AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Françoise Jaouën (Traducteur)
EAN : 9782264042873
448 pages
10-18 (14/08/2008)
3.83/5   48 notes
Résumé :
Hiver 1957-1958, au Nebraska. Caril Ann, une adolescente se laisse emporter par le tourbillon de violence où l'entraîne son petit ami, jusqu'à participer à l'une des plus célèbres tueries de l'histoire américaine. Il sera exécuté. Elle, emprisonnée. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Cinq ans plus tard, on retrouve une autre jeune fille, Bouchon, qui guette avec passion son jeune voisin dont les parents ont été abattus lors du massacre. Trois décennies plus loin, c... >Voir plus
Que lire après Outside ValentineVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 48 notes
5
2 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Je ne connaissais pas l'histoire de Caril Ann et de Charlie, une histoire d'amour qui se transforme en une série de meurtres. Comme signalé sur la 4eme de couverture : une des plus célèbre tueries de l'histoire américaine.
Et pourtant, je dirais plutôt que ce n'est qu' une tragédie, c'est l'histoire d'un amoureux fou de sa dulcinée qui un soir perd sa raison et devient un tueur détraqué…
J'ai aimé la façon que le récit est raconté sans jugement, on suit donc ce couple infernale, le fils Lowell qui a perdu ses deux parents lors de leur périple et « bouchon » amoureuse en secret de ce dernier.
Liza Ward n'est autre que la petite fille dont ses grands parents furent victimes de ses deux jeune gens.
Un récit inoubliable, il suffit de peu pour que tout devienne tragique…

Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          334
1958, Caril Ann se laisse entraîner par son copain Charles Starkweather dans une spirale de meurtres atroces. 1962, Bouchon, une jeune fille guette à sa fenêtre son jeune voisin, fils des victimes de Charlie. 1991, Lowell, marié et père de deux enfants, doute de sa vie, de ses attaches...

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire avec les trois histoires en parallèle. Mais Liza Ward réussit à faire progressivement le lien entre les trois personnages. Caril Ann est une jeune fille, en pleine rébellion adolescente, un peu perdue par sa nouvelle situation familiale. Quand elle rencontre Charlie, elle trouve en lui une manière de combler son manque d'amour. C'est étrange de la voir s'engluer ainsi dans son amour pour Charlie, j'ai eu du mal à la comprendre totalement. Bouchon, elle aussi, délaissée par ses parents, va être fascinée par son jeune voisin orphelin. On sent que la solitude encourage son obsession. Lowell, lui, ne se reconnait plus dans sa famille, doute de son amour.

L'histoire ne raconte peut-être pas exactement ce qu'il s'est passé mais Liza Ward a voulu transformer cette histoire de violence en une histoire d'amour et de solitude. J'ai aimé le titre qui fait un jeu de mot sur l'amour et le lieu d'arrestation des jeunes meurtriers (est-ce vraiment voulu ?) Après, je me demande pourquoi Caril Ann est devenue un personnage de cette histoire, peut-être l'auteur essaie de comprendre ces actes "incompréhensibles" ?

Une lecture qui m'a un peu surprise, je ne m'attendais pas à ce genre de roman mais après coup, il m'a laissé une impression profonde même si j'ai eu un peu de mal à cerner totalement les personnages.
Commenter  J’apprécie          60
Liza Ward revient, par l'intermédiaire d'un roman à trois voix, sur le périple sanglant de Charles Starkweather (19 ans) et Caril Ann Fugate (14 ans), qui tuèrent 11 personnes dans 5 états différents des Etats-Unis. Rappelez-vous, ce jeune couple de tueurs avait déjà inspiré dans son temps le réalisateur Terrence Mallick pour son très bon film « Badlands » (1973) et, dans un autre genre, Oliver Stone pour son film « Tueurs nés » (1994), film qui suscita de nombreuses polémiques.

Liza Ward a ceci de particulier que ce drame la touche personnellement : ses grands-parents furent deux des victimes du couple meurtrier. On aurait pu craindre un parti pris de la part de l'auteur, il n'en est rien. Non seulement l'auteur arrive à se mettre dans la peau de chaque personnage avec tout le recul et la distance nécessaires, mais elle le fait avec une telle finesse et intelligence qu'elle ne peut que susciter notre admiration pour le travail accompli. Pouvoir approcher de si près le ressenti de deux adolescents en déroute mais également celui des personnes que ce drame touchera de près m'a vraiment impressionnée. Au final, un très bon roman subtil, sobre et émouvant à la fois, jamais bêtement accusateur et si prenant que je ne peux que vous le conseiller vivement.
Commenter  J’apprécie          52
Histoire raconté à plusieurs voix, c'est le meurtre des grands-parents de l'auteur qui sert de déclencheur. Il ne s'agit pas d'une intrigue policière, mais plutôt d'une histoire de survivants, de personnages qui tentent de survivre à leur passé, à une suite d'événements qui les dépassent. Les voix, celles de la complice des meurtres comme celle du fils des victimes, racontent leur désarroi d'un ton très juste.

Une histoire troublante sur la vie et la survie...
Commenter  J’apprécie          50
Charlie Starkweather et Caril Ann Fulgate sont deux ados qui ont tué 11 personnes dans le Nebraska en 1958 au cours d'un road trip sanglant.
L'auteure est la petite fille de deux des victimes, et raconte avec beaucoup de pudeur dans ce livre sa propre vision à travers le traumatisme familiale, elle essaie de comprendre tous les acteurs, victimes et assassins à travers trois époques clé : 1958 et les assassinats, 1962 la rencontre de ses parents (étant tous les deux des enfants de victimes) et 1991 quand ce couple se remet en question et accepte de regarder en arrière.
Un livre très bien écrit, très sensible, qui ne juge pas, qui fait le tour du sujet et arrive à nous faire envisager la position de chacun, les ressentis, les non dits. Un bel hommage aussi d'une fille à son père.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
J'avais déjà passé un bon bout de ma vie à attendre que l'un d'eux me traite comme sa fille, comme quelqu'un dont ils avaient la charge. Je ne voulais plus rien attendre.
Commenter  J’apprécie          20
l'amour pouvait vous propulser hors de votre orbite. On ne pouvait pas contrôler l'atterrissage.
Commenter  J’apprécie          30
Je montais à l'étage et sortis la coupure de journal pour examiner les visages souriants de Mr. et Mrs; Bowman. Je songeai à leurs corps ensevelis pour l'éternité dans la même terre noire que l'homme qui les avait tués. Le vent hurlerait toute la nuit. L'air était sec, froid, impitoyable.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tueriesVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Liza Ward (1) Voir plus

Lecteurs (155) Voir plus



Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1837 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre

{* *}