AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2960134656
Éditeur : M K WAUTHOZ (12/04/2015)

Note moyenne : 4.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Je m'appelle Caroline, j'ai 17 ans pour toujours ? mais ce toujours pourrait bien s'avérer plus court que je l'imaginais.
Ramenée d'entre les morts par mon père, j'ai découvert le monstre que j'étais devenue et les atrocités que je pouvais commettre. Et pourtant, j'étais encore loin du compte car c'est moi qui ai déclenché le pire.
Pour échapper au joug de mes tortionnaires, j'ai libéré l'apocalypse en exécutant malgré moi le plan des deux Familles. Les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Aelynah
  29 juillet 2016
Après deux tomes basés essentiellement sur Caroline et ses ressentis ainsi que les conséquences de ses actes et décisions, M.K Wauthoz nous emporte cette fois dans un contexte différent et plusieurs voix.
Car le lecteur a besoin aussi de connaitre d'autres visions de ce "nouveau" monde afin d'appréhender de façon plus réaliste cette ambiance de terreur, de conflit et de violence.
Nous retrouvons ainsi des personnages du passé de Caroline, qui l'ont particulièrement touchée. Et dès le départ on se doute que cela n'est pas une simple coïncidence si ce sont justement ceux-là et pas d'autres qui se rapprochent de nous.
Les caractères de chacun sont exacerbés avec les événements. La lutte pour sa propre survie, la vengeance parfois amènent les Hommes à de sombres décisions.
Depuis que les hordes de zombies ont été lancées dans la nature, le moindre déplacement est un danger mortel. Peu d'humains semblent avoir réussi à s'en sortir et comme dans chaque apocalypse- ce ne sont pas toujours les meilleurs sentiments qui ressortent les plus forts.
Pourtant au fil des pages et des pereginations de nos trois compères, ils vont rencontrer de multiples facettes de la nature humaine.
Caroline, dans son avancée vers la Casa Originale et les Laneiros va découvrir parfois avec force et horreur la trahison la plus vile, mais elle va aussi rencontrer l'amour, l'amitié, le respect et au final la sérénité.
C'est encore un tome vraiment prenant que nous a concocté là M.K Wauthoz.
Les sentiments de chacun des narrateurs sont mis en exergue pour nous propulser plus avant dans le récit. Et même si au départ j'ai d'abord regretté cette dispersion, l'avancée dans le récit m'a permis d'en voir toute la complexité.
En multipliant nos points de vue, il a su nous emporter plus avant sous sa plume et nous asséner chaque découverte avec toujours plus de fracas.
Caroline est vraiment un personnage intéressant par son évolution, ses états d'âme, ses faiblesses mais aussi et surtout cette force intérieure qui la mène toujours en avant.
C'est d'ailleurs cet espoir en des sentiments nobles, en un avenir possible qui vont la pousser dans ses derniers retranchements et nous emporter vers une bataille finale.
Et quelle claque!! Je ne m'attendais pas à cette fin à la fois surprenante et j'aurais envie de dire presque incomplète tant j'aurais de questions à poser encore.
Mais pour la non fan de zombies que je suis c'est une série vraiment prenante, aux personnages complexes, forts et fragiles à la fois.
A découvrir donc si vous ne connaissez pas encore car la plume de l'auteur a l'avantage de savoir nous faire voir les choses de façon différente, de nous emmener où il le souhaite en nous montrant les choses d'une façon telle qu'il nous parait presque naturel de « casser » du zombie ou de l'aimer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs
  09 août 2016
Je remercie l'auteur M.K. Wauthoz pour l'envoi de ce dernier tome. J'adorais la couverture du tome 2, mais celle-ci surpasse sans problème la précédente.
Dernier tome, derniers actes, derniers combats.
Nous retrouvons Caroline qui vient de fuir le manoir - non je n'en dirais pas plus dessus. Peilane, l'ange et elle sont dans le monde réel, celui où les humains vivent et pas uniquement les sicars. Fuir n'est pas simple surtout lorsque l'on a une des plus grande famille qui vous colle au train. Avec ses deux acolytes, Caroline va chercher une solution pour remettre le monde en place et virer les zombies qui dévorent tout sur leur passage. Entre temps nous retombons sur Marc, son ex qui la croit morte d'ailleurs, en pleine guerre contre les "affreux" avec des amis à lui.
Je dis peu de choses, oui parce que j'ai peur de trop en donner. Ce qui est bien ici, c'est que le monde s'ouvre devant nos pieds. Nous avons le visuel de Caroline mais également celui de ces anciens amis, ceux de son ancienne vie mortelle. Bien entendu le fait que nous revoyons les anciens entre deux n'est pas une simple coïncidence, ils vont forcément se retrouver mais dans un contexte plus que non désirable.
Survivre devient une manière de vivre. Chacun va devoir trouver un coin pour tenter de rester en vie. Tomber sur des humains encore humains n'est pas simple, encore faut-il qu'ils soient toujours du bon côté de la barrière. Lutter pour rester à visage humain, c'est ce que Caroline et son amie vont faire sans cesse. En guerre nous pourrions croire que la solidarité existe, sauf que ce n'est qu'un vain mot. La lutte de pouvoir est toujours présente, la mise à mort encore plus forte. Comment faire dans ce cas pour faire confiance ?
L'auteur arrive à nous emmener sur différents chemins pour tomber sur un seul entonnoir possible qui n'était pas visible du départ. Les traitrises ? Il y en a toujours. Savoir qui est à l'origine des coups bas devient une question incessante, surtout lorsque nous entrons dans le domaine des Laneiros et que nous savons qu'ils sont au courant de tout. Mais par qui bon sang ! Car plus Caroline avance et plus nous restons le bec dans l'eau. Est-ce une personne proche ou au contraire une qui les suit de très loin ? La réponse est à la fin et même à ce moment précis j'ai encore eu des doutes.
Les combats sont violents, rapides parfois, longs à d'autre. Les pertes sont inévitables. Les surprises ne manquent pas, les bonnes comme les mauvaises. Les retrouvailles sont belles et terrifiantes. A chaque fois que je me disais qu'il y avait forcément un truc, l'explication arrivait dans la foulée. J'aime beaucoup ! La fin de cette saga est... à tomber par terre. Je ne m'attendais pas à ça, ça ET encore ça. Jusqu'au bout nous avons des révélations, même si nous ne savons pas tout, laisser un peu d'imagination au lecteur ne fait pas de mal du tout.
Les personnages sont énigmatiques, cachent bien leur jeu. Chacun a évolué d'une manière différente. Caroline a muri, mais n'apprend pas toujours assez vite. le gout de la trahison ne doit pas encore avoir été assez prononcé pour qu'elle fasse confiance si facilement à toutes les personnes qui l'entourent. June est limite pathétique par moment, puis coincée entre deux feux. L'ange qui parle toujours de la même manière... Difficile aussi de parler de tous sans tout dire.
En conclusion, j'ai adoré ce dernier tome. Beaucoup d'actions, de méninges à creuser, de suspense, d'émotions, de trahisons. Des personnages que j'ai eu du mal à lâcher. Sans oublier une écriture qui donne envie de lire toujours plus. (Merci pour la nuit quasi blanche :p)
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-mort-pour-tome-3-la-mort-pour-divorce-m-k-wauthoz-a126571094
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liliunivers
  28 septembre 2015
La fin de cette histoire est juste wouah. On se demande comment Caroline va-s'en sortir et comment elle va faire pour que tout redevienne plus ou moins normal.
Caroline a beaucoup évolué, elle est devenue plus forte, plus courageuse, c'est une battante et elle reste un personnage que j'ai adoré. On ne pourra pas dire qu'elle n'a pas mis de volonté pour que tout redevienne comme avant.
J'aimerais tellement en dire plus sur ce dernier volet, mais je me connais, je risque de tout vous dévoiler alors que mon but, c'est de vous faire découvrir cette histoire.
Ce dernier volet est bourré de rebondissements et d'actions. J'avoue que j'ai angoissé par moments et que j'ai voulu l'aider plusieurs fois. Caroline a réussi à me mettre larme à l'oeil, car la fin pour moi est assez triste et j'avoue que j'ai eu dure de fermer cette trilogie qui est pour moi un coup de coeur.
Les personnages secondaires sont tous aussi importants de cette trilogie. On en apprécie comme on en déteste.
En conclusion : j'ai vraiment apprécié de lire cette trilogie (mon avis tome 1 et tome 2). Ce que j'ai apprécié le plus, on se croirait que c'est une histoire vraie. Car c'est Caroline qui nous raconte et écrit son histoire et j'ai adoré ce genre d'idée. L'auteur reste fidèle à lui-même, il a toujours une aussi belle écriture fluide et j'adore son imagination. En tout cas, je ne peux que vous recommander cette trilogie si vous aimez les zombies, le fantastique, l'action et si vous aimez les histoires hors du commun.
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2015/09/la-mort-pour-divorce.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
boulimiquedeslivres
  10 février 2016
Je tiens une fois de plus remercier l'auteur pour m'avoir adressé son roman.
Comme pour les deux premiers volets de cette saga, j'ai passé un très bon moment en compagnie de notre jeune Caroline.
Au final, je suis vraiment mal pour elle. Non seulement elle souffre physiquement à cause de la fin et des tortures qu'on lui inflige, mais en plus elle ressent un fort sentiment de culpabilité.
Souvenez-vous, à la fin du tome deux, une horde de zombies était relâchée dans le monde entier. Comme vous vous l'imaginez, le tome trois nous présente un monde apocalyptique. La plupart des humains ont été tués et sont dorénavant eux même des zombies. Un peu partout se trouvent des groupes de survivants qui résistent aux attaques tant bien que mal.
Au milieu de tout cela, Caroline, l'Ange et Peitane sont en route pour la Casa Originale afin de tuer les Laneiros et arrêter les massacres. Tout en aidant des réfugiés, ils avancent vers leur cible et vont devoir faire face à de nombreux dangers.
L'écriture de MK Wauthoz est toujours aussi fluide et addictive. Une fois que vous commencez ce tome, vous ne voulez pas le lâcher tant vous voulez connaitre le destin de Caroline.
Cette fois, ce ne sera pas un coup de coeur, car pour tout avouer, j'ai été un petit peu déçue par la fin. Tout le long de ma lecture, en découvrant de nouveaux personnages, notamment les Laneiros ainsi que la soif de vengeance de June, je m'étais attendue à une immense bataille épique. Or, cette bataille est bien présente, mais bien trop rapide pour moi! Je n'ai pas eu le temps d'en profiter et je m'imaginais autre chose.
En dehors de ce point qui bien sûr n'engage que moi, je me suis régalée avec le scénario imaginé dans ce tome. L'action est omniprésente, les revirements de situations s'enchainent tout comme les situations de crise. Encore une fois, comme Caroline, nous avons notre lot de surprises, plus ou moins bonnes!!
C'est triste de savoir que je ne la reverrai plus, mais comme on dit, toute bonne chose à une fin...
En réfléchissant bien à cette saga, je pense pouvoir dire que ce qui m'a le plus conquise, c'est le fait que les personnages principaux de puissent pas être qualifiés de gentils. Bien qu'ils soient très attachants et que l'on finisse par les aimer, quand on les voit tuer sans cesse, on se dit qu'on ne préfère pas croiser leur chemin.
En bref, un tome trois encore génial et une saga que je vous recommande très chaudement.
Boulimique des livres
Lien : http://boulimiquedeslivres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
elinareant
  06 octobre 2016
Alors là non c'est juste pas possible.... l'auteur fait vivre à son héroine (et à nous par la même occasion) de tels revirements qu'on ne parviens plus à lacher le book. Nous retrouvons une Caroline plus forte, émotionnellement parlant, de nouveaux retournements de situations, des decouvertes, des frustations, des énigmes se devoilent et un final wahouuuuu... MK comme déjà dit je te hais de lui faire subir ça...
Pour moi un bon livre (et par la même un bon auteur) et celui qui arrive à me faire ressentir les émotions de ses personnages et là le pari est réussi (ben oui j'ai versé ma petite larme à la fin :/ ) donc foncez et Bravo MK !!!!!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 août 2016
Notre présence au bar et le manque de discrétion de nos amis gardaient les zombies à notre porte. Si le vacarme nous mit mal à l’aise pour manger, nos hôtes en riaient, plaisantant régulièrement pour les provoquer. Ce n’est que tard dans la nuit, quand tous furent calmés, que le bruit s’atténua pour finalement disparaître totalement lorsque nous montâmes nous coucher. Charles, Louis et les autres semblaient heureux d’avoir un peu de compagnie amicale et les quitter pour nous reposer semblait impossible. Lorsqu’Axelle s’endormit contre moi, ils se rendirent compte de notre épuisement et nous libérèrent enfin.
Le lendemain, nous partîmes en direction du sud et de la propriété de mon oncle. J’avais proposé à nos nouveaux amis de nous accompagner mais ils refusèrent. Quitter leur village natal n’était manifestement pas une option envisageable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 août 2016
Les zombies envahissaient le campement de tous les côtés. Les soldats tombaient rapidement à court de munitions et certains étaient dévorés immédiatement. Le chaos avait pris possession des lieux et chacun se battait avec rage.
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 août 2016
Le monde était mort.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Sur la route d'Indianapolis / Prix passerelle

Au début de l’histoire, Lilian doit rejoindre son père à :

Indianapolis, en bus Greyhound…
Chicago, en bus Blackhound…
Indianapolis, en train Redbull...
Paris, son séjour aux Etats-Unis est terminé !
C'est sa mère qu'il doit rejoindre !

51 questions
6 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre