AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Defossé (Traducteur)
ISBN : 2757806130
Éditeur : Points (18/10/2007)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 75 notes)
Résumé :
J'adore ce genre d'histoire. Le mauvais garçon. Non pas le voyou, mais le type qui apparemment est normal et en fait ne l'est pas du tout. J'ai toujours rêvé de devenir L'ESPRIT DU MAL – puisque Dieu n'existe pas alors c'est que TOUT est permis, hi, hi, hi ! – comme Rastapopoulos, mais je ne l'ai jamais fait. Comme modèle, il y a Bad Lieutenant, le film de Ferrara et American Psycho. Une ordure est dans la même lignée, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Slymandra
  29 août 2014
Ça pour être crade, ce livre est crade.
Plus que le film, pour lequel l'histoire a été édulcorée (oui.) afin de ne pas rebuter les distributeurs.
La saleté physique de Bruce Robertson s'incruste jusque dans son âme, à tel point qu'on comprend rapidement qu'il n'est pas récupérable. Un personnage aussi détestable dans le rôle du protagoniste principal vaut à lui seul le détour.
L'ensemble est original, les personnages sont intéressants et diversifiés, le retournement de situation final est inattendu et bien pensé. En tant que maître en l'art de la manipulation, Bruce fait preuve d'une intelligence qui donne plaisir à lire.
Âmes sensibles s'abstenir. Les autres sentiront sans doute le besoin de prendre une bonne douche après avoir refermé le livre.
Commenter  J’apprécie          51
marcanciel
  03 mai 2010
Et un de plus... C'est vrai que j'aurais pu parler de la guerre à Gaza entretemps mais je crois que tout a déjà été dit sur le sujet. L'ONU, pour "compenser" les crimes d'Hitler, a fait la pire connerie que L Histoire aie jamais connu. D'ici une dizaine d'années, on pourra dire qu'ils auront fait pire que notre dictateur occidental préféré... Malheureusement, on ne peut plus condamner ces types pour connerie contre l'humanité, puisque les abrutis qui ont pris cette injuste décision sont tous morts (sauf erreur de ma part). Restent deux peuples qui n'en finiront jamais de se taper sur la gueule, sauf en cas de génocide, bien entendu. Comme je ne cautionne pas le génocide... hé bien j'aurai tendance à croire que la situation actuelle est ce que cette région peut connaitre de mieux. D'un autre côté, les israeliens sont contents, le Hamas est content, tout le monde est content donc je ne peux que me réjouir de cette magnifique victoire dans les deux camps! Parce que bon, faut être honnête quand même: personne ne veut la paix dans ce coin-là. Ca fait des années qu'on en parle (des décennies?), qu'on essaie mais que dalle! le Hamas savait bien qu'avec deux-trois roquettes les israeliens allaient pas déménager, et les israeliens savaient bien qu'en rentrant dans le lard du Hamas ils allaient tuer quelques méchants... pour en fabriquer encore plus (un peu comme en Irak). Alors on arrête les conneries, la guerre c'est moche, ça va, on sait, c'est de notoriété publique.

Lien : http://marcanciel.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
emidam
  12 septembre 2016
Bruce Robertson est une véritable ordure. Un être détestable, raciste, homophobe, misogyne, violent et j'en passe. Irvine Welsh réussit le pari de nous faire entrer dans la tête de cet homme malade sans rendre la lecture insupportable. S'il est un être horrible, on ne peut s'empêcher de lire ce roman, fasciné par la déchéance de Bruce. Un Welsh bien différent des autres, mais tout de même très bon.
Commenter  J’apprécie          11
MaelDuss
  05 août 2013
Un plaisir étrange. Étant un grand fan de Irvine Welsh, je trouvais intéressant de lire une histoire de policier contrairement à celle d'un petit bandit ou d'un junkie. Ceci n'est pas un roman facile à lire dans la mesure où le personnage principal est détestable au plus haut point. le titre du roman est totalement approprié. Un moment de lecture fort agréable mais ce n'est pas le meilleurs point de départ pour entrer dans l'univers de Mr. Welsh.
Commenter  J’apprécie          00
djelisaweta
  18 septembre 2012
Attention aux nausées...
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
StockardStockard   16 mai 2016
J'ai pris une biture hier soir, et cette lumière me nique la tête, et j'ai les boyaux aussi liquéfiés que le trou du cul d'une pute à la fin de son service au sauna du coin. Je pète en silence, mais me glisse furtivement de l'autre côté de la salle. La technique consiste à laisser le pet filtrer un peu avant de dégager, sinon, tu l'emportes dans ton futal jusqu'à l'escale suivante. C'est comme au foot, il faut calculer ses déplacements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cruntchycruntchy   30 mars 2010
C'est un Ray Lennox quelque peu perturbé qui sniffe sa ligne. La dope lui réinsuffle instantanément une arrogance de surface, mais les graines du doute ont été semées, et la descente verra s'épanouir une moisson de désarroi bien mûr que je n'aurai plus qu'à faucher.
Commenter  J’apprécie          40
emidamemidam   12 septembre 2016
En la regardant, là, seule avec son angoisse, nous souhaitons, l'espace d'une seconde, être plus fort. J'aimerais être quelqu'un d'autre, être la personne qu'elle pense à tort que je suis, celle qu'elle veut penser que je suis. Une personne capable d'intérêt.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Irvine Welsh (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irvine Welsh
Cette année, dans le cadre de la programmation cinéma de Quais du Polar, James Grady présentait "Les Trois jours du Condor" de Sydney Pollack au Com?dia, Irvine Welsh "Trainspotting", Jérôme Leroy "Vanishing Point", Richard Price "Assurance sur la mort" et Philippe Jaenada "Laura" à l'Institut Lumière, Bertrand Tavernier "Dans la brume électrique" au CNP Terreaux, David Lagercrantz "Millénium" au Pathé Bellecour, et bien d'autres ! Retrouvez toute la programmation ici : http://www.quaisdupolar.com/wp-content/uploads/2013/06/QDP16_PROGRAMME-BD.pdf Vidéo réalisée par les étudiants de Factory.
autres livres classés : haineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
674 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre