AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791091590051
La Valette Editeur (01/01/2015)
3.33/5   3 notes
Résumé :
La porte des justes (de Bitche à Beyrouth.)

« Je connais la magie des histoires de Shéhérazade qui s’aboutent l’une à l’autre. Pourquoi donc ne pas lui emboîter le pas?
Mais pourquoi cet attrait si fort en moi pour les histoires qui enchantent? Est-ce l’Orient qui déjà me faisait signe secrètement dès mon plus jeune âge? Serais-je resté un incorrigible enfant ? J’ai constaté en effet mille et une fois que les plus allergiques au Petit Chaperon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Stelphique
  03 février 2015
Je tiens à remercier sincèrement le site Babelio ainsi que les éditions de la Valette, pour l'envoi de ce livre. J'ai été super contente d'être sélectionnée pour la première fois à cette Masse critique: la découverte fut très agréable. Merci mille fois aux organisateurs de cet évènement.
Ce que j'ai ressenti:
Je m'attendais à revisiter des contes , je suis finalement partie en voyage vers le Liban…..Ce n'est pas que je sois déçue, loin de là, mais la quatrième de couverture nous oriente vers autre chose et donc je préférais dire que ce livre sont les mémoires d'un homme très intéressant à suivre, et non pas un conteur ravivant la flamme des milles et une nuits…Ici , donc s'arrête ma déception, certes, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, mais l'expérience était très enrichissante…
C'est un formidable plaidoyer à la Tolérance, au Savoir, à la culture arabe… mais pas seulement. Il nous offre un paysage insoupçonné de la beauté de ces lieux aujourd'hui détruits, tout en nous faisant passer la richesse et les sonorités des langues, cherchant toujours les ressemblances plutôt que les différences, essayant donc de rapprocher les cultures plutôt que de se laisser distraire par les menaces de guerres qui en découlent.
C'était formidable de se laisser conter l'Orient, le Liban possède des atouts qu'il nous semble impossible de voir encore aujourd'hui, Beyrouth m'a semblée si belle….J'ai apprécié chaque description , j'ai voyagé grâce à ce livre, j'avais l'impression d'y voir les couleurs éclatantes, de sentir les relents de cet Orient qui me fait tant rêvé. J'ai eu la chance de connaître ce fameux taboulé libanais, grâce à une amie qui venait de là-bas , donc chaque description culinaire me ravissait, car cela aussi, c'est la culture….Qu'est-ce que j'aimerais déguster une bonne citronnade et admirer les couchers de soleil….
En bref, j'ai admiré cet homme dans sa détermination à sans cesse en apprendre plus, à chercher l'ouverture d'esprit et se battre contre les préjugés pour nous livrer la poésie des mots, dans des langues qui ne lui étaient pas prédestinées, à priori…..Une belle leçon d'humanité.
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
sylvaine
  05 février 2015
"Je connais la magie des histoires de Shéhérazade...." premières lignes de la 4ème de couverture ! Je me dis je vais me régaler avec des contes merveilleux sortis tout droit des mille et une nuits ...... Pas du tout La Porte des justes , livre reçu dans le cadre de masse critique ( merci aux éditions La Valette et à Babélio ) est la biographie d'Edgard Weber éminent professeur universitaire d arabe .
de sa plus jeune enfance passée en Alsace à côté de Bitche en Lorraine à son départ en coopération au Liban puis à son retour précipité en France , sa vie "française" , nous suivons le parcours peu ordinaire ce cet homme plein d'amour pour l'autre , plein de tolérance pour la différence.
L'histoire mouvementée du Proche Orient est évoquée à travers le regard de ce témoin pas tout à fait comme les autres .
Au final une lecture enrichissante même si mon inculture des langues sémitiques (arabe , hébreu ) a rendu certaines pages un peu ennuyeuses .
Commenter  J’apprécie          110
chriskorchi
  05 février 2015
Conquise par ce roman autobiographique, l'auteur y raconte son parcours de sa Moselle natale à Beyrouth. Ces mémoires sont passionnantes et véhiculent des valeurs quelques peu perdues de nos jours, des valeurs que l'on veut transmettre à nos enfants, des valeurs qui me semblent essentielles telles que l'amitié, l'amour, le respect de l'autre, la curiosité, l'humour et l'envie d'apprendre, la soif de connaissance.
J'ai été époustouflée par la richesse culturelle et le parcours de l'auteur, il y parle de ses racines alsaciennes et des langues qu'il parlait déjà petit comme le platt, l'allemand et le latin. Il y parle aussi d'identité, de la recherche d'identité, des thèmes terriblement et tristement actuels. Il a vécu dix ans au Liban et est revenu vivre en France pour enseigner l'arabe.
Quel destin, quelles leçons de tolérance et d'ouverture à prendre de ce professeur pas comme les autres. Si vous aviez un doute sur le fait que la découverte des autres cultures et le partage avec d'autres est une richesse et rends meilleur ce livre va vous l'enlever aussi sec.
J'ai aimé la volonté à travers les langues de toujours chercher ce qui rapproche, ce qui ressemble et c'est de cela dont nous avons besoin actuellement. Et si on oubliait les différences pour se concentrer sur les ressemblances ? et si on allait vers l'autre au lieu de l'accabler de tout les maux ? et si on acceptait enfin que nous sommes tous des Humains avant tout ?
Des mémoires qu'il est bon de mettre entre toutes les mains pour une ouverture paisible au Monde.
VERDICT
Un livre passionnant qui vous fera voyager à Beyrouth , en orient on est happé par les couleurs, les odeurs , les lieux et on se laisse porter.
Achetez-le c'est une garantie d'évasion et une ode à la tolérance

Lien : https://lilacgrace.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sagge
  08 février 2015
Je viens de découvrir une superbe biographie qui non seulement m'a fait voyager de Bitche à Beyrouth, mais m'a fait découvrir aussi un homme aux qualités humaines extraordinaires. J'ai trouvé dans La porte des justes, qui vient de paraître aux éditions La Valette, d'Edgard Weber, Lorrain devenu professeur d'arabe, de belles pages sur l'apprentissage de la langue et de la culture de l'autre, mais surtout de belles pages sur l'amour des autres,. Tout y est évoqué avec une grande pudeur. Les récits d' épisodes plein d'humour alternent avec des pages de réflexion sur l'amitié, la guerre, la famille, la tolérance. On y suit l'auteur depuis sa naissance en Lorraine jusqu'à la guerre civile libanaise qui l'a obligé à rentrer en France. L'amour pour cette terre orientale et les gens qui l'y accueillirent remplissent les pages de ce beau livre écrit d'une plume alerte, sans fioritures et avec ce que l'on ressent comme la plus grande sincérité. Merci Monsieur Weber pour ces belles pages qui me font regretter cependant de ne pas vous avoir eu comme professeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : langue arabeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Petit quiz sur la littérature arabe

Quel est l'unique auteur arabe à avoir obtenu le Prix Nobel de littérature ?

Gibran Khalil Gibran
Al-Mutannabbi
Naghib Mahfouz
Adonis

7 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : arabe , littérature arabeCréer un quiz sur ce livre