AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747082059
Éditeur : Bayard Jeunesse (07/03/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Aram, 12 ans, a été abandonné par son père, Greydon, quand il était enfant. C'est dire s'il voit son retour d'un très mauvais oeil. Et ce d'autant plus que Greydon l'embarque sur son bateau sans lui demander son avis. Là, Aram doit tout apprendre, sous la surveillance d'une jeune fille qui le rudoie, Makasa. Alors qu'il commence tout juste à prendre ses marques auprès de l'équipage et à apprivoiser son père, le bateau est attaqué par une bande de pirates.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  01 mars 2018
Je suis loin d'être une gameuse dans l'âme. Mais mes enfants le sont, ils aiment les jeux vidéo et leurs univers.
Du coup pour rentrer un peu dans leur monde quelle merveilleuse idée qu'un roman.
Ce roman de fantasy jeunesse est assez agréable. Il raconte l'histoire du jeune Aram , 12 ans. Il part sur un navire avec son père qui en est le capitaine. La seule chose c'est qu'il n'a pas vu son père depuis 6 ans. Les retrouvailles ne se passent pas au mieux et le destin les rattrapent tous les deux.
Je trouve intéressant cet univers fantastique ou l'on croise tout le bestiaire de fantasy possible et imaginable. L'écriture est simple et agréable. Les personnages sont assez travaillés. le fait de donner un talent de dessinateur au jeune Aram apporte un plus au roman puisque l'on peut admirer ses oeuvres.
Malheureusement même si ce roman est ponctué d'action l'écriture reste assez lente en soi. Ce qui est dommage car ce manque de rythme peut vite être lassant.
Un bon roman pour que notre jeunesse s'immerge dans la fantasy.
Je remercie babelio et les éditions Bayard jeunesse pour cette découverte.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Witchblade
  14 mars 2018
Je remercie Babelio et les éditions Bayard Jeunesse pour l'envoi de ce premier tome. Je l'avais sélectionné car le jeu ne m'est pas inconnu ; à une époque, un de mes ex avait voulu m'initier à celui-ci mais son mode de fonctionnement ne m'avait pas accroché. Et la découverte du roman n'a été guère mieux.
L'histoire est longue à démarrer. À part les dessins d'Aram, ni les personnages ni l'histoire n'ont réussi à m'intéresser. Les croquis d'Aram nous permettent de visualiser plus rapidement les différentes races étranges qui peuplent WoW. L'écriture est simple et tellement rapide à lire que j'ai lu une centaine de pages en une journée mais je m'ennuyais trop dans ma lecture pour y trouver un quelconque intérêt. L'histoire pourrait être intéressante pour un jeune lecteur mais comparé à l'univers que j'en connais, je l'ai trouvé bien trop calme et curieusement construit. le début m'a d'ailleurs beaucoup déstabilisé où l'histoire du rêve a pris le pas sur celle que vit tous les jours le jeune Aram. Dès le départ, ça ne m'a pas aidé à apprécier ce roman et plus j'avançais dans l'histoire, plus je trouvais que la première partie faisait remplissage. Dommage pour moi... Par contre, je trouve curieux de vouloir faire découvrir cet univers à de jeunes lecteurs de 10 ans alors que le jeu est interdit au moins de 16 ans... Une façon ambiguë d'attirer de nouveaux accros du jeu ?
Comme vous l'aurez compris, la déception a été au rendez-vous de ce premier tome. J'ai abandonné à la deuxième partie, beaucoup trop lent à enclencher ce que nous promet la 4ème de couverture. La boussole m'intriguait mais mon intérêt s'est vite dégradé, je n'accrochais pas à l'histoire ni aux personnages. Dommage pour ce premier tome... Je pense qu'il trouvera quand même un lectorat... Je ne suis finalement pas fan de WoW quel que soit son support. Je vous conseille néanmoins de le découvrir si vous êtes amateurs de nouvelles aventures. Pour ma part, je vais passer mon chemin.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
RosenDero
  02 mars 2018
Le père d'Aramar Greydon l'a abandonné alors qu'il n'avait que 6 ans. À ses 12 ans, l'homme revient le chercher et l'emmène sur son navire pour une année d'apprentissage. Coincé avec un homme qu'il déteste, une jeune fille qui le déteste, et un équipage hétéroclite, il participe au "commerce" de son père et de son navire. Mais tout sera bouleversé quand des mystérieux pirates vont s'en prendre à eux.
---
Merci à Babelio et aux éditions Bayard pour ce livre de fantasy jeunesse que je n'aurais jamais lu autrement. Si l'estampille "Blizzard" pouvait m'attirer, celle "World of Warcraft" m'aurait froidement repoussé. Et bien j'aurais eu tort car, encore une fois, une adaptation de JV est hautement satisfaisante même pour celui qui ne connaissais rien à son univers, et c'est mon cas.
Il s'agit là d'une très bonne découverte de littérature jeunesse et suivre les aventures d'Aram devrait plaire sans aucun problème à son public.
Certes la fan base de WoW est servie à coup de Name Dropping faisant très artificiel (sans parler des noms en eux-mêmes, patronymes ou toponymes ridicules ou non traduits sortis certainement de l'univers wow) et d'une carte totalement inutile, mais il est tout de même très facile de s'approprier l'univers et ses personnages (ils sont tous très bons, Aram bien sûr avec son talent pour le dessin et les portraits qui parsèment le récit, mais également tous les autres, du Murlok au langage parfaitement retranscrit, au groupe de pirates gauches et maladroits, en passant par l'énigmatique mais attachant druide elfe de la nuit ou l'effroyable wyverne "one-eye").
Et pour cause, nous sommes face à un récit de fantasy jeunesse qui apporte tout ce que l'on pourrait attendre d'un tel roman. de l'humour, de l'action, du suspense, de la grandeur d'âme, de l'amitié. Les réflexions d'un gamin de 12 ans, brouillé avec son père, perdant ses repères et devant se débrouiller malgré lui, font de cette aventure haute en couleur et riche en émotion un récit de découverte de soi, d'acceptation des autres, de tolérance et de maturité.
Bonne magie !
Mais attendre la suite un an va être long :o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          198
AMR
  25 février 2018
Je remercie Babelio pour cette Masse critique privilégiée ainsi que Bayard Jeunesse pour l'envoi de ce roman de Greg Weisman, World of Warcraft, Traveler, tout récemment publié.
Ceux qui me connaissent un peu savent que je suis une ancienne joueuse sur WOW où j'ai incarné, il y a déjà quelques années divers personnages de l'Alliance et de la Horde dont parmi mes plus hauts niveaux dans les deux factions, une druidesse Elfe de la nuit, et une shamane Taurène ; j'ai également essayé d'être Draneï, Worgen, Pandarène, Gnome, Chevalière de la mort, Morte-vivante, Elfe de sang et même humaine…
Quel plaisir donc de retrouver l'univers fantastique du seul jeu vidéo qui a su m'intéresser, auquel je jouais avec mes fils !
Ce livre revisite à la sauce Blizzard les thèmes du roman d'apprentissage, des relations père-fils, d'un duo improbable qui doit collaborer en milieu hostile, des rencontres fortuites (ou pas) de divers personnages qui vont finir par former un groupe soudé, de l'objet mystérieux, de la prédestination…
C'est bien écrit, addictif… Contrairement à ce que l'on pouvait craindre, la trame narrative n'est pas bâtie comme les différents niveaux d'un jeu et c'est heureux. Les personnages sont attachants, travaillés en puissance et en finesse, en points forts et en fragilité et leur évocation est enrichie et servie par de belles illustrations qui aideront les néophytes à se les représenter. Naturellement, il y a des combats, des descriptions d'armes et d'équipement mais modérément dosées dans l'ensemble du récit.
Les personnages principaux sont humains, un jeune garçon plutôt artiste, Aramar, et une jeune guerrière déterminée, Makasa ; leur couleur de peau sont différentes, leurs origines aussi. L'auteur nous propose une vision d'ouverture à l'altérité personnifiée par les enseignements paternels de Greydon.
Parmi les races que je préfère, j'ai naturellement été séduite par l'Elfe de la nuit métamorphe, émue par la Wyverne et amusée par le petit Murloc. Il y a peut-être juste un peu trop d'ogres à mon goût …
Je n'ai qu'un bémol à formuler, ayant souhaité personnellement davantage de cartes pour préciser la géographie d'Azeroth. Celle fournie en début se contente de nous montrer la région de Féralas où cheminent les héros après leur naufrage et de localiser le donjon de Hache-Tripes alors que dans l'ensemble du récit sont évoqués des lieux de Kalimdor et des Royaumes de l'Est qui mériteraient d'être mieux situés pour les lecteurs peu ou pas familier de WOW.
Naturellement, je suis frustrée que le second tome ne soit prévu que pour janvier 2019. Ce roman est superbement construit, le final bien que prévisible, n'est pas un " happy end " pour tous et démontre que l'on ne peut pas sauver tout le monde.
Une belle découverte ! Ce roman, destiné aux adolescents et jeunes adultes, ravira tous les amateurs de WOW, mais pas seulement… Un bon livre de fantasy, bien construit à recommander aux jeunes adeptes du jeu, à leurs parents et à tous les lecteurs curieux.
Je le prête tout de suite à l'un de mes fils qui le passera à son frère …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
odin062
  02 mars 2018
« World of warcraft, tome 1 : Traveler » est le premier tome d'une nouvelle série de romans sur l'univers du jeux vidéo « World of Warcraft ». Du point de vue de l'histoire, il se place bien après le cataclysm et la Pandarie est connue, voilà ce que nous pouvons en dire. J'ajoute donc ce livre dans ma liste « Warcraft » à découvrir sur Babelio ! Je remercie d'ailleurs Babelio et les éditions BAYARD JEUNESSE. Commençons cette critique, sachant que je suis un fan du LORE, du jeu et des bouquins gravitant tout autour.
L'histoire se déroule principalement à Féralas, une partie du récit se déroule en Désolace et aux « Mille pointes » traduite maladroitement par « Mille aiguilles » (oui, la traduction est, une nouvelle fois, non documentée et validée par Blizzard). Elle raconte l'histoire d'un jeune héros humain, Aram, plus artiste que guerrier. Ici, le roman s'adresse aux enfants et il se montre plutôt gentillet et accessible si on le compare au reste de l'oeuvre. Ainsi, Amar va s'associer à de nombreux personnages dont un murloc, particulièrement efficace ! de l'autre, une troupe de gros méchants vont poursuivre nos héros, ainsi est résumée l'histoire. En outre, les fans des livres Warcraft retrouverons un lieu phare de la série de BD : l'arène d'Haches Tripes.
Ce qui est sympathique, c'est que ce roman est ouvert à tous. Joueurs ou non joueurs. Inutile de connaitre l'histoire et même, ce roman introduit ce monde fantastique. Pour les joueurs, les clin d'oeil ne manque pas ! La forêt d'Elwynn est mise fréquemment à l'honneur. Et le must reste les murlocs qui sont un véritable plaisir pour tous joueurs. On retrouve ici tout ce qui fait le charme de ces créatures. A se tordre de rire, vraiment !
Comme Aram est un article, il nous livre fréquemment des extraits de son livre de croquis ce qui ajoute une touche « illustrée » au roman qui se démarque, de par son édition de qualité, des autres bouquins de la franchise « poche ». En revanche, la carte au début du roman ne sert à rien et c'est bien dommage.
Le tout est donc plutôt efficace. Il ne se passe pas énormément de chose, on est un peu frustré, c'est vrai, mais les personnages sont attachants et ont des personnalités fortes ce qui rattrapent un peu le fond. Vraiment ce sera un plaisir pour les joueurs, et aussi pour les non joueurs. Ce n'est pas le meilleur bouquin de la franchise, mais j'attends avec impatience le tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   28 mars 2018
Depuis le pont, Aram entendit des pas lourds sur le débarcadère, en contrebas. Il se retourna juste à temps pour voir approcher une masse de muscles et de fourrure dotée de sabots, d'un mufle et de cornes. Il lui fallut quelques secondes pour comprendre que ce n'était pas un taureau sur deux pattes : il s'agissait d'un taurène, bien sûr. Un grand taurène mâle.
Commenter  J’apprécie          150
WitchbladeWitchblade   29 mars 2018
Le problème (…), c'est que la maison n'est pas un lieu. Ce sont les gens avec qui tu choisis de partager ta vie. C'est la famille qui fait la maison, et pas l'inverse. Et il y a toutes sortes de familles.

(dixit le père d'Aram à celui-ci).
Commenter  J’apprécie          130
odin062odin062   26 février 2018
Le destin n'existe pas, grogna Makassa.
- Bien sûr que si, jeune guerrière. Il existe une harmonie dans la nature, une voix et un courant. Comme le flux d'une rivière, comme le chemin que suit une jeune pousse dans la terre pour trouver le soleil. Crois-tu que ce soit différent pour nous autres voyageurs ?
Commenter  J’apprécie          40
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   28 avril 2018
Rapidement, Greydon retira sa veste de cuir et la posa sur les épaules de son fils.

- Qu'est-ce que tu fais? demanda Aram.

Pour toute réponse, son père sortit la boussole de sous sa chemise, retira la chaîne de son cou et passa le tout autour de celui d'Aram.

- Protège cette boussole à tout prix, dit-il.

-La boussole ? Je ... Je ne comprends pas.

-Et je n'ai pas le temps de t'expliquer. Je suis désolé. Tellement désolé. Pour tout. Mais sache que cette boussole te mènera là où tu dois aller...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   23 mars 2018
Greg Weisman
Le lieutenant du Déferlant n'était pas en reste : Makasa jouait du coutelas et lançait son harpon sans relâche. Elle cloua un ennemi sur le grand mât, où il se tortilla un instant avant de s'affaisser, immobile. De sa main libre, Makasa fit tournoyer sa chaîne pour l'abattre sur deux autres assaillants. Au même moment, un pirate bondit pour l'attaquer sur la gauche. Aram voulut l'avertir du danger mais, comme toujours dans les moments de crise, aucun son ne sortit de sa bouche. Makasa se tourna, offrant son dos au pirate.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Greg Weisman (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Greg Weisman
Quand l'univers de mots rencontre celui d'un jeu-vidéo internationalement connu, cela donne un roman d'aventure pour les lecteurs de 10 ans, captivant, écrit par Greg Weisman un auteur reconnu , scénariste à succès et producteur.
Un roman édité par Bayard Editions : Tome 1 Traveler https://www.bayard-editions.com/jeunesse/litterature/des-10-ans/traveler
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1199 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre