AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782875051509
171 pages
Éditeur : Maelstrom (01/05/2013)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
J'aime trop la langue. Celle aux 18 muscles. Je la veux contorsionniste. Qu'elle parle un français animal. Qu'elle claque aux oreilles, moite et sauvage. Et que les mots flaquent du stylo. Comme un alcool de corps. Oui, l'écriture, comme un alcool de corps. Marilyn désossée... Je crois que j'ai écrit un road-movie traversant la vie d'une fille, Marilyn Turkey, qui aimerait bien être et homme et femme, puis animaux et quelque chose de végétation.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
El_gabier
  05 janvier 2020
Marilyn Désossée, c'est le puzzle d'une vie. de l'aube d'une féminité, d'un émerveillement à la vie, à l'envie jusqu'à la dualité de sa personnalité, son éveil à l'amour, à la liberté, à l'hermaphrodisme. C'est un démembrement de l'âme d'une jeune fille à travers trois stades de sa vie, un voyage dans la pensée de Marilyn. Celle-ci nous fait partager ses réflexions, ses découvertes, sa quête de l'amour idoine, ses rencontres. Trois désossements, trois périodes distinctes. 6-8 ans, le temps de l'innocence, de l'espérance et de l'attente. 25 ans, le temps des désillusions, du rêve, de l'amour pluriel et expérimental, de l'épanouissement. Marilyn se dédouble, se libère dans un onirisme transsexuel, explore les sexes, les genres, les formes, devient il, devient elle au gré de ses pulsions, de ses envies. Et puis vient le temps de la consécration, de la plénitude, de l'apaisement, la rencontre des angoisses, la confrontation avec la mort, avec Dieu. Dans une écriture qui fourmille miellat, qui explose arc-en-ciel, qui pétille fondant de poésie et d'onirisme, l'auteure conjugue la vie à tous les temps, accorde le bonheur, l'amour au pluriel, au singulier, sous toutes les formes sans restrictions, sans se soucier de l'orthographe. Les mots se répètent, s'associent, se déforment, usant du transformisme, de jonglerie pour diffuser des éclats d'idées, d'émotions. Un style chanté moderne, sans carcan, parfois cru, mais jamais innocent qui ritournelle dans votre tête. Isabelle Wéry s'en donne à coeur joie, libère son écriture à l'instar d'un Boris Vian dans une surenchère imaginative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Flocava1
  22 février 2019
Décidément j'adore... premier ouvrage de cette écrivaine belge.... il faut abdiquer de l'idée préconçue que l'on a de la Littérature et se laisser porter par une écriture insolite, detoutante, enlevée, drôle parfois, profonde toujours. Majestueuse et belle. À découvrir Impérativement tous chakras ouverts
Commenter  J’apprécie          10
Wallonie_Bruxelles_Paris
  22 mai 2014
Cet ouvrage est avant tout une mise en abyme de l'écriture à travers le personnage principal, Marilyn Turkey, qui écrit un roman, et manifestement une autotifction. Il est sous-titré « Féérie initiatique », mais l'on peut voir encore plus loin : c'est une féérie tout en folie et en poésie. Véritable road-movie biographique, le livre se décompose en trois parties :
- l'âge de ses 6-8ans, où Marilyn est une petite fille
- les 25 ans, où elle devient volontairement une espèce d'hermaphrodite, tour à tour homme ou femme au gré de ses envies, de son bon-vouloir (ou non).
- le ici et maintenant, ce que l'on suppose être la sacro-sainte trentaine.
Ode à la vie et à l'amour, c'est aussi et surtout par son écriture que se distingue cet ouvrage. La prose poétique d'Isabelle Wéry joue des mots, des sonorités, exploite des néologismes, fait vivre une poésie urbaine et propose ainsi une richesse stylistique détonante, en plus d'une narration totalement décalée.

Lien : http://www.cwb.fr/programme/..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeSoir   12 novembre 2013
La Marilyn d’Isabelle Wéry est une bombe à fragmentation où la typographie détone autant qu’elle détonne [...] Le sous-titre, Féerie initiatique, était nécessaire.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Flocava1Flocava1   22 février 2019
Il m’est arrivé d’aim Moins certains hommes à cause de leurs moches chaussures. Fade godasse= remède contre l’amou. Fade godasse= rien à agripper. Pieds mous. Démarche lourde. Port de tête veau.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Isabelle Wéry (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Wéry
Isabelle Wéry nous parle de son roman "Poney Flottant", qui raconte l'histoire de Sweetie Horn, une anglaise de 70 ans qui se retrouve dans le coma. Même si son corps est inerte, son esprit reste très vif. Autrice dans la vie de tous les jours, elle décide d'écrire mentalement un roman qu'elle publiera une fois sortie de son coma.
autres livres classés : road movieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox