AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Davalian


Davalian
  19 janvier 2018
Comment passer à côté d'un tel livre et d'un tel titre ? Quoi 007, n'existe pas ?! Voilà un drôle de postulat pour attirer l'attention sur les mémoires d'un officier des renseignements français. Et il faut reconnaître que la mécanique fonctionne.

Le propos est ici assez condensé. Un peu plus de deux cents pages répartis en dix chapitres, cela fait peu. L'auteur évoque des faits datant d'avant 2001 qui peuvent paraître en décalage avec les préoccupations sécuritaires de nos années. Il évoque essentiellement deux théâtres d'opérations : l'Éthiopie (de manière assez longue) et le Pakistan, avec quelques références à Madagascar et à la Tunisie.

Il ne faut pas s'attendre à des révélations fracassantes. Celles-ci concernent d'ailleurs des périodes déjà anciennes (en gros les années 1980 et 1990). le quotidien des officiers traitant est exposé non pas dans son quotidien mais dans son esprit et sa réalité concrète. Nous sommes loin de l'approche cinématographique. Pour oser une comparaison audacieuse, les faits exposés ici ressemblent davantage à Homeland plus qu'aux films ou romans mettant James Bond en scène.

Le plus important est ailleurs : la manière dont l'auteur a vécu sa carrière en s'arrêtant sur quelques points précis. D'ailleurs, il donne beaucoup plus d'importance à sa formation qu'aux opérations en elles-mêmes. La raison de ce silence s'explique aisément. Pourtant, François Waroux n'explique jamais le lien qu'a joué son employeur dans la publication de ce livre. Y-a-t-il eu relecture ? A-t-il reçu une autorisation ou le texte a-t-il été retouché, voir raccourci ?

Si le contenu reste assez aérien, impression due à la collection d'anecdotes et de souvenirs qui sont exposés ici, la lecture est plaisante. L'auteur nous embarque moins dans une aventure que dans une déclaration d'amour à son métier et un hommage à tous ses collègues qui travaillent, et parfois meurent, dans l'ombre. Il fallait oser cette démarche et l'auteur réussi pleinement son objectif. Son écriture est des plus agréables et facile à lire.

François Waroux reste un militaire dans l'âme qui aime son pays, il n'hésite pas à l'écrire et le message porte ! Voici donc un ouvrage fort plaisant et qui reste une lecture citoyenne. A découvrir !
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (10)voir plus