AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782264066152
336 pages
Éditeur : 10-18 (07/02/2019)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Depuis qu'ils ont fêté leurs dix-huit ans en décrochant leur diplôme, les jumeaux Joshua et Christophe n'ont plus qu'une idée en tête : trouver du travail. Mais que faire quand on habite un trou paumé de Louisiane, qu'on est noir, pauvre, fils d'une mère absente et d'un père junkie et dealer ?
Alors, en attendant, les deux frères tuent le temps avec les copains, entre matchs de basket et virées en voiture, séances de fumette et pelotage des filles sur les ba... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Laurent81
  20 février 2019
Les jumeaux Christophe et Joshua, issus de la communauté noire vivent en Louisiane au bord de l'embouchure du Mississipi. Enfants d'un couple séparé, leur mère Cille est partie vivre à Atlanta alors que leur père a sombré dans la toxicomanie. C'est leur grand-mère Ma-Mee qui va les a élever. Une fois leur bac en poche, ils vont rechercher du travail. Mais que faire dans cet environnement si ce n'est les supermarchés Walmart, les stations service ou les docks ? L'ennui règne dans cette petite bourgade et les rares occupations sont le basket, la pêche dans le bayou et la recherche d'emploi. Sur fond de Blues et de funk (Ma-Mee est fan inconditionnelle d'al Green), nous allons assister à une ligne de fracture entre les deux frères. L'un va réussir, trouvera une petite amie et du travail comme docker, l'autre va sombrer dans la drogue mais tous deux vont garder un amour indéfectible et de petites attentions pour leur grand mère maternelle, seul repère solide dans la vie des jumeaux.
J'ai beaucoup aimé cette lecture, peut-être pour deux ou trois raisons : il y a des points communs avec "Leurs enfants après eux" de Nicolas Mathieu, le dernier Goncourt, peut-être aussi parce que j'ai eu l'occasion de traverser cette région de la Louisiane et du Mississipi, peut-être enfin parce que j'aime le Blues et le Funk.
Belle découverte.
Lu dans le cadre du Challenge multi défis 2019 : un roman dans lequel on croise des jumeaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Seraphita
  14 février 2015
Christophe et Joshua sont jumeaux. Ils viennent tout juste, à 18 ans, d'obtenir leur diplôme et se mettent en quête d'un travail. Mais la tâche est ardue, surtout quand on est pauvre, noir et qu'on vit dans un trou paumé en Louisiane. Quand Joshua décroche un emploi dans les docks, Christophe développe une jalousie maladive vis-à-vis de son jumeau, et avec elle, il se replie dans le silence. Alors quand son cousin lui propose de l'argent facile en vendant de la drogue, il n'hésite qu'un temps et se lance à corps perdu dans les pas de son père, dealer, qui a abandonné ses enfants et s'est marginalisé. Les jumeaux, jusque-là si soudés, vont mener une existence parallèle, jusqu'au point de rupture…
« Ligne de fracture » est le premier roman de Jesmyn Ward. « Bois Sauvage », le deuxième, a obtenu le National Book Award, récompense littéraire suprême aux Etats-Unis. « Ligne de fracture » est un roman puissant, à la fois très sombre, qui explore la violence contenue des jumeaux, la rancoeur engrangée au fil des jours et qui délie insidieusement les trajectoires, jusqu'alors si fusionnelle, des deux frères, et en même temps plein d'humanité et d'espoir, celle qui peut amener les êtres blessés à rebondir. C'est ce contraste qui rend ce roman si puissant, la capacité de l'auteur de sortir des clivages dans lesquels l'intrigue pouvait la mener.
Jesmyn Ward sait rendre à chaque ligne le climat pesant, la chaleur torride des bayous qui emprisonne chacun des protagonistes dans une torpeur mortifère : la sueur coule à flot, tout comme l'alcool ou la drogue qui aident à éponger les rancoeurs et humiliations du quotidien, le délitement d'une famille que seule la grand-mère a su incarner. A l'image du climat, l'intrigue s'écoule lentement au rythme des états d'âme des jumeaux, de la vacuité ressentie par Christophe au fil de ses journées vides. Malgré quelques longueurs, le final offre de belles lignes emplies d'un lyrisme qui ouvre, soudain, l'horizon du bayou.
« Dunny les conduisit dans le bayou. Ils avaient décidé d'aller pêcher sur une des petites passerelles, pas plus longue que deux voitures bout à bout. Ils n'en avaient croisé aucune en chemin. le couchant rasait au loin les hautes herbes des marais, entre les pins immobiles où volaient quelques aigrettes. » (p. 342.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
feanora
  05 novembre 2014
Ce livre m'a ouvert les yeux sur la vie des Noirs, dans la campagne de la Louisiane.
Dans un pay, les U S A dont le taux de chômage est peu élevé, je ne pensais pas que les jeunes gens galèraient de telle manière qu'un nombre important, parmi eux, se droguent, et finissent par devenir des revendeurs.
Ce livre nous conte l'histoire de deux frères jumeaux, qui ayant fini leurs études secondaires arrivent dans le monde du travail. Ils ont été abandonnés par leur père, junkie jusqu'à la moëlle et ne voient que rarement leur mère, partie à Atlanta pour travailler.
Ils ont été élevés par leur grand-mère Ma-Maé qu'ils adorent et qui malgré sa cécité continue à s'occuper d'eux, même s' ils participent aux travaux ménagers.
Joshua trouvera assez vite un travail et tombera amoureux de sa voisine alors que son frère Christophe va devenir " dealer."
Cette situation fera naître une crise grave entre les frères.
On a vraiment l'impression de parteger la vie d'une jeunesse perdue, alcoolique et droguée devant laquelle il n'y a pas d'horizon ou d'avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cricri08
  16 juin 2020
Un très beau roman sur deux frères jumeaux Joshua et Christophe. 18 ans, en pleine forme, après la cérémonie de remise du diplôme de fin de lycée, ils sont plein d'énergie pour travailler et s'occuper de leur grand-mère Ma-Mee, elle qui les a élevé depuis le départ de leur mère. Leur père est un drogué notoire qui est passé quelques fois les voir en 18 ans, toujours brièvement avant d'aller rechercher sa dose de drogue.
Un livre touchant qui montre bien la difficulté de s'en sortir malgré sa bonne volonté et d'éviter le piège de l'argent facile avec la vente de drogues. Touchant aussi par le morcellement de la famille et le peu de modèles stables et fiables sur lesquels ces deux ados peuvent compter.
Commenter  J’apprécie          40
EmiC
  20 mai 2019
Joshua et Christopher sont deux frères jumeaux, noirs et fraîchement diplômés habitant une région du sud des États-Unis : la Louisiane. Ils vivent tous deux chez leur grand mère adorée et cherchent obstinément du travail en continuant en attendant à tuer le temps comme ils peuvent. Joshua trouve rapidement un travail en tant que docker mais Christopher s'ennuie, aucun retour de ses nombreuses demandes auprès d'employeurs potentiels. La situation est difficile, lui et son frère ont du mal à communiquer et ses fréquentations le mène inexorablement vers de sombres trafics de drogues.
L'écriture est agréable sans être exceptionnelle. Toutefois on comprend vite que cette écriture sert à souligner la routine de la vie de ces frangins. Les jours passent et se ressemblent et l'histoire peut sembler répétitive mais en même temps il ne se passe pas grand chose lorsque l'on vit dans ces contrées pauvres et délaissées.
Belle découverte que cette autrice!
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LeSoir   25 septembre 2014
«Ligne de fracture» décrit avec lyrisme et réalisme la vie des Noirs dans les campagnes du Sud.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Cricri08Cricri08   16 juin 2020
La promotion comprenait cette année presque deux cents élèves, qui tenaient dans une dizaine de rangées à peine. Même en y ajoutant les autres classes, composées d'enfants de St. Catherine et de sa voisine Bois Sauvage, cela restait un petit lycée. Environ la moitié étaient blancs, les autres noirs avec quelques Vietnamiens. Les parents de ceux-ci avaient émigré à la fin de la guerre du Vietnam pour travailler dans diverses branches de la pêche industrielle, tandis que les familles noires et blanches, pour la plupart, habitaient les deux viles depuis leur création. Certaines portaient d'ailleurs le même nom, conséquence de mariages raciaux souvent méconnus. Leur répartition dans le gymnase reflétait les relations qu'elles entretenaient : les deux communautés vivaient indépendamment l'une de l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SeraphitaSeraphita   14 février 2015
Les antalgiques lui donnaient l’impression de flotter. Il étudiait les fines mèches blanches qui se déplaçaient dans le ciel avec une patience infinie. Le vent se levait ; la tempête n’allait pas tarder.
Commenter  J’apprécie          20
SeraphitaSeraphita   14 février 2015
Dunny les conduisit dans le bayou. Ils avaient décidé d’aller pêcher sur une des petites passerelles, pas plus longue que deux voitures bout à bout. Ils n’en avaient croisé aucune en chemin. Le couchant rasait au loin les hautes herbes des marais, entre les pins immobiles où volaient quelques aigrettes.
Commenter  J’apprécie          10
SeraphitaSeraphita   14 février 2015
Christophe ferma les yeux, sans retirer sa main. Il haussa les épaules. Son frère, leurs blessures, Ma-Mee qui s’éteignait comme une ampoule, des parents en orbite autour d’eux, comme de lointaines lunes, un père SDF, et jamais ils n’étaient allés chez Cille à Atlanta. Assez.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jesmyn Ward (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jesmyn Ward
Le Chant des revenants - Jesmyn Ward
autres livres classés : louisianeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1407 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre