AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Auto édition (25/01/2017)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Gaëlle rêve de devenir journaliste. Ses études terminées, elle se rend à Paris pour tenter de décrocher le job idéal. Dès son arrivée, elle rencontre Gabin, un jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais, bien sûr, rien ne va se passer comme prévu... Ajoutez à cela une arrière-grand-mère un peu fantasque qui lui envoie un cadeau pour le moins inattendu, et c’est toute son existence qui est chamboulée.
Après "L’amour à nu", comédie romantique pétill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Snoopythecat
  10 janvier 2021
C'est le quatrième roman de cette auteur qui tombe entre mes mains. Ayant beaucoup aimé les trois déjà lus j'étais très impatiente de découvrir celui-ci.
Gaëlle quitte sa Bretagne natale pour essayer de trouver le job de journaliste de ses rêves. le jour de son arrivée à Paris elle rencontre un beau et grand jeune homme. Coup de foudre instantané. C'est l'homme de sa vie, elle en est persuadée. Gabin a promis de la rappeler, alors elle attend, elle attend et se morfond.
Ses recherches professionnelles ne sont pas couronnées de succès. Gaëlle déprime mais trouve un travail dans une boulangerie.
Gaëlle n'a pas le temps ou l'occasion de se faire des amis. Elle déprime.
Gaëlle se languit de sa Bretagne et de sa famille. Elle déprime.
Un jour elle reçoit un bien étrange colis de son arrière-grand-mère. A l'intérieur, un mystérieux flacon contenant un liquide nauséabond accompagné d'une petite carte.
Bien sûr, Gaëlle va y goûter et là on tombe dans le fantastique. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler.
Certes, l'idée de départ était plaisante.
Mais qu'est-ce que cette lecture fut ennuyeuse. Tout est superficiel et lourd. Les personnages ne sont pas attachants, ils sont même prodigieusement agaçants la plupart du temps. Les péripéties de l'héroïne sont plus proches des gamineries qu'autre chose.
Il y a toutefois de bonnes choses, mal exploitées.
Un mélange de conte de fée, du Loft et de l'homme invisible (version féminine)
Seule chose rassurante : c'était un premier roman.
Et heureusement pour elle, Charlie Wat s'est très nettement améliorée par la suite.
Un roman à éviter si vous devez découvrir cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mateiva
  25 janvier 2017
Une comédie romantique moderne comme je les aime : pétillante, drôle et légère.
Nous suivons Gaëlle, une jeune femme qui part à Paris pour vivre son rêve. Mais voilà que rien ne se passe comme prévu, ni sa vie professionnelle, ni son coeur qui s'emballe pour un presque bel inconnu.
Suite au cadeau de sa grand-mère, quelque peu déjantée, nous allons vivre aux côtés de Gaëlle une expérience extraordinaire et complètement folle.
Gaëlle est une personne assez rêveuse, qui part dans des délires fantasques, mais avec une passion débordante. C'est une jeune femme qui s'enflamme vite, assez décalée et très attachante. Parfois, sa naïveté enfantine vous fait sourire. Au fond, elle cache une grande âme de romantique et une douceur accrue.
Au fil des pages, vous allez rire, être complice de Gaëlle dans ses délires et ses plans loufoques, vivre avec elle la découverte inattendue et impossible dont elle devient la propriétaire, ce pouvoir qui fait tourner la tête et vous pousse parfois aux extrêmes.
Le récit est bien travaillé, il est cohérent du début à la fin, avec une description des lieux, des situations et des personnages qui le compose. J'ai toutefois trouvé quelques passages répétitifs dans les actions de Gaëlle, mais rien de trop lourd qui ait pu entacher ma lecture.
La relation qu'elle entretien avec son père est belle et touchante. L'auteur a su faire ressortir la sensibilité, l'amour et l'émotion que contient Gaëlle dans les échanges avec son père.
J'ai apprécié ce récit car je l'ai trouvé très différent de ce que l'on peut lire actuellement. C'est un texte travaillé, avec un langage simple et commun qui vous touche et qui vous embarque dans une multitude de péripéties, le tout très bien imaginé et présenté.
J'ai beaucoup aimé les passages où Gaëlle est dans la station de métro. J'ai trouvé que ces quelques instants, un peu fil rouge de l'histoire, nous transporte dans un monde un lyrique, assez touchant, empli d'une mélodie douce et d'un désespoir certain. Pour moi, la magie était présente à chaque passage dans cette station.
La plume de l'auteur est un ravissement pour les yeux, elle est fluide, fraîche, rythmée, empreinte d'un humour certain et d'une touche d'émotion. Une plume qui s'accorde parfaitement au caractère de son personnage : simple, sans chichi et sincère.
Un roman a déguster comme une friandise, douce et acidulée. Une comédie totalement décalée avec un personnage attachant, un personnage dans lequel on peut se retrouver tant il est simple et banal, avec ses défauts et ses qualités. Un personnage qui ne se doute pas que sa vie va changer avec un simple colis. Un colis dont le cadeau lui fera entrapercevoir des choses nouvelles, le fera évoluer.
Une expérience de vie, qui si de prime abord peut nous paraître légère, nous montre au final que ce que l'on souhaite et espère n'est peut-être pas forcément là où nous le pensions, et que les apparences peuvent être trompeuses.
En bref, une bonne comédie romantique pleine d'humour et de joie, emmenée par une jeune femme fraîche, nature et complètement déjantée, nous confiant ses états d'âme et ses réflexions sans ambages. Des situations les plus ridicules aux situations les plus intimistes, nous partageons un bout de vie avec Gaëlle sans prise de tête, un instant de bien-être et de détente...et ça fait du bien. L'auteur a réussi à faire un roman plein d'humour, d'amour et d'amitié, avec une pointe de magie, sans tomber dans la mièvrerie. Une Gaëlle d'une naïveté attachante, une rêveuse dans l'âme dont l'auteur a particulièrement bien travaillé la psychologie.
La fin du roman est très bien trouvée, j'ai adoré.
La couverture est à l'image du roman : moderne, fraîche et légère...juste parfaite. Et si vous vous demandez pourquoi ce titre, et bien à vous de lire pour le découvrir !
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ladoryquilit
  26 janvier 2017
Lorsque Gaëlle termine ses études de journalisme, elle décide de tenter l'aventure et de quitter sa ville natale pour Paris. Paris la ville lumières, là où elle pense et se dit que tout se joue et qu'elle pourra donc y trouver LA place de journaliste comme elle l'espère tant. Lors de son arrivée en gare, première péripétie, mais aussi première rencontre coup de foudre avec Gabin. Mais tout cela semble trop rose, rien ne se passera finalement comme prévu malheureusement, et Gaëlle ne sera pas au bout de ses surprises surtout quand sa mamie décide de lui donner un drôle de coup de pouce...
Charlie Wat signe avec L'amour à nu son tout premier roman ! Comédie romantique fraîche et pétillante, ce livre est gage de passer un très bon moment avec une héroïne comme vous et moi.
La première chose dont on se rend compte en faisant la connaissance de Gaëlle, c'est qu'elle est une jeune fille simple, amusante, plutôt commune et qui ne sera pas une de ses héroïnes à nous filer des complexes avec son corps et/ou son job de rêve. La jeune femme est attachante et d'autant plus en osant partir seule affronter la capitale pour trouver le job de ses rêves. Mais je dois quand même avouer qu'après sa rencontre éclair avec Gabin, elle m'a aussi légèrement agacée, comme une amie qui agirait de la sorte, j'avais parfois bien envie de la secouer un peu pour lui remettre les idées en place. Encore un élément qui rend cette comédie réussie, on peut facilement s'identifier à travers elle ou à travers ce qu'elle traverse.
Et alors qu'on s'attend finalement à une comédie romantique qui pourrait paraître plutôt classique, le fameux coup de pouce de mamie arrive et là... que dire ? L'amour à nu prend une toute autre direction et plonge totalement dans une comédie des plus drôles. Qui pouvait s'attendre à cela ? Personne, parce que l'auteure fait ici preuve d'une grande originalité et moi ça, j'adhère totalement. Je dois même avouer qu'à la lecture de certains passages, je n'ai pu retenir un éclat de rire et là, Gaëlle, on est devenu totalement copines !
L'écriture de Charlie Wat est maîtrisée et parfaitement juste pour un roman de ce genre. L'auteure sans chichi et avec simplicité, nous livre un personnage principal réussi, avec une personnalité propre à elle. Elle fait aussi en sorte qu'on ait totalement l'impression de partager un moment de la vie de Gaëlle entre son quotidien, ses états d'âme et ses réflexions. On sourit bien souvent en lisant L'amour à nu, on rit également à de nombreuses reprises (je vous assure que vous êtes obligés d'éclater de rire même parfois !), mais on est aussi ému à certains passages et notamment les petites scènes dans le métro qui m'ont beaucoup touché.
En fait, vous l'avez compris, pour moi L'amour à nu à tous les ingrédients pour une comédie romantique réussie : une héroïne attachante mais simple, une histoire agréable et qui réserve son lot de surprises, une écriture juste, des instants qui font rire et d'autres qui nous touchent, des réflexions qui font sourire et réfléchir, le tout porté par de l'humour, de l'amour et de l'amitié (+ en bonus une couverture totalement girly).
On déguste ce roman de Charlie Wat comme un bonbon, on en apprécie toutes les saveurs en souriant et on en reprendrait bien un second en le terminant...
Pour découvrir L'amour à nu de Charlie Wat c'est très simple, il vous suffit de vous rendre sur Amazon !
Lien : http://ladoryquilit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
narcose
  29 janvier 2017
Cette lecture, assez courte, a été plaisante et m'a beaucoup amusée.
Tout démarre avec Gaëlle, jeune femme tout juste sortie des études, qui monte à Paris pour trouver du travail.
A peine débarquée, sa maladresse lui fait croiser la route de Gabin, séduisant jeune homme presque trop beau pour être vrai …
Elle s'enflamme légèrement (lool) et le met sur le piédestal de suite … sauf que ce charmant jeune homme disparaît des écrans du jour au lendemain sans donner de nouvelles … pour mieux apparaître sur son écran de télévision, dans une émission de recherche de l'amour … (un peu comme le Bachelor).
Et là voilà à fantasmer, baver … devant sa télé, à s'imaginer ce que serait sa vie avec un tel apollon …
C'est alors qu'elle reçoit par la poste un colis qu'elle pense venir de sa grand mère, qui va lui offrir une solution originale à ses soucis … lui permettant par la même occasion de se fondre dans le décor.
Et c'est alors que commence l'histoire, avec les rebondissements qu'on peut attendre (et même ceux qu'on attend pas) !
Et si, finalement, l'amour se trouvait dans notre quotidien sans qu'on le voie … et si finalement … on apprenait à regarder au lieu de simplement voir ?
💖 J'ai beaucoup aimé cette histoire, courte et intense.
L'auteur, que je ne connaissais pas du tout, m'a agréablement surprise par son style, son histoire et sa manière d'aborder le sujet de la téléréalité.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce récit, qui m'a embarquée assez rapidement dans son univers.
Les personnage sont intéressants, bien campés.
L'auteur nous offre par ce livre une belle leçon de vie et de “morale” (attention … pas au sens chiant du terme hein !!!) sur la manière dont nous devrions peut être voir autrement les gens qui nous entourent et apprendre à apprécier ceux qu'on côtoie tous les jours … car peut être parmi eux se cache LA personne qui nous est destinée ?

Nul doute que les lecteurs apprécieront la critique sous jacente de la téléréalité et prendront autant de plaisir que moi à lire cette histoire !
Une auteur à suivre et à découvrir, j'ai hâte de lire ses autres publications.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JCanonne
  20 août 2017
Une bien belle découverte...
D'ordinaire, je n'apprécie que très moyennement (délicat euphémisme) la comédie dite romantique, ou autre feelgood.
Pas ma tasse de thé ni ma tasse de café...Et pourtant, j'en ai commencé des livres du même genre, mais jamais je ne les ai terminés...
Mais là, c'est une excellente surprise. L'histoire, bien que simple, est plus complexe qu'il n'y paraît surtout du point de vue de la psychologie des personnages, délicate, et avec beaucoup d'humour ainsi que de nuances.
L'héroïne principale, Gaëlle, provinciale d'origine bretonne, arrive à Paris, remplie de rêves dans la tête (plus que ses bagages d'ailleurs). Sa naïveté délicieuse et sa perception d'un nouveau monde rapide, abrupt, va la pousser à prendre conscience de ce qu'elle est et de ce qu'elle veut devenir, avec ses propres limites. Des limites qui ne tarderont pas à se briser avec un brin de magie.
A première vue, une fille comme un autre, et une histoire comme un autre. Mais les deux ne le sont pas. Loin de là même ! Portées par une plume qui relègue celle des autres auteurs de la catégorie à leurs études, légère, aérée, tendre et surtout humaine, elles se révèlent aussi agréables qu'une mousse au chocolat (au lait). Je ne les dissocie pas, le récit étant à la première personne.
C'est bien simple : en lisant "l'amour à nu", j'ai eu le même sentiment qu'en allant voir Amélie Poulain au cinéma, à savoir que j'y suis allé par curiosité et en suis ressorti avec un large sourire sur les lèvres, tellement ces oeuvres font du bien par où ça passe.
Pour une auteure dont il s'agit du premier roman, je ne peux être qu'impressionnée par sa maîtrise, et par conséquent, je la suivrais pour ses prochaines sorties, en espérant une suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2017
Il paraît que pour faire venir un invité en retard, il suffit de déboucher une bouteille de champagne. De même, allumer une cigarette à une station de bus permettrait à ce bus d’arriver plus vite. À bout, je décidai d’appliquer ces méthodes peu scientifiques à mon cas : j’éteignais de plus en plus fréquemment mon portable et le rallumais une heure après, une heure au cours de laquelle je pensais très fort à mon homme, dans l’espoir que, dans cet intervalle, il m’aurait laissé un message. Peine perdue, ces jours ponctués d’optimisme et d’amertume me parurent durer une éternité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2017
J’étais une fille médiocre, affreusement normale. La nature m’avait affublée d’un physique bateau et d’une personnalité lisse et sans aspérité. J’enviais ces filles dans les séries à la télévision qui étaient toutes si sûres d’elles, qui avaient de la répartie et qui étaient sexy en étant habillées d’un simple survêtement. Moi, pour avoir l’air un tant soit peu potable, il fallait que je fasse beaucoup d’efforts : maquillage, hauts talons, coiffeur. Et encore, même comme ça, on ne me rangeait pas du côté des jolies filles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2017
Il avait fallu que ma valise éjecte tout son contenu – culottes, soutiens-gorge, chaussettes, chaussures, vieux jeans, tee-shirts délavés et « pulls mémé » – devant un homme si profondément magnifique !Si j’avais su, j’aurais au moins prévu de mettre mes plus jolies tenues sur le dessus, histoire de sauver les apparences. Mais non, évidemment, c’était les vêtements les plus moches ou les plus gênants qui avaient choisi de sauter hors de ma valise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2017
J’avais trouvé un job en attendant de trouver LE boulot de mes rêves. Ce n’était un travail ni bien folichon ni bien rémunéré ; je n’allais certes pas pouvoir mener la vie dont je rêvais en étant boulangère, mais, après tout, c’était provisoire. Une – infime, voire microscopique – partie de moi se réjouissait de cette nouvelle, pendant que l’autre nageait en plein désarroi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 janvier 2017
C’est pas facile quand on débarque, on connaît personne et v’là qu’on est toute seule quand parfois on a un p’tit coup de grisou.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Charlie Wat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlie Wat
SPÉCIALE "L'amour à nu" de Charlie Wat
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3925 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..