AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702496679
Éditeur : Le Masque (07/07/1999)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Bruges, 1475. Les bons bourgeois de la ville n'en finissent pas de pleurer leur cher duc de Bourgogne, Jean Le Bon. Car son fils Charles, dit Le Téméraire, accable d'impôts cette région aisée pour poursuivre ses ruineuses campagnes militaires contre le roi de France, Louis XI. Mais Pieter Linden est bien loin d'envisager une carrière dans l'armée. C'est la peinture qui le passionne, et plus que tout, il souhaite entrer comme apprenti chez le plus grand maître de la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  03 octobre 2012
En cette année 1475, les riches brugeois tentent par tous les moyens d'échapper aux lourds impôts que prélève Charles le téméraire pour financer sa guerre contre la France. Mais ces soucis financiers ne concernent pas le jeune Pieter Linden tout heureux de commencer son apprentissage chez le célèbre peintre, Hans Memling. Alors qu'il voudrait se consacrer seulement aux petits bonheurs de l'atelier, il est rattrapé par des évènements se déroulant en ville. Une jeune fille de bonne famille vient d'être retrouvée morte assassinée et le riche florentin Lorenzo Rienzi arrive à Bruges, mandaté par ses compatriotes pour vérifier les comptes du banquier Tommaso Portinari. Entraîné par son oncle dans les méandres d'un terrible complot, Pieter va mettre sa vivacité d'esprit et sa débrouillardise au service de la vérité.

Une évocation de la vie dans l'atelier d'un peintre flamand, une intrigue "politico-historico-policière" et un crime ne suffisent pas à faire un bon polar historique. Patrick Weber a les connaissances, le sujet, le lieu, l'époque mais il n'a pas réussi à les exploiter de manière suffisamment romanesque et prenante pour produire un bon roman. C'est embrouillé, pas assez fouillé et ,au final, c'est une déception. Un roman qui se lit vite, sans laisser de traces durables et qui ne vaut que pour l'évocation de Bruges au XVè siècle...Dommage!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
cmpf
  10 novembre 2018

Nous sommes donc à Bruges mais au 15e siècle. C'est l'époque de la rivalité entre les Armagnac et les Bourgignon. Charles dit le Hardi qu'on appellera le Téméraire après sa mort ponctionne les Brugeois. Les Médicis financent les Bourguignons grâce à leur représentant Portinari. Un Florentin est envoyé pour vérifier les comptes de Portinari.
Dans ce contexte, le jeune Pieter Linden est mis en apprentissage chez le grand Hans Memling. Ce qui pouvait faire espérer plus de mise en scène de son atelier.
Et la vierge ? Elle est étranglée dès les premières pages.
Un roman policier historique pas désagréable mais qui à mon goût ne fait pas assez vivre l'époque.
Commenter  J’apprécie          160
barjabulette
  06 mars 2012
Mars 2012.
Première déception de l'année.
Le quatrième de couverture ainsi que le titre m'avaient attiré.
L'auteur est un bon journaliste, ce n'était pas le premier bouquin que je lisais de lui.
Mais,la ! pfffff
l'histoire se traine durant les 60 premières pages. Des descriptions longues et fastidieuses, pas de relief dans l'histoire.
Je m'attendais à une histoire de peintre, sur la fin du Moyen age, des références à des tableaux... Ben non. Après les 60 embetantes premières pages, une espèce de semi suspens volontairement sanglant, histoire de corser un peu le bouquin. Une histoire tarabiscotée qui ne mène pas à grand chose.
Par contre, et ça j'ai vraiment aimé, à la fin de l'ouvrage, l'auteur réalise un postface qui parle du tableau, et ça j'ai trouvé que ça avait du sens, que ça amenait de l'intéret. Rien que pour ces 2 pages la, je mets la petite étoile. Mais j'ai cruellement été déçue.
Ceci dit, ayant lu d'autres titres de l'auteur, je continuerai à en lire car, en général, ses livres sont bien documentés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lune
  02 juin 2008
Deux choses m'ont attirée, le nom de Bruges et la reproduction de ce portrait de Memling. Certaines peintures ont un mystère qui se promène à travers siècles et l'auteur n'a pu résister à la "Sibylla Sambertha" datée à peu près de 1480 et que l'on peut admirer au Memlingmuseum, Oud Sint Janshospitaal à Bruges. Fasciné, il s'est mis à rêver et à imaginer un polar historique dans lequel apparaissent trois personnages réels dont le peintre et une kyrielle de personnages de roman. Sur fond de la Venise du Nord, nous accompagnons Pieter Linden, jeune apprenti de l'atelier de Memling à travers une enquète que j'ai trouvée simpliste et peu passionnante (je regrettais de ne plus avoir 12 ans, peut-être me serais-je alors délectée?), le style trop convenu m'a ennuyée. Quelques courts moments, la réalité du "Téméraire", son mariage avec Marguerite d'York, quelques paragraphes sur Memling ont réveillé mon intérêt. C'est trop peu...
Commenter  J’apprécie          30
Villoteau
  05 juillet 2012
La ville de Bruges, telle qu'elle était en 1916, bénéficie d'un magnifique traitement en huit pages en fin de l'album de BD Baron rouge, 1 le bal des mitrailleuses (sorti en 2012)
http://www.babelio.com/livres/Puerta-Baron-rouge-Tome-1--Le-Bal-des-Mitrailleuses/377782
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Patrick Weber (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Weber
Foire du Livre : Patrick Weber
autres livres classés : 15ème siècleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1701 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre