AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237302036X
Éditeur : Ofelbe (06/07/2017)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Amitiés, amours, famille, avenir professionnel, etc., toutes les problématiques en lien avec la jeunesse sont abordées avec justesse et humour à travers les histoires des différents personnages que nous serons amenés à rencontrer. Symbole de cette jeunesse en perdition, l'atypique duo de héros de My Teen Romantic Comedy nous promet de franches rigolades, mais aussi des moments d'intenses émotions.


" L'insouciance de la jeunesse est une impostu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Tsukibou
  17 mars 2018
Merci aux éditions Ofelbe pour ce partenariat.
Hachiman est un lycéen un peu à part, ce qu'il aime par dessus tout c'est de rester dans son coin et d'observer les autres tout en faisant semblant de ne pas les voir. le jour où sa professeur principale l'oblige à intégrer le club des volontaires, il ne pensait pas rencontrer autant de monde en si peu de temps et devoir faire face à Yukino, l'élève la plus populaire, belle, intelligente, sportive mais effrayante.
J'ai plutôt apprécié cette lecture, je ne suis pas une habituée du format et le lycée n'a pas été un période des plus festive pour moi. Je me suis pas mal retrouvée dans le personnage de Hachiman, en fait au fil de la lecture je me suis identifiée un peu à chaque personnage. Je ne sais pas si je dois en être dépitée ou me dire que finalement heureusement que cette période est 10 ans derrière moi.
Ce roman explique avec un humour caustique, la difficulté de trouver sa place au sein d'un établissement, différencier l'intérêt sincère à celui hypocrite des gens qui ne se préoccupe de vous que pour leur propre bien être... Mais revenons sur l'histoire, Hachiman se retrouve propulsé dans le club des volontaires qui aide les élèves à réaliser leur voeu, en leur donnant les moyens d'y parvenir par eux-même. Dans ce premier tome nous rencontrons 3 élèves ayant besoin du club, ils sont totalement différents et tous touchant à leur façon, ils sont également bien barrés dans leur genre, malheureusement je n'ai pas eu l'impression que le club leur a été d'une grande aide...
J'ai apprécié l'humour présent tout au long du livre, le rythme propre aux light novel et aux mangas, grâce aux illustrations présentes il n'est pas difficile de s'imaginer les personnages avec les expressions typiques des mangas et des animes.
Ce que j'ai moins apprécié, c'est peut-être les caractères extrêmes des élèves et de la professeur principal, je sais que cela aussi est "typique", mais j'ai un léger soucis avec les clichés aussi grands que moi, les castes du lycée entre ceux qui sont très populaires, les stars des clubs de sports, les geeks et les autres catégorisés comme étranges car dans aucun groupe défini, mais si cela m'a légèrement agacé je sais que d'autre y trouveront leur bonheur et ce qu'ils attendent de ce titre. Je n'ai pas non plus trouver l'intérêt du club, qui est tout de même le centre du livre, si ce n'est rapprocher des gens différents, finalement le but premier qui est d'aider à réaliser les voeux n'est que rarement atteint, ou alors je ne l'ai pas remarqué.
En bref, ce fut une lecture divertissante, mais je ne pense pas que je continuerai la saga, j'essaierai peut-être de me tourner vers d'autres titres des éditions qui répondront davantage à ce que je peux souhaiter. J'ai tout de même apprécié découvrir ce type de lecture que je ne connaissais pas vraiment, si cette expérience n'a pas été des plus concluantes, je n'abandonne pas l'idée de trouver des titres qui me plairont !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SapereAude
  20 mars 2018
J'ai eu la chance de découvrir la nouvelle parution des éditions Ofelbe: My Teen Romantic Comedy, le premier volet d'une nouvelle série de 11 volumes semble-t-il, toujours en cours de parution au Japon.
Je me suis intéressée à cette nouveauté pour son résumé, je voulais découvrir ces deux personnages qui promettaient de jouer avec les codes de la romance qu'on peut aussi retrouver dans les shôjo. Je m'attendais à sourire, à rire de cette vraie-fausse comédie romantique, jouant avec les code du manga (comme cela s'illustre dans les Light Novel).
Malheureusement, passé ce généreux engouement qui me laissait penser que j'allais passer un excellent moment (et peut être découvrir un Light Novel qui réussisse à m'emballer définitivement, plus encore que le premier volet de Sword Art Online), j'ai vite déchanté. Violemment même.
Je n'ai pas réussi à accrocher à l'histoire ni au style de l'auteur. Et ça s'est vraiment ressenti tout au long de ma lecture. Je dois vous l'avouer, je l'ai vraiment continuée à contrecoeur. Je n'ai pas aimé mais j'avais ce besoin de continuer pour voir si le déclic allait se produire, mais aussi parce que j'avais choisi ce livre et que je ne pouvais pas laisser tomber devant un début de mauvaise impression. Malheureusement ça ne s'est pas améliorer et j'ai laissé tomber les dernières pages...
Mais entrons un peu dans les détails: comme vous l'avez vu, on se retrouve au début avec deux personnages que j'ai trouvé assez antipathiques: c'est un peu voulu puisque l'exercice de ce Light Novel consiste à nous proposer des personnages atypiques qui ne rentrent pas dans le cadre/moule des élèves classiques de lycée; le but étant à terme de les faire évoluer, leur faire prendre conscience de qui ils sont, et de les amener à interagir avec les autres personnes. le concept est intéressant, le lycée est une période compliquée pour beaucoup d'adolescents et les questions d'identité et d'acceptation à un groupe particulier est récurrent. Les auteurs veulent jouer dessus en opposant constamment ces personnages exclus (et qui s'excluent eux même, faut l'avouer) à des "groupes populaires" auxquels il faudrait appartenir...
Sauf que les personnages ont dépassé le stade du cliché et je n'ai pas supporté. J'ai vraiment eu du mal... J'ai un peu de mal à croire qu'on puisse arriver à un extrême pareil, et pourtant j'étais très loin de faire parti des gens "populaires" au lycée, j'étais même assez introvertie. J'ai trouvé les relations entre ces personnages pourtant eux-même introvertis totalement loufoques... Clairement dans mon mutisme j'aurais jamais sorti de telles inepties à quelqu'un d'aussi « exclu » que moi... C'était d'un surréalisme. Les mots m'en manquent...
Je n'ai pas non plus accroché au style de l'auteur: on alterne entre état d'âme, descriptions, références de pop culture japonaise (notamment à de nombreux animés qui laissent à penser qu'en plus d'être sarcastique, pessimiste et insupportable, le personnage principal est un otaku « caché »...), j'ai trouvé que c'était de fait très inégal et je ne vous parle pas des dialogues et les interjections ubuesques entre les protagonistes. Ça me donnait l'impression d'une mauvaise comédie télévisée et c'était dérangeant.
Je pense être totalement passée à côté de ce light novel: soit j'ai passé un stade dans ma vie de jeune adulte qui me laisse penser que ces comportements sont totalement surjoués et irréels... soit eh bien je ne sais pas... ce n'était finalement pas pour moi... et je suis déçue d'être déçue xD
Bien entendu cela ne reste que mon avis personnel, il faut savoir que My teen romantic comedy remporte un franc succès au Japon mais aussi en France puisqu'il existe une adaptation en anime. La parution française en Light Novel avait d'ailleurs était très attendue !
Il semblerait que je sois donc passée totalement à côté du phénomène, une fois n'est pas coutume xD
Lien : https://leboudoirbibliothequ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapier
  22 mars 2018
Le monde des ados selon Hachiman Hikigaya...

Hachiman Hikigaya est un adolescent solitaire et blasé. Pour lui, l'insouciance de la jeunesse, ce n'est qu'une grande comédie et il n'a aucune envie de faire semblant comme tous ses camarades. Jusqu'au jour où la conseillère d'orientation le force à rejoindre le Club des Volontaires, l'obligeant à interagir avec d'autres élèves comme Yukino, une jeune fille brillante...

Hachiman Hikigaya est un personnage asocial, qui ne s'implique absolument pas dans sa vie lycéenne. Il n'a pas d'amis et c'est très bien comme ça. Pourquoi se voiler la face? Il fait partie de ceux qui pensent que se créer des beaux souvenirs de jeunesse, c'est juste impossible. L'adolescence, ça craint. Point. Hikigaya est un personnage carrément pessimiste et son point de vue m'a vraiment fait sourire. Par contre, il était un peu trop direct à mon goût. Au point que ses propos sont parfois mal interprétés, le rendant encore moins aimable, et même un peu méprisant. On peut dire que Hikigaya incarne l'ado morose par excellence...

Quand il intègre le Club des Volontaires et fait la rencontre de Yukino, il ne veut en aucun cas que ça tourne à la comédie romantique. Les clichés d'ados, non merci. Ce n'est pas parce qu'il rencontre une jolie fille, populaire avec ça, qu'il doit tomber fou amoureux. D'autant plus que la demoiselle en question est aussi glaciale que lui et qu'elle prend plaisir à l'écraser. Elle aussi est douée pour les remarques cassantes. En fait, ils se ressemblent beaucoup plus qu'ils ne veulent l'admettre et ça aussi ça nous fait gentiment sourire.

On reste dans un environnement scolaire du début à la fin et l'auteur met en scène des adolescents attachants, des ados pleins d'incertitudes aussi. Tout comme Hikigaya, on les rencontre tous au Club des Volontaires. C'est un club qui a pour but de secourir les lycéens en difficultés, en leur tendant la main, en leur donnant les clés pour réussir. Hikigaya est mis au défi par sa conseillère d'orientation qui trouve son comportement inacceptable et qui souhaite changer sa personnalité. Il est alors confronté à des élèves qui ont du mal à s'intégrer, qui manquent de confiance en eux, et il doit leur venir en aide. Imaginez une seconde Hikigaya aider un de ses camarades, lui qui n'est absolument pas habitué aux activités en groupe. C'est juste comique. Mais contre toute attente, ce genre d'interaction le force à créer des liens, qu'il le veuille ou non...

Verdict : My teen romantic comedy est un titre très différent des lightnovels que j'ai pu lire jusqu'à présent. On est davantage dans l'humour, l'ironie et cette caricature de l'adolescence m'a fait sourire à plusieurs reprises. C'est une lecture légère, divertissante. le sujet n'est pas des plus originaux mais ce premier volume a ce qu'il faut là où il faut et j'ai passé un moment agréable. C'est probablement Hikigaya, cet ado anticonformiste, peu amical, et sa vision de la vie qui font toute la différence.
Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nenvyal
  31 août 2018
Hachiman Hikigaya est blasé de la jeunesse. Être solitaire et observateur, il a ses propres idées très arrêtées sur le monde du lycée et particulièrement celui de la jeunesse. Il se retrouve malgré lui au Club des Volontaires qui vise à aider les lycéens à résoudre leurs problèmes et à réaliser leurs désirs. Il va devoir coopérer et accentuer le relationnel (il n'a aucun·e ami·e) avec Yukinoshita, une élève brillante et glaciale. Deux caractères différents qui pourtant se ressemblent. Un duo qu'on aime et qu'on n'a pas envie de quitter.
Cette saga aborde des sujets et thématiques autour de la jeunesse. Certes parfois c'est caricaturé ou trop accentué mais représente d'une certaine façon la réalité. La jeunesse pour tout individu est un passage obligé pour aller au stade adulte. Et ce n'est pas un fleuve tranquille.
Les personnages sont diversifiés, allant de la populaire qui a des ami·e·s, du ou de la solitaire en passant par des personnes extroverties ou introverties... bref tout un panel de personnages. Dans tout ça, nous sommes du point de vue de Hikigaya. Il est toujours à l'écart, écrivant noir sur blanc ce qu'il pense vraiment de la vie, des événements, des diktats, des normes... D'ailleurs ses propos sont pris souvent de travers, à mon grand désespoir. C'est ce que je vois souvent dans la culture japonaise niveau manga et animation. On le sent toujours « blasé » et avec ça, on le voit depuis qu'il est entré contre sa volonté dans ce club, à souligner, évoluer et connaître certains sentiments et/ou certaines émotions qu'on peut avoir au contact d'autrui. Yukinoshita, sarcastique au répondant tranchant, se voit malgré tout, apprécier certains aspects de ce contact. Petit à petit on apprend un peu plus sur elle.
Les péripéties de ces jeunes au lycée sont assez drôles. C'est réel et en même temps exagéré. Ça parle des otakus, des hors normes, de ceux et celles qui ne rentrent pas dans le moule, des populaires, des à-côtés... Nous voyons la pression sociétale où à une période de la vie qui questionne chaque chose et où on se cherche. L'affirmation de soi est très présente. En plus, les personnages qu'on rencontre au fil des pages sont très différents les uns des autres. Une fraîcheur se dégage du roman, ayant ce côté sérieux et ce côté frivole, on apprécie de tourner les pages, toujours plus. Une tranche de vie qui exploite l'adolescence et je me demande ce qu'il va se passer ensuite. Ça aborde également la « sexualité », des petits tracas aux gros, avec franchise et subtilité (sarcasme, cynisme, timidité, retenue…). Et il y a énormément des références à la pop culture japonaise permettant de mieux la connaître dont certaines j'ai reconnu (ouf !). Ce que j'ai le moins aimé, est cette insistance sur le fait de suivre certaines règles pour être accueillis dans la société. Au moins, la LN aborde énormément de thèmes et c'est agréable de lire un tel champ dans un même univers. C'est vraiment paradoxal, ça appuie et ça écarte à la fois du rang.
Je me suis régalée à tourner les pages et à suivre les péripéties de ses réflexions et des événements de Hikigaya. C'est vraiment drôle avec cet humour et cet auto dérision. C'est fort paradoxal en même temps, ça dénonce et ça embrasse des personnalités et les normes établies par la société tout en les contrant.
Lien : https://de-fil-en-histoire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fantasybooksaddict
  23 mars 2018
Lors j'ai vu le résumé de ce light novel, j'ai eu très envie de le découvrir. En effet, j'ai trouvé l'intrigue originale par rapport à ce qu'on a l'habitude de lire dans ce genre. L'idée du club des volontaires, qui aide les élèves à résoudre leurs problèmes, m'a plu, car en plus, les deux élèves, qui le tiennent, souffrent aussi de problèmes.
Les deux principaux personnages, le solitaire Hachiman à la philosophie lycéenne bien arrêtée et la glaciale mais brillante Yukino sont des anti-héros par excellence. Leurs caractères asociaux sont tellement prédominants que cela en devient flippant. Je n'ai jamais vu ça et je me demande si cela est crédible car je n'arrive pas à concevoir qu'on puisse arriver à une extrémité pareille ! le problème, c'est que du coup, je n'ai pas réussi à m'attacher à qui que ce soit car même ceux qui viennent juste pour demander de l'aide, sont bizarres. L'auteur ne cultive qu'une de leur facette de leurs personnalités, les faisant basculer dans la caricature.
Tiens, parlons également du professeur principal ! J'ai été outrée par son comportement ! de quel droit frappe-t-ont un élève, sérieusement ? Ce n'est pas réaliste ! À moins qu'ils aient le droit dans la culture nippone ? Si vous avez des informations là-dessus, faites m'en part ! Cela m'aidera à comprendre !
D'autre part, je ne sais pas si cela vient de la traduction ou de la plume de l'auteur, mais le style est très inégal ! Certaines tournures de phrases m'ont hérissé, tandis que les dialogues sont parfois décousus !
De plus, les références aux animes ou autres mangas sont beaucoup trop présentes, surtout si vous êtes comme moi, une non initiée. D'ailleurs, je pense que même quelqu'un d'initié trouverait probablement que c'est beaucoup trop. On a l'impression de se noyer parmi toutes ces références. Franchement, c'est malheureux à dire mais je ne me languissais qu'une chose, c'est que cela se termine.
Pour conclure, je reconnais que je m'attendais à autre chose et j'ai failli abandonner plusieurs fois, mais pour avoir une idée globale (et par respect pour la ME et l'auteur), j'ai préféré aller jusqu'au bout avant de me prononcer ! En effet, même si l'idée est originale et donne envie de découvrir ce light novel, c'est à peu près la seule chose positive… Je suis complètement passée à côté de ce roman moi mais peut-être que certains apprécieront ? Si certains l'ont lu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé pour voir si nous avons des avis similaires !
Lien : http://fantasybooksaddict.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BDGest   05 octobre 2018
Voici deux tomes qui se lisent vite, s'oublieront peut-être tout aussi rapidement, mais qui, entre temps, permettent de tuer le temps et de se divertir à bon compte.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   22 mars 2018
Connaissez-vous l'expression qui dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières ou que deux avis valent mieux qu'un? En gros, c'est vrai que l'on est plus forts à plusieurs. Mais bon, on n'est qu'une bande de faiblards, alors même ensemble on ne peut pas accomplir grand-chose...
Commenter  J’apprécie          30
SqinnaSqinna   03 mars 2019
Je tente de rassembler les dernières parcelles de courage qui me restent. De toute façon, je ne peux pas me faire détester plus que je ne le suis déjà. Plutôt intéressant finalement comme défi : risque zéro quel que soit le résultat.
Commenter  J’apprécie          00
ElhycaElhyca   26 juin 2018
Ceux qui échouent ne le font que parce qu'ils ne conçoivent pas tout le travail qu'ont abattu ceux qui réussissent.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : light novelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Wataru Watari (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre