AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 271445108X
Éditeur : Belfond (04/04/2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 75 notes)
Résumé :
En 2011, Ypres est le théâtre d'une surprenante découverte : le corps d'un soldat de la Grande Guerre est retrouvé, parfaitement conservé. Dans ses poches, deux lettres signées H. Canning. Qui était ce soldat inconnu ? Leah, journaliste, est chargée de mener l'enquête. Un siècle plus tôt, dans une tranquille bourgade du Berkshire, le révérend Albert Canning et sa naïve épouse Hester vont voir leur vie bouleversée par l'arrivée de deux curieux personnages : Cat, la n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  08 mai 2013
Bof...je suis déçue, car j'avais bien aimé "L'héritage" du même auteur et je me faisais une joie d'avoir un autre roman à lire de Katherine Webb.
Je l'ai lu rapidement mais il y a des longueurs, il ne se passe finalement pas grand chose, et ce qui m'a le plus chagriné c'est que l'histoire repose sur un secret vieux de 100 ans et que franchement, au bout de 40 pages on se doute fortement de ce qu'il en est.
Il y a une alternance de chapitres se passant en 2011 et d'autres en 1911 et ceux qui se déroulent à notre époque m'ont semblé inintéressants. A croire qu'il suffit d'aller passer une heure à la bibliothèque et de frapper à une porte pour que les gens vous révèlent tout de suite des secrets de famille !
Les personnages sont assez creux, insipides, et je ne me suis pas attachée à eux, à l'exception d'un ou deux personnages secondaires.
J'ai l'impression que l'auteur a été vers la facilité avec ce roman pas déplaisant à lire mais dont il ne me restera rien dans quelque temps.
Commenter  J’apprécie          180
BellesLecturesLesGens
  12 avril 2016
Mwais ...
En le refermant, je me suis dit que n'était pas Kate Morton qui veut ... Il y manquait ce je ne sais quoi de magie !
Et donc, pas mal mais franchement peut mieux faire ! Cela traîne un peu en longueur et en fait, il ne s'y passe pas grand chose ...
Deux histoires. Une en 2011 qui cherche à expliquer, à découvrir le secret de celle de 1911 ... C'est un peu trop cousu de fil blanc je trouve et on sent arriver le dénouement à plein nez !
Si on joint les chapitres 2011, on se rend compte que l'énigme est résolue en deux coups trois cuillères. Fastoche, fingers in the nose !! Un peu trop facile ... Et je n'ai vraiment pas été persuadée par le côté "bluette" de cette partie de l'histoire, que l'on voit arriver à plus que grands pas.
Par contre celle de 1911, traîne un peu ...
Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Des portraits de femmes de l'époque bien typés mais que je ne suis pas arrivée à situer. Difficile pour moi de savoir si je les aimais ou pas et j'aime m'attacher aux personnages.
J'ai aimé le côté "suffragettes" de cette histoire. C'est toujours un plaisir d'en apprendre un peu plus sur ce sujet. J'ai nettement moins aimé le côté "Théosophique" de l'histoire, certainement dû à mon côté terre à terre ;) !
Bref une lecture qui ne va pas me laisser un souvenir impérissable mais que j'ai tout de même lu avec plaisir. Ne serait-ce que pour George qui est celui dont je vais garder un joli souvenir. Je vais certainement lire "Héritage" qui apparemment est mieux, parce que, rien à faire, c'est tout de même une "ambiance" de livre que j'aime particulièrement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Albertine22
  05 janvier 2015
Katherine Webb a choisi une trame assez fréquente dans les romans actuels, le lecteur suit deux histoires, l'une se déroule en 1911, l'autre en 2011 et le dénominateur commun est le cadavre d'un soldat anglais tué pendant la guerre de 14. Son corps est découvert en Belgique et le seul indice permettant de l'identifier un siècle après consiste en deux lettres trouvées dans sa poche, signées H.Canning. Une jeune journaliste, Leah, en mal d'inspiration, va tenter de remonter le cours de l'histoire pour découvrir l'identité de cet homme.
L'intérêt de ce roman réside surtout dans la peinture de l'Angleterre au début du siècle dans un petit village rural. H( alias Hester) Canning est la femme du révérend de Cold Ash Holt, un des notables de la bourgade Ce révérend se montre pourtant bien falot, bien peu empressé auprès de son épouse, toujours vierge après un an de mariage.Il est obsédé par l'idée qu'il se fait de la pureté. Leur quotidien morose va être bouleversé par l'arrivée de deux éléments étrangers : Cat Morley, la nouvelle bonne et Robin Durrant, un pseudo théosophe, qui prétend communiquer avec les "élémentaux", déités naturelles. Cat sort de prison, arrêtée pour avoir participé à une manifestation de suffragette. C'est une jeune femme à vif, qui rue dans les brancards et n'accepte plus sa condition de domestique. Robin, quant à lui, est un garçon de bonne famille, qui cherche à se faire un nom. Après avoir tenté, sans succès, la politique et la poésie, il cherche la gloire avec sa théorie des élémentaux . Leur présence au presbytère va dynamiter une tranquillité qui reposait surtout sur les convenances...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
polacrit
  21 août 2019
2011. Suite à la découverte d'un cadavre de soldat non identifié, dans le village de Poperinge, en Belgique, Ryan, employé à la Commission des sépultures militaires, fait appel à son amie Leah, journaliste, afin qu'elle enquête et tente de découvrir l'identité de l'inconnu. En l'absence d'insignes de son régiment ou d'une plaque d'identité, la Commission n'a pas les ressources pour mener des recherches approfondies. Seuls indices: deux lettres écrites en 1911 par une certaine H. Canning. le jeune soldat risque alors de retourner dans les limbes de l'oubli sans que personne ne sache jamais qui il était. 
1911. le village de Cold Ash Holt, dans le Berkshire. Un été caniculaire. Catherine Morley, la nouvelle servante des époux Canning, arrive au presbytère après un séjour particulièrement éprouvant dans les geôles de la capitale. Quelques semaines plus tard, le révérend invite le jeune théosophe Robin Durrant à séjourner dans sa maison afin d'y mener ses travaux, sans se douter une seule seconde que la vie paisible qu'il mène avec son épouse va être à jamais bouleversée par un drame si terrible que ses ondes destructrices se feront sentir cent ans plus tard...
Leah, dont la curiosité est attisée par ce mystère insondable, se rend à Cold Ash Holt afin de retrouver la trace de la piste refroidie, en espérant que non seulement elle identifiera le soldat inconnu, mais qu'elle découvrira les circonstances du drame qui s'y est déroulé cent ans plus tôt, en 1911, sans soupçonner une seule seconde du secret qu'elle et Mark mettront au jour. Commence alors une quête passionnante....
Dans ce second roman, Katherine Webb démontre avec talent sa capacité à restituer les moeurs, mentalités, préjugés et coutumes en vigueur au début du vingtième siècle. Grâce à la magie de sa plume délicate et élégante, le lecteur se trouve transporté dans le passé, vivant, avec délectation et un soupçon d'appréhension, les événements de ce fatal été.
Le +: reconstitution très évocatrice d'une séance de spiritisme; évocation très réaliste de la lutte menée par les suffragettes et des conditions dans lesquelles elles étaient incarcérées; de la situation des domestiques, en particulier des femmes.
Au-delà du drame et des secrets de famille, Pressentiments dresse le portrait de Catherine Morley, jeune femme consciente de sa dignité d'être humain, au caractère farouche et entier, prête à braver les convenances pour conquérir son droit à sortir de sa condition héritée de sa mère afin de mener sa vie comme elle l'entend, ciselé avec beaucoup de pudeur et de mordant, la rendant particulièrement vivante. 

Lien : https://legereimaginarepereg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Girl
  01 novembre 2016
Leah, une journaliste de talent, enquête sur une mystérieuse affaire vieille de 100 ans. Dans les poches d'un soldat inconnu de la guerre de 14, découvert par hasard dans le jardin d'une vieille dame, se trouve deux lettres très étranges signées par une mystérieuse H. Canning, les courriers ont été protéger comme si le soldat voulait à prendre pris les garder. Remords, confessions, amour, que voulait en fait dire la personne qui le lui a envoyer? C'est ce que cherche a découvrir Leah, en partant sur les traces de l'envoyeur, mais cette dernière ne s'attendait pas un instant à se trouver nez à nez avec un descendant direct de la famille Canning.
Entre présent et passé, on suit alternativement les découvertes de Leah sur l'identité du soldat mort et la vie en 1911 d'une famille pieuse dans une petite ville d'Angleterre.
J'adore ces livres où on mélange les époques. le style de Katherine Webb, nous fait voyager sans pourtant bouger de chez nous et le côté enquête policière sans pour autant tomber dans le clicher donne au lecteur l'envie d'en savoir toujours plus, toujours plus vite. La preuve, j'ai 600 pages en 3 jours seulement.
Un livre que je conseille grandement a tous les amateurs d'historique ou d'enquête policière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
thisou08thisou08   10 mars 2017
- Mais vous appartenez aux classes laborieuses, Cat. Ces choses-là sont immuables...
- Ah bon ? proteste-t'elle. Et qu'est ce qui les rend immuables ? Qu'est-ce qui fait de moi un membre des classes laborieuses ?
- Votre... manque de savoir-vivre et d'éducation... Votre naissance. Vous êtes tout de même capable de voir çà ?
- Ah, nous y voilà. Ma naissance. Quelque chose dans mon sang. On naît domestique, comme dit Mme Bell. Vous êtes d'accord avec cette idée ? demande-t-elle.
Robin la regarde, perplexe,et réfléchit avant de hocher la tête.
- Je suppose que oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   14 septembre 2012
Elle porte à ses lèvres la cigarette qu'elle tenait dans son dos et tire une longue bouffée. La fumée lui brûle les poumons, la fait tousser, mais elle persévère. Le médecin chez qui le Gentleman l'a emmenée à sa sortie de prison a encouragé cette habitude, lui a dit que la fumée contribuerait à lui sécher les poumons.
Commenter  J’apprécie          20
ManonCCManonCC   14 septembre 2012
J'aurais deux mots à dire à ceux qui t'ont maltraitée, déclare-t-il solennellement. Plus que ça, en fait. Une pauvre gamine comme toi. Je méprise ceux qui boxent en dessous de leur catégorie.
Commenter  J’apprécie          30
polacritpolacrit   21 août 2019
Elle se retourne lentement vers la porte, rassemble tout son courage comme si elle allait découvrir quelque horreur. Les murs de la petite pièce s'inclinent vers elle, adhèrent à elle comme un linge humide. Ses genoux tremblent et, chancelant comme une vieille femme, elle se dirige vers la porte, persuadée qu'elle ne pourra pas sortir.
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   14 septembre 2012
Au-dessus de sa tête, la couche de nuages est si blanche, dense et uniforme qu'on na pas l'impression de nuages, mais plutôt que le ciel est trop épuisé pour être bleu.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Katherine Webb (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine Webb
Katherine Webb, author of The Legacy, discusses the inspiration behind the writing of her latest book.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1071 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..