AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266221035
Éditeur : Pocket (13/06/2013)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 196 notes)
Résumé :
Dans Je ne suis pas un serial killer, le jeune John Wayne Cleaver était la proie de pulsions effrayantes et redoutait de devenir un tueur en série. Aujourd’hui il n’a plus de doutes : un assassin, qu’il a surnommé Mr. Monster, sommeille en lui, susceptible de se réveiller à tout instant. Ce qui, étrangement, n’a pas que des mauvais côtés. Sans Mr. Monster John n’aurait jamais pu débarrasser sa petite ville du tueur qui y sévissait. Mais à présent il n’est plus du to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  11 septembre 2013
Quelques mois se sont écoulés depuis que le démon a été tué. La petite ville de Clayton se repose à nouveau sur ses deux oreilles. John Wayne Cleaver a repris ses habitudes et ses règles. Mais, il s'ennuie un peu. Chercher le tueur en série qui sévissait dans la ville et mettre fin à ses jours lui procurait un malin plaisir, surtout à Mr Monster, ce monstre qui sommeille en lui. Pour occuper le temps et calmer ce Mr Monster, il provoque des feux. Mais, voilà qu'un nouveau meurtre se reproduit. L'agent du FBI Forman qui les questionnait beaucoup sa mère et lui à propos des anciens meurtres, est chargé de l'affaire. John essaie tant bien que mal d'en savoir davantage sur les circonstances et l'état des corps. Les habitants sont à nouveau sur leurs gardes et pensent que le même tueur est revenu. John, lui, va tenter de mener sa propre enquête, malgré le fait que l'agent Forman le soupçonne de plus en plus de lui cacher certaines choses sur le démon...
Deuxième volet des aventures de John Wayne Cleaver. Après avoir été agréablement surprise par le premier volet, je ne pouvais pas m'arrêter en si bon chemin et laisser John se dépatouiller tout seul. C'est donc les yeux fermés que je me suis précipitée sur Mr Monster. La quatrième de couverture était encore plus alléchante... Reprenant le même schéma scénaristique mais approfondissant davantage le côté obscur de John, Dan Wells continue sur sa lancée pour un plaisir certes moins surprenant mais tout aussi agréable. Avec une tension et un suspense bien présents et allant crescendo et des descriptions macabres encore plus présentes, ce polar vaut la peine d'attendre la troisième.
Mr Monster... coup double!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Stelphique
  29 juin 2015
Je lis ce deuxième à presque un an d'intervalle, mais ce qui est sur, c'est que cette trilogie a du bon! Il me faut le troisième et viiiiiiiiiiiiiiiiiite! Comme le temps passe vite, pourtant le premier tome ( cf Je ne suis pas un sérial killer) était bien présent dans ma mémoire, mais les petites touches de rappel dans ce deuxième tome passent vraiment bien!!!!
Je cherchais un livre un peu plus « détente », avec l'arrivée de l'été, et celui ci avec son humour, sa petite touche de fantastique, et son côté décalé à merveilleusement collé!!!!Tout à fait ce que j'espérais, encore plus apprécié que le premier d'ailleurs!!!!John prend plus de carrure, il s'étoffe avec brio et le fait d'être quasiment dans sa tête, nous entraîne dans ses comportements border-line, apportant une douce folie et des dialogues et des apartés, avec le lecteur vraiment loufoques!
24h à peu près pour le finir, on peut vraiment dire que c'est un délicieux page-turner! J'adore cet esprit rafraîchissant qui sort de cette saga: un héros/anti héros, vainqueur sans les trophées, tueur à ses heures perdues, sauveur de ces dames et amoureux transi. Un cocktail détonnant qu'on ne se lasse pas de lire grâce à une écriture fine et directe qui bouillonne de tension dynamique.
Bref, un méga moment de bonne lecture complètement barré,comme le dit les Rolling Stone….

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Emyline
  04 juillet 2013
Second tome de la trilogie, je remercie de nouveau les éditions Pocket pour l'envoi de ce livre, car j'ai adoré retrouver John Cleaver et sa Bête, Mr Monster.
Nous retrouvons donc John, quelques mois après les évènements du tome 1. Sa mère sait ce qu'il a tué, elle sait que son côté sombre s'éveille, et elle essaie de l'aider du mieux qu'elle peut, tout en souhaitant oublier tout ce qu'il s'est passé.
Mais ça, c'était sans compter sur Forman, l'agent du FBI qui harcèle presque John, l'appelant et le convoquant sans arrêt, et surtout sans compter sur le nouveau tueur qui débarque. Cette fois, point de parties du corps volées aux victimes, mais plutôt des femmes tuées avec beaucoup de cruauté.
La curiosité de John aurait pu être atténuée au sujet de cette enquête, étant donné que les crimes ne touchent personne qu'il connaisse, toutefois il se retrouve vite à se poser des questions quand il réalise qu'il y a peut-être un lien entre ce tueur et le précédent. de plus, il se retrouve vite mêlé à cette histoire, encore une fois.
Une chose que j'ai apprécié, c'est que le thème du tome 1 se poursuit dans celui-ci, comme un fil conducteur. On retrouve donc l'aspect fantastique grâce à une nouvelle créature semblable à celle du premier tome, sauf que cette fois cette personne fini par s'en prendre directement à John.
Hormis les crimes, ce qui est important c'est les changements chez John. D'une part, il a obtenu son permis, ainsi il fait un pas vers la liberté et l'autonomie, même si ça ne lui apporte pas que des bienfaits.
Surtout, son côté sombre est nettement plus présent dans ce tome. Ce n'est pas pour rien que le titre est « Mr Monster ». Ainsi, on observe John lutter contre ses mauvais instincts, résister autant qu'il peut pour ne faire de mal à personne et, même mieux, sauver les gens du nouveau tueur. Il a d'ailleurs trouvé un exutoire dans le feu, mais ce n'est qu'une piètre aide.
Egalement, Brooke, la jeune fille que l'on a pu rencontrer dans le tome 1, est plus présente dans celui-ci. En effet, elle se rapproche de John, qui lui ne parvient pas à rester à distance. Au contraire, tous les deux se lient peu à peu, même si le jeune homme est conscient que c'est très risqué.
Concernant le fond de l'histoire, il y a moins de filature et plus de réflexion au sujet des tueurs, des problèmes de contrôle de John, de relationnel. J'ai trouvé ce tome plus sombre que le premier, du fait que John se contrôle moins bien, et que le tueur est plus… vicieux, plus trouble.
En tout cas, ce fut une nouvelle fois une très bonne lecture, et j'ai hâte d'attaquer le tome 3 –et dernier tome- de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Alyxiel
  11 septembre 2015
Dan Wells est un écrivain qui fut reconnu grâce au premier tome de la série John Wayne Cleaver "Je ne suis pas un serial killer". Cette série compte trois tomes ; Mister Monster est le second.
John Wayne Cleaver pensait sûrement en avoir fini avec le tueur de Clayton sauf que loin d'être tranquille, deux nouveaux cadavres sont découverts dans la petite ville. Ça ne facilite pas les choses pour John, qui tente de faire taire le monstre en lui. Mister Monster se fait de plus en plus incontrôlable. John a du mal à suivre ses propres règles surtout qu'étant dans le funérarium il est en première ligne pour alimenter ses fantasmes. le voir lutter pour se contenir nous laisse à penser qu'il parviendra à tenir ses démons éloignés. Alors lorsque Loren présente son petit ami Curt, véritable tête à claques, on en vient à espérer que Mr Monster nous montre sa puissance.
Mais l'adolescent a aussi le problème beaucoup plus trivial des filles. Je trouve que ça lui redonne une dimension humaine dans ce tome il se soucie plus de ce que peuvent penser les gens. Il se force à se sociabiliser. Il essaye de fréquenter Brooke, une jolie jeune fille et rencontre régulièrement monsieur Foreman un agent du FBI, qui a enquêté sur les meurtres du premier tome.
Toujours aussi psychotique et névrosé que dans le premier tome la tension monte encore d'un cran à mesure que Mr Monster se fait plus présent. Même de simples petits événements deviennent des grosses épreuves pour John qui ne sait vraiment pas comment s'y prendre avec les gens.
J'aime toujours autant le côté décalé de John par rapport à une société bien pensante et très cadrée. Parfois même un peu d'humour noir nous permet d'ajouter un peu de légèreté à l'atmosphère pesant du roman. Je sais que je serais triste à la fin de 3eme tome de laisser John car c'est un personnage de roman assez atypique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Gaiange
  18 décembre 2017
Je me faisais une joie de lire la suite de "Je ne suis pas un serial killer" et je dois dire que tout au long de ma lecture l'engouement est retombé.
La première moitié du roman retrace le premier tome de la trilogie, mais limite j'avais parfois l'impression de relire le bouquin, donc pas de soucis pour les personnes qui veulent le lire comme premier livre sans suivre l'ordre, vous ne serez pas perdus et vous économiserez l'achat du premier roman.
La seconde partie commence enfin à déboucher sur l'histoire tant attendue, puis finalement non. Nous restons en surface encore et toujours sur John et ses tendances sociopathe. Une redondance infinie.
Si dans le premier tome j'avais vu du Thriller et que le côté fantastique m'avait surprise dans ma lecture, ici aucun doute le fantastique prend la place totale et le côté thriller disparaît. Pour moi il n'y a aucun approfondissement sur les scènes de meurtres ou une quelconque enquête. On reste en surface et on nage à contre courant, au lieu d'avancer, j'ai eu l'impression de reculer sur l'évolution de notre cher John qui selon le roman est un serial killer. J'ai dû rater un passage, car je ne vois aucun serial killer en devenir de prêt ou de loin.
Je suis déçue de ma lecture et je pense que je vais attendre pas mal de temps avant de lire Nobody, le troisième et dernier tome. Je vois venir un gros flop final en perspective. Donc laissons le temps à mon cerveau d'oublier ce second roman sans grand intérêt pour ma part.
Je dois quand même trouver une note positive à ce roman ou plutôt à cet auteur, même si le roman n'a pas d'intérêt, sa lecture reste fluide et rapide.
Lien : http://les-mots-de-gaiange.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
MagentaMagenta   31 août 2012
Je m'appelle Mr Monster. Je présente des dizaines de signes précurseurs du comportement d'un serial killer et je fantasme sur la violence et la mort. Je suis plus à l'aise en présence des cadavres qu'en présence des vivants. J'ai tué un démon et tous les jours je ressens le besoin de tuer à nouveau, comme un puits sans fond au coeur de mon âme.
Commenter  J’apprécie          180
chrlspnlchrlspnl   03 août 2013
Je reculai lentement en observant les flammes danser derrière les fenêtres. Alors que je me trouvais sur le seuil, un mouvement vif attira mon regard et je vis le chat blanc décamper d'une cachette située à proximité de la porte ouverte. j'évaluai sa vitesse pour balancer mon pied contre le chambranle pile à son passage, et je l'entendis cracher en miaulant lorsque mon coup l'envoya valser contre le mur. Je l'empoignai alors par la queue et le soulevai rageusement pour le faire tournoyer avant de le fracasser contre la paroi. Il poussa un nouveau miaulement désespéré et le balançai contre le mur de l'autre côté de la porte. Il s'y écrasa avec un craquement répugnant.
"C'est ça que tu voulais ?"
Je hurlais.
"C'est ça que tu voulais ?"
Je pris mon élan, bras en arrière et catapultai l'animal au beau milieu de la fournaise extatique. Il fit un vol plané et s'abattit dans une pile de bois comme un sac de patates. Encore une fois, je l'entendis pousser un misérable vagissement, mais, la chaleur devenant intolérable, je dus me retirer de l'entrepôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dadotistedadotiste   10 mai 2016
Sonatine, p. 11

« Voyez-vous, moi aussi je suis un monstre : pas un démon surnaturel, juste un gamin détraqué.
J'ai passé ma vie entière à essayer de contenir mon côté sombre, de l'enfermer là où il ne pourrait blesser personne, jusqu'au jour où ce fameux démon est apparu et où je n'ai eu d'autre solution pour l'arrêter que de libérer ma part d'ombre.
Or désormais je n'arrive plus à la refouler. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
raynald66raynald66   28 novembre 2015
Comment le neutraliser, comment l'éventrer, lentement, délicatement,
afin de causer un maximum de souffrance
Commenter  J’apprécie          80
nipalveknipalvek   18 novembre 2012
Croyez moi,de sociopathe à sociopathe,quand quelque chose nous échappe,c est toujours a cause de l amour.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Dan Wells (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Wells
Dan Wells: 2015 National Book Festival
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Je ne suis pas un serial killer (SPOIL)

Dans quel lieu John peut-il aider sa mère dans son travail ?

Commissariat
Hôpital
Cimetierre
Funérarium

6 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Je ne suis pas un serial killer de Dan WellsCréer un quiz sur ce livre
.. ..