AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824615168
Éditeur : City Editions (26/06/2019)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Ne jamais dépendre d’un homme : Alexandra s’est fait cette promesse après avoir vu sa mère détruite par un amour malheureux. De toute façon, entre son travail à l’hôpital de Boston et ses amies, la jeune femme n’a pas le temps pour une relation sérieuse.

Un soir, au bar d’un hôtel, elle rencontre Grayson. Regard bleu acier, voix grave, air ténébreux… l’attirance est immédiate. Mais, contre toute attente, il refuse ses avances, même pour une nuit sans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Chroniquesparmilliers
  25 juillet 2019
Je tiens encore à remercier l'auteure pour sa confiance et de m'avoir envoyé son roman en service presse. Anna Wayne est une auteure que j'aime suivre, la qualité de sa plume me transporte à chacun de ses romans, c'est toujours un pur plaisir de la lire. J'ai adoré retrouver les personnages et plus particulièrement Alexandra cette fois ci, elle est pédiatre à l'hôpital où travaillent également ses amies et collègues Alyssa et Emily, ce trio de choc est vraiment attachant et bien marrant dans leurs tempérament et répliques, des copines très soudées. Alex ne croit pas en l'amour c'est pourquoi elle n'a que des relations d'un soir et jamais deux fois avec le même homme, hormis avec Zach ce membre du groupe de rock composé de Asher, Allen et Paxton. Alyssa est désormais installé avec son cher et tendre Asher et forme un couple épanouie et toujours aussi amoureux l'un de l'autre. Pour Alex le sujet est assez complexe, elle tient son non-engagement suite à l'enfance qu'elle a vécue avec une mère incapable de rester avec un homme, elle ne s'est jamais sentie aimée par sa mère, elle l'a abandonné en se suicidant, emportant avec elles de nombreuses questions sans réponses et incertitude. Vous découvrirez toutes les informations au fil du récit. Elle ne veut donc pas s'attacher de peur d'être encore abandonnée et souffrir de nouveau. Mais lors d'une soirée dans un bar de l'hôtel à l'aéroport, elle va alors faire la connaissance d'un homme avec lequel elle aurait aimé passer la nuit mais cela n'a pas été plus moin qu'une discution. Cet homme l'obsède encore des semaines plus tard et c'est un coup du destin qui va remettre cet inconnu sur son chemin... dans qu'elles circonstances vont-ils se revoir? Comment cela se passera cette seconde rencontre? Parviendra t-elle à obtenir une nuit avec lui alors qu'il semble plutôt réfractaire à cette idée?
Pourquoi ne voudrai t-il pas d'elle, elle qui est si charmante et séduisante, personne ne lui résiste jamais pourtant?
J'ai adoré suivre leur relation, l'approche qui va se faire entre eux, le contexte de l'hôpital que j'aime beaucoup lire dans cette série m'a une fois de plus conquise.
J'ai aimé la complexité par rapport à l'enfance qu'a eu Alexandra mais aussi l'élément perturbateur qui va faire tout basculer dans sa carrière professionnelle.
Elle va passer par de gros coups durs et elle n'est pas certaine de pouvoir se battre encore et encore seule contre tous. J'ai apprécié trouver des rebondissements de taille, des révélations auxquels je ne m'attendais pas forcément donc une bonne surprise de plus pour la vie d'Alex. le récit est vraiment bien rythmé de tel que je l'ai lu d'une traite, on ne voit pas les pages défiler, c'est très addictif.
La fin m'a décidément convaincue une fois de plus, tout s'est bien enchaîné, l'auteure a bien ficelé son histoire.
La plume de l'auteure, toujours aussi fluide, immersive, bien maîtrisée et travailler, elle nous emporte dans l'histoire de ses personnages tellement attachants. Donc je vous conseille forcément ce roman si vous ne connaissez pas encore, ainsi que les précédents romans de Anna Wayne tous autant captivants. J'ai tellement hâte de découvrir le prochaine tome.
● NOTE:  4.5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐

Lien : https://www.facebook.com/Chr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stella62
  22 août 2019
Alexandra, médecin pédiatrique, se satisfait de sa vie entre ses amies et son métier. Les hommes ? Simplement là pour passer le temps. Trois mois auparavant, alors qu'elle repart de Los Angeles où elle rendait visite à ses grands-parents, elle tombe sous le charme d'un inconnu, qu'elle ne revoit plus jusqu'à aujourd'hui. Grayson Taylor fait partie de l'équipe qui doit auditer l'hôpital dans lequel elle travaille. Si elle ne l'a pas oublié, bien que rien ne s'était passé entre eux à l'époque, lui non plus de son côté. Et cette fois, il n'est pas prêt à la laisser filer. Cependant, s'il veut la conquérir, il va lui falloir avouer son plus grand secret et il faut dire qu'il bouleverse tous les repères de la jeune femme et ce qu'elle ressent face à lui, lui est totalement inconnu...
C'est toujours avec grand plaisir que je retrouve la plume d'Anna Wayne à chaque nouveau roman. D'emblée, je me suis laissée emporter par l'histoire, qui de primes abords, m'a parue trop rapide, cousue de fil blanc. Même si ce dernier point demeure, qu'on se doute de la chute, l'intrigue est semée d'embûches, ponctuée par de nombreux rebondissements. du côté des émotions, ces dernières s'intensifient au fil des pages. de plus, on a une petite intrigue secondaire qui se greffe à la romance.
Je me suis rapidement attachée aux personnages principaux, tous deux ont la peur qui les tenailles et cela les rend encore plus touchants à leur façon. Alexandra est une jeune femme médecin, l'une des meilleures amies d'Alyssa et Emily. Pour elle, il est hors de question qu'elle s'engage avec un homme vu son enfance. Entre un père qui les a quittées et une mère qui enchaînait les relations, elle ne veut pas revivre cela. Cependant, Grayson, va mettre à mal cette certitude, il va réussir à la bousculer, à baisser ses défenses. C'est une femme forte, déterminée qui sait mener sa vie et imposer ses règles. de surcroît, elle va découvrir un pan de son enfance qu'elle ne connaissait pas.
Grayson Taylor est avocat. Ce dernier est un homme maniaque du contrôle, mais qui a un secret, dont seule Alexandra finira par découvrir, car il ne veut pas s'ouvrir à son entourage professionnel. Comme elle, il est tenu par la peur, mais il sait ce qu'il veut et il est prêt à tout pour l'obtenir. Il réussira lui aussi à imposer ses règles, allant même jusqu'à faire des erreurs et devoir ramer pour reconquérir le coeur de sa belle. Il est également très protecteur envers ceux qu'il aime.
J'ai beaucoup aimé retrouver les protagonistes rencontrés précédemment, mais aussi en découvrir de nouveaux. Tous apportent leur touche à l'histoire.
En bref : j'ai passé un très bon moment avec cette lecture. Si l'histoire démarre trop rapidement, elle est très vite freinée par les nombreux rebondissements et l'intrigue secondaire, qui la rendent plus addictive !
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Wordsoflove
  25 juillet 2019
L'avis de Galie de Words of love :
C'est toujours un plaisir de retrouver la plume d'Anna Wayne. Et comme tous ses autres romans, j'ai dévoré Sentiments clandestins. Je ne sais pas quel est son secret mais elle crée à chaque fois cette frénésie qui m'empêche de reposer mon livre avant de lire le mot FIN.
Sentiments clandestins est la suite de Sentiments d'urgence. Dans le premier tome, on avait suivi la romance d'Alyssa, notre belle urgentiste de l'hôpital de Boston, avec le charismatique Asher.
Dans ce nouvel opus, place à Alexandra, notre pédiatre pétillante et sexy. Son seul mot d'ordre : que des relations sans lendemain. Cela fait des années qu'elle s'y tient avec succès et sans difficulté. Mais parfois, il suffit d'un geste, d'une voix, pour que tout votre univers bascule. Et ce big bang a un nom : Grayson.
J'avais adoré le personnage d'Alexandra dès le premier tome pour sa fraîcheur, son audace et son naturel. C'est une femme forte comme je les aime dans mes lectures. Ce roman m'a permis de découvrir une autre facette de sa personnalité : la fragilité. Bien que je ne m'y attendais pas, cela ne l'a rendue que plus attachante. Elle est toujours difficile de faire fi de son histoire personnelle. Les blessures du passé restent ancrées en nous malgré tout, et Alexandra en est le parfait exemple.
Concernant Grayson, je l'ai trouvé sexy bien sûr mais ce n'est finalement pas ce qui le définit le mieux. C'est son côté déterminé et sûr de lui qui m'a le plus séduite. Il est prêt à changer son monde pour elle et ce depuis le premier regard. Il est le premier surpris et pourtant il assume pleinement ce qui lui arrive. Il a vraiment la tête sur les épaules, ce qui fait de lui un homme solide et rassurant. J'ai émis quelques réserves au début sur l'apparition précipitée de ses sentiments mais ça l'est toujours lors d'un coup de foudre.
Comme toujours dans les romans d'Anna Wayne, l'entourage est très présent et a beaucoup d'importance, tant la famille de sang que de coeur. J'aime ces liens indéfectibles qui soudent entre eux des êtres parfois si différents.
La double narration est celle de prédilection de l'auteure et elle la manie à la perfection. On en apprend davantage sur quelqu'un par ses ressentis que par ses mots, avoir le point de vue de nos protagonistes enrichit donc leur histoire.
Concernant l'intrigue, je me suis fait surprendre par cet ultime rebondissement. C'était tellement prévisible pour moi que je suis restée interdite, ce que j'adore dans mes lectures.
Anna Wayne a les mêmes goûts musicaux que moi alors ses playslists sont toujours un réel bonheur. Celle-ci ne fait pas exception et je l'ai déjà créé sur mon appli de streaming musical.
Ma seule déception est de savoir que je vais devoir à nouveau attendre plusieurs mois pour retrouver la plume d'Anna Wayne et les drôles de dames de l'hôpital de Boston. Mais je suis surtout très impatiente de voir le sort que l'auteure a réservé à Emily... j'ai une irrépressible envie de manger du poulpe. Pas vous?
Lien : https://wordsoflovebooks.jim..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  28 août 2019
Je vous faisais découvrir en janvier dernier "Sentiments d'urgence" qui n'était pas passé loin du coup de coeur. Lorsque j'ai reçu ce livre, je me suis faite violence pour ne pas le lire tout de suite puis j'ai été malade, j'ai été paralysé et ne pouvais plus lire ou chroniquer ; je l'avais donc mis de côté puis je me suis lancée hier soir dans la lecture de ce second tome et je ne l'ai lâché qu'une fois que j'avais terminé ma lecture. Merci Anna pour cette belle lecture, vivement la suite ! Mais avant ça, revenons un peu à celui-ci.

J'ai totalement adhéré à ce tome. Je suis fan des personnages, de l'histoire et bien évidemment de la plume de l'auteur qui se bonifie avec le temps.

Dans cet opus, nous allons suivre Alexandra qui est pédiatre. Elle n'a pas le temps de s'embourber dans une relation amoureuse sérieuse donc son credo c'est le coup d'un soir. Elle mène cette existence depuis des années, elle est donc rodée sauf que voilà, si la machine bien huilée a toujours bien fonctionné, il suffit d'un rien pour que tout votre univers bascule et c'est ce que va apprendre à ses dépends notre chère docteur ! En effet, la tornade Grayson va frapper mais pas comme vous pouvez vous l'imaginer...

Alexandra est un personnage pétillant, dynamique, frais qui fait preuve d'un aplomb incroyable mais c'est ce qui fait son charme. C'est une femme forte et fragile à la fois ; c'est ce qui nous la rend plus humaine. Son passé l'a conditionné et a fait d'elle la femme qu'elle est devenue ; elle peut être fière d'elle.

Grayson est un personnage ô combien sexy et attirant à la fois que vous prendrez plaisir à suivre mesdames ! Il est déterminé, sûr de lui, très charismatique. Pour sa belle, il n'a pas peur de relever les manches. Si il pouvait aller lui décrocher la lune, il irait. Et pourtant, ce n'est clairement pas son genre, il est étonné du changement qui s'opère en lui à cause d'elle ou grâce à elle.

J'ai eu un vrai coup de coeur pour cette histoire, peut-être parce qu'Alexandra est pédiatre ou peut-être pour sa personnalité. Toujours est-il que j'ai aimé la suivre dans ce tome, je voulais connaître le fin mot de cette histoire. Grayson n'est pas étranger à mon addictivité pour ce tome, il est beau, ténébreux, envoûtant et nous donne envie de faire sa connaissance.

Le fait qu'Anna nous offre la double narration dans ce récit, nous permet de suivre l'histoire et les pensées des personnages en temps réels. C'est un vrai plus non négligeable à sa romance. Par ailleurs, les personnages secondaires ne sont pas en restes, ils apportent tous leur pierre à l'édifice qu'a bâti une fois encore Anna pour notre plus grand bonheur.

Tout ça pour vous dire qu'une fois de plus, j'ai passé un agréablement moment livresque avec une romance d'Anna Wayne qui est un auteur à suivre, à découvrir si vous ne l'avez pas encore fait. Je vous recommande vivement la lecture de cet opus qui est un gros coup de coeur !
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline
  30 juillet 2019
Après Sentiments d'urgence avec Asher et Alyssa, c'est autour du docteur Alexandra, l'amie. L'histoire est indépendante, et peut se lire seule. N'ayant pas lu celui sur Alyssa, je n'ai eu aucun gêne pour lire celui-ci, bien au contraire cela donne très envie de le découvrir.
Après un vol annulé, un hôtel, un bar, un homme… Lui.
Trois mois plus tard, Alexandra enchaînent les mauvais coups. Audit général de l'hôpital, réunion, nouveau directeur, nouveau prédisent du conseil,… et Lui, Grayson.
Elle, Grayson était sûr de ne jamais la revoir et pourtant elle est devant lui, dans cette salle de réunion, sur son nouveau lieu de travail.
Alexandra Grant est pédiatre dans un grand hôpital de Boston. Depuis l'abandon de son père puis le suicide de sa mère, elle ne croit plus en l'amour, car cela entraîne toujours un abandon. Elle est libre sur le plan sexuel, et ne dort jamais avec les hommes avec qui elle passe un moment. Elle a du tempérament et s'emporte très vite, indépendante et sûre d'elle, et pourtant si fragile.
Grayson Taylor est un grand avocat. C'est un homme sûr de lui, exigeant et très tenace. Il reste légèrement en retrait dans cette histoire pour marquer le suspense.
La narration est à la première personne avec le point de vue d'Alexandra et de Grayson. Chaque chapitre est accouplé à une chanson.
L'intrigue est bien menée, notre frustration et nos peurs restent juste qu'à la dernière ligne. Alex est perturbée par Grayson, une première pour elle. En trois mois, Grayson n'a pu oublier cette femme pétillante. Il la veut pour la vie ou rien, elle ne veut rien d'exclusif. Grayson va tout faire pour briser ses règles, Alexandra veut s'y tenir. Lequel cédera le premier ?
La plume est fluide et très facile à lire. de belle petite touche d'humour s'installe dans la romance mais aussi la plume. Les rebondissements et révélations sont très bien intégrés et cohérents à l'histoire mais aussi aux caractères des personnages. le rythme est prenant et très plaisant.
Les émotions sont intenses et réalistes. le lecteur y croit et les vit en même temps de les découvrir, c'est parfait ! Alexandra a peur de révéler ses sentiments, de s'ouvrir et de voir ce que cet homme représente, car souvent après il fuit et part. Son coeur ou sa raison, lequel suivra-t-elle ? Les relations intimes sont belles et sensuelles.
Une belle histoire d'amour, de confiance et de destin, mais pas seulement, non cela va beaucoup plus loin dans les sentiments. Deux âmes soeurs se protégeant des déceptions. La plume est une pépite grâce à son humour, à ses émotions et ses petites idées bien abouties. Excellent moment de lecture, l'écriture d'Anna Wayne ne nous déçoit jamais.

Lien : https://meslivres-monplaisir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Mais de toute façon, je ne suis qu’une femme . Il est bien connu que le chromosome Y fournit aux hommes ce petit plus qui fait d’eux des êtres supérieurs. Personnellement, je suis plutôt d’avis que ce petit plus – vraiment plus petit suivant le spécimen – ne fait que ralentir le flux sanguin vers leur véritable cerveau, en faveur de cette partie de leur anatomie, située plus au sud. Mais je n’ai jamais fait d’étude sérieuse sur ce sujet, ce ne sont que de simples considérations anatomiques. — Super ! répond Josh à ma question en m’accompagnant jusqu’à mon bureau. Les salles de consultation sont communes à tous les médecins mais chacun a son propre bureau. Nous y recevons les patients après la consultation lorsque c’est nécessaire. — Tu as lu la dernière note de service ? me demande-t-il. — Rappelle-moi quand elle est sortie ? je l’interroge, perplexe. Je ne lis mes e-mails qu’au bureau. N’ayant pas été de garde ce week-end, je n’ai pas pu la lire. Comme si les lundis matin n’étaient pas déjà assez durs, il faudrait en plus que je sache tout ce que notre hiérarchie a réussi à nous pondre durant le week-end ? — Gatling ne se repose donc jamais, je marmonne tout en posant ma sacoche sur mon bureau. Josh, appuyé contre l’encadrement de ma porte, me sourit. Il me connaît assez bien pour savoir que je suis grognon le matin. Et si on rajoute la fin de ma discussion avec Aly et Emi, j’ai le tiercé gagnant pour une journée merdique. — Rassure-toi, ce n’est rien de catastrophique. Du moins pas encore. — C’est-à-dire ? je lui demande, perplexe, mais surtout méfiante. — Nous avons une réunion en fin de matinée. La note ne précise pas quel en est le thème mais si cela avait été urgent ou grave, nous le saurions. — Mouais. Je ne sais pas. Mais nous ne pouvons rien faire d’autre qu’y aller. — Je passe te prendre, et nous irons ensemble. Pour affronter les dragons. Le naturel avenant de Josh est une véritable bouffée d’oxygène parfois. Et ce matin, il parvient à me tirer un sourire, ce qui n’est pas rien. Il s’éclipse et je m’installe pour lire cette fameuse note et prendre connaissance des rendez-vous de la journée. Si j’ai choisi de travailler dans un hôpital, c’est avant tout pour soigner ceux qui n’ont pas les moyens de consulter des médecins libéraux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   30 juillet 2019
Chapitre 7 :
Alexandra
«… Mais sa proposition ne laisse aucun doute. Il me désire.
— N’est-ce pas contre le règlement ? Je réplique, pour l’agacer.
— Est-ce que tu suis toujours les règles ?
— Les miennes, oui.
— Et quelles sont-elles ?
— Pas de relation sérieuse. Jamais. Pas d’exclusivité.
Mes paroles le surprennent clairement. Il recule et me fixe comme s’il essayait de deviner si je bluffe ou le pense vraiment.
Mais je ne bluffe jamais.
— Tu n’es pas sérieuse ?
Sa question n’est même pas rhétorique.
— Jamais sur ce point.
— Tu voudrais que je te laisse sortir avec d’autres hommes pendant que l’on se fréquente ?
— Premièrement, on ne se fréquenterait pas, on coucherait ensemble. Deuxièmement, tu n’aurais pas à ma laisser coucher avec d’autres types puisque tu n’aurais de toute façon aucun droit sur moi. Je n ‘ai pas à demander l’autorisation de faire ce que je veux à qui que ce soit, et certainement pas à un homme...»

Grayson
« …
— C’est réglé, car je refuse de ne t’avoir que pour une nuit. Et encore moins de te partager avec qui que ce soit. Je te veux pour moi et moi seul. Ou pas du tout.
Lorsqu’elle comprend que je suis on ne peut plus sérieux, l’excitation qui illuminait son regard est instantanément remplacée par la colère et une pointe de frustration.
— Mais…
— Je crois que tu devrais aller retrouver Peters avant qu’il ne pense que nous faisons tout un tas de choses indécentes. Mais ne crois pas un instant que j’abandonne aussi facilement.
Furieuse, elle me fixe un instant puis décide enfin de faire demi-tour et de sortir de la pièce,...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Ce que mes amies ne savent pas, ou du moins, pas dans les détails, est qu’il m’est impossible après l’enfance que j’ai eue d’avoir confiance en l’amour. Oh, je n’ai rien vécu de tragique. Pas de réel drame. Juste une enfance merdique avec un père qui nous a abandonnées, ma mère et moi, lorsque j’avais trois ans, pour une femme beaucoup plus jeune. Une mère qui a pleuré toutes les larmes de son corps jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse d’un autre homme. Qui l’a quittée dès qu’il a trouvé mieux ailleurs. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’elle en meurt il y a quelques années. À chaque relation, elle était folle amoureuse. Elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour satisfaire ces hommes. Elle était faible. Soumise. Et chaque fois, elle perdait un peu plus de son âme lorsque le mec partait. Ce qu’ils finissaient tous par faire. Elle a été jusqu’à m’envoyer vivre chez mes grands-parents lorsque l’un de ses amants lui a dit qu’il ne voulait pas la partager avec une gamine. J’avais dix ans. Six mois plus tard, il la quittait pour une mère au foyer. Je suis retournée vivre avec elle, mais ça n’a plus jamais été pareil entre nous. Cela m’avait fait comprendre que tout le monde peut te dire qu’il t’aime et finir par t’abandonner. Mon père l’avait fait. Ma mère l’avait fait. S’attacher à quelqu’un, s’ouvrir à un homme, lui laisser voir ce qu’il représente, est la pire des choses à faire. Il partira. Comme l’ont fait ces hommes avec ma mère. Comme ils le font tous à un moment ou à un autre. Et on se retrouve avec un cœur brisé et une partie de son âme arrachée à jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2019
Si j’ai choisi de travailler dans un hôpital, c’est avant tout pour soigner ceux qui n’ont pas les moyens de consulter des médecins libéraux. La contrepartie est que les temps morts au cours de mes journées de travail sont rares. Les rendez-vous s’enchaînent à une allure soutenue. Il faut être à cent pour cent à chaque minute, à chaque seconde. Faire attention à chaque détail. Ne rien laisser passer. Un simple rhume peut parfois cacher une pathologie plus grave. Le plus dur est de jongler entre les considérations médicales et administratives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatolineLiliMatoline   30 juillet 2019
Chapitre 4 :
Alexandra
«…Le discours est bien formulé mais mon attention est attirée par cette sensation que quelqu’un m’observe.
Tout naturellement, mon regard se porte vers lui. Comme des aimants, mes yeux croisent les siens. Ce bleu arctique me fait prisonnière de sa glace. Pas un sourire ne vient briser l’impassibilité de son regard. Si ces yeux ne cessaient pas de me fixer, je pourrais presque croire qu’il ne me reconnaît pas.
Une main se pose sur son bras et l’instant de grâce se brise en mille morceaux. D’autant plus lorsque je constate qu’il s’agit d’une main de femme...»

Grayson
« C’est elle.
Quand elle est entrée dans cette pièce, j’ai eu un instant de doute. Elle, ici, combien de chance avais-je pour la croiser ne serait-ce qu’une seule autre fois dans ma vie ? Mais c’est en la voyant sourire à la personne à côté d’elle, alors que je ne voyais que son profil, que je n’ai plus eu aucun doute sur son identité. Elle est là...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : seconde chanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3543 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre