AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Reviens-moi (25)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Nymphea
  20 août 2014
Un terrible roman, efficace et émouvant, dont le personnage principal est un garçon. Vraiment poignant, l'auteur m'a maintenue en haleine jusqu'à la fin. Digne de la saga Intuitions, ce thriller m'a littéralement bouleversée.
La couverture, quant à elle, est assez intrigante. Elle m'inspire la peur, la noyade, le froid, la solitude... Une belle couverture, qui à mon avis, reflète bien la trame principale du roman. Je conseille ce dernier à tous les amateurs de grands frissons.
Commenter  J’apprécie          90
Winter-
  14 novembre 2015
Je suis vite entrée dans l'histoire, très sombre et qui ne s'adresse pas aux jeunes adolescents. le roman promettait son lot de mystère et de surprises. On comprend rapidement que Carl n'a pas mené une existence facile, même si lui-même n'en a aucun souvenir. Sa mère est alcoolique et était battue par son mari. Carl et sa mère vivent dans un véritable taudis. Toutefois, je n'ai pas eu d'empathie envers cet adolescent. Je ne me suis pas attachée à lui.
C'est un livre qu'on aime ou qu'on déteste, il faut aimer le surnaturel pour apprécier ce livre.
Commenter  J’apprécie          70
Analire
  01 juillet 2013
Mon avis concernant Reviens-moi ne pourra pas être complètement objectif, car ce livre entre dans la catégorie littéraire fantastique, un genre que je ne lis que très peu, voire pas du tout. Sans vouloir m'attirer les foudres des adeptes de ce style de livres, j'essaierais de rester dans ma chronique, la plus impartiale possible.

Avant de demander ce livre, j'aurais sans doute du me renseigner un petit peu plus sur le genre littéraire et le contenu de l'ouvrage. Foncer tête baissée en ayant vu la sublime couverture mise en place par les éditions Michel Lafon et en ayant lu le résumé très attrayant, je n'ai pas tout de suite compris que ce livre était en réalité un récit fantastique. Mais j'ai quand même essayé de le lire... en ne vous cachant pas que j'ai sauté certains passages (notamment vers la fin, où je commençais à m'endormir).

Pendant les premiers chapitres, le lecteur (peu importe son genre littéraire de prédilection), est complètement perdu. le personnage est distant, il est quasiment amnésique, Rachel Ward ne fait aucune description de son physique ou de son caractère, et on se retrouve dans une ambiance très mystérieuse et pesante. Cette atmosphère a été voulue par l'auteure, et son pari a réussi : le lecteur est déstabilisé par le manque d'informations qu'il reçoit.

Mais très rapidement, les principaux personnages se dévoilent, et nous percevons mieux l'intrigue de l'histoire. Malheureusement, le suspense n'est pas présent. Dès le début, nous savons ce qu'il s'est déroulé dans le lac, nous connaissons les actes et les conséquences qui ont découlaient de cette noyade.
De plus, même si l'intrigue est pratiquement effacée au profit des actions des personnages, elle est répétée inlassablement tout au long de l'histoire. Je comprends que la noyade est le noyau de ce livre, mais le répété encore et encore, dans presque tous les chapitres, je trouve ça un peu osé... et terriblement lassant !

L'histoire ne m'a pas embarquée, je n'ai pas réussi à déceler la psychologie des personnages, et en plus, je ne me suis même pas attaché à eux.

Le gros plus, que je tiens à souligner, est le décor sombre et obscur qu'à dressé Rachel Ward. Une atmosphère terrifiante, avec des conditions climatiques qui appuient cet aspect-là, avec en prime, le très petit nombre de personnages. Car en lisant ce roman, je me suis très vite rendue compte que les personnages secondaires étaient presque inexistants. Les protagonistes semblent seuls, délaissés de tous, dans une ville fantôme. Je dois dire que l'auteure a fait fort sur ce coup-là ; ce récit aurait très bien pu entrer dans une catégorie de "thriller fantastique".

Je ne vais pas m'étendre sur le thème du fantastique, vu que je ne suis pas une "experte" dans cette zone-ci, mais je trouve qu'il était, certes, présent, mais légèrement en retrait. Comme j'ai déjà testé certains romans fantastiques, j'ai pu comparer le degré de surnaturels présent dans Reviens-moi et à mon avis, il est assez minime.

Si vous aimez bien le fantastique plutôt noir, je pense que ce roman vous plaira. Mais même sans être une fan incontestée de ce genre, j'ai remarqué quelques longueurs assez pénibles...
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Alyxiel
  03 septembre 2015
Je ne sais pas trop comment aborder la chronique de ce livre tant je l'ai survolé. Non pas que je l'ai lu en très peu de temps, non ! J'ai l'impression de l'avoir survoler dans le sens où je ne suis jamais complètement rentré dedans. Je ne suis pas arrivé à m'attacher aux personnages et pourtant j'étais curieuse de savoir ce qui allait arriver.

Le protagoniste Carl, est amnésique. On découvre son environnement en même temps que lui mais comme il ne se sent pas chez lui dans sa propre maison, dans sa propre chambre, j'ai gardé une certaine distance avec les faits. Même chose avec les personnages, avec cette mère qu'il ne reconnaît pas et pour qui il n'éprouve ni amour ni affection, juste de la pitié et ce même une fois que ces souvenirs refont surface.



Je sais que ça fait partie de l'intrigue mais Carl est tellement distant de sa vie qu'il ne sait même pas s'il est gentil ou si c'est un tueur. du coup j'ai trouvé très difficile voir impossible de m'identifier et de m'attacher à lui.
Cependant il faut reconnaître une chose le suspense est conservé quasiment jusqu'au bout, navigant entre réalité et fantastique on ne sait jamais trop à qui faire confiance. Comme Carl ne sais pas s'il a tué ou non Rob son frère, peut-être que la colère de ce dernier (enfin son fantôme) est légitime.

Pour conclure je dirais que ce livre m'a dérouté mais globalement j'ai bien aimé. J'ai aimé l'ambiance angoissante mais également l'impression d'inconnu qui se dégage de ces pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lestribulationsdunelectrice
  01 novembre 2014
J'ai découvert ce roman sur la page Facebook des Editions Michel Lafon jeunesse un peu avant sa sortie et je dois dire que rien que le nom de Rachel Ward m'a directement donné envie de succomber à la tentation. La quatrième de couverture a également réussit à attiser ma curiosité.

Après le group de coeur que j'avais eu pour la saga « Intuitions » de l'auteure, j'attendais beaucoup de « Reviens-moi ». J'avais certainement même beaucoup trop d'attentes car ce roman n'est pas vraiment à la hauteur de la trilogie « Intuitions » et mon avis sera assez mitigé.

Ce roman commence par un prologue très prometteur qui a directement réussit à me captiver. Je m'attendais donc à ce qu'il en soit de même pour la suite de l'histoire. Sauf qu'une fois le premier chapitre entamé, j'ai eu beaucoup de difficulté à me plonger dans l'histoire et à m'attacher à Carl. J'ai ressenti comme un manque d'action et j'ai eu comme une impression de tourner en rond.

Heureusement, cette difficulté est passée après quelques chapitres et j'ai commencé à trouver l'histoire beaucoup plus prenante. Je me suis retrouvée complètement happée par l'univers riche en rebondissements et en révélations que Rachel Ward a réussit à créer.

Je me suis également beaucoup attachée à Carl et quelle angoisse j'ai ressenti pour lui. le fait que l'histoire soit racontée de son point de vue m'a permis de me sentir encore plus proche de lui et j'avais l'impression d'être avec lui dans cette aventure.
Neisha est également très attachante. J'ai beaucoup apprécié la façon dont elle va évoluer et je me suis surprise plus d'une fois à angoisser pour elle.
La relation qui va se créer entre nos deux personnages est vraiment très agréable et donne un plus à l'histoire.

Par contre, après m'être inquiétée autant pour nos deux personnages, je ne m'attendais pas une telle fin et j'ai été un peu déçue. Cette impression de tourner en rond que j'ai ressentie dans les premiers chapitres est revenue.

En bref, malgré les difficultés que j'ai éprouvées avec le début et la fin de Reviens-moi, j'ai quand même passé un bon moment et, si vous voulez en savoir plus sur Carl et Neisha, n'hésitez pas à vous laisser tenter.
Lien : http://lestribulationsdunele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alucine
  11 juillet 2013
Suite à une terrible noyade dans un lac, Carl est devenu amnésique alors que son frère aîné, Rob, lui n'a pas survécu. Carl est perdu, se retrouve dans un univers qu'il ne connait plus ou qu'il aimerait oublier. Il sait qu'il a fait quelque chose et qu'il n'est probablement pas quelqu'un de bien. de terribles visions de son frère mort le poursuivent, l'eau l'effraie et lorsqu'il rentre en contact avec elle des choses surnaturelles se déclenchent…Manque de pot, il pleut à verse depuis son retour de l'hôpital, l'humidité s'engouffre jusque dans sa chambre, les robinets semblent ne plus vouloir se fermer… Folie ou réalité… Néanmoins un visage, celui d'une jeune fille qu'il a connu et probablement aimé semble devenir le seul élément véritable auquel se raccrocher, elle seule semble savoir ce qui est arrivé au lac et quel rôle il a tenu auprès du décès de son ainé.

Nous vivons cette histoire dans la peau de Carl, le style de l'auteure est assez fluide et la description de la situation dans laquelle se retrouve Carl est bien écrite. L'atmosphère du début est oppressante, l'ambiance très sombre. La sensation d'asphyxie et de noyade est très présente avec toute cette pluie qui tombe, cette eau qui goute et dégouline, l'indéfinissable sensation de suffocation et de malaise est assez bien décrite. Les flashbacks/ souvenirs de Carl nous dévoilent la personnalité d'un jeune garçon peu convenable et nous font douter de son innocence. Également nous réalisons rapidement que son frère aîné, Rob, était violent, fou et irresponsable.

Le prélude me paraissait plutôt séduisant et je suis très rapidement entrée dans cette histoire sombre et angoissante dans laquelle se mêle horreur et suspense. Et pourtant j'ai rapidement déchanté, après ce début très prometteur j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs, que l'histoire stagnait…Le personnage de Neisha n'était pas assez crédible et jusqu'à la toute fin j'étais persuadée qu'elle mentait ! Pourquoi Rob est-il aussi méchant ? Pourquoi cette haine envers Carl et Neisha ? J'ai également eu dû mal à croire que toute cette histoire était partie d'une simple menace, d'un pari provoqué par la jalousie, comme si la vie mise en jeu n'avait pas d'importance ! J'ai attendu désespérément qu'il se passe quelque chose, un événement m'obligeant à revoir mon jugement, un secret inavouable, un retournement de situation… Étonnamment j'aurais aimé qu'il se passe quelque chose d'horrible et de beaucoup plus tragique à la toute fin du roman. (Ceux et celles qui l'ont lu comprendrons !!)

En bref : J'ai la désagréable impression de ne pas avoir compris cette histoire, et même si le premier quart du livre m'a offert quelques frissons, dans sa globalité l'émotion n'était pas au rendez-vous, je n'ai pas eu la flamme ni pour les personnages, ni pour l'intrigue, ni pour les sentiments partagés entre nos deux héros…Dommage car le tout est relativement bien écrit et les quelques idées présentes me paraissaient intéressantes !
Lien : http://www.a-lu-cine.fr/revi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mutinelle
  27 juin 2013
J'aime beaucoup Rachel Ward que j'ai découvert avec la trilogie Intuition qui était un vrai coup de coeur pour moi, surtout le tome 1. Donc quand j'ai su que Reviens-moi allait sortir, je me suis dit qu'il fallait absolument que je le lise.

Carl a failli mourir noyé. Il était avec son frère qui lui n'a pas eu autant de chance et qui est mort lors de cette fameuse nuit. Ça Carl le sait, il s'en souvient clairement, mais il a oublié tout le reste. Il se souvient aussi d'une jeune fille qui en a réchappé également. Il essaye alors de la rencontrer pour qu'elle lui rafraichisse la mémoire. Mais il ne s'attendait pas à ce qu'il allait découvrir.

L'ambiance de ce livre est glauque, et je n'en rajoute pas. L'auteure plante son histoire dans la classe moyenne de la société anglaise, mais la moyenne basse, celle qui gagne peu et qui flirte dangereusement avec l'alcool et ses travers. La mère de Carl boit pour oublier la vie merdique qu'elle vit et le logement et les conditions dans lesquels il vit s'en ressentent. Rachel Ward a réussi à retranscrire parfaitement l'état d'esprit de cette classe de la société qui lutte chaque jour pour garder la tête hors de l'eau et les dérives auxquelles elle est soumise : vol, alcool, drogue, délinquance en tout genre… C'est un portrait sans chichi de cette population qu'on aimerait parfois oublier dans un élan d'égoïsme.
Le décor étant alors planté, il ne reste plus qu'à l'auteure de nous entrainer dans la lente descente aux enfers de Carl. Au sortir de cette perte de mémoire, il aimerait découvrir qu'il est quelqu'un de bien, mais la réalité est tout autre. de plus, est rajouté au dessus de tout ça (ambiance, interrogation…) un soupçon de paranormal qui ajoute au malaise du lecteur qui avance pas à pas avec le personnage principal.
J'ai beaucoup aimé cette immersion dans la vie de Carl, même si je ne me suis pas toujours sentie à l'aise, je voulais connaître la vérité, savoir comment il en était arrivé à se réveiller sur les rives d'un lac, à moitié mort et en pleine nuit. Je n'ai pas toujours adhérer au chemin que prenait l'auteur, mais elle a réussi tout de même à me captivé une bonne partie du roman.
Lien : http://mutietseslivres.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fangtasia
  14 juin 2013
La plume de Rachel Ward est sobre et efficace, qui nous emmène facilement dans son univers empreint de violence et de tristesse. L'atmosphère y est étouffante et angoissante.

Pour lire la suite c'est sur le blog ^^
Lien : http://truebloodaddict.net/2..
Commenter  J’apprécie          40
liredelivre
  31 mai 2013
Finalement, je pense que je vais me mettre au thriller [c'est d'ailleurs le genre qu'affectionne ma maman ^^]... Ou pas :) Mais Reviens-moi donne matière à réflexion pour ceux qui - comme moi - évitent le genre. Rachel Ward signe ici un retour saisissant, avec un thème délicat et très actuel. Il y a quelque chose dans l'intrigue qui nous happe très vite au coeur de l'histoire, qui nous enserre, nous ligote. On suffoque, on étouffe, mais on est incapable de se délivrer, de reprendre un peu d'air. Sauf que manquer d'air n'a jamais été aussi bon !

L'histoire prend place en Angleterre. Carl se réveille sur les bords d'un lac, aux côtés d'une fille et d'un garçon qui lui ressemble étrangement. Amnésique à la suite de cet incident, il comprendra plus tard qu'il s'agissait de son frère et d'une amie. Qu'il s'est passé quelque chose, ce jour-là, sur la berge, quelque chose qui les dépasse tous. Son frère, Neisha et lui. Quelque chose que personne ne pouvait contrôler. Alors qu'il fait petit à petit la lumière sur lui-même et sur les événements qui ont entraînés la mort de son frère, Carl effleure du doigt la vérité et se questionne. Sur son frère. Sur lui. En quête de son identité, il réveillera de vieux souvenirs, de vieilles douleurs et peut-être même quelques fantômes...

Il y a tellement à dire sur ce roman, et en même tant de choses qu'il vaut mieux que vous découvriez par vous mêmes... C'est absolument dingue ! Rachel Ward le signale dès le début de son roman, on parle ici de la mort par noyade, accidentelle ou non - ce qui ne manquera pas de réveiller quelque chose chez quelqu'un. Plus généralement, l'histoire évoque surtout celle de la perte d'un proche, d'un départ trop tôt. le deuil, la culpabilité, la honte, le déni, le besoin de l'autre, le traumatisme, et j'en passe, sont autant de thèmes que le roman aborde avec simplicité, avec finesse. Presque avec respect. L'idée n'est pas de raconter une énième histoire de perte, une énième douleur. Non, ici, il est aussi question de ceux qui restent, de ce qui reste à faire et de tout ce qui est à reconstruire. Reviens-moi est loin d'être une histoire comme les autres...
Très vite, je me suis prise d'affection pour Carl, ce jeune homme paumé et effrayé qui se réveille devant un lac, face à un corps sans vie. Pis, le corps de son frère. Et cette fille à son côté, qui hurle en le voyant. Qui est-elle ? Qui est-il ? Alors qu'il revient chez lui, que les souvenirs lui reviennent, on est encore plus proche de lui. On ne peut que se mettre à sa place, c'est inévitable. Parce qu'on a vécu ce qu'il vit. Même si notre mère n'est pas alcoolique, même si nous n'avons pas été amnésique, nous avons un jour fait face à la perte de quelqu'un. Et tout de suite, cela créé un lien ténu entre Carl et le lecteur. On recouvre avec lui la mémoire, faisant petit à petit la découverte de qui il est. de qui était son frère. Et de qui est la fille qui était à ses côtés au lac, celle qui a hurlé de peur en croisant son regard.
Carl vit dans une maison pleine de souvenirs, à l'aspect peut charmant. Une tâche d'humidité qui ne cesse de grandir dans sa chambre, la chambre qu'il partageait avec son frère. Une pièce qui sent aujourd'hui la moisissure et la misère, la culpabilité et le manque. L'histoire de Carl est déchirante, pas dans le sens où elle nous fait pitié, mais seulement parce qu'elle est touchante, portée par une force incroyable. Sa perte de mémoire, la volonté qu'il met à tenter de replacer les choses, les gestes qu'il a au quotidien pour sa mère. On fond et avec lui, au fil des pages, on se demande qui il est. On s'interroge sur l'incident du lac. Et on doute, on doute terriblement. Parce que plus la lumière se fait, plus on comprend de moins en moins, on a peur d'être sur la mauvaise piste. Peur de connaître la vérité. Et peur de voir comment l'histoire prendra fin. Parce qu'il en faudra forcément une...
C'est ainsi que Reviens-moi nous plonge dans un tourbillon d'émotions, plus intenses les unes que les autres. Les doutes de Carl, les nôtres, la haine, le regret, la peur... Notre coeur est mis à rude épreuve par un courant sans égal, qui nous malmène et nous éprouve tout au long du roman. On se rapproche de Carl, malgré ce qu'on apprend sur lui, ce qu'on découvre de sa personnalité. Malgré ce que son histoire nous fait vivre. Alors qu'on voudrait, qu'une partie de nous voudrait le haïr. Il a les caractéristiques types de l'antihéros. de l'antihéros qui plaît, qui plaît malgré tout.
Force est d'admettre que la plume de Rachel Ward y est pour beaucoup. Tout ce qui se passe dans le roman est décuplé par la force du courant qui habite les pages. Elle nous plonge au coeur d'une intrigue sombre, saisissante, bouleversante et dont on peine à s'extraire. Parce qu'on ne peut pas, parce qu'on ne le veut pas. Comme il est important pour Carl de comprendre qui il est, ce qu'il a fait, il devient vital pour nous de connaître le fin mot de Reviens-moi, de cette histoire gigantesque et entraînante. Oui, c'est ça, par dessus tout, prêt à tout endurer, on veut savoir. Et alors que Carl est sorti du lac, c'est à nous d'y être jetés. Les mots de Rachel Ward nous font manquer d'air, à certains passages, on reprend son souffle en se rendant compte qu'on avait cessé de respirer. Parfois, on cherche l'air, on relève la tête pour trouver la surface. La tension est énorme, au point de nous couper le souffle, de nous asphyxier. Et pourtant, on n'est pas sous l'eau, on n'est pas en train de se noyer. A moins que... il est possible de se noyer dans les mots, dans un livre... C'est ça, justement, on se noie dans Reviens-moi ! On se noie dans les souvenirs, dans les doutes, dans le chagrin de Carl, dans son obsession. On s'étouffe dans la noirceur du roman, dans cette pluie persistante, dans le tumulte de nos émotions. Tout est vif, saisissant, nous touche et nous immerge, avant de nous ramener. Vivants, mais pas sans séquelle.
Je me rends compte que je ne parle pas du tout de l'aspect fantastique, qui occupe une grande part du roman cependant. Mais c'est juste qu'à la lecture, tout a l'air tellement réel. Quand on est en plein dans le roman, on arrive à penser que Carl est loin de perdre la tête lorsqu'il prend peur de l'eau, quand il entend la voix de son frère et croit le voir partout. Cela donne de l'ampleur au roman, une réalité grisante, tant elle est vraie. Alors sommes-nous fous de vouloir croire que Carl voit encore son frère, ou bien Carl est-il fou de le voir encore ?
Et une fois n'est pas coutume avec Michel Lafon, une nouvelle mention pour la couverture, qui m'a laissée bien songeuse une fois le roman fermé. Elle est magnifique et si adéquate à l'histoire de Reviens-moi !

Le thriller n'est pas légion dans la littérature YA et ce petit bijou est un nouveau souffle dans ce domaine, qui ne fera pas de mal ;) Un roman noir et délicat, une histoire de perte et de deuil, qui vous porte à travers les remous, les tumultes de forces qu'on ne peut pas maîtriser. Rachel Ward a su aborder avec brio un sujet large et bouleversant, qui vous touchera à coup sûr.

Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Invidia
  03 février 2014
Mon avis sur ce livre est peu partagé. Il se trouve que je n'avais pris connaissance du genre de ce livre. Ayant, lu et adoré, les trois tomes d'intuition, je me suis jeté sur nouveau roman de Rachel Ward. Mais après avoir commencé, ce roman j'ai compris qu'il s'agissait en fait d'un thriller, genre que j'affectionne très peu. J'ai malgré tout continué ma lecture, attiré par le résumé. Je suis directement entré dans l'histoire, dans la tête de ce garçon qui se découvre lui même. Et ça été une réelle surprise, je lu ce livre très rapidement et j'ai vraiment été touché par l'histoire qui est triste, bouleversante et tragique. C'est un peu difficile de donner mon avis parce que d'un côté je n'ai pas aimé du tout ce livre. le côté thriller avec le mort qui hante son frère pour qu'il tue, j'ai pas du tout aimé. J'ai troué vraiment ça dur et je n'apprécie pas ce genre de roman en générale. Mais il y a cette autre côté, où le mec essaie de survivre à son traumatisme, à son deuil, ce côté triste qui m'a vraiment beaucoup plu. J'ai adoré l'écriture de Rachel Ward et l'univers de reviens moi a réussis à m'envelopper totalement dans son mystère et son côté sombre. Ce qui est étrange et je félicite l'auteur pour ça, c'est que je n'ai pas réussis à lâcher le roman avant de l'avoir finit sans l'avoir aimé pour autant.
Lien : http://lireetsourire.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Intuitions Tome 1 - Rachel Ward

De quoi meurt la mère de Jem ?

Accident de voiture
D'une overdose
D'un cancer
Suicide

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Intuitions, tome 1 de Rachel WardCréer un quiz sur ce livre
.. ..