AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne-Marie Carrière (Traducteur)Sophie Vincent (Traducteur)
ISBN : 2264001429
Éditeur : 10-18 (29/04/1994)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Tanis Lyle est belle. Trop belle. Les hommes en sont fous, les femmes la détestent. Cyniquement, elle piétine les uns et les autres. Aussi n'est-il pas étonnant de la retrouver un jour tuée d'une balle dans le dos... Personne ne doit quitter le prieuré où elle avait invité ses amis pour quelques jours. Tout le monde aurait pu la tuer, tout le monde, ou presque, en avait envie. Pourtant, il n'y a qu'un assassin, et Miss Silver, l'étrange demoiselle à qui personne ne ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  16 septembre 2016
Cinquième aventure de Miss Silver.
Cette fois-ci... chose inédite, l'enquête ne porte pas sur un héritage (comme les 4 précédentes aventures). Les héritières peuvent respirer ^^
Dans ce récit, nous avons une enquête mêlant passé et présent ; amour et haine ; jalousie et désir... bref, les cocktails explosifs pour faire d'un week-end sympathique à la campagne... un week-end morbide.
Comme toujours avec Patricia Wentworth, je suis étonnée par sa manière de "recycler" les crimes et les intrigues. Cette dernière ressemble énormément à la précédente (Le chemin de la falaise) avec un meurtre commis au départ par erreur.. La seule différence est le vêtement : dans l'aventure le chemin de la falaise, nous avions un cardigan et ici, un châle.
Côté personnages, comme toujours nous retrouvons notre base Wentwortthienne à savoir une demoiselle ingénue et innocente et un personnage dominateur, attirant toute la lumière à lui. Reconnaissons cependant, que cet archétype est indémodable dans ce genre littéraire ;)
Par contre, point positif... l'arrière plan du récit. En effet, ce récit à pour cadre le début de la Seconde Guerre Mondiale.. Patricia Wentworth distille avec parcimonie des éléments relatant les effets pour les anglais à l'époque (bombardements, réfugiés, éloignement des villes, difficultés d'approvisionnement).
En dépit de l'aspect redondant des intrigues et des crimes (se traduisant pour le lecteur par la découverte du coupable), ce livre est agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
cmpf
  01 novembre 2016

Lire un policier de Patricia Wentworth est une détente bienvenue. La calme et judicieuse Miss Silver résoudre à coup sûr toutes les énigmes.
C'est une histoire de famille pourtant vieille de vingt ans qui resurgit. Laura, qui a perdu ses parents, vient d'atteindre ses 21 ans, elle peut donc disposer de ses biens et en particulier du Prieuré. Dans cette très belle demeure vit sa cousine Agnès Fane qu'elle ne connaît pas encore. Il faut dire que son père a quitté sa fiancée Agnès lorsqu'il a rencontré la mère de Laura.
Depuis longtemps Agnès propose de racheter le Prieuré et renouvelle sa demande auprès de Laura. D'ailleurs elle l'y invite en compagnie d'autres jeunes gens tous plus ou moins cousins et en particulier de Tanis sa nièce qu'elle a élevé après la mort de ses parents. Cette jeune femme à pour amusement préféré de séduire tous les hommes. Ce qui ne peut manquer de provoquer des drames.
Bien sûr il y aura un meurtre, et de nombreux suspects.
Un bon divertissement.
Commenter  J’apprécie          280
LePamplemousse
  09 septembre 2013
Un petit roman policier facile, sans hémoglobine, mais avec une vieille dame qui fourre son nez partout et aide ainsi la police à résoudre des crimes.
Miss Silver est le personnage récurrent d'une vingtaine de romans policiers. Cette ancienne préceptrice devenue détective privé a le chic pour s'inviter partout où un crime est commis et se mêler de la vie des habitants, tout en tricotant tranquillement.
Ici, une jeune femme adulée par les hommes mais détestée par les femmes est retrouvée assassinée et cela crée l'émoi au sein de sa famille et de ses amis, qui tous étaient invités à passer quelques jours dans la famille de la jeune morte.
Le roman débute très doucement et l'enquête est très agréable à lire même si l'intrigue est similaire à un roman d'Agatha Christie et la partie "sentimentale" du livre est vraiment digne d'un roman Harlequin, mais j'ai cependant trouvé grand plaisir à lire ce petit roman policier car la personnalité de Miss Silver y est pour beaucoup.
Commenter  J’apprécie          220
clairette
  27 janvier 2013
Mais qu'a donc Tanis Lyle de si extraordinaire pour que tous les hommes deviennent fous dès qu'il l'approche ?
Laura Fane fait sa connaissance alors qu'elle est de passage à Londres pour régler la succession de ses parents (morts alors qu'elle avait 5 ans). Laura doit décider si elle souhaite vendre le domaine « le Prieuré » à sa tante Agnès qui l'occupe depuis 20 ans), ou si elle préfère continuer de le lui louer (auquel cas, elle en héritera à la mort de la vieille femme et pourra décider de l'occuper).
Laura n'a jamais mis les pieds au Prieuré et ne connait pas Agnès. En effet cette dernière était promise au père de Laura mais celui-ci à préféré au dernier moment épouser une autre femme)
Tanis, elle, y a été élevée par Agnès à la mort de ses parents.
En acceptant malgré toutes ses tensions familiales, l'invitation d'Agnès à passer le weekend au Prieuré, Laura pense qu'elle va pouvoir faire connaissance de sa famille et peut être mettre fin aux guéguerres familiales. Elle est loin de se douter qu'elle va se retrouver au coeur de l'enquête sur le meurtre de Tanis.
Mon avis
Mon résumé est assez bancal car malgré son faible nombre de pages ( 223 au total) le livre est dense.
Dans la première partie, tel le petit poucet, l'auteur sème les indices. En nous décrivant les relations qu'entretient Tanis Lyle avec les hommes, comment la jeune femme utilise les hommes pour les rejeter après, elle justifie presque le meurtre de la jeune femme. Et le lecteur (ainsi que le policier qui mène l'enquête) n'a que l'embarras du choix pour ce qui est de choisir le coupable. On en vient même à envisager le meurtre commis par tous les personnages. le lecteur ne sait pas où donner de la tête.
Mais rassurez vous, le meurtrier ne sera pas impunis.
J'ai adoré la petite grand-mère que l'auteur introduit dans l'histoire pour résoudre l'énigme. Elle ne se sépare pas de sa paire d'aiguilles à tricoter et continuer de tricoter des petites brassières en assistant aux interrogatoires des suspects .Elle a enseigner au commissaire chargé de l'enquête et le traite un peu comme un enfant. Elle possède une grande aptitude à décoder les comportements humains et un bon humour. Je l'ai trouvé vraiment attachant… Je ne sais pas si c'est un personnage récurent de Patricia Wentworth mais si oui, je me plongerai avec plaisir dans d'autres livres de cette auteur.
Des conseils peut être?
Lien : http://lireetrelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mogador83
  24 juillet 2014
Un très bon cru de Patricia Wenthworth avec la toujours perspicace miss Silver. Une intrigue courte mais très efficace dans un contexte de vieille rivalité familiale entre deux cousines bien différentes de caractère.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   16 septembre 2016
Les hommes ne voient jamais le mal dans les yeux d’une jeune fille aux grands yeux bleus. Malheureusement pour elle, Laura Fane a les yeux verts.
Commenter  J’apprécie          460
aaahhhaaahhh   02 août 2012
Alors qu'elle extrayait de son sac à ouvrage fleuri une pelote de laine rose et des aiguilles, il songea que malgré les années elle n'avait guère changé. C'était une femme extraordinairement intelligente, intuitive, méticuleuse, pourvue d'un grand sens de l'humour, religieuse, dépourvue de coquetterie et un peu collet monté. Elle avait deux passions : le tricot et le poète anglais Lord Tennyson dont elle citait volontiers les vers pour illustrer ses propos. C'était un être extraordinairement généreux, juste et de surcroît un remarquable détective.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
babel95babel95   14 août 2017
...Depuis que Maud Silver s'était reconvertie dans le métier de détective privé, ils avaient eu de nombreuses occasions de collaborer. Mais chacune de ses rencontres avec la vieille dame ramenait invariablement Randal March à l'époque où, petit garçon aux doigts tachés d'encre, il écoutait avec un respect mêlé d'ennui la voix pointue de Miss Silver lui enseignant l'histoire d'Angleterre, l'instruction civique et les bases du calcul.
Alors qu'elle extrayait de son sac à ouvrage fleuri une pelote de laine rose et des aiguilles, il songea que malgré les années elle n'avait guère changé. C'était une femme extraordinairement intelligente, intuitive, méticuleuse, pourvue d'un grand sens de l'humour, religieuse, dépourvue de coquetterie et un peu collet monté. Elle avait deux passions : le tricot, et le poète anglais Lord Tennyson dont elle citait volontiers les vers pour illustrer ses propos. C'était un être extraordinairement généreux, juste, et de surcroît un remarquable détective.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mogador83mogador83   22 juillet 2014
Quand on aime, c'est toujours au premier regard. Vous ne le saviez pas?
Commenter  J’apprécie          110
Souri7Souri7   16 septembre 2016
J’apprécie toujours les épouses de mes amants. Ce sont elles qui ne m’aiment pas beaucoup…
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
671 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre