AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226125422
56 pages
Éditeur : Albin Michel (11/09/2002)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Qui se cache derrière la mystérieuse et tentaculaire organisation d'Exit ? Après avoir échappé, grâce à l'intervention d'un allié inopiné, à l'infernale chasse à courre dont elle était le gibier (voir Exit 2), Amandine va mettre à jour un à un les rouages de cette machine diabolique, dont les réseaux se confondent avec ceux de l'Etat même. Ainsi retrouvons-nous, dans le troisième volet de ce palpitant thriller, une Amandine plus battante que jamais, un commissaire a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cicou45
  23 juillet 2020
Fin de la trilogie d'Exit. Même si je n'ai toujours pas réussi à accrocher avec le graphisme, qui, à mon goût, a assez mal vieilli, j'avoue que le scénario est plutôt accrocheur. Les partisans de Bernard Werber me diront que c'est normal et les autres que cela est surprenant mais quoi qu'il en soit, en ce qui me concerne, cela m'a relativement assez plu dans l'ensemble. Ici, dans ce dernier opus, les masques tombent enfin et le lecteur découvre enfin qui se cache derrière cette macabre mise en scène avec la création du programme informatique Exit qui vient en aide (façon de parler) aux personnes désespérées qui veulent mettre fin à leur jour. Vous avez ratez votre vie et ne savez pas comment mettre fin à vos jour en beauté ? le programme Exit est là pour vous aider. Amandine Wells, notre héroïne, comme tant d'autre avant elle, s'est laissée tenter par cette offre alléchante mais ne savait pas dans quoi elle s'aventurait, ni le lecteur d'ailleurs qui doute et soupçonne tout le monde jusqu'à la dernière page. Et si, l'entité qui se cache derrière tout cela était hors de tout contrôle et justement au-dessus des lois car pas concernée par ces dernières car justement insoupçonnable ?
Un scénario qui prend aux tripes jusqu'au dénouement final et j'avoue avoir moi-même été bluffé par l'esprit (dérangé ou de génie, je ne sais pas trop, de Bernard Werber). Une lecture plaisante mais qui dérange ou disons, met le lecteur mal à l'aise (ce qui fut mon cas) et je ne peux donc au final que vous recommander cette lecture à condition bien entendu que vous acceptiez de jouer le jeu jusqu'au bout, sinon cela gâcherait le plaisir de savoir...enfin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Domichel
  13 février 2018
Une fin bâclée, incohérente voire insipide. Une série qui avait vraiment bien commencé sur un thème intéressant et avec un réel suspense, se termine en “eau de boudin” comme on dit chez nous. Que ceux qui ne l'ont pas lu s'en tiennent là.
Commenter  J’apprécie          40
14lolo14
  02 février 2015
Réussir sa mort lorsque l'on a raté sa vie, est une idée originale et prometteuse surtout lorsqu'elle est traitée par Weber. Je ne suis pas trop Bd mais fan de Weber, c'est pourquoi j'ai décidé de lire cette trilogie (et oui, encore une!). Après le lecture des deux premiers tomes, j'avais hâte de lire la suite mais ce dernier tome n'a pas été à la hauteur de mon attente. Je pense que l'auteur n'a pas exploité pleinement l'idée de départ, dommage!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cicou45cicou45   23 juillet 2020
"_Qui a intérêt à ce que les désespérés se tuent entre eux ?
_L'Etat. Les suicidaires sont un poids pour la société. Imaginez sur 60 millions d'habitants, il y a chaque année 150 000 tentatives de suicide. Cela signifie que 150 000 personnes ne veulent plus jouer le jeu social. Non seulement ils coûtent cher, mais cela participe à un état de morosité générale. Le désespoir est contagieux. Les plus grands fauteurs de trouble de l'Histoire ont été suicidaires."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cicou45cicou45   23 juillet 2020
"Qu'est-ce qui caractérise le plus l'Homme ? Sa capacité de s'autodétruire. Aucun animal ne souhaite sa propre destruction, tous sont animés par la volonté de vivre, un tout petit peu plus longtemps..."
Commenter  J’apprécie          90
cicou45cicou45   23 juillet 2020
_Et c'est vous qui avez fabriqué tout ça ? Vous êtes doué !
_Disons un bricoleur du dimanche qui a bien lu Jules Verne et qui sait s'amuser. Ce ballon est une réplique exacte du Victoria de "Cinq semaines en ballon".
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Bernard Werber (106) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Werber
Extrait de "Le jour des fourmis" de Bernard Werber lu par François Tavares I Livre audio. Parution en numérique le 12 août 2020.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-jour-des-fourmis
autres livres classés : littérature scientifiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox