AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Stiletto Blues à Hollywood (33)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Nyx
  11 juin 2012
Vous avez forcement entendu parler de cette auteur ou de l'un de ses romans. L'auteur du Diable s'habille en Prada, Sexe, diamants et plus si affinitié ou encore People or not people revient dans une nouveau roman.
Deux choses pour commencer, si les couvertures étaient jusque là plutôt réalistes vis à vis du contenu, ce n'est pas le cas ici. Brooke n'est pas du tout accro à la mode ou au chaussure, et les talons aiguilles c'est pas tellement son truc. La couverture du poche (voir plus bas) est un peu plus réaliste déjà.
Ensuite, contrairement aux romans précédents, plus de références intempestives à la mode et c'est un bon point. Parce que le dernier, Sexe, diamants et plus si affinité en était limite indigeste.
Là, point de cela. Ce roman est même étonnamment plus terre à terre et pour un public plus large. L'héroïne est un peu Madame Tout le Monde et la seule fantaisie de l'auteur et de donner une carrière à son mari. Beaucoup plus facile de s'identifier.


Allez, passons à l'histoire. Brooke a eu le coup de foudre pour un musicien méconnu. 5 ans plus tard ils se sont mariés et vivent heureux avec leur chien. Si Julian a du talent, il a encore du mal à percer. Mais grâce au soutient de sa femme, qui cumule deux emplois et les heures sup', il peut se consacrer à sa passion. Jusqu'au jour où.
Un jour tout s'emballe. Son talent reconnu par une grande maison de disques, Julian voit sa carrière décollée et sa vie changer du tout au tout. D'abord ravie, Brooke va rapidement souffrir de cette situation. Son mari ne s'intéresse plus à elle et devient égocentrique (elle ne se rend pas bien compte de ça mais le lecteur oui, et ça m'a donné envie de le secouer le mari). Sa carrière, ses rêves ne comptent plus et pire, sa vie se retrouve dans les journaux.
Arrive finalement le scandale. Où est la vérité, et comment croire un homme qu'on aime mais qu'on ne reconnait plus ? Telle devient la grande question.


J'ai plutôt aimé cette lecture à cause de Brooke. Trop gentille et avec un grand sens de sacrifice - même si parfois on a envie de la secouer - on arrive plutôt bien à s'identifier à cette fille au goût simple. Alors quand la célébrité arrive, puis la crise, on se demande comment on réagirait.
Et Brooke finira par bouger - dans un sens ou dans l'autre - à la fin du roman.


Lauren Weisberger nous a habitué à des happy-end parfois plutôt surprenants (comme dans le précédent où l'héroïne ne restera pas avec l'homme qui semblait parfait), mais là tout va bien.


Roman de détente, pas trop prise de tête, je n'ai pu m'empêcher de compatir pour cette pauvre Brooke.
Bref, moi j'ai bien aimé :)
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Chicky-poo
  23 février 2011
De cette auteur j'avais déjà lu « Sexe, diamants et plus si affinités », que j'avais adoré. J'avais également adoré l'adaptation cinématographique du « Diable s'habille en Prada » que je n'ai toujours pas lu. du coup, quand j'ai vu celui-ci en librairie, je n'ai pas su résister à son appel. Toutefois, à cause de son prix (21€ tout de même !), j'ai préféré me le procurer en version originale (à 7€ cette fois) et la lecture a été un poil plus longue que ce que j'aurais voulu.

Encore une fois, on a là un vrai roman de chick-litt, on sait d'avance comment ça va finir, mais peu importe, on se fait une petite frayeur jusqu'à la fin. Il y a l'amour, il y a la meilleure amie magnifique, il y a le petit ami [presque] parfait, la belle-famille atroce, les parents divorcés qui se haïssent, bref, tous les ingrédients d'un roman qui permet de poser son cerveau… J'ai ris, j'ai eu les larmes aux yeux et j'étais très énervée face à certains personnages… j'ai un peu vécu le livre, ce qui est plutôt agréable.

Au niveau de l'histoire, ce n'est rien qui vole très haut : Brooke aide Julian a percer dans la musique, et finalement, lorsqu'il réussit, tout son monde se retrouver chaviré, pas forcément dans le bon sens du terme ! Les évènements sont prévisibles pour la plupart, mais les personnages sont attachants, surtout Brooke. J'aime aussi Nola, qui est assez intéressante et qui, si elle existait, pourrait être une véritable amie. Julian, quant à lui, voit son capital sympathie s'écorner petit à petit au long de l'histoire…

Encore une fois, j'ai trouvé là un roman qui m'a permis de rêver au Prince Charmant et à l'amour qui triomphe malgré les déboires. Toutefois, même si c'est avant tout un livre de fiction et surtout qui permet de s'évader, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que finalement l'auteure a raison : quand on lit les journaux people, on s'incruste dans la vie de gens qui sont juste comme nous…
Lien : http://chickyp0o.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fabienne1809
  17 décembre 2017
Rien à voir avec la légèreté de son ouvrage "Le diable s'habille en Prada"... Peu de rires à la lecture de ce livre...
Mais la découverte d'un univers impitoyable... L'industrie musicale...
437 pages à retenir son souffle... en se demandant dans quel état Brooke va en ressortir !

Commenter  J’apprécie          50
Titania
  18 octobre 2014
Petite bluette sans prétention pour passer le temps.
Commenter  J’apprécie          52
Bonaparte
  08 juin 2013
J'ai découvert cette auteur par le biais du très célèbre le Diable s'habille en Prada et j'avais hâte de découvrir d'autres titres de la même plume. Agréable à lire, Stiletto Blues à Hollywood n'en reste pas moins bien inférieur à son prestigieux collègue...

Nous découvrons donc la vie tranquille de Brooke, diététicienne, et de Julian, musicien qui se produit dans les petites salles locales en attendant la gloire. Jusqu'au jour où il signe pour un album chez Sony et là, c'est la débandade ! Photos volées, paparazzis, rumeurs, harcèlement... Tout y passe et la pauvre Brooke ne sait plus où donner de la tête pendant que sa star de mari surfe sans vergogne sur la vague...

J'ai beaucoup aimé le personnage de Brooke : une madame-tout-le-monde, avec ses galères du quotidien, qui se retrouve propulsée du jour au lendemain dans tous les médias, qui voit sa vie épiée et décortiquée par tous ces requins de journalistes, par le truchement de la nouvelle célébrité de son mari. Elle est parfois - souvent - dépassée par les événements, pique des crises de larmes, de colère, tient tête à son mari sur les sujets qui lui tiennent à coeur et essaye tant bien que mal de conserver son couple sur les rails. Julian m'a paru un peu trop lisse et superficiel. Il attrape facilement la grosse tête et se détourne rapidement de tout ce qui faisait son bonheur simple auparavant : son épouse, sa famille et ses amis. Les personnages secondaires sont adorables (Nola, le chien Walter) ou haïssables (les parents de Julian, j'avais juste envie de leur mettre des baffes !). J'ai beaucoup aimé voir l'envers du décor : la célébrité du point de vue de quelqu'un qui a l'habitude de rester dans l'ombre et qui tente d'assimiler toute cette déferlante d'attention que le succès entraîne : plateaux de télévision, tapis rouge, interviews, reporters indélicats, paparazzis un peu trop zélés...

Mais, là où le roman pêche un peu, c'est pas sa longueur et sa langueur... L'histoire avance rapidement au début puis stagne pour repartir de plus belle à la fin. Et cette fin est un peu trop précipitée à mon goût... Certes, c'est de la chick-lit donc on sent venir le happy end à dix kilomètres, mais la résolution est un peu facile... de plus, j'ai le sentiment que l'auteur a lancé trop de pistes en même temps et que toutes ne trouvent pas leur résolution et me laissent donc un peu sur ma faim...

Au final, un bon roman pendant lequel je ne me suis pas ennuyée mais auquel il manque un petit quelque chose et qui comporte trop de longueurs.
Lien : http://le-marque-page-de-pop..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Rennath
  23 octobre 2014
Dans ce roman, le mari de l'héroine devient chanteur célèbre du jour au lendemain et tout se transforme autour d'elle. Les paparazzi envahissent leur vie et son mari commence à changer. J'ai trouvé ce roman plutôt passionnant. le style est très facile à lire.
Commenter  J’apprécie          40
simae
  15 juin 2012
Voilà un livre léger, dans l'air du temps, qui détend et change les idées.
Brook est un peu madame tout le monde, on entre vite dans sa vie, on s'identifie facilement à elle. Elle en profite alors pour nous embarquer dans son monde, plutôt tranquille au départ, puis dans le tourbillon du succès de son mari.
J'ai commencé à le lire en me disant ça va te distraire, ça fait pas de mal! Et je me suis fait totalement happer par Brook.

Une histoire très réaliste. On est content de voir enfin le succès arriver, on est stressé quand Julian monte sur scène, on vérifie les fenêtres pour être sûr qu'il n'y a pas de paparazzis en face, on s'attend à trouver une photo de Brook et Julian en passant devant le marchand de journaux, on est à leurs côtés dans les moments difficiles... Bref, on vit avec eux!!

Et ce qui rend Brook si humaine c'est qu'elle a beau être diététicienne, quand elle n'a pas le moral, elle se jette sur un pot d'Haagen Dazs!!

Fortement recommandé pour sortir de son train-train et filer à Hollywood...

Petite dédicace à Nathalie Jomard, l'illustratrice de la couverture, dont je suis le Grumeauland avec délectation (http://grumeautique.blogspot.com)
Lien : http://lebacalivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AliceFee
  20 juin 2012

Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Stiletto Blues à Hollywood?


"C'est tout simplement sur les étagères de ma librairie que ce livre m'a fait de l'oeil! Avec sa jolie couverture et le nom de son auteur, toutes mes défenses se sont avérées inefficaces."

Dites-nous en un peu plus sur son histoire...


"Brooke croit depuis toujours au talent de son mari, Julian Alter qui, elle en est sûre, deviendra un jour une rock star! Et il s'avère qu'elle a raison. Tous les sacrifices qu'elle a consenti ne seront pas vain mais la célébrité amène aussi son lot d'inconvénients: rumeurs, paparazzi, fans..."

Mais que s'est-il exactement passé entre vous?


"Depuis "le Diable s'Habille en Prada", j'ai vainement essayé de retrouver le bonheur que m'a procuré ce livre dans les autres opus de l'auteur mais une fois de plus, c'est peine perdu! C'est bien écrit, l'histoire est intéressante et les personnages attachants, c'est déjà pas si mal. Cependant pour moi ce genre de livre se compose généralement d'un homme et d'une femme qui s'aiment mais qui sont constamment séparés par une série de quiproquos avant de s'apercevoir à la fin qu'ils n'ont aucune raison de ne pas être ensemble et... Happy End! Bon c'est peut-être un peu réducteur mais ça tourne généralement autour de ça et ça me satisfait très bien! Ici, (attention spoiler!), on a surtout une femme qui aime son mari et un mari qui se comporte comme un mec cliché qui accéde à la célébrité! Pas de quiproquos mais de réels comportements de salaud, tromperies et humiliations publiques et puis, une fois qu'il s'est bien éclaté, il revient, dit qu'il s'est comporté comme un con, sans même vraiment s'excuser, elle lui pardonne, et... Happy End!! Un peu facile tout de même!"

Et comment cela s'est-il fini?


"Je m'attendais à resentir détente et petits bonheurs de la vie en lisant ce livre, j'ai en fait surtout resenti colère et frustration. Alors certes, je prends certainement les choses trop à coeur, mais tout de même! Sans parler une fois encore des joies de la traduction!! Brooke, qui déprime effectivement quelque peu, vie à New York et n'est pas une fashion victime! Allez savoir où ils ont encore dégotté ce titre!"

Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnaisValente
  15 avril 2012
"Le dimanche, on lit au lit".

A-t-on idée d'avoir un nom de famille pareil quand on écrit des livres ? Imprononçable. Irretenable.

Soit, je pardonne à Lauren, passqu'elle a écrit le diable s'habille en Prada, que j'ai lu après avoir vu le film, et ce fut une réussite. Et puis maintenant, passqu'elle a écrit Stiletto blues à Hollywood, tout aussi bon (mais dis-moi Lauren, t'as des pourcent sur les marques que tu mets dans tes titres, ça m'intéresse...).

Brooke est mariée à Julian et c'est l'amour fou fou fou. Elle croit en son cher époux, talentueux musicien encore méconnu, et le soutient depuis toujours. Alors, quand il est enfin repéré, qu'il se produit sur scène, que le succès est immédiat, qu'il sort un album et entame une tournée, ben elle est ravie. Sincèrement ravie. Mais elle ignorait ce que ce succès soudain sous-entendait : les groupies, les absences, les rumeurs dans la presse people, la solitude, elle réalise combien sa vie va changer, et combien elle n'est plus si sûre d'aimer ça.

Voilà mon pitch.

Passque le pitch d'Amazon, ben il raconte tout, limite jusqu'à l'avant-dernière page. J'ai jamais compris cette tendance à tout dévoiler dans un résumé. Peut-être parce que "résumé" n'est pas le bon terme, il induit justement un résumé, fin inclue, ou presque. Mais là, c'en est trop, et je vous déconseille d'aller le lire. le résumé Amazon. Car le livre, je vous conseille de le lire, il est parfait pour l'automne qui se profile à l'horizon. Drôle, plein de rêves ... puis plein de désillusions. Piquant à souhait. Et nappé d'une bonne dose d'amour. J'ai adoré, limite encore plus que le diable s'habille en Prada, c'est dire.
Lien : http://www.le-celibat-ne-pas..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
st79310
  14 mai 2015
Comment dire, je ne suis pas particuliérement attirée par les lectures chick-lit (zut ça s'écrit comment déjà...bon, c'est bien écrit ouf...!!!) mais j'avais adoré "le Diable s'habille en Prada" et mais par-contre pas du tout "Sexe,diamants et plus si affinités" du même auteur...Je me suis comme même lancée et.................................................................................................
J'ai adoré, on y voit les bons côtés de la célébrité (rencontre extraordianire, les paillettes, les plateaux télés,...) mais aussi les mauvais (paparazzis, ragots, absences,....)....C'est un livre plutôt sympa et cool.
Par contre, l'éditeur (français ?!?) pourrait renouveller ses idées de couv'....(une chaussure à talon de couleur verte pour "Sexe,diamants et plus si affinités" et dorée pour ce livre, ça fait copier/coller...).
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le diable s'habille en Prada

Qui a écrit "Le diable s'habille en Prada"?

Isabel Wolff
Lauren Weisberger
Sarah Mlynowski
Helen Fielding

10 questions
151 lecteurs ont répondu
Thème : Le Diable s'habille en Prada de Lauren WeisbergerCréer un quiz sur ce livre