AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9798791703262
316 pages
Auto édition (24/01/2022)
4.26/5   34 notes
Résumé :
Celui qui refuse de voir d’où il vient peut-il vraiment savoir où il va ?
La quarantaine active, Caroline occupe un poste influent dans un cabinet d’avocats. Elle avance, sûre d'elle, jusqu’à ce qu’un mail reçu sur sa messagerie professionnelle vienne enrayer la machine de son existence a priori parfaite. Un message, assorti d’une question : « Êtes-vous la petite fille de la photographie en pièce jointe ? »
C’était l’été, Caroline avait douze ans et sa... >Voir plus
Que lire après Toujours en étéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 34 notes
5
9 avis
4
10 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Les tournesols de la couverture sont l'annonce de soleil et de détente dans le sud de la France. le titre donne tout de suite envie de fredonner la chanson de Nino Ferrer, ce que j'ai d'ailleurs fait tout au long de la lecture.
La lecture est agréable, les personnages sont attachants. Caroline a vécu un déchirement à l'adolescence et s'est forgée une carapace, car, comme l'écrit l'auteure "on n'oublie jamais ce qui nous a abîmé, on apprend seulement à vivre avec". Grâce à un retour inespéré aux sources, trente ans plus tard, elle va pouvoir fendre l'armure et s'autoriser à enfin croire au bonheur de la vie.

... "On dirait le Sud,
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d'un million d'années
Et toujours en été"....
Commenter  J’apprécie          150
Un roman de Charlie, c'est l'assurance de passer un bon moment de lecture. « Toujours en été » ne déroge pas à la règle ! Déjà, la couverture nous illumine et nous remonte le moral ! Quand à l'histoire, Charlie nous a concocté un récit qui ne nous laissera pas insensible.

Caroline, notre narratrice, est une française installée à Boston. Elle mène avec brio une carrière d'avocate spécialisée en droit des affaires familiales. Sa vie se résume à son travail et Balthazar, son poisson rouge. On ne peut pas dire qu'elle s'éclate ! A sa place, je serai morte d'ennui depuis longtemps…Heureusement son assistante, Émilie, est là pour apporter une touche d'humour à l'ensemble !

« La différence entre Émilie et une cafetière ? le filtre. Émilie, elle, n'en a aucun. »

La vie de Caroline bascule lorsqu'elle reçoit un mail lui demandant si c'est bien elle la fillette sur la photo. Je ne vais pas vous confier les détails de ce mail, mais la jeune femme va devoir faire un choix crucial : se replonger dans son enfance et déterrer de vieux souvenirs, ou faire l'autruche…Un peu malgré elle, notre quadra dynamique, froide et intransigeante va confier son pauvre Balthazar à Émilie et partir pour la rgion niçoise, pour, elle en est persuadée, un aller-retour express.

« Je vais tellement bien m'occuper de lui que lorsque vous serez de retour, il pétera des paillettes. Enfin, sous réserve que ça pète un poisson… »

La plume de Charlie est fluide, très agréable, directe, drôle et d'une douceur infinie. Les personnages sont attirants, j'ai adoré Caroline, même si au début, elle et moi, c'était pas le grand amour. Je la trouvais un brin prétentieuse, hautaine et trop froide. Et au fil du récit, elle a enfin laissé parler son coeur et son âme d'enfant. J'ai trouvé quelques similitudes entre elle et moi. J'ai quitté ma région natale pour m'installer ailleurs, me reconstruire loin. J'ai laissé mes amis et ma famille. Sans me retourner et sans regrets. D'ailleurs, ce roman a eu un effet vraiment inédit et très particulier sur moi : il m'a permis de me sentir totalement en paix avec moi-même et mes choix passés.

Les personnages gravitant autour de Caroline sont attachants. Son père, ébéniste, Papi Eli, Christian, surnommé Nounours, et toute l'équipe. L'équipe de quoi me demandez-vous ? Nada, si vous voulez le savoir, plongez-vous dans « Toujours en été ». Car ce roman se lit à l'aveugle afin que le voyage reste sublime. Un périple au coeur de l'enfance, de l'amitié, de l'amour inter-générationnel, de ce qu'il nous reste lorsque tout s'écroule. Écrit avec beaucoup de justesse et d'émotions.

La construction, alternant passé et présent, permet d'avoir un bon rythme de lecture. « Toujours en été » se dévore comme des nounours en guimauve. J'ai boulotté les chapitres avec gourmandise ! Comme je l'ai dit plus haut, j'ai activé également mon propre retour en arrière, me replongeant avec nostalgie dans mes souvenirs d'enfance. Voilà un récit magique : il nous permet de voyager loin, très très loin, de faire une rétrospection de notre vie !!! Que c'est agréable.

J'ai classé cette lecture dans « feel-good », même s'il y a un penchant assez dramatique. « Toujours en été » permet de se recentrer sur l'essentiel, donne une belle leçon de vie et enveloppe le lecteur dans un véritable cocon de douceur. Un roman touchant, émouvant, qui vous propulsera dans votre propre passé, ça vous dit ? Si la réponse est oui, « Toujours en été » a sa place tout en haut de votre PAL ! Juste une précision : pour le moment, ce roman n'est disponible qu'en format numérique. J'espère vraiment qu'il pourra être publié en version papier afin d'être accessible au plus grand nombre.

« – Ce que je crois, c'est que votre peur de voir vos anciennes blessures se rouvrir ne doit pas vous faire perdre de vue l'essentiel. Ce David aurait voulu vous dire au revoir. Ne loupez pas le coche, cette fois. Sans compter qu'y retourner ne vous engage à rien, et surtout pas à pardonner. »

Je remercie Charlie pour sa confiance renouvelée.

#toujoursenété #CharlieWat
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
Commenter  J’apprécie          31
JOUR DE SORTIE

Retour SP sur: "Toujours en été" de charlie wat.

GENRE: feelgood

Caroline, la quarantaine, est une avocate en droit de la famille à Boston.

Tout va bien pour elle, jusqu'au jour où elle reçoit un mail étrange.

D'abord hésitante a y répondre, elle décide de se lancer...

Cela la propulse donc à des années en arrière.

Elle, petite fille de la campagne en France, n'est plus ce qu'elle était à 12 ans, elle était même à l'opposé de la Caroline de maintenant.

Insouciante, comme tous les enfants de cet âge, entourée de son père et son grand-père, avec de fidèles amis, comment réagir quand tout s'écroule dans sa vie..
La bulle de douceur et de bien être éclate dans la douleur et l'incompréhension totale.

Telle une balle dans un jeu de quilles, c'est toute sa vie qui va être chamboulé.

Ses flash-back nous la font connaître autrement.

Dans ce roman il n'y a pas que les sentiments et le ressenti de Caroline qui est mit à mal, car nous aussi nos sentiments et nos émotions s'emballent...
On perçoit avec elle, ses joies, ses peines et surtout sa colère...
Comment peut-on rester insensible face à une petite fille et à une femme comme Caroline ?
Encore un roman qui aura fait couler quelques larmes sur mes joues...

RÉSUMÉ: Celui qui refuse de voir d'où il vient peut-il vraiment savoir où il va ?

La quarantaine active, Caroline occupe un poste influent dans un cabinet d'avocats. Elle avance, sûre d'elle, jusqu'à ce qu'un mail reçu sur sa messagerie professionnelle vienne enrayer la machine de son existence a priori parfaite.
Un message, assorti d'une question :
" êtes-vous la petite fille de la photographie en pièce jointe ?"
C'était l'été, Caroline avait 12 ans et sa vie avait été bouleversée...

L'AUTEURE: Pour chasser la grisaille, Charlie Wat écrit des histoires qui font sourire et redonnent le moral.
Dans ses romans, elle mêle du rêve, de la bonne humeur, de la folie et des sentiments forts...
Commenter  J’apprécie          10
🌸"Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va."
Otto von Bismarck🌸

🌻Tout d'abord, je tiens à remercier Charlie Wat pour sa confiance et m'avoir transmis ce manuscrit en avant-première.
Maintenant que celui-ci est sorti ce 27 janvier, je peux y poster ma chronique que voici.
Nous découvrons l'histoire de Caroline, une quarantenaire avocate exerçant à Boston.
Sa vie sera chamboulée lorsqu'elle reçoit un mail lui demandant si elle est bien la petite fille de 12 ans sur la photo en pièce jointe.
Tout d'abord surprise, Caroline finit par répondre à son expéditeur qu'il s'agit bien d'elle.
Pourquoi cette question ? Et cette photo où tout un tas de souvenirs refait surface.
Alternant entre passé et présent, Charlie Wat nous dévoile ici l'histoire de Caroline et parcourons avec elle son enfance, en France, entourée de son père et de son grand père Eli.
De son cercle amical avec Alain et Nounours.
Jusqu'à ce jour, en été où tout a basculé...
"On n'est pas déçus si on ne s'attache pas.
Aux serments d'éternité, je préfère l'honnêteté de l'éphémère."
Un joli roman, plein d'émotions.🌻
 
RÉSUMÉ  :
📖 Celui qui refuse de voir d'où il vient peut-il vraiment savoir où il va ?
La quarantaine active, Caroline occupe un poste influent dans un cabinet d'avocats. Elle avance, sûre d'elle, jusqu'à ce qu'un mail reçu sur sa messagerie professionnelle vienne enrayer la machine de son existence a priori parfaite. Un message, assorti d'une question : « Êtes-vous la petite fille de la photographie en pièce jointe ? »
C'était l'été, Caroline avait douze ans et sa vie avait été bouleversée.
Toujours en été est l'histoire d'une femme qui repart sur les traces de l'enfant qu'elle était et de ceux qu'elle a laissés derrière. Un roman poignant, doux comme un coucher de soleil, sucré comme un bonbon au miel. Un hymne à l'amitié, à l'amour et à la vie.📖
Commenter  J’apprécie          10
J'adresse tout d'abord un immense merci à Charlie pour sa confiance renouvelée, car j'ai pu découvrir ce nouveau roman avec un peu d'avance. Quelle chance !

Caroline est une brillante avocate de Boston. Elle est assez froide, distante, mais on sent toutefois une certaine sensibilité tapie au fond de son coeur… Sa vie, qui est réglée comme du papier à musique, va basculer le jour où elle reçoit un email d'un homme qui recherche la petite fille sur la photo en pièce jointe. Elle.

Contrairement à certains romans de l'auteure, ici, on n'est pas vraiment dans la comédie. L'histoire est plutôt dramatique. À la suite de ce mail, Caroline replonge dans son passé et revit certains évènements douloureux qui se sont déroulés au cours de celui-ci, en France. Elle doit également prendre une décision difficile.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, parce que grâce aux différents points de vue, ainsi que l'alternance passé-présent, on comprend que parfois tout n'est pas blanc ou noir, mais qu'il existe toute une déclinaison de gris. La vérité est parfois différente de ce qu'on pense savoir ou de ce qu'on a vécu. L'histoire de Caroline est vraiment complexe, mais elle est magnifiquement relatée ici. On ne peut que ressentir la gamme d'émotions qui la traverse. On les vit avec elle.
C'est simple, une fois que j'ai commencé ce roman, je n'ai pas pu décrocher. J'avais hâte d'arriver à la fin pour savoir comment tout allait se terminer. Je ne suis pas déçue. 😁
C'est donc encore une petite pépite que l'auteure nous offre ici. Je vous conseille de foncer !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Certains me considèrent comme une toquée du contrôle. À tort, évidemment. Disons que je possède un instinct de conservation aigu.
Commenter  J’apprécie          20
Ce que je crois, c'est que votre peur de voir vos anciennes blessures se rouvrir ne doit pas vous faire perdre de vue l'essentiel. Ce David aurait voulu vous dire au revoir. Ne loupez pas le coche, cette fois. Sans compter qu'y retourner ne vous engage à rien, et surtout pas à pardonner.
Commenter  J’apprécie          00
Je vais tellement bien m'occuper de lui que lorsque vous serez de retour, il pétera des paillettes. Enfin, sous réserve que ça pète un poisson...
Commenter  J’apprécie          00
La différence entre Émilie et une cafetière ? Le filtre. Émilie, elle, n'en a aucun.
Commenter  J’apprécie          00
Faut d'abord se sauver soi-même avant de se mettre en tête de sauver le monde.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Charlie Wat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlie Wat
SPÉCIALE "L'amour à nu" de Charlie Wat
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (146) Voir plus



Quiz Voir plus

Des auteurs contemporains, très appréciés des lecteurs

Qui a écrit « La Dernière des Stanfield » ?

Marc Lévy
Joël Dicker
Michel Bussi
Guillaume Musso

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman contemporain , feel good bookCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..