécues... bref, Xhex bouleverse les portraits féminins que nous avons eu l'habitude de voir dans cet univers de la confrérie. Malgré tout, nous pouvons féliciter l'auteur, de rajouter aux portraits féminins assez caricaturés, une bonne petite dose d'indépendance et de féminisme... Alors avec Xhex, on a la forte dose.

Et dans la série ça nous bouscule, j'ai trouvé ce tome très sombre, violent, Xhex est quand même maltraitée et violée par son ravisseur, Flhéau, fils de l'Oméga, fils du mal. Pire, cette séquestration est une chose qu'elle a déjà vécue. Nous ne reviendrons pratiquement pas sur son passé trouble, j'aurai aimé savoir comment avait débuté son lien si fort avec Venghence, son histoire d'amour avec Mheurtre...mais bon... Ward a eu d'autres priorités, nous présenter un panel de plus en plus large d'histoires et de duos de personnages. elle ne s'est dons pas attardée sur elle.
John quant à lui avouera son douloureux passé. Et ces deux êtres si écorchés, si malmenés par la vie, se retrouveront sur bien des points...
Comme d'habitude, des scènes hot, lieront ces deux-là. Mais point trop non plus, je trouve qu'au fil des tomes, elles se font moins nombreuses pour laisser plus de place aux intrigues et à la psychologie.

Nous avons aussi certains retours en arrière, nous suivrons ainsi Audazs. Ce qui a permis à l'auteur de présenter encore une fois la vie difficile des guerriers au camp d'entrainement et le destin terrible des jeunes filles élevées dans la glyméra...

Bref ce volet est dense. le lecteur plonge un peu plus dans cet univers riche et sombre, cette société impitoyable imaginée et si bien contée par l'auteur.

De plus, dans ce tome, nous suivons d'autres personnages ayant un lien avec le couple phare, comme cela est devenu l'habitude depuis quelques tomes. Nous découvrons un peu plus un couple passionné et tourmenté, celui de Vhif et Blay... Ah là là ces deux là, c'est "je t'aime je te repousse", le jeu du chat et de la souris... comment assumer son penchant pour les hommes, son amour pour son meilleur ami. Tout un poème!
Nous en apprenons davantage sur le personnage de Soufhrance, fille de la Vierge Scribe, qui combat Kholer au corps à corps... Encore une femme rebelle qui veut affirmer son indépendance.
On suit un peu le retour de Thorment. Et j'ai eu certaines surprises, auxquelles je ne m'attendais pas.... Tous les destins se croisent de plus en plus.
Enfin, quelques originalités, des histoires étranges et plus légères agrémentent le tout.

Ainsi, les 800 pages se lisent toujours aussi facilement et laissent présager des suites intéressantes. J'ai hâte de connaître la suite des aventures de Soufhance notamment.

Alors certes, les histoires de l'Oméga et de Fhléau m'ont dégoûtée, elles sont gores à souhait. Certes, les épisodes du fantôme et de l'équipe TV. m'ont un peu lassée, mais dans l'ensemble, ce fut encore une fois, une lecture fort agréable.
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus