AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Flora Huynh (Traducteur)
ISBN : 2723442381
Éditeur : Glénat (21/05/2003)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 164 notes)
Résumé :
Alice est une jeune fille rêveuse mais terriblement renfermée, qui éprouve les plus grandes difficultés à exprimer ses sentiments. Secrètement amoureuse d'un garçon qu'elle voit dans ses cours de tir à l'arc, elle assiste avec tristesse à la déclaration d'amour de sa grande soeur, éprise du même homme, et s'efface en essayant d'oublier sa passion. Comme l'héroïne de Lewis Caroll, elle va pourtant croiser le chemin d'un étrange lapin blanc qui la fera basculer dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  20 juillet 2013
Alice 19th est l'une des premières séries de Yuu Watase que j'ai lues. Si mes souvenirs sont bons, c'est après Ayashi No Ceres que je l'avais commencée et j'avoue que je cherchais quelque chose d'un peu moins sombre et de plus court. Alice 19th correspondait parfaitement à cela, d'autant plus que le nom du manga et le résumé laissaient entrevoir un univers proche des magical girls et aussi des références à Alice au pays des merveilles. Une bonne combinaison à priori qui pouvait promettre une très bonne série.
Je ne dirais pas que j'ai été déçue mais la série ne restera pas dans mes préférées, loin de là. le premier tome met très vite le lecteur en situation. Les personnages principaux sont assez vite présentés (on arrive à les cerner sans trop de mal avec seulement quelques pages), le côté surnaturel de l'histoire est tout de suite expliqué (très peu de mystères demeurent à la fin de la lecture) et l'ambiance est aussi annoncée. Si bien qu'on a l'impression à la fin de la lecture de ce tome que tout se passe très vite. Peut-être trop vite d'ailleurs. Et c'est sûrement ce qui ne le rend pas exceptionnel.
Pourtant, j'ai beaucoup aimé le concept autour des mots. A savoir qu'ils sont considérés comme des armes à part entière. A ma connaissance, je n'avais encore jamais lu d'oeuvres littéraires allant dans ce sens. Et cette vision des choses est tellement vraie que j'ai vraiment adhéré au concept. Il est tellement facile de faire du mal à quelqu'un avec de simples mots, comme de grands orateurs sont capables de "manipuler" des foules par leur habilité à manier les mots. On ne prend pas souvent en compte le pouvoir du langage sur autrui. Et Alice, notre héroïne, commence à faire cet apprentissage douloureux. Cette prise de conscience est très bien menée, et je pense qu'il sera le fil conducteur de toute la série, ce qui est l'un des point très positif du manga.
En ce qui concerne les personnages... Disons que je ne suis pas parvenue à m'attacher à l'un d'eux. C'est assez rare, il y en a toujours au moins un vers qui j'ai de la sympathie, mais là... Rien... C'est bien dommage car cela rend l'immersion beaucoup plus difficile. J'espère que les prochains tomes me permettront de cerner d'autres facettes des personnages et de pouvoir changer mon avis sur eux par la suite. A voir donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Melisende
  16 avril 2011
Souvenez-vous, il y a quelques mois, je me plaignais de mon inculture dans le domaine des mangas et avais demandé à Matilda de me conseiller quelques séries. La demoiselle ne s'est pas contentée d'un mail explicatif, non, elle m'a fait parvenir cinq premiers tomes, dont celui-ci. Merci à nouveau !
Après mon premier RAT en octobre, je savais que pour le suivant, il fallait que je prévois un ou deux mangas, histoire de me détendre entre deux livres remplis de pages pleines de mots. J'avais donc installé le premier tome d'Alice 19th près de moi, au cas où, et sa lecture a effectivement été divertissante !
En fait, je m'attendais à une simple réécriture moderne du Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, mais non, pas du tout. S'il y a bien un point ou deux qui m'ont un peu déçue ; dans l'ensemble, j'ai apprécié et je n'attends que d'avoir fini cette chronique pour me jeter sur les tomes 2 et 3, d'ores et déjà dans ma PAL !
Alice, 15 ans, est une jeune fille timide qui n'a pas encore trouvé le domaine dans lequel elle excellera. Moyenne en tout, elle voit chaque jour sa soeur d'un an son aînée - Mayura - réussir tout ce qu'elle entreprend. La jolie blonde a tout pour elle et a même remporté le titre de « Miss du lycée » l'année passée. Tout le monde s'attend à ce qu'elle sorte avec Kyô, jeune garçon de son âge avec qui elle pratique le Kyûdo (tir à l'arc traditionnel). Mayura, toujours très franche, avoue ses sentiments à Kyô. Alice qui a suivi la scène un peu plus loin, s'effondre. Amoureuse elle aussi du garçon, elle n'a pas eu le courage de lui avouer ses sentiments, ne se sentant pas à la hauteur.
Sa vie prend un tournant le jour où elle sauve un lapin « albinos » sur un passage piéton. Celui-ci se révèle être une sorte de « jeune fille » - appelée Nyozeka - qui apprend à Alice qu'elle a le pouvoir de maîtriser les mots car elle est un « Lotis Master » novice…
Comme je le disais plus haut, en voyant le titre, je m'attendais à une réécriture moderne de l'histoire de la petite fille poursuivant le lapin blanc. Finalement, à part le lapin parlant, la figure de la grande soeur et le prénom de l‘héroïne bien sûr, je n'ai rien noté de similaire. Qui plus est, la Alice offerte par Yuu Watase est très réservée, contrairement à la Alice de Lewis Carroll qui plutôt du genre bavarde (et même un peu trop !)…
La première grosse moitié de ce premier tome pose les bases de l'histoire. En la lisant, je me demandais vraiment où l'auteure voulait nous emmener. Pas que l'intrigue soit difficile à comprendre mais seulement qu'à part la rencontre avec la « lapine » étrange, il ne se passe pas grand-chose. C'est à partir du moment où Alice utilise son pouvoir par inadvertance que les évènements s'accélèrent et qu'on prend la mesure de son don…
Yuu Watase nous offre une héroïne terriblement attachante car particulièrement « banale ». Pas difficile d'être touchée par cette adolescente qui se sent nulle et dans l'ombre de sa grande soeur. Son côté timide, réservé, a su me plaire et son attachement profond pour Kyô est également touchant. Celui-ci est d'ailleurs une figure masculine (quasi la seule de ce premier tome) qui me plaît. Calme, posé, protecteur… on sent qu'il y a quelque chose à creuser… Et puis, malgré tous les attraits de Mayura, c'est par Alice qu'il semble être attiré. Mayura n'est pas un personnage auquel je me suis attachée. Bien sûr, comme Alice est l'héroïne et que les deux soeurs sont en conflit, l'aînée a un peu le mauvais rôle. Je ne sais pas comment elle évoluera par la suite, mais pour le moment, elle ne m'est pas sympathique. Nyozeka la lapine est l'élément un peu « amusant » de ce volume tout en étant la figure qui révèle ses pouvoirs à l'héroïne. On ne sait rien sur cette « chose » mais on sent déjà qu'elle accompagnera Alice quoi qu'il arrive (un peu comme Luna dans Sailor Moon et Kero dans Sakura). A la dernière page, un nouveau personnage masculin fait son apparition, et vu sa dégaine, je sens déjà qu'il va me plaire !
Finalement, ce qui m'a le plus déçue dans ce manga, c'est le dessin. le dessin d'Alice surtout.
Oui, je le conçois, l'adolescente est censée être « moyenne » et effectivement, comparée au dessin de sa soeur, elle l'est. Je comprends parfaitement ce choix, mais je reste un peu déçue. Ce n'est pas tellement le visage de la demoiselle - qui est mignon - qui me déplait, mais plutôt son allure générale, ses vêtements. Jamais je n'aurais cru porter attention à ce point-là, mais il faut se rendre à l'évidence, le style (ou plutôt son manque) d'Alice est atroce ! Tous les autres personnages ont beaucoup de « classe », dégagent quelque chose… Alice c'est nada. Cela dit, encore une fois, si c'est voulu pour coller à la personnalité de la jeune fille, je dis chapeau, car c'est réussi ! J'espère bien qu'avec la découverte de ses pouvoirs et la prise de confiance en elle, elle va prendre du charisme et je croise les doigts pour que cela se ressente dans le dessin.
Sinon, comme je le disais, les autres personnages sont très beaux. Mayura est jolie et « fraiche », Kyô est sacrément mignon et le personnage qui fait son entrée à la dernière page s'annonce… intéressant ! Petit coup de coeur pour le dessin de Nyozeka qui oscille entre le « trop chou » et le kitsch… on ne sait pas trop si c'est humain, mais on aurait bien envie de l'avoir en peluche !
Mis à part le dessin d'Alice et la première partie un peu lente - deux points qui ne sont finalement pas de « vrais » points négatifs -, je n'ai rien à reprocher à ce premier volume ; j'ai même hâte de lire la suite ! Alors, merci Matilda pour cette chouette découverte !
Lien : http://bazar-de-la-litteratu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesdOriane
  28 septembre 2017
Voici mon avis sur la série complète (sans spoil) :
L'histoire : Alice est une jeune fille timide et réservée qui vit en grande partie dans l'ombre de sa soeur. Un jour, sur la route, elle va prendre son courage à deux mains pour sauver un lapin qui est sur le point de se faire renverser. Elle ne sait pas que cette rencontre va changer sa vie. Mais assez vite elle revoit la lapine qui prend une forme presque humaine et qui va lui expliquer les pouvoirs qu'Alice renferme au fond d'elle sans le savoir. Dans le même temps, Mayura, la soeur d'Alice, va ce déclaré à Kyo un garçon populaire dont Alice est aussi amoureuse. de fil en aiguille quelque chose va se briser entre les deux soeurs pourtant très proche et Alice va alors faire l'inconcevable : elle va dire à sa soeur qu'elle aurait préféré que cette dernière disparaisse. Problème ? Cela va vraiment arriver. Alice avec l'aide de Kyo et d'autres personnes, vont tout faire pour retrouver Mayura avant qu'il ne soit trop tard pour elle.
Les personnages : En premier lieu nous avons le trio central. C'est-à-dire : Alice, Kyo et Mayura. À eux vont se rajouter d'autre personnage comme Nyozeka, Frey, Christopher, Mei-Lin, Billy, etc…
–> Alice est assez normale si on lui enlève ses pouvoirs. Elle passe son temps à ravaler ce qu'elle pense vraiment et se contente de sourire en toute circonstance. En soi, c'est une héroïne assez classique de shojo, même si elle se met à changer au fil des tomes.
–> En apparence Kyo est aussi classique qu'Alice. Il est beau, sportif et populaire. Dans le fond par contre il est très différent et comme tout le monde il a sa part d'ombre. Rajouté à ça, il est assez lent d'esprit, mais cela reste un personnage important qui évolue aussi pendant les tomes grâce à Alice et Frey notamment.
–> Mayura est la soeur d'Alice. Quand cette dernière va lui dire de disparaître elle va se voir attirer dans les ténèbres. C'est donc sa face sombre que l'on va le plus voir au fil des pages. Elle est terriblement amoureuse de Kyo et ne supporte pas de voir sa soeur lui tourner autour. Je trouve qu'elle est l'un des personnages principaux à avoir le moins d'évolution, mais c'est surtout dans le sens où elle est du mauvais côté.
–> Nyozeka est la lapine qui va aider Alice et Kyo à sauver Mayura. C'est elle, aider de Frey surtout, qui va aider Alice et Kyo à apprendre à utiliser leur pouvoir. C'est un être magique qui est entouré de mystère.
–> Frey est un étranger qui vient des pays scandinaves. Il va être une aide importante pour nos deux héros. C'est un dragueur très enjoué qui aime trois choses surtout : les femmes, taquiner Kyo et Alice.
Il y a d'autres personnages bien évidemment, mais ce sont eux les principaux. Et de plus une partie des autres n'apparaissent que vers le milieu de la série, donc je ne veux pas prendre le risque de spoiler.
Point fort : Je n'en ai pas beaucoup parlé jusque là, mais pour moi le point fort de cette histoire ce sont les pouvoirs des héros. Pour faire simple, ils peuvent maîtriser le Lotis c'est-à-dire le pouvoir des mots. Si la Mayura disparaît au début c'est parce qu'Alice lui dit de « disparaître ». Ce n'est qu'un exemple (un qui ne spoil pas car ça arrive très vite dans le premier tome) pour démontrer à quel point un mot est important. Il y a une phrase qui dit que les mots blessent plus que les coups et je suis tout à faire d'accord avec cela. Et bien ce manga le montre à travers une histoire. Car tout au long de l'histoire Kyo et Alice vont devoir apprendre des mots qui permettront de sauver les gens.
Point faible : L'histoire est assez courte et au vu de ça il y a encore pas mal de zone d'ombre ou de passage qui vont trop vite. Pour la deuxième partie de ce que je viens de dire je ne peux pas développer car je pense surtout à un passage du dernier tome. Mais pour les zones d'ombre, je pense notamment à Nyozeka : on ne sait quasiment rien sur son histoire. Pareil pour Mei-Lin et Billy qui arrive en plus assez tard dans l'histoire. Donc pour moi c'est le gros point faible de ce manga : c'est le manque de détail sur certains passages. Après ça n'enlève que très peu de chose aux charmes du manga.
Avis global : Dans l'ensemble c'est une histoire assez classique : une jeune fille pourtant banale va se retrouver à avoir de grand pouvoir et va devoir sauver le monde des ténèbres. C'est du vu et revu il faut se l'avouer. Mais Alice 19th reste l'un de mes premiers manga et je le relis très régulièrement donc je suis assez nostalgique. En plus le dessin est vraiment une perle donc malgré le résumé qui peut sembler banal je ne peux que conseiller ce manga !
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
missmolko1
  30 mai 2015
J'ai pris un mauvais départ avec Alice 19th, j'ai trouvé ce manga chez emmaus a petit prix. J'étais sur en l'achetant que je n'allais pas aimé mais poussé par la curiosité je l'ai ramené a la maison et laissé traîner pendant quelques mois. Ce matin, je me suis enfin décidée a le lire et en fait, j'ai adoré, comme quoi les premières impressions ne sont pas toujours les bonnes.
Si j'avais quand même un bémol a apporté a ce premier tome, ce sont les dessins qui ne sont pas toujours a la hauteur malheureusement. du coup, la lecture est parfois un peu compliqué car on ne sait pas toujours qui parle, les bulles se succèdent dans une même case et c'est un peu confus.
Mis a part ça, j'ai trouvé l'intrigue intéressante, les personnages très attachants surtout Alice, sans parler du beau Kyo dont je suis déjà amoureuse. Tout cela donne un premier tome très prometteur. Je ne sais par contre pas comment l'histoire va évoluer. Les trois quart de ce tome sont la pour installer l'intrigue et j'ai plutôt eu l'impression d'être dans un gentil romance. le dernier quart quand a lui est plus fantastique mais on reste sur notre fin. J'ai donc hâte de lire la suite et de découvrir ce qu'il va se passer

Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Bookworm84
  27 juin 2012
Contrairement à ce que le titre pourrait faire penser, Alice 19th n'est pas une revisitation d'Alice au pays des merveilles, bien qu'un lapin blanc soit le déclencheur des événements.
On suit Alice, jeune fille timide, qui lorsqu'elle sauve un lapin blanc découvre que celui-ci n'en est pas vraiment un et qu'elle est un "Lotis Master", une personne capable d'user du véritable pouvoir des mots, afin d'aider les autres. Mais nous sommes là face à un shojo : secrète amoureuse d'un garçon de son école, Alice est doublée par sa soeur aînée (son contraire au niveau caractère), elle aussi soupirante du beau brun. Après un conflit entre les 2 soeurs à ce sujet, voilà la soeur aînée transportée dans un univers sombre par Alice, qui a usé par erreur d'un mot. Commence alors une longue quête semée d'embûches...
Si j'ai trouvé passionnant l'aspect "puissance des mots" dans les rapports humains, ainsi que le thème de l'importance d'une véritable communication & partage des sentiments entre les êtres, je n'ai cependant pas accroché plus que ça à ce manga, mélange de shojo et de magical girl.
Pourquoi ? Peut-être d'abord parce que je suis trop âgée. A mon avis, ce manga convient plutôt à des jeunes filles de moins de 14 ans. Notamment concernant l'intrigue sentimentale trop facile et bourrée de ficelles (pour un shojo plus mature sur le sujet, je vous recommande plutôt Paradise Kiss mais là, c'est pour les + de 14 ans) Par ailleurs, l'auteur a inventé des runes pour les mots qu'un Lotis Master maîtrise. Or on pourrait confondre avec les réelles runes nordiques. Un travail plus approfondi sur le sujet aurait donné davantage de relief à tout cela.
En bref, un manga plutôt adapté pour un public jeune, pas vraiment mauvais mais pas vraiment un chef d'oeuvre non plus, et qu'on aura assez vite oublié après lecture. Dommage, car l'idée de départ et le thème de la communication (la vraie) étaient intéressants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   20 juillet 2013
Il faut toujours que tu ravales ce que tu penses. Tu peux blesser l'autre en faisant ça, tu comprends ?
Commenter  J’apprécie          60
mangamaniacmangamaniac   01 septembre 2013
Que de temps perdu, en attendant ! Mais tu seras bientôt un excellent maître des mots sacrés, un "maître du lotis".
Commenter  J’apprécie          30
Koneko-ChanKoneko-Chan   28 février 2014
Nyozéka : Tu as fait preuve de beaucoup de courage en me sauvant. C'est pourquoi je t'ai donné ce bracelet. Le lot "rang" y est gravé. Il signifie "courage", et c'est le 19ème Lotis. Alors prends-en grand soin.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   28 mars 2012
Mayura est entrée dans les ténèbres de son propre coeur.
Commenter  J’apprécie          30
Koneko-ChanKoneko-Chan   28 février 2014
"Na"
"Sadaru"
"Lotis"
"Ran"
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Yuu Watase (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yuu Watase
Arata Kangatari - épisode 1 VOSTFR
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Alice 19th et son quiz

Comment s'appelle les sort ?

Des Lotus
Des Lotis
Des Lotas

8 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Alice 19th, Tome 1 de Yuu WataseCréer un quiz sur ce livre
.. ..