AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081308355
Éditeur : Flammarion (15/10/2014)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Maisie s'ennuie dans la pension de sa grand-mère, jusqu'au jour où Miss Lane, la locataire actrice, lui parle de son amie comédienne, Sarah, qui s'est fait voler un collier offert par son riche fiancé. Or depuis qu'elle ne l'a plus, les malheurs s'accumulent sur Sarah... C'est l'occasion d'une nouvelle enquête pour Maisie.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
LoupAlunettes
  16 octobre 2014

 Maisie croquait dans son biscuit, le nez à la fois dans l'histoire qui lui était conté et à la poursuite des miettes susceptibles de tomber. Même si c'était elle qui chassait la poussière et rangeait le logement de Melle Lottie Lane, ce n'était pas correct d'ajouter du désordre au désordre.
Du moins, c'est ce qu'aurait rétorqué sa Grand-Mère Hitchins, après avoir déja pris note du désordre de la pièce de la comédienne fantasque dans lequel Maisie avait mis bon ordre. le temps de Grand-Mère Hitchins était réglé comme une horloge mais elle savait toujours prendre le temps sans qu'on la surprenne d'ouvrir son coeur et son porte-monnaie au besoin. Remplaçant les coussins et robes à fanfreluches sur le sol, la petite fille avide d'histoires et en mal de grain à moudre, de mystères à résoudre, se niche près de la cheminée et honore l'heure du thé.
Le thé servi, Melle Lane venait de jeter une bonne corbeille remplie de mouchoirs usagés au service de sa grande amie la comédienne Sarah Massey. « Des ennuis, des ennuis » pensaient respectueusement la petite Maisie. Si elle réparait la  situation elle pouvait s'en réjouir, c'était juste et équitable.
Elle entendait « mariage », « Théâtre », « Timmy Fane », « Émeraude de Sainte Cécile », « Lord Tarquin » !
La conversation était passionnante et pour remettre dans l'ordre les éléments, Melle Sarah devait épouser un Lord qui se fit passer pour un Timmy Fane afin d'approcher la comédienne dans la discrétion...une amourette, des amours, un bisou et un bijou qui devrait retrouver le cou auquel le Lord Tarquin l'avait précieusement confié.
L'émeraude de Sainte Cécile, avait dit le Professeur Tobin du premier étage, à qui la discrète Maisie avait confié le secret et pleins d'autres.
Envolée la pierre, qui fut posée dans la loge de Melle Sarah.
Pas de chance ! Cette pierre est de celle qui attire les ennuis comme des aimants. « Des ennuis, des ennuis ! » pourrait sans doute se réjouir de nouveau la petite Maisie, mais d'une malédiction elle se gardera bien de rapporter à la pension. Ça ne serait pas souhaitable clamerait fermement Grand-Mère entre la réparation du toit qui goutte et le lieu à tenir.
Le futur marié craindrait-il d'être enseveli sous les pierres de sa maison comme s'est effondrée l'église de Sainte Cécile?
Toujours est-il que le sol se déroberait sans nul doute sous ses pieds si il venait à découvrir la disparition du bijou de famille.
Pauvre Sarah ! Un mouchoir ?
: Les jeunes lecteurs retrouveront si ils le souhaitent, et ce, je n'en doute pas, une nouvelle enquête de la Maisie à la joie frimousse, aux frisettes blondes et aux yeux ronds comme des billes. Nous revoici au 31, rue Albion à Londres, à la pension de Grand-Mère Hitchins, où le mystère se donne maintenant rendez-vous.
Nous retrouvons l'héroïne et sa candeur attachante, son chien gourmand et la galerie de portraits réalistes et farfelus nichés sous le même toit,  la comedienne Melle Lane, le scientifique Professeur Tobin aux sourcils broussailleux, la vieille Mme Lorimer et son tricot, la demoiselle Sally embauchée généreusement comme domestique par la Grand-Mère depuis le tome 1 et évidement Grand-Mère Hitchins elle-même, en proie aux fuite d'eau du toit. Évidement, le petit garçon boucher Eddie un peu canaille et à la gouaille moqueuse est de l'aventure entre deux livraison, de quoi permettre à Maisie la fréquentation d'enfants de son âge dans son Londres du 19ème siècle.
La nouvelle intrigue "l'affaire du collier d'émeraude" emmène les jeunes lecteurs sur le chemin de la superstition et des malédictions.
Si au premier abord, on pouvait supposer facilement que l'affaire n'induisait que le vol de l'émeraude et que la catastrophe attendue portait sur une demande en mariage en proie à couler, Holly Webb nous surprend rapidement et porte à notre sagacité le véritable mobile.
Notre Sarah, notre star du moment très superstitieuse et très talentueuse, représente une victime idéale au mauvais sort et aux mauvais tours.
L'auteure continue de prendre le temps de brosser des personnalités diverses et attachantes dans leurs petits travers, n'épargnant pas la comédienne victime pour ces airs de Diva, l'envers du succès et mobile possible, entre un rôle convoité, pour faire résonner la vengeance.
Dreliiiing ! La cloche sonne dans la petite maisonnée de la pension et Maisie s'applique sérieusement sur ses tâches, se dégageant du temps pour ses enquêtes, petit terrain de jeu vital. Les enquêtes continuent de se mener avec l'assentiment de Grand-Mère tant que cela n'est pas dangereux et qu'il ne faille qu'utiliser ses neurones, ce qui donne de la crédibilité à l'univers de Maisie. le Londres de cette époque n'est pas tranquille, rappelons le.
Le récit ne manque pas d'humour pince sans rire, autour de Maisie notamment. Lottie Lane louant Maisie auprès de sa Grand-Mère pour sa discrétion dans les besoins de l'enquête est doucement à se tordre de rire. So british !
Les accidents se multiplient au petit théâtre, la comédie devient criminelle et Sarah perd progressivement de sa superbe sur les planches, rongée par l'inquiétude, la superstition et la peur de la malédiction.
« Sottise ! » dit la Grand-Mère. Il n'empêche qu'il y a une affaire à résoudre et un mariage à sauver.
Tendre, cette intrigue  sans violences joue  de nouveau sur une enquête bien menée et une présentation d'une époque anglaise à tous les étages.
Un plaisir pour les jeunes lecteurs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
orbe
  02 novembre 2014
Une actrice qui réside dans la pension demande l'aide de Maisie pour découvrir qui a volé un collier inestimable lors d'une représentation.

Cette première vraie mission de Maisie est l'occasion pour elle et son chien Eddie de faire la connaissance avec le monde du théâtre.
Un univers impitoyable avec son directeur, ses figurantes, ses costumes et accessoires.
Il faudra à la jeune fille beaucoup de réflexion et un peu d'aide de la part de son amie Alice pour espérer élucider cette mystérieuse disparition.
Après un premier volume qui avait plus pour fonction de camper les personnages, nous avons une enquête autonome qui laisse imaginer des suites variées avec comme fil conducteur les habitants de la pension.
Nous retrouvons avec beaucoup de plaisir les illustrations toutes rondes de l'auteur qui nous aident à rentrer dans cette ambiance de l'Angleterre victorienne.

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          160
Sharon
  09 août 2015
Dans ce second volume de ses aventures, Maisie est à nouveau confrontée à un vol. Pas un vol qui a eu lieu dans la pension tenue par sa grand-mère, non, ni même un vol qui implique l'un des pensionnaires. Non, c'est une amie de Miss Lane, que Maisie apprécie beaucoup, qui s'est fait dérober un collier de grande valeur, du point de vue financier et historique. Note : si "Timmy", le petit ami et désormais fiancé de Sarah n'était pas si cachottier et si Sarah n'était pas si naïve, tout ceci ne serait pas arrivé.
En attendant, les conséquences sont graves pour Sarah, qui se montre de moins en moins concentrée pour tenir son rôle sur scène et risquent de perdre son emploi. Aussi, demande-t-elle à la grand-mère de Maisie de lui "prêter" sa petite-fille, afin qu'elle puisse enquêter dans les coulisses.
Certains diraient que ce n'est pas le rôle d'une enfant. Certes. Mais nous sommes au XIXe siècle et, à l'âge de Maisie, un certain Charles Dickens avait déjà expérimenté le travail en usine : les enfants ne le restaient pas très longtemps. Prévenir la police est impossible, demander l'aide de sa seule amie présente au théâtre n'est pas suffisant. Puis, qui mieux qu'une comédienne pour se douter que les apparences sont parfois trompeuses ? Maisie découvre ainsi un monde qui lui est totalement inconnu et, du coup, voit les choses différemment, quitte à prendre bien plus de précautions que Sarah elle-même, tout en veillant à ne pas l'inquiéter davantage. Et c'est beaucoup plus facile quand on ne fait pas attention à vous - et les bons réflexes de Maisie lui sont très souvent utiles.
Décidément, Holly Webb est une auteur hautement recommandable pour la jeunesse et, pour cette série mettant en scène Maisie et son fidèle chien Eddie, accessible pour des enfants dès neuf ans (ou même huit pour de très bons lecteurs).
Lien : http://wp.me/p1EW7i-1yr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
darko
  18 octobre 2014
Une enquête qui ravira les plus jeunes mais aussi les plus âgés. Maisie est vraiment une détective très attachante.
Pas de violence ici, juste de la réflexion et de l'humour.
Une série à suivre !
Commenter  J’apprécie          80
NicolasFJ
  01 décembre 2014
Un très bon petit roman.
Si l'histoire est toujours aussi agréable à lire, j'ai quand même été gêné par certaines facilités, les deux plus grosses avancées dans l'enquête de Maisie étant dues au hasard plutôt qu'à ses talents de détectives. Heureusement, de nombreux passages exploitent très intelligemment les codes du roman policier, ce qui contrebalance ces petites faiblesses. de plus, le style est fluide et malin, les illustrations sont parfaites, et l'ambiance est pleine de charme.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
orbeorbe   01 novembre 2014
Je ne pense pas qu'un collier puisse casser une vitrine, déclara-t-elle, pragmatique. Même un collier maudit. Et encore moins jeter de la peinture rouge sur un mur. Je ne crois pas une seconde à cette histoire de malédiction. Bien sûr, c'est dommage que le collier ait disparu, et il faut essayer de le retrouver. Mais les accidents, la chute de Lucy dans les escaliers..ça n'a rien à voir. C'est concret. Quelqu'un essaie de vous faire peur, voilà tout. Il faut juste trouver qui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   01 novembre 2014
- Le professeur Tobin m'a raconté que perdre l'émeraude portait malheur...
- Exact. Donc, à présent, Sarah pense qu'une mort atroce la guette...
- Lord Tarquin a-t-il remarquait qu'elle ne portait plus le collier ?
Commenter  J’apprécie          20
NicolasFJNicolasFJ   01 décembre 2014
C'est un chien très malin, mais pas toujours au moment où on en a besoin !
Commenter  J’apprécie          70
AzilisAzilis   29 avril 2015
-Maisie! Maisie!
Dans le hall de la pension de sa grand-mère, Maisie Hitchins leva les yeux et vit Lottie Lane, l’actrice qui louait le troisième étage.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Rose et la maison du magicien (Solène)

Quel est le métier de M Fountain?

Maître
Star
Magicien
Auteur

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Rose, tome 1 : Rose et la maison du magicien de Holly WebbCréer un quiz sur ce livre