AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702436417
286 pages
Le Masque (23/10/2013)
3.1/5   30 notes
Résumé :
Après avoir fui la Maxfield Academy avec Becky, Benson Fisher parvient au village qu'ils avaient aperçu depuis le lycée. Mais peuvent-ils faire confiance à ses habitants ou sont-ils eux aussi à la solde des dirigeants de l'école ? La plupart d'entre eux sont d'anciens élèves de Maxfield que l'on croyait morts ou disparus. Comment sont-ils arrivés ici ? Qui les y retient ?
Véritable maître du suspense, Robison Wells livre une conclusion éblouissante à l'un des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,1

sur 30 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
5 avis
2
5 avis
1
0 avis

charmange
  19 avril 2014
On replonge dans l'univers de la Maxfield Academy, pile là où on avait refermé le tome 1, « Les Variants ». On redémarre donc en pleine course vers la liberté, en pleine fuite du personnage principal, Benson Fisher et de son amie mal en point, Becky.
On retrouve parfaitement l'univers oppressant que l'auteur avait établi. Il monte tout de même d'un cran dans ce huis-clos (eh oui, encore, le village n'est autre qu'une nouvelle prison) et rend ce monde un peu plus glauque. Sang à gogo, taillades et manipulations psychologiques sont les lignes directrices des « Fuyants ». Malgré quelques longueurs en milieu de livre, on reste tout de même bien ancré dans le suspens et l'angoisse.
Au niveau des personnages, notre boy-scout Benson reste égal à lui-même, entreprenant, jouant les héros, défiant tout et parfois de façon complètement inconsciente. En gros le personnage n'a pas beaucoup évolué depuis le tome précédent. Normal en même temps vu qu'on est pile dans la continuité, pourtant on aimerait à la fin se dire que Benson a appris de ses erreurs, a pris un peu de plomb dans la cervelle et qui soit un peu moins égocentrique mais en fait on se rend vite compte que c'est peine perdu. Comme on dit “chasser le naturel, il revient au galop !”
Les autres protagonistes, un peu effacés et creux, sont tous relégués au second plan tant la personnalité de Benson, ce héros agaçant, prend de la place. Un peu dommage.
Dans ce second volet, on s'attend à en apprendre un peu plus sur toutes les questions laissées sans réponses précédemment, mais hélas on ne sait toujours pas exactement ce qui se passe dans cette Academy sauf que c'est illégal. le pourquoi du comment reste irrémédiablement inconnu.
Mais l'auteur donne suffisamment de rebondissements pour emmener le lecteur dans sa spirale infernale. Il attise la curiosité jusqu'à la dernière page et avec toutes les semi-pistes lancées nous laisse imaginer que les révélations finales seront d'une ampleur époustouflante. Et puis non, au moment de la résolution de l'énigme, le mystère principal est résolu, on sait enfin qui se cachait derrière cette organisation étrange et à peu près pourquoi, mais il manque des précisions, des explications notamment concernant le devenir de ces adolescents. du coup on s'attendait à un troisième tome mais apparemment il n'y en a pas de prévu.
Pour conclure, on pourra noter une amélioration dans la fluidité du texte. Dans le premier tome de nombreuses répétitions un peu lourdes donnaient un effet de redondance mais ici, on note une très nette amélioration, on pourra même parler de gain de maturité dans la plume de l'auteur. « Les Variants » était un échauffement stylistique, « les Fuyants » est un aboutissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gr3nouille2010
  25 décembre 2013
J'attendais ce second tome avec grande impatience, tellement la fin du premier était frustrante ! Enfin, dans le bon sens. Elle était juste trop ouverte pour que l'on s'en tienne à ça. Mais, à la lecture de ce second tome, je suis assez déçue par certaines choses. J'en attendais beaucoup, surtout beaucoup de réponses et je reste sur ma faim... Ce n'était pas vraiment ce à quoi je m'attendais.

Ce deuxième tome reprend exactement là où l'on s'est arrêté avec le premier : la fuite de Benson et Becky. Quand j'ai compris ça à la première page, j'ai eu peur de ne pas bien suivre l'histoire à cause de certains oublis probables. Finalement, j'ai été étonnée de constater que tout revient très facilement, comme si je venais à peine de finir le premier tome alors qu'il y a neuf mois de cela !
Le début s'annonce très prometteur tant il y a de nouveaux éléments et de nouvelles explications (ce qu'on attend avidement à la fin du premier tome !). Mais mon enthousiasme est très vite retombé. Certes, la tension est toujours palpable, les scènes de danger toujours stressantes mais l'histoire tourne tout de même en rond pendant une bonne centaines de pages... Les rebondissements s'enchainent mais se ressemblent, c'est le même schéma. Il faudra attendre la toute fin pour qu'il y ait enfin du changement, enfin de nouvelles explications et bien plus d'action... Et ces informations passées, il n'y a, à nouveau, plus grand chose à se mettre sous la dent... J'attendais énormément de cette fin, j'espérais quelque chose d'énorme rapport aux explications mais de ce côté, je suis déçue, il n'y a rien d'exceptionnel...
Le nouveau décor m'a beaucoup plu ainsi que les nouvelles informations même si j'ai l'impression qu'il m'en manquait, ou alors c'est parce qu'elles ne sont pas incroyables que j'ai eu cette impression. Il y avait vraiment matière à rendre ce tome aussi meilleur que le premier, si ce n'est plus... Et pour un dernier tome, je trouve dommage qu'il reste encore des questions en suspens, des situations imprécises ou encore des informations pas très claires.

Du côté des personnages, j'ai rencontré le même problème que dans le premier tome, à savoir qu'il y en a trop. Parfois, je ne me souvenais plus du tout de qui il s'agissait alors que Benson s'en rappelait parfaitement... Ils n'apparaissent que temporairement donc ce n'était pas contraignant mais autant savoir à qui l'on a à faire.
Benson est toujours fidèle à lui-même : malin, intelligent, solidaire... Néanmoins, il se débrouille beaucoup mieux quand Becky est avec lui, elle lui apporte beaucoup d'idées qui leur permettent d'échafauder quelques plans... le plus important est qu'il en reste humain, il fait plein d'erreurs parce qu'il pense beaucoup aux autres mais ça ne le rend que plus crédible et intéressant.

Je ne suis pas déçue du roman tout entier car j'ai été ravie de retrouver Benson et les autres, ainsi que le peu d'informations qu'il manquait dans le premier et que j'attendais impatiemment. Mais le premier tome laisse tellement envisager une suite encore meilleure, qu'elle en devient fade par son contenu répétitif et peu abondant. Il faut attendre surtout la fin pour avoir de l'action et je trouve cela dommage comparé au premier tome qui en est bourré... Cette suite nous apporte quelques éclaircissements mais rien de bien transcendant.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sio
  23 octobre 2013
On retrouve donc Benson à peine quelques instants après la fin du premier tome et, si vos souvenirs sont bons, vous vous rappellerez qu'il se trouve dans une sacrée panade. Dans la neige, hors des grilles, perdu, désorienté, furieux, terrifié, et avec un blessé sur les bras. L'état d'esprit de Benson changera assez peu au cours du volume, et on retrouvera presque toujours ce mélange détonnant - auquel s'ajoutera un brin d'héroïsme forcené frisant l'inconscience.
Comme dans le premier opus, Benson se révèle donc assez souvent agaçant, égocentrique, et manquant parfois de plomb dans la cervelle. On lui reprochera à nouveau de s'occuper un peu trop souvent de lui avant de penser aux autres, et de foncer tête baissée sans se demander si ce qu'il s'apprête à faire n'est pas dangereux ou contre-productif. Par ailleurs, il passe un temps considérable à se démener, oscillant entre des pensées diamétralement opposées car il ne sait pas lui-même s'il veut sauver sa peau, sauver celle des élèves, ou sauver tous les adolescents pris dans la tourmente.
Ce questionnement incessant occupe une grande part du récit, et s'avère un brin répétitif. Mais, d'un autre côté, il permet de mettre en avant le manque d'informations dont souffrent les personnages. Soyons clair, on ne sait pas grand-chose de ce qu'il se trame réellement à Maxfield (sinon que c'est énorme, illégal et potentiellement dangereux) et Benson non plus. du coup, on est à l'affût du moindre petit indice et les révélations qui arrivent au compte-goutte sont ... surprenantes. La fin des Variants laissait présager quelque chose d'époustouflant : la tension est à son comble dans le second opus, jusqu'aux dernières pages. Sans achever son deuxième tome sur un cliffhanger, Robison Wells parvient tout de même à placer suffisamment de rebondissements étonnants pour que l'on veuille en savoir plus - d'autant que les révélations laissent envisager qu'on ne maîtrise pas encore l'ampleur de la machination à peine révélée.
À nouveau, l'auteur joue sur les éléments de l'huis-clos, du thriller, de l'enquête désespérée, de la science-fiction, de la manipulation psychologique. À nouveau, son récit se pare d'un fort effet de réalisme qui rend le tout d'autant plus prenant, et quelque peu dérangeant. Les personnages sont réduits à commettre des actes d'une violence extrême, peut-être encore plus poussée que dans le premier opus. Pourtant, ce n'est pas particulièrement choquant. Non, le plus dérangeant, c'est le traitement qui leur est réservé, et la machination dans laquelle ils sont pris au piège.
Malgré les quelques petites longueurs centrales, dues aux permanentes hésitations de Benson, on replonge dans le même mélange exaltant d'action, de suspense, d'angoisse et de questionnements que dans le premier tome. Aux très bon éléments du début de saga s'ajoute la découverte d'une machination que l'on n'avait, jusque-là, pas soupçonnée dans toute son ampleur, et dont on soupçonne qu'elle cache encore des révélations incroyables. La tension est à son comble, l'ambiance toujours aussi oppressante, les révélations glauques et fracassantes, et l'intrigue menée tambour battant. Passées les retrouvailles avec le caractère urticant de Benson, on passe un très bon moment de lecture avec ce roman bourré d'action aux accents futuristes, qui joue sur les genres. Avec Les Variants, Robison Wells sort des sentiers battus des romans de science-fiction destinés aux adolescents, et il serait dommage de passer à côté de cette bonne série.
À ne surtout pas rater si vous aviez apprécié le tome 1, à noter si vous ne connaissez pas encore la saga !

Lien : http://encres-et-calames.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Biblio87
  20 janvier 2014
Voici une suite que j'attendais avec beaucoup d'impatience. du coup, lorsque Babelio a proposé ce titre lors de la dernière opération Masse Critique, je n'ai pas hésité une seconde à le cocher... Mais quelle déception ! J'ai été bien moins emballée par cette lecture que par celle du premier tome car pour moi, il n'y a pas vraiment d'avancée dans l'histoire. C'est redondant et je me suis beaucoup ennuyée.
J'avais des attentes qui n'ont pas été comblées. J'aurais aimé retrouvé le même enthousiasme, la même envie de toujours poursuivre ma lecture. Alors que nous avons juste droit à des explications un peu trop tirées par les cheveux, et un ensemble peu plausible. Ces histoires de doubles et d'émotions ressenties grâce à des puces implantées dans le cerveau ne m'ont clairement pas plu et pas plus convaincue. Et puis j'ai eu l'impression qu'on tournait en rond. Très honnêtement, je me serais bien passée de lire ceci, cela m'aurait au moins permis de rester sur une note (très) positive avec cet auteur.
J'aurais également aimé que l'on se concentre sur un ou deux personnages, que l'on puisse au moins les connaître de façon un peu plus approfondie et, éventuellement, s'y attacher. Je trouvais déjà qu'il manquait un certain travail sur ce point pour le premier tome. C'est dommage que cela reste pareil pour cette suite. Et puis l'histoire d'amour n'était vraiment pas indispensable. Surtout qu'elle n'est pas très efficace ni convaincante.
Côté ambiance / décor, je n'ai pas ressenti l'ambiance oppressante des huis-clos, ce qui ajoute encore à ma déception. Je n'ai pas retrouvé le côté haletant, ne laissant pas de répit au lecteur, que j'avais tant apprécié.
En quelques mots :
Une suite très décevante qui est loin de combler les attentes que nous pouvons avoir vu la façon dont se termine le premier tome. Les personnages ne sont pas attachants, l'ambiance oppressante des huis-clos n'est pas au rendez-vous, c'est redondant, ça tourne en rond, et on s'ennuye. C'est vraiment dommage que l'auteur n'ait pas mieux exploité ses idées car je pense qu'il en avait de très bonnes.
Je remercie toutefois les éditions du Masque et Babelio pour ce partenariat.
Lien : http://books-all-around-etc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alhoa
  14 septembre 2014
En finissant le tome précédent je me posais pleins de questions. C'est le genre de fin qui remet toute l'histoire du bouquin en cause, et c'est juste horrible!
Il me fallait donc (très) rapidement la suite. Ce tome-ci est moins épais que le premier volet, mais je me suis dis que cela signifiait rien, quand la qualité est présente, peu importe la quantité. Car pour moi le tome 1 a été un énorme coup de coeur, et celui-ci ne lui arrive pas à la cheville (malheureusement).
Tout d'abord, on reprend l'histoire à la fin du tome 1. On a, ainsi, la réponse à nos questions. Je ne peux pas reprocher au livre de nous livrer les réponses de nos interrogations, ce que je lui reproche est que pour moi il a été tout simplement bâclé.
On retrouve Benson toujours en compagnie de Becky, qui cela dit en passant est très mal en point. Il font la découverte d'un village (celui qu'il voyait au loin par la fenêtre de sa chambre). Mais ce village regorge d'ados paranoïaques et dépourvus de sens moral.
Benson est pour moi le même que dans le volet précèdent à quelques exceptions près, il est beaucoup moins téméraire et culpabilise beaucoup trop. Quant à Becky je l'ai trouvé tout aussi attachante.
Dans ce tome on découvre d'autres personnages comme celui de Harvard où encore Birdman mais j'ai eu dû mal à les différencier pendant ma lecture.
Je me suis perdue dans des détails, comme le fait que le Tueur à "plusieurs vies", qui ont ainsi rendu ma lecture difficile. Bien que l'histoire dans le fond reste sympathique, je n'ai pas eu la même émotion que dans le premier tome. Dans ce dernier, j'ai été totalement surprise et c'est grâce à ces éléments surprenants que j'ai eu un coup de coeur. Mais là, tout est prévisible et j'ai trouvé ça dommage.
En clair, j'ai lu ce second tome pour avoir mes réponses, mais je suis déçue car le roman reste très platonique, il a perdu de son punch. Il y avait un gros potentiel qui malheureusement n'a pas été assez exploité à mon sens.
C'est donc pour moi un avis très mitigé.
Lien : http://thesecretlibrary.ekla..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SioSio   26 octobre 2013
Je repris conscience dans l'obscurité, lentement, car je devais lutter contre les substances chimiques que mes veines charriaient. Je me souvenais vaguement que des gens étaient entrés, puis ressortis, ils m'avaient posé des questions et je pensais leur avoir répondu, mais j'avais tout oublié de ces entretiens.
J'étais dans un lit d'hôpital à la tête surélevée, si bien que je pouvais tout voir dans la pièce. Le sol et la moitié inférieure des murs étaient revêtus du même carrelage blanc que celui des couloirs, et tout le reste était en béton.
La pièce ne sentait rien : ni le savon, ni le renfermé. Rien.
Je ne parvenais pas à ouvrir complètement l'un de mes yeux, mais je n'avais pas mal. J'essayai de le toucher.
Mes mains étaient liées avec d'épaisses sangles de cuir, ainsi que mes chevilles.
- Monsieur Fisher, vous êtes réveillé.
Je tournai la tête en direction de la voix, sans voir personne. C'était une voix masculine, mais pas celle du Tueur.
- Qui êtes-vous ? demandai-je.
- Vous m'avez causé bien des ennuis, monsieur Fisher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SioSio   26 octobre 2013
Je passai la main sur son flanc et mon pouce pressa son aisselle.
- Hé, qu'est-ce que tu fais ? gloussa-t-elle en s'écartant.
- Rien, juste une petite vérification.
Commenter  J’apprécie          10
LaRecreationLitteraireLaRecreationLitteraire   16 avril 2016
Je suis venu vous exposer mon plan, et vous, vous voulez déclarer une guerre, dis-je. Elle me répondit avec un sourire.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Robison Wells (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robison Wells
J'ai commencé à lire beaucoup de séries, mais il y en a certaines que je ne suis pas pressée de finir ! Tous les détails et les liens vers les livres ici : http://wp.me/p5BGEC-N5
Séries de livres mentionnées :
- le Journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding : http://amzn.to/1UrNCpt * - le Seigneur des anneaux, de JRR Tolkien : http://amzn.to/1THqH8H * - La Communauté du Sud, de Charlaine Harris : http://amzn.to/1XSGL86 * - le Trône de Fer, de George RR Martin : http://amzn.to/1Qn0nwl * - Outlander, de Diana Gabaldon : http://amzn.to/1THqH8H * - God Save la France, de Stephen Clarke : http://amzn.to/1LNgZLC * - Night School, de CJ Daugherty : http://amzn.to/1THqH8H * - Parallon, de Dee Shulman : http://amzn.to/1QEFLi6 * - Rebelles, d'Anna Godbersen : http://amzn.to/1UrPb6I * - Never Sky, de Veronica Rossi : http://amzn.to/1VLqSPI * - Les Variants, de Robison Wells : http://amzn.to/1QEG4JN * - Les Outrepasseurs, de Cindy van Wilder : http://amzn.to/24vaTuP * - Divergente, de Veronica Roth : http://amzn.to/21s7DS5 * - Loin de tout, de JA Redmerski : http://amzn.to/1phputN * - Ten Tiny Breaths, de KA Tucker : http://amzn.to/1QlhSQX * - KGI, de Maya Banks : http://amzn.to/1n7ij5E *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Life of Riley" Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2241 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..