AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803628554
Éditeur : Le Lombard (26/08/2011)

Note moyenne : 2.91/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Au 2e siècle avant Jésus-Christ, Sparte n'est plus que l ombre d elle-même. La cité des élites est plongée dans la décadence. Refusant l'inéluctable, quelques hommes veulent restaurer la grandeur de Sparte. Ils se sont retirés sur le Mont Parnon pour y mener la résistance, commandés par un chef charismatique, Agésilas. Diodore est un chasseur de primes. Un jour, le roi de Sparte le convoque au pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
MarquePage
  22 août 2018
Un premier tome qui m'a moyennement convaincue.
Pourtant il y avait de l'idée. La Grèce antique, Sparte, la mythologie... c'est toujours un contexte intéressant. En plus on rajoute des rivalités politiques, du mystère dans l'intrigue et les personnages, et des relations entre les personnages. Oui mais le tout n'est pas très bien fait. Ca manque de piment. L'intrigue se perd un peu et semble confuse tout en étant très basique. On a du mal à voir ce que veulent nous raconter les auteurs, le vrai sujet de la BD. La narration n'est pas très dynamique non plus.
Les personnages peuvent être intéressants entre le roi de Sparte, un rebelle fidèle à sa ville, un chasseur de prime et un jeune prince. Mais ils se révèlent vite un peu antipathique. le roi est imbu de lui-même et il est présenté comme un "méchant". le rebelle est agaçant et pas très réfléchi. le chasseur de prime qui est le personnage central n'est pas présenté à son avantage, toujours à courir les femmes. Il a pourtant quelques bons côtés. Quant au jeune prince, on ne le connait pas très bien et est violent et borné.
Cependant ça peut être une introduction qui n'est pas si mauvaise.
Les dessins ne sont pas désagréables. le trait est même assez sympathique mais la colorisation ne les met pas en valeur. Et les visages sont un peu inexpressifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
tchouk-tchouk-nougat
  16 mars 2017
IIe siècle avant JC, Sparte, sous l'égide du roi Nabis, n'est plus aussi grande qu'auparavant. C'est pourtant un groupe de rebelle tente de restaurer les dures valeurs spartiates qui avait fait de cette cité une des plus crainte de son époque.
L'antiquité grecque est un bon contexte, surtout quand on s'intéresse à Sparte, connue pour la rudesse de son éducation. Nous faisons rapidement connaissance avec Diodore, chasseur de prime, qui va être recruté par le roi Nabis afin de faire taire se rebelle, Agésilas, qui conteste son autorité.
Une histoire qui va vite se compliquer de complot, d'histoire de famille et de secrets bien gardés.
J'ai trouvé que la mise en place dans ce tome 1 était un peu laborieuse, notamment pour situer les personnages et recaser les flash-back. le tout reste assez classique mais plutôt agréable à lire même si on n'a pas de grande surprise pendant la lecture.
Le dessin est plus aussi d'un grand classicisme. Une ligne claire qui manque parfois de dynamisme mais avec des arrières plans travaillés. On pourrait regretter le manque de peps des couleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
badpx
  01 avril 2018
C'est en furetant dans les bacs de ma petite médiathèque que je suis tombée sur cette série... La grèce Antique : je n'avais pas encore exploré cette période en BD. 3 petits tomes, je me suis dit que ça se lirait vite.
Et cet après midi pluvieux, je me suis lancée dans la lecture du premier.
Alors, oui on découvre l'ambiance de Sparte. Mais le récit m'enchante guère. C'est assez classique dans le découpage des rôles, à moins qu'il n'y ait une grosse surprise dans le dernier volume.....
Autre soucis pour moi : la chronologie. Mis à part l'époque historique, on a aucun repère chronologique : Je ne sais pas si ces quelques dizaines de pages se déroulent sur 2 jours, 2 semaines ou 2 mois. En plus, on a droit à des flash-back sur l'enfance de certains personnages, sans savoir quel est leur âge dans le récit principal.
Et pour finir je trouve les dessins trop statiques. Un peu à l'image de l'art grec d'ailleurs, que l'on voir sur certaines poteries. J'avais l'impression de voir des scènes où les personnages prennent la pose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Parthenia
  19 août 2013
La très belle couverture avait attiré mon regard, et ma passion pour l'antiquité a fait le reste, me faisant repartir de la librairie avec les deux 1ers tomes. Cependant, autant le dire tout de suite : je ressors assez mitigée de ma lecture !
Scénaristiquement parlant, l'histoire est assez classique avec son lot de secrets de famille, de complots politiques et de trahisons. L'intrigue est dans l'ensemble plaisante à lire même si l'une des révélations ne me semble pas forcément crédible, mais pourquoi pas ?
Là où le bât blesse, c'est avec les dessins : outre le fait qu'ils soient très académiques, quelques problèmes de proportion et de perspective ont un peu gâché ma lecture. de plus certaines scènes d'action semblent statiques, et d'une manière générale, les mouvements des personnages et des figurants paraissent souvent un peu raides. Il y a une scène qui m'a paru incohérente, celle où Diodore, le chasseur de primes, coupe la main d'un importun : le mouvement de l'épée ne colle pas avec l'action elle-même, où pour trancher la main, il faut quand même réussir à trancher également l'os !
Par contre, je me suis surprise à m'attarder sur certaines vignettes tant les décors, les costumes et les coiffures sont détaillés et réalistes !
J'ai beaucoup aimé les scènes en arrière-plan de la vie quotidienne.
Concernant la couleur, je la trouve malheureusement assez terne. En même temps, je sors de plusieurs lectures bédéthesques où les coloristes avaient réalisé de superbes aquarelles, donc la transition a été sûrement un peu surprenante pour mes yeux !
Pour conclure, une lecture plaisante mais gâchée par quelques invraisemblances scénaristiques et un dessin trop académique et statique. Malgré tout, on sent derrière cette BD des efforts de recherches louables. Dommage que le tout manque d'envergure et de souffle épique !

Lien : http://parthenia01.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GwenndAvallon
  24 février 2017
Sparte, l'Antiquité hellène, la mythologie grecque, une couverture attrayante :
j'ai acheté
j'ai lu
j'ai apprécié.
Et j'ai acheté le Tome 2 et le Tome 3.
Mais je pense qu'il manque un petit quelque chose pour sublimer cette trilogie.
Nous avons là une histoire classique, plaisante, avec un dessin classique et ... plaisant.
Cette bande dessinée nous rappelle Alix (celui de Jacques Martin), normal car le dessinateur et le scénariste y ont collaboré.
Pendant la lecture du tome 1, j'ai eu un peu du mal à situer les protagonistes et les différentes intrigues en raison, entre autres, aux flashbacks. Moi aussi j'ai fait des flashbacks dans ma lecture et j'ai vaincu !!!!
A la fin du tome 1 nous avons un rebondissement dans l'intrigue, ce qui relance encore un peu plus l'intérêt de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (5)
BulledEncre   26 décembre 2011
La mise en scène est fluide et les détails sont nombreux.
Un premier album très enthousiasmant qui laisse présager une grande tragédie grecque.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   15 septembre 2011
En dépit d’un sujet intéressant, ce premier tome de Sparte déçoit par son intrigue parfois trop prévisible. Néanmoins, la lecture en est plaisante et quelques éléments peuvent laisser espérer une suite plus emballante.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   14 septembre 2011
Sparte est une lecture décevante, en dépit de ses promesses et de l’indéniable talent de ses auteurs. Peut-être ont-ils simplement manqué d’ambition.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   05 septembre 2011
[...]la mise en scène d’une grande mollesse et les cadrages approximatifs achèvent de faire de ce premier tome de Sparte un album globalement ennuyeux.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   31 août 2011
Les éléments d'une série rebondissements multiples sont posés pour une série antique originale et prometteuse.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   16 mars 2017
-Je n'étais pas en forme hier! Tu vas voir ce que je vais te mettre!
-Je serais curieux de voir ça... Tu sais, savoir reconnaitre son infériorité est aussi une force.
-Moi? Inférieur? Tu veux me faire mourir de rie? L'infériorité, c'est bon pour les lâches.
Commenter  J’apprécie          50
Bubu-le-bourguignonBubu-le-bourguignon   22 août 2012
Un bon Spartiate ne se plaint pas. Il se bat pour faire respecter son droit.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Patrick Weber (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Weber
Foire du Livre : Patrick Weber
autres livres classés : sparteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
478 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre