AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de everhard


everhard
  06 mars 2014
Trotski et sa famille furent reçus en 1933 par les parents de Simone Weil à Paris.
Bien que sensible à Trotski, Simone Weil reste plus critique que lui sur les suites d'Octobre 1917 et les limites du parti communiste russe. La bureaucratie y a écrasé le monde ouvrier. Pour elle seule la commune de paris peut avoir l'espace d'un temps très cours essayé de donne vie à l'idéal d'un état ouvrier. le fascisme se rapproche du nouveau régime russe par le fait suivant : "un parti au pouvoir et tous les autres en prison" ( Tomski). Un des problèmes étant la puissance de la bureaucratie et le non partage de la possibilité de penser par soi même.Et le fait que chacun compte que d'autres feront la révolution à leur place!
Comme toujours avec les éditions de l'Herne, nous avons la un livre soigné et original par ses caractères d'écriture d'un beau bleu. Un petit livre très intéressant avec de nombreuses réflexions somme tout très actuelles. Reçu dans le cadre de "masse critique" de la part des éditions de l'Herne.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus