AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782841728626
Éditeur : L'Atalante (21/06/2018)
3.19/5   8 notes
Résumé :
L’Alignement mesan a plus d’un fer au feu.
À l’origine du long conflit entre Manticore et Havre, la puissante secte eugéniste dresse désormais la Ligue solarienne contre les ennemis réconciliés.
C’est aussi l’objectif de l’opération Janus : noyauter les mouvements de résistance aux gouvernements corrompus et au pillage des transstellaires dans les mondes aux marges de la Ligue ; leur faire miroiter l’assistance d’une puissance bienveillante ; allumer l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fnitter
  29 juin 2018
Nettement meilleur que le tome 1, mais….
Suite et fin dans le même temps que l'orage gronde et l'ombre de la liberté.
Rien de neuf donc, toujours sous le soleil du conflit opposant désormais la grande alliance (Manticore et Havre) aux Solariens et à l'alignement Mesan.
La déclaration de guerre a été faite et nous aurons quelques escarmouches bien déséquilibrées (au profit de la FRM) dans une seconde partie bien plus intéressante (à défaut d'être passionnante) que la désastreuse première.
A défaut d'histoire, (les autres romans « dérivés » en racontaient au moins une, d'histoire), on retrouve la flotte et ses personnages de l'univers d'Honor Harrington qui faisaient cruellement défaut au premier tome. Et c'est ce qui sauve ce livre du naufrage intégral pour moi.
Pour l'avancée de l'histoire, la FRM arrive à Mesa à la page 504 sur 521. Autant dire que ceux qui attendaient des informations en seront pour leurs frais.
Franchement, et à tout prendre, on peut allègrement faire l'impasse sur cet opus et attendre le suivant.
Désolé Mr Weber mais c'est vraiment la première fois que je suis déçu par un de vos bouquins. Presque 4 ans à attendre la suite pour ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          567
Thrr-Gilag
  23 juillet 2019
Attention, s'agissant pour moi d'un seul et même tome (la coupure étant purement marketing / éditoriale), cette chronique porte sur les volume 1 et 2. Ce qui n'a pas réellement d'importance puisque je ne spoile pas.
Comme d'habitude avec cette série, et de manière générale avec l'Atalante, les couvertures sont, je trouve, superbes.
Comme d'habitude avec cette série, le livre anglais a été découpé en 2 tomes. Cette politique éditoriale est bien dommage.e.
Ici nous sommes dans un tome de géopolitique pur et dur. Les conséquences des agissements de chacun des partis et le développement des politiques ou opérations de chacun sont le thème de cet opus.
Ça c'est le côté fun du livre. Voir comment tout ce qui a été mis en place s'ajuste dans un ensemble préparant une jolie apothéose pour quand sortira le tome 14 de la série principale.
Mais le côté beaucoup moins fun c'est qu'il ne se passe pas grand chose de nouveau dans ce tome. La plupart des évènements impactant l'histoire de ce tome ont été relatés dans les autres livres de la série.
Alors c'est très bien d'avoir voulu limiter les redites. J'applaudis bien fort. Par contre les références sous-entendues aux évènements sans rappel succin de ce qui s'est passé (ni, et surtout, comment ça s'est terminé), c'est hard quand même, surtout quand la lecture des évènements concernés date d'il y a plus de 5 ans, temps du lecteur.
Ajoutons à cela que dans l'ensemble, ce livre ne fait que gérer les conséquences de ce qui s'est passé dans les autres tomes, on a le résultat d'un livre où il se passe pas mal de chose certes, mais où quasi toutes sont déjà connues (ou peu s'en faut), et dont la nature et la résolution a dû être extraite de la mémoire pour faire le lien. En effet, l'auteur ne se donne pas la peine de le faire pour vous.
Rajoutons à l'ensemble que ce livre étant bâti comme une étude des conséquences géopolitiques, il s'ensuit que sans être des redites, la situation sur nombre de secteurs présentés est quand même très ressemblante, surtout au début. Cela apporte une lourdeur et un sentiment de déjà vu et un catalogue à la Prévert qui est assez pesant sur toute la partie préparation des soulèvements politiques.
Leur traitement, en termes d'actions et de déroulement, ne possède évidemment pas ce grief, mais cela implique d'attendre que les choses s'agitent, et cela intervient relativement tard dans le récit (i.e. après le début du second volume).
Petit point sympathique, on en apprend quand même un peu plus sur la structure de l'Alignement mesan, et surtout la vision côté Alignement du traitement des conséquences de l'attentat de la Pinède et ce qui s'y rapporte.
C'est très sympathique, surtout quand on voit le pragmatisme dont ils savent faire preuve.
Au final un opus qui ne pèche pas par le scénario et son traitement en tant que tel, mais par un sentiment d'étude clinique d'une situation menant à des impressions de déjà vu pendant la phase de préparation des évènements.
Rajoutons l'absence d'aide au lecteur concernant la nature et le résultat d'un certain nombre d'évènements ayant eu lieu dans les tomes précédents (des sous-cycles principalement), et cela en fait un tome difficile à lire et peu prenant dans sa lecture.
Il apporte toutefois un regard sympathique (mais stratégiquement sans réelle plus value) sur ce qui se passe dans le Talbot et aux alentours . Ça ne suffit pas pour en faire un bon tome.
Chronique complète : https://plume-etoiles.blogspot.com/2019/07/Honor-Harrington--ombre-de-la-victoire--T04-Saganami.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          24
mauriceandre
  17 janvier 2019
Salut les Babelionautes
Comme dans le premier tome de l'Ombre de la Victoire ce tome deux ne fait que ressasser des événements que l'on a lu dans les tomes précédant.
A part la Fin, ou l'alliance du Havre et de Manticore, se dirige vers la planète Mesa ou se déroule l'opération Houdini, censée évacuer les Membres principaux de l'Oignon.
Il y a quelques affrontements Spatial, mais la supériorité des Manticoriens en thermes de portés de Missiles couplé a tous leur autres avantages, oblige les Solariens a se rendre sans combattre.
Merci a Michel Pagel qui a remplacé Florence Bury a la traduction de la Saga.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
fnitterfnitter   30 juin 2018
Quand un gouvernement interdit toute expression publique de mécontentement, cela signifie deux choses. Primo, qu’il a perdu la capacité de répondre efficacement aux causes de ce mécontentement. Une réponse ne consiste pas forcément en concessions, mais il faut s’attaquer aux causes et relâcher la pression ; s’il en est incapable, il est dans le pétrin. Mais secundo – et c’est le plus important - , cela signifie qu’il opère avec ce qu’on appelle une mentalité de forteresse : il a tracé ses lignes, et tout ce qui menace sa position doit être anéanti. Et cela ne fait que produire des martyrs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
fnitterfnitter   01 juillet 2018
Si nous ne nous unissons pas, nous finirons tous unis dans la mort.*
* If we don’t hang together, we will all hang separately.
Citation de Benjamen Franklin, intraduisible littéralement puisqu’elle repose sur le jeu de mots entre hang together, se serrer les coudes et hang, être pendu (N.d.T).
Commenter  J’apprécie          460

Video de David Weber (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Weber
David Weber: 2015 National Book Festival
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3624 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre