AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702436400
329 pages
Éditeur : Le Masque (09/01/2013)
4.04/5   79 notes
Résumé :
Bienvenue à Maxfield Academy.
Vous pouvez rejoindre les gangs suivants :
la Société
le Chaos
les Variants.

Un seul mot d'ordre : SURVIVRE.
Une seule issue : la FUITE.
Et surtout : NE FAITES CONFIANCE A PERSONNE.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 79 notes
5
18 avis
4
8 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

Tiboux
  30 septembre 2013
Après avoir goûté un premier roman issu de la collection MSK, pourquoi ne pas poursuivre sur cette lancée ?! Cette seconde aventure attise davantage ma curiosité quant au catalogue complet de la maison d'édition. Jusqu'ici, je ne suis pas déçue. En ce qui concerne, Les Variants, je dois avouer que la quatrième de couverture m'a immédiatement séduite... Oui, elle est courte mais c'est justement ce détail qui me plaisait. Cela permettait de plonger en toute quiétude dans un récit en ayant le loisir de se laisser guider par les mots du romancier. Aucun risque de spoiler, juste le plaisir de la découverte !
Dès le premier chapitre, j'ai apprécié la police d'écriture. Cela m'a donné un confort de lecture particulièrement agréable. C'est un détail qui m'incitait à rester dans le récit toujours un peu plus longtemps. Ce qui est pas acceptable contenu de ma situation actuelle. Mes yeux se fatiguent très vite... rendant la lecture difficile sur une période consécutive plus ou moins longue. Bon, d'accord, je veux bien reconnaître qu'en ce moment, j'ai une tendance à m'endormir sur mon bouquin. Ceci explique donc pourquoi la police est importante à mes yeux (en tout cas, en ce moment) !
Entrons dans le vif du sujet si vous le voulez bien. le narrateur est un adolescent. D'ailleurs il est le personnage principal de ce premier volet. le fait est qu'il soit mon guide dont cette aventure m'a énormément plu. Cela change des héroïnes. Je ne me lasse pas de dégoter des héros. J'ai l'impression que c'est rare alors dès que je me retrouve face à l'un d'entre eux, j'en profite pleinement. Benson est un jeune homme tout à fait attachant. le premier chapitre est une bonne introduction sur ce protagoniste. En quelques mots, nous apprenons tout ce qu'il faut savoir sur lui. Son passé n'est pas enviable... A ce sujet, il se retrouve dans une nouvelle école. Une académie qui est unique en son genre, croyez-moi !
Le second chapitre m'a mise dans le bain. J'ai tout de suite senti que j'allais passer un merveilleux moment en compagnie de cet ouvrage. Cela n'a pas loupé entre nous. le feeling est passé dès le départ au point de ne pas pouvoir poser le bouquin pour les traditionnelles pauses. L'académie Maxfield est étrange. Cela se ressent immédiatement. Il a suffit qu'une éducatrice dépose Benson au pied de l'escalier sans vouloir l'accompagner à l'intérieur pour éveiller mes soupçons. Ce comportement n'est pas logique dans des circonstances normales. Ensuite, il suffit d'entendre les règles de l'établissement pour se poser davantage de questions. Ce qui attise encore plus la curiosité...
Au sujet du personnage central de cette saga, j'ai adoré le caractère de Benson. C'est un gars imprévisible - contenu de sa nouvelle situation au sein de ce lycée - ô combien étrange. J'aime son esprit vif, sans cesse en train de cogiter, toujours en mouvement. Au début, je lisais pour découvrir l'univers de l'auteur. Par la suite, j'ai continué pour Benson afin de savoir comment il allait gérer les différentes situations. Grâce à lui, le récit est dynamique. J'avoue, ce jeune homme ne fait pas tout le boulot à lui seul. Mais quand même, il y contribue fortement. de plus, les chapitres sont courts ; ce qui permet de conserver un bon rythme. En effet, les pages défilent les unes après les autres sans qu'on s'en rende compte. Je n'ai pas ressenti la sensation de me traîner dans le roman ou de l'ennuie. Aucun relâchement... Au contraire, j'ai été tenu en haleine - jusqu'au point final - autant par le narrateur que par le romancier.
Il est vrai que l'école Maxfield est particulièrement étrange... On se pose pleins de questions. J'ai tellement savouré ma lecture que je n'ai pas trop établi d'hypothèse. Bien entendu, cela ne m'a pas empêché de gamberger comme la majorité des lecteurs. Je lisais avec passion pour obtenir très vite les réponses à ses fichues interrogations. Au bout du compte, ma bouche s'est retrouvée grande ouverte - comme si j'allais gober des mouches - quand les révélations sont tombées. Comme je m'y attendais absolument, j'ai été surprise en premier lieu, ensuite très très très contente. Robison Wells a trouvé les mots pour me combler...
L'histoire est très écrite, très bien contée également ; les personnages sont charismatiques, tous différents mais tout autant intéressants les uns que les autres. L'ambiance du récit donne des frissons dans le dos parce que nous sommes plongés dans l'inconnu tout comme Benson. Ce livre est chronophage, passionnant mais surtout un peu flippant. Disons que cela ne me laisse pas indifférente. Il y a une petite note quelque peu réaliste qui pourrait me déranger... Mais que j'adore au final !
Félicitations à Robison Wells pour la qualité de cet écrit. Clin d'oeil à Anne-Judith Descombey pour la traduction. Ce romancier a le don pour maintenir ses lecteurs dans son filet. Déjà, les révélations étaient largement à la hauteur de l'histoire. Ce premier tome est juste excellent sur de nombreux aspects. Mais... la fin... Qu'est ce que c'est que cette fin... ?! Elle est si inattendue... Si imprévisible... Si dérangeante... Si intriguante... Si surprenante... Mais pourquoi ?! Toujours est-il qu'à présent, j'ai des hypothèques pleins la tête... Je m'interroge, je me questionne, je me fais des monologues dans mon imaginaire. Ah, peut-être que je suis loin du compte, très loin même. Peut-être que ce charmant auteur me balade encore une fois. Qu'importe, vous dirai-je... Je pourrai bouder pour cette fin qui n'en est pas une... Cependant, elle amène des pistes pour le prochain volet...
Je ne peux pas rester dans cet état de confusion. Il faut que je lise la suite sans tarder... Question de survie.
Lien : http://bookmetiboux.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Archessia
  12 mars 2013
Roh bon sang la claque ...
Voilà un livre qui sait installer un suspens et le faire monter petit à petit, de plus en plus, jusqu'à un paroxysme quasi insoutenable ...

Benson est orphelin et, à 17 ans, il n'a jamais réussi à s'intégrer ni dans une famille d'accueil, ni dans aucune école. Quand il apprend l'existence de la Maxfield Academy, de ses bons programmes et de ce qu'elle pourrait lui apporter comme liberté et indépendance, il est assez content de pouvoir y faire son entrée.
Mais dès le début, il sent que quelque chose cloche. À part la responsable qui le conduit et le dépose devant les grilles, toute l'école est régie par les élèves. Chacun a des tâches à exécuter, se surveille entre eux, s'occupe de la cafétéria, la sécurité et même les cours !
Il y a trois gangs bien distincts, avec chacun des façons de faire et de penser différentes, et malgré la violence et la tension sous-jacente, il y a un ordre établi très clair entre chaque élève.
Mais il est hors de question pour Benson de s'y tenir, et il n'a plus que deux obsessions : découvrir se que cache la Maxfield Academy, et s'enfuir. À tout prix.

Ce bouquin est hallucinant, et je tire d'ores et déjà mon chapeau à l'auteur pour avoir réussit à nous pondre une telle bombe de suspens et de tension.
Nan mais vraiment, qu'est-ce que c'est bien foutu !
Comme Benson, on débarque devant les grilles de l'école, un peu paumés, et on fait directement face à des questions et des mystères énormes.
Ces interrogations vous nous suivre durant tout le récit, et cette ambiance sombre, violente et incompréhensible ne va que s'épaissir au fil des chapitres.
Franchement, jamais je n'aurais pu m'imaginer ce qu'il se passait, et pourtant, bon sang que je me suis triturée les méninges pour essayer de trouver des solutions !
À ce fameux passage, où on a enfin une révélation absolument énorme, je n'ai pu qu'arrêter ma lecture quelques instants pour pousser un gros "WHAT ?!" et assimiler l'information.
C'est dingue. Tout dans ce livre est dingue et tellement, tellement brillant.

J'ai bien aimé suivre Benson comme narrateur, car il est assez facile de s'identifier à lui dans une situation pareille. Ce n'est pas le héros en armure brillante qui peut renverser le système grâce à son incroyable charisme. C'est juste un mec de 17 ans qui ne veut pas, ne peut pas accepter ce qu'on veut lui forcer de faire. Il se rebelle, s'interroge, essaye de trouver des réponses, fouille, ...
C'est chouette de voir un héros qui n'utilise pas forcément son physique ou son bagou, mais tout simplement son cerveau et ses capacités de réflexion pour se tirer d'une situation difficile.
En ce qui concerne les autres personnages, là aussi l'auteur a fait preuve d'une maîtrise absolument géniale : on ne sait jamais à qui on peut faire confiance.
Qu'est-ce que les autres savent qu'ils nous cachent ? Qui peut nous aider ? Qui est avec ou contre nous ?
Ce sont des questions que l'on se pose tout le temps, et c'est juste magistral d'arriver à conserver cette sensation de danger totalement intacte pendant tout un livre.

Il y a tellement de mystères, d'éléments à découvrir, de recherches à faire, que j'ai peur de vous spoiler en vous en parlant de trop.
J'aimerais juste soulever un dernier point : ... C'EST QUOI CETTE FIN ?!!
Nan mais sérieusement, Robinson Wells, qu'est-ce qui t'as pris de faire une fin pareille, hein ?!
Je n'ai jamais, jamais lu une fin aussi frustrante. J'étais à deux doigts de m'arracher les cheveux et de crier de dépit. Qui plus est, je l'ai lue dans un lieu public, les gens ont dû se demander quoi en me voyant tirer une tête pareille et en faisant des p'tits bruits en évitant de gueuler ...
Si quelqu'un veut m'envoyer un MP pour me donner son avis, sa façon de penser, son explication sur ce final, ... je ne suis absolument pas contre !

C'est un titre énorme, qui tient en haleine de la première à la dernière page sans s'essouffler un seul instant, qui instaure et maintient une ambiance oppressante et on ne peut plus stressante, et qui nous offre des scènes mémorables et hallucinantes. Une véritable montagne russe pour les nerfs !
Franchement, bravo, j'ai été bluffée par ce bouquin, et j'en ressors frustrée, secouée, mais éblouie !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Marly
  20 avril 2013
Benson Fisher, orphelin, après avoir déménagé de très nombreuses fois et avoir testé de multiples familles d'accueil, est accueilli dans le collège de Maxfield. Très vite, il découvre qu'il n 'y a pas de professeurs, de cours, ou de consignes. Les élèves sont livrés à eux même et peuvent faire ce que bon leur semble, tant qu'ils respectent le règlement. le groupe d'élève du collège s'est organisé : ceux qui veulent suivre le règlement sont devenu "La société", ceux qui souhaitent n'en faire qu'à leur tête sont "le Chaos" et ceux qui ne souhaitent pas se décider de façon si tranchée sont "les Variants". Des enjeux se détachent alors : que se passe-t-il lorsque les élèves sont "arrêtés" parce qu'ils n'ont pas respecté le règlement ? Qui les arrête ? Pourquoi ne peut-t-on pas sortir de ce collège ? Pourquoi sont-ils tous réunis pour faire semblant de suivre des cours tous plus absurdes les uns que les autres ? Et pourquoi y a-t-il un cimetière dans l'enceinte du collège?
Vous n'en saurez pas plus sur les multiples particularités du récit, elles sont si nombreuses et bien amenées, que je vous laisse le plaisir de les découvrir ...
Ce livre laisse, en le refermant, des incertitudes, des doutes, des hypothèses... Comme ce qu'à ressenti Benson et ses camarades, ou comme ce que nous avons ressenti tout au long de notre lecture. Étonnamment, l'ambiance du collège n'est pas malsaine, alors que les étranges conditions l'imposeraient. Comme les étudiants très bien intégrés et habitués, on est mit à l'aise, et comme eux, on finit par trouver agaçant Benson, de le voir chercher à s'enfuir du collège !
Le style de l'auteur est très simple dans le sens de proche du lecteur, c'est à dire qu'on a l'impression d'être dans la tête de Benson, d'avoir les informations qu'il veut nous donner, souvent en direct. Ce style est direct, vif, incisif et percutant. On devient très vite ami avec Benson, en adoptant ses idées et son impatience... C'est un personnage facile à apprécier. Comme la plupart des autres personnages, qu'on prend plaisir à découvrir. Ils sont nombreux, mais je n'ai pas été gênée par ce nombre et j'ai pu sans problème me rappeler qui ils étaient grâce aux nombreuses informations très régulières de l'auteur sur les "gangs".
Une intrigue incroyable, où les évoluions nous emmènent de surprises en surprises, faisant passer le récit du surnaturel à la science fiction...
Les complexités des relations humaines sous huis clôt ne sont pas poussées à leur paroxysme de leurs possibilités, mais c'est un choix judicieux : nous n'avons qu'une vue des rapports qu'entretient Benson avec ses proches : comment évoluent ses amitiés, ses attirances, et surtout sa confiance accordée aux autres élèves.
Mention spéciale pour les matchs de paintball (le sport pour les élèves de Maxfield) qui ressemblaient plus à des matchs d'airsoft de par les scénarios et les multiples tactiques... Connaissant un peu la chose, j'ai forcément eu un petit coup de coeur pour ces parties du récit en particulier qui, même si elles pouvaient être répétitives, ne m'ont pas ennuyé une seconde !
Les Variants est un livre étonnant, sans cesse surprenant, qui se lit très vite puisque les retournements de situations s'enchainent aussi vite que les découvertes sur le collège. Mais c'est un livre surtout absolument déroutant. Une série qui me ferait acheter le tome 2 dès sa sortie, vivement Novembre 2013 !
Un excellent moment qui restera longtemps dans ma mémoire comme un des livres qui m'a le plus retourné la tête !
Une délicieuse déroute, un délicieux suspens, une aventure exceptionnelle, inoubliable. Qui fait dire "encore" avant même d'être arrivé aux dernières pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gr3nouille2010
  21 mars 2013
J'ai très vite accroché à ce livre. Même pas 20 pages et on est coincé dans cette école aux côtés de Benson, à vivre à ses côtés, à se poser des questions, à être autant étonné que lui pour chaque découverte... Autant dire tout de suite que c'est un gros coup de coeur !

Benson Fisher n'a aucune famille. Il vit dans des familles d'accueil depuis son enfance mais n'est jamais resté longtemps dans chacune d'entre elles. Habitué a changé d'école régulièrement, il espère secrètement s'adapter à la dernière en date : Maxfield Academy. Mais à peine les portes se referment-elles derrière lui, qu'il se rend compte que cette école n'a rien d'une école normale. Aucun adulte n'est présente, ce sont les élèves qui se répartissent les tâches (l'enseignement, le ménage, la cuisine, les soins...) grâce à des contrats auxquels ils postulent à chaque renouvellement. Il n'y a aucun moyen de communiquer avec l'extérieur non plus, pas de téléphone, pas d'ordinateur... Sans parler qu'ils n'ont aucun repère dans le temps puisqu'il n'y a pas, ne serait-ce, qu'un calendrier. Benson apprend surtout qu'il est impossible de sortir de cette école...

Il y a trois gangs d'élèves bien distincts : la Société, qui s'occupe de la sécurité et de l'enseignement ; le Chaos qui s'occupe de la cuisine et du jardinage ; et les Variants, dont fait parti Benson, qui s'occupent de l'entretien des locaux. Ceux qui ne font pas partis d'un gang, ne vivent jamais très longtemps...
Cette histoire de gangs m'avaient déjà beaucoup plu. On sait à quoi s'en tenir rien qu'à leur nom et on peut prévoir également que l'on ne vas pas s'ennuyer une seconde !
J'ai été hapé par cette histoire dès que Benson est entré dans cette école (ce qui arrive dans les 20 premières pages !) parce qu'on se doute tout de suite que cette école cache des choses pas nettes. On est juste loin de savoir quoi et on va de surprises en surprises ! On se pose beaucoup de questions tout au long de notre lecture parce qu'on fait beaucoup de découvertes et le suspense est bien maintenu.

Il y a néanmoins des petites choses qui m'ont fait tiquées. Par exemple, ils n'ont aucun moyen de savoir quel jour ils sont, il n'y a pas de calendrier, aucune date nulle part, toutefois, ils savent depuis combien de temps ils sont là et quel âge ils ont... Alors peut-être que tout le monde s'est amusé à compter les jours dans sa tête mais pour certains qui sont là depuis deux ans et demi... je me dis qu'à un moment donné, ce serait logique qu'ils perdent toute notion du temps et qu'ils ne sachent plus où ils en sont... du coup, j'ai tiqué à chaque fois que quelqu'un disait depuis combien de temps il était là... Et puis, il y a des répétitions de situations par moments. Très peu. Mais assez pour que je me dise quelque fois : « Mais oui, on le sait déjà ça ! ».
À savoir aussi que certains élèves se font arrêter, s'ils enfreignent gravement une règle surtout, et que personne ne sait ce qui leur arrive après. Jusque là ça va. Mais il est arrivé que certains élèves se fassent arrêter sans qu'on en connaisse la raison et j'avoue que ça m'a dérangé. J'avais l'impression que la Société savait pourquoi et qu'ils ne voulaient simplement rien dire. Et, bien sûr, ça titille la curiosité, sauf qu'il n'y a aucune réponse...

Mais voilà, malgré ces petits détails qui m'ont fait tiqués, je ne peux pas m'empêcher d'en faire un coup de coeur ! Pourquoi ? Simplement parce que ce premier tome est prenant, qu'on a aucun mal à visualiser toutes les scènes, que j'avais toujours envie de le lire et ne jamais m'arrêter. Parce que j'avais très envie de le relire une fois terminé, chose très rare chez moi.

Je ne sais pas trop quoi dire sur les personnages. Ils ont tous un petit quelque chose d'attachant. Je pourrai par contre reprocher le trop grand nombre de personnages mais en même temps, c'est une école... C'est juste que, pour certains, il est difficile de se rappeler qui ils sont et à quel gang ils appartiennent, même arrivé à la fin. Mais ce n'est le cas que pour les personnages secondaires, donc ça ne pose pas vraiment problème.
Ce qui est génial par contre, c'est qu'on en vient à se méfier de tout le monde, comme Benson, pour une raison bien précise... On a aucun moyen de prédire les faits et gestes de chacun, même ceux qui ont une personnalité très développée. On est dans la surprise totale et ce, jusqu'à la fin !
Il se lit très vite, il y a beaucoup de péripéties, beaucoup de suspense, beaucoup de surprises... Et la fin nous laisse simplement bouche bée. C'est une fin très ouverte, qui nous pousse à réfléchir, à nous poser des questions sur la suite des évènements qui ne pourra que nous surprendre également... Un livre à découvrir et vivement la suite !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yunali
  02 mai 2013
Merci beaucoup à Gr3nouille2010 de m'avoir permis de découvrir ce roman surprenant !
Benson Fisher est un adolescent, orphelin, qui a déjà été dans plusieurs familles où il n'a jamais été vraiment heureux.
En décidant de s'inscrire à la Maxfield Academy, il pense qu'il pourra enfin s'en sortir : à défaut de trouver une famille d'accueil aimante, il pourrait bien trouver quoi faire de sa vie !
Mais quand Mrs Vaughan le dépose et lui dit d'aller voir une certaine Becky qui s'occupe des nouveaux arrivants, Benson n'est qu'au début de ses surprises !
A la Maxfield Academy on ne trouve en effet aucun adulte, aucun professeur, aucun gardien, aucun cuisiner… tout est géré par les élèves eux-mêmes ! Benson croit halluciner.
Tous les élèves appartiennent chacun à un gang : la Société, le Chaos et les Variants (dits V). Et chaque gang a négocié pour s'occuper chacun de certaines tâches, sans se concurrencer. Ce deal a fait suite à de nombreux affrontements, violents, et c'est comme cela que chacun s'en sort.
Seulement tout est surveillé, il y a un système de vidéo-surveillance qui s'étend de partout…
Benson va très vite vouloir partir de ce lieu qu'il n'apprécie pas beaucoup… mais partir n'est pas simple… et s'avèrera très dangereux !
J'ai beaucoup apprécié Benson que l'on suit avec grand plaisir dans ses aventures. Son côté anti-conformiste, qui refuse les règles (parfois débiles il faut bien l'avouer) édictées par on-ne-sait-qui est très touchant car cet adolescent ne fait pas une banale crise de l'adolescence mais recherche juste un endroit où il serait bien pour pouvoir faire quelque chose de sa vie ensuite.
Sa façon de vouloir résoudre les mystères qui sont de plus en plus nombreux dans ce drôle d'institut nous donne envie de vouloir l'aider à s'en sortir.
On apprend aussi à connaître les autres élèves, qu'ils fassent partie de la Société, du Chaos ou des V ; et sans vouloir en dire trop sur l'intrigue, j'ai vraiment été très surprise par certaines révélations, et jusqu'au bout j'ai été embarquée dans le monde créé par Robison WELLS.
J'ai été parfois un peu troublée par le fait que certains des adolescents ne se posaient pas trop de questions et agissaient vraiment par habitude ou par peur des sanctions parfois absurdes (par exemple comme le fait de doubler les sanctions si son équipe perd au Paintball…)
On pouvait attendre beaucoup plus de révolte de la part de ces adolescents ; après tout ça serait bien de leur âge !
En tous cas si l'on cherche un peu dans les trois gangs, on retrouve certains travers et abus qui peuvent être réels. Par exemple quand la Société cherche à faire que tous restent dans le droit chemin des règles, et qu'ils vont même jusqu'à dénoncer leurs camarades, cela arrive parfois dans la vraie vie aussi.
Malgré quelques petites répétitions, ce livre se lit très facilement, et qui nous tient en haleine du début à la fin.
D'ailleurs la fin laisse entrevoir beaucoup de possibilités, et j'espère que l'on aura de vraies réponses (pas juste quelques bribes d'informations) dans le second tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LaRecreationLitteraireLaRecreationLitteraire   12 avril 2016
Ma dernière famille en date étaient les Coles. Mr Coles était propriétaire d’une station-service, et dès le jour de mon arrivée, je m’étais retrouvé derrière le comptoir. Au début, c’était seulement en fin d’après-midi, mais bientôt j’y avais passé mes samedis et mes dimanches, parfois même le matin avant d’aller en cours. J’avais manqué tous les tests qui m’auraient donné une chance d’entrer dans l’équipe de foot. Je ne pouvais jamais aller à des fêtes, auxquelles je n’étais d’ailleurs pas invité. Quand j’avais demandé à être payé pour mon travail, Mr Coles m’avait répondu qu’étant de la famille, je ne devais pas m’attendre à une rémunération.
- Nous ne demandons rien en échange de l’aide que nous t’apportons, avait-il déclaré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TibouxTiboux   30 septembre 2013
Mieux vaut avoir aimé et perdu que n'avoir jamais aimé. (p171)
Commenter  J’apprécie          50
elgoelgo   06 mai 2015
-Je vais me tirer d'ici , annonçai-je.
Mason haussa les épaules .
-C'est ce que tout le monde dit , rétorqua-t-il .
Commenter  J’apprécie          10
BlackHaruBlackHaru   21 mars 2013
- je commençais à croire que tu t' étais enfui.
- je l'aurais peut-être fait si les portes pouvaient s'ouvrir
Commenter  J’apprécie          10
BlackHaruBlackHaru   21 mars 2013
On est comme des rats en cage ici... Des rats en cage
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robison Wells (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robison Wells
J'ai commencé à lire beaucoup de séries, mais il y en a certaines que je ne suis pas pressée de finir ! Tous les détails et les liens vers les livres ici : http://wp.me/p5BGEC-N5
Séries de livres mentionnées :
- le Journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding : http://amzn.to/1UrNCpt * - le Seigneur des anneaux, de JRR Tolkien : http://amzn.to/1THqH8H * - La Communauté du Sud, de Charlaine Harris : http://amzn.to/1XSGL86 * - le Trône de Fer, de George RR Martin : http://amzn.to/1Qn0nwl * - Outlander, de Diana Gabaldon : http://amzn.to/1THqH8H * - God Save la France, de Stephen Clarke : http://amzn.to/1LNgZLC * - Night School, de CJ Daugherty : http://amzn.to/1THqH8H * - Parallon, de Dee Shulman : http://amzn.to/1QEFLi6 * - Rebelles, d'Anna Godbersen : http://amzn.to/1UrPb6I * - Never Sky, de Veronica Rossi : http://amzn.to/1VLqSPI * - Les Variants, de Robison Wells : http://amzn.to/1QEG4JN * - Les Outrepasseurs, de Cindy van Wilder : http://amzn.to/24vaTuP * - Divergente, de Veronica Roth : http://amzn.to/21s7DS5 * - Loin de tout, de JA Redmerski : http://amzn.to/1phputN * - Ten Tiny Breaths, de KA Tucker : http://amzn.to/1QlhSQX * - KGI, de Maya Banks : http://amzn.to/1n7ij5E *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Life of Riley" Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (205) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3736 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre