AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B07TRX9CVB
324 pages
(30/06/2019)
3.71/5   144 notes
Résumé :
Et si l'amour était au bout du chemin ? Denis, 45 ans, est un homme triste. Englué dans ses problèmes de travail, ne sachant plus communiquer ni avec son fils ni avec son père, il voit son existence lui glisser entre les doigts. Mais quand il apprend par inadvertance que son ex femme doit en épouser un autre dans trois jours à l’autre bout de la France, il refuse de laisser passer sa chance et s'embarque pour un improbable voyage. Un périple au bout duquel il pourra... >Voir plus
Que lire après On s'est aimés comme on se quitteVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 144 notes
5
22 avis
4
22 avis
3
11 avis
2
3 avis
1
0 avis
Pour se changer les idées
Une histoire assez sympa pour se changer les idées pendant le confinement. Elle est un peu loufoque avec une histoire de famille un peu folle dingue et dégantée.. Dommage qu'a la fin on saute 15 années sans rien savoir de ce qu'il c'est passé. Une histoire humoristique qui peu plaire a toute la famille, une histoire qui peut être lue aux enfants
Commenter  J’apprécie          344
J'ai ouvert ce roman ce matin à l'aube et je viens d'en tourner la dernière page... Les mots de Charlie m'ont complètement ensorcelée, tourneboulée... Impossible de le lâcher il fallait que je l'avale d'une seule bouchée délicieuse.
Denis arrive à un tournant de sa vie et cet homme mûr qui semble subir sa vie, de manière fataliste, se retrouve face à un choix de taille : il a 3 jours pour garder son boulot et dégoter la campagne publicitaire idéale pour une marque de purée ou partir en van avec ses proches reconquérir l'amour de sa vie qui s'apprête à se remarier... Vous l'aurez vite deviné... il décide de reprendre sa vie en main et de tenter le tout pour le tout...
Avec son père François, son ado de fils Ludovic, une jeune fugueuse Lola et des animaux farfelus il part pour un road-trip qui ne vous laissera pas indifférent.
C'est une plume addictive qui nous plonge dans leur histoire, les péripéties alliant humour et émotions m'ont tenue en haleine tout du long. C'est une aventure hors du commun... J'ai eu un véritable coup de cœur, j'en ressors toute retournée. Ce livre rend un merveilleux hommage aux gens qui se quittent après s'être aimés : les séparations sont souvent dures et cruelles mais là c'est beau... et salvateur. J'ai adoré ce roman intergénérationnel autour de personnages attachants, drôles, pleins de saveurs... Tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un superbe moment et nous donner une très belle leçon de vie qui nous réchauffe le coeur.
Sans parler du fait que ce roman a incroyablement fait écho à ma propre vie j'ai été charmée à 100% par la totalité du récit. C'est bien écrit, bien pensé et ça fait du bien... tellement de bien ! Je vous laisse le soin de découvrir ce voyage en van à travers la France à votre tour en vous promettant de ne pas être déçus. Bravo Charlie Wat et à très vite !

En bref, On s'est aimés comme on se quitte est un roman qui nous prouve que parfois la destination n'est pas le plus important mais que les chemins empruntés le sont bien plus, et qu'il est toujours temps de soigner nos blessures, de rattraper le temps perdu et surtout... d'être heureux avec ceux qu'on aime.
Commenter  J’apprécie          132
Denis est has been. Un peu perdu entre un travail qu'il est en train de perdre et son adolescent Ludo, à la maison, avec qui il a du mal à communiquer. L'arrivée de son père chez lui n'est qu'une goutte de plus pour ce papa lassé d'une vie éteinte. Quand son fils, Ludo, lui apprend que sa mère – l'ex femme de Denis – va se remarier, Denis prend conscience qu'il ne lui reste que très peu de temps pour la reconquérir : trois jours. de fil en aiguille, Denis, son fils, son père et une jeune adolescente rencontrée en chemin, Lola, prennent la route du sud pour aller en Corse à bord du van de Denis. de péripéties en rencontres improbables, Denis va apprendre la vérité sur son enfance, se rapprocher de son père et de son fils…

L'histoire que nous livre l'autrice est touchante. Nous connaissons tous un Denis, cet homme qui se laisse un peu aller, qui ne veut pas aller de l'avant. Pourtant, les aventures qui arrivent à notre groupe de personnages n'ont rien d'ordinaire ! Rencontre avec une poule, adoption d'un chien, amour naissant : ce roman est plein de rebondissements ! Je vous laisse tirer les conclusions qui vous seront propres… Un roman qui sent l'été. A lire au bord de l'eau, à l'ombre, pour profiter des vacances. Quant à moi, je vais me procurer les autres romans de cette autrice pour me rendre au bord de la mer !
Lien : https://hipelos.home.blog/
Commenter  J’apprécie          150
Il ne m'aura fallu que quelques secondes pour savoir que j'allais lire ce nouveau roman de Charlie Wat, l'une de mes plus belles découvertes de l'année. le titre, la couverture, puis le résumé m'ont totalement conquise.
J'ai eu raison. Ce roman m'a beaucoup plu.
Denis, donc, entreprend un voyage à bord de son ancien minivan orange en compagnie de son ado de fils et son séducteur de père, pour se rendre en Corse, alors que la France est paralysée par la grève générale, ce qui va leur compliquer les choses, vous pensez bien ! Déjà que l'entente n'est pas cordiale… ça pourrait vite tourner au vinaigre. Rajoutez à ça les rencontres faites sur la route, quelques animaux qui s'incrustent et des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres… vous avez les ingrédients pour passer un bon moment en bonne compagnie.
En parallèle du récit épique, il y a des pages du journal intime de Sandrine, l'ex-femme de Denis, qui nous permet de mieux comprendre comment la situation en est arrivée là dans leur couple.
Jusqu'à la fin, on se demande comment ça va se terminer. Quelques scènes assez cocasses m'ont tout de même rappelé vaguement le film « les bronzés » 😉
Mais ce qui m'a le plus émue dans ce roman, c'est l'évolution des relations père-fils, que ce soit entre Denis et Ludo ou François et Denis.
J'ai beaucoup aimé le chapitre-qui-n'aurait-pas-dû-se-trouver-là-mais-qui-est-rajouté-quand-même. Il a toute sa place, et je pense qu'il a la bonne.
Voilà pour ce roman, qui est une ode à la vie, à l'amour, à la famille, à l'entraide… et bien d'autres choses encore !
Commenter  J’apprécie          60
Nous allons suivre Denis, un homme qui perd peu à peu le goût à la vie depuis sa séparation avec Sandrine.
La pression qu'il subit au travail ainsi que sa relation conflictuelle avec son fils ne fait rien pour arranger les choses.
Pour combler le tout, François, son père, avec qui il n'a plus de contact depuis huit mois débarque chez lui à l'improviste.
Lorsqu'il apprend par son fils Ludo que son ex-femme va se remarier, Denis prend conscience qu'il doit à tout prix la reconquérir et vite : il lui reste seulement trois jours pour éviter de perdre la femme qu'il aime définitivement.
À bord de son vieux combi orange, Denis, François et Ludo prennent la route en direction de la Corse.
Ce voyage imprévu va bousculer la vie de ces trois hommes à jamais.

C'est le deuxième roman que je lis de l'auteure et je suis une nouvelle fois conquise par cette plume tellement sincère et pétillante.

J'ai tout aimé de la première à la dernière page.
Le suspense est présent jusqu'au dernier chapitre, on ne s'ennuie pas une seule seconde !

J'ai été extrêmement touchée par cette belle palette de personnages tous plus attachants et différents les uns que les autres.
Denis, cet homme prêt à tout par amour; François, ce père absent depuis toujours qui a le don pour se mettre dans de mauvaises postures ; et le duo Ludo/Lola, ces deux ados en pleine crise d'adolescence qui vont finir par trouver un terrain d'entente.

Cette histoire est gorgée de rebondissements, de situations cocasses, de souvenirs, de secrets et de moments douloureux qui vous feront verser quelques larmes.

J'aimerais tellement vous raconter plus en détail ce qu'il se cache réellement derrière ce titre (qui vous aura sûrement mis la chanson en tête), mais je vous gâcherai le plaisir de découvrir ce roman aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur ...
Commenter  J’apprécie          51

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
C'est un jeune gars qui l'as abandonné? Un vrai p'tit con, si vous voulez mon avis. Il parait qu'il l'a fait descendre du coffre de sa voiture et pof. Il a redémarré. Ceux qu'on vu la scène ont raconté qu'le chien, il avait bien essayé de courir derrière. Et pis i's'est épuisé, voilà. On a bien essayé de l’apprivoiser, mais il a jamais rien voulu entendre. Vous pensez, avec ce que l'autre lui a fait subir, il a perdu confiance en les humains, ça, on s'rait tous pareils.
Commenter  J’apprécie          120
Nous y sommes, tu fêtes aujourd'hui tes 18 ans et ça me fait tout drôle. ça en fait du chemin. A toi les virées, les filles (autant que tu veux, mais toujours sans faire mal), l'université, le vote ( même si c'est juste pour remplacer Pierre par Paul ou Jacques, il faut y aller quand même, ne serait ce que pour avoir le droit de râler), les copains, la musique, le permis de conduire.
Commenter  J’apprécie          80
Il avait su que Sandrine était la femme de sa vie dès le premier regard. Une évidence. Malgré la séparation et le divorce, il n’avait jamais cessé de l’aimer. Il espérait secrètement qu’un jour, elle reviendrait à la maison, dans cet intérieur qu’il avait laissé tel qu’ils l’avaient aménagé ensemble, ce deux pièces petit, mais fonctionnel, le nid qui avait vu éclore Ludo et dans lequel l’odeur de Sandrine semblait encore flotter, comme la promesse d’un retour au bercail.
Commenter  J’apprécie          31
Tu veux que j’te dise ? C’est exactement pour cette raison qu’elle est partie, ta bonne femme ! T’as jamais su prendre le moindre risque, t’es plus ennuyeux qu’une armée de limaces. La seule chose qui t’colle au derrière, c’est ton canapé. Si la notion de risque avait un contraire, ce serait toi.
Commenter  J’apprécie          50
La voisine grogna :
— Je vous avais prévenu, vous faites partie de ces gens à qui on peut visiblement pas faire confiance ! Les gosses, c’est pas le tout de les fabriquer. Et cette musique de zouave, à cette heure-ci, Aglaé est fragile, oui oui, absolument, on est pas en boîte de nuit, hein. J’aime autant vous dire que je vais pas me laisser enquiquiner la pelure comme ça, ah ça non alors. Je suis pas arrivée à mon âge pour me faire emmerder.
La pauvre Aglaé était secouée comme un prunier, au gré des mouvements d’humeur de sa maîtresse. Ainsi ballottée, sa petite langue rose se balançant dans tous les sens, elle inspirait presque de la pitié.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Charlie Wat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlie Wat
SPÉCIALE "L'amour à nu" de Charlie Wat
autres livres classés : road tripVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (479) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20472 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}