AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021047148
Éditeur : Seuil (14/04/2011)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Pour les fans de Roald Dahl
et les Orphelins Baudelaire.

Olive, 11 ans, emménage dans la vieille maison
de Lindon Street et constate rapidement
d'étranges phénomènes...
Des chats rôdent et parlent entre eux.
Les murs, couverts de tableaux, semblent l'observer.
Une paire de lunettes, trouvée par hasard, va lui permettre
de faire une découverte extraordinaire :
elle peut voyager à l'intéri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  20 juillet 2016
Qui n'a pas rêvé de s'installer dans une vieille maison craquante chargée d'histoire et pouvant cacher bien des secrets du passé?
C'est ce qui arrive à la jeune Olive Dunwoody qui déménage une fois de plus avec ses parents, deux originaux mathématiciens, heureux de trouver cette maison pour pas cher. Bien qu'impressionnée par les tableaux accrochés aux murs, Olive supporte sa solitude en fouinant dans les diverses pièces de la grande maison où tous les meubles et objets ont été vendus avec la maison. Une belle opportunité pour une petite fille qui trouve des colliers, des gants, des foulards… Jusqu'au jour où elle découvre une paire de lunettes et qu'elle les essaie. Début d'une aventure fantastique où les chats se mettent à parler, les tableaux s'animent et elle entre dans une autre dimension… mais je n'en dévoilerai pas davantage!
Ce tome 1 est écrit dans un rythme plutôt soutenu avec de nombreuses surprises pour le lecteur, jusqu'au dénouement auquel je ne m'attendais pas. J'aime les descriptions des tableaux, du ressenti et des émotions. Les personnages sont bien caractérisés et l'humour au fil des lignes est agréable. On entre dans la dimension fantastique presque par hasard, en délicatesse. La présence des chats est un bonheur car ils sont bien décrits et j'aime ces personnages à part entière, chacun ayant son « style ».
Un roman jeunesse réussi est très agréable à lire, avec d'autres tomes à parcourir.
Challenge ABC
Challenge 1 mot- 1 livre
Challenge en Choeur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
missmolko1
  10 juillet 2013
Je dois avouer que je m'attendais a mieux avec ce premier tome de la maison des secrets.
Je n'ai pas réussi a rentrer dans ce roman que j'ai trouvé très enfantin.
L'héroïne a 11 ans mais je ne l'ai pas trouvé très mature, ni très débrouillarde pour son age. Il faut dire qu'en même temps je lisais Harry Potter alors j'ai vraiment vu un contraste entre les deux personnages.
La première partie est assez longue et l'intrigue peine un peu alors il faut s'armer de patience pour qu'enfin un peu d'action arrive. Après cela c'est frissons garantis.
L'écriture de Jacqueline West est vraiment agréable et pleine d'humour mais je ne suis pas convaincu et je ne pense pas poursuivre ma lecture avec les prochains tome de la saga.
Commenter  J’apprécie          160
lirado
  16 juin 2019
Auteur inconnue en France, Jacqueline West est déjà bien appréciée outre-manche et on le comprend assez aisément lorsque l'on s'embarque dans ce premier livre de la Maison des secrets. Cette nouvelle série pour les jeunes ados met en scène Olive, 11 ans, une petite fille aventureuse et qui malgré ses peurs, n'hésite pas à aller dans les griffes du loup pour sauver les autres. Un grand coeur, un peu d'espièglerie, de la malice et surtout une grande curiosité, voici les atouts dont se pare la jeune fille, à la lisière entre l'enfance et l'adolescence.
Dans Les Lunettes magiques, premier tome de la série La Maison des secrets, le lecteur part à la découverte d'une demeure - Lindon Street - qui semble en effet posséder un grand nombre de secrets autour de son passé, de son histoire. Les lieux sont sombres, la maison immense, les tableaux étranges et inquiétants,...autant d'éléments qui en laisseraient plus d'un frémir de peur.
Au sein de cette maison, Olive fait la connaissance de trois chats, centenaires et anciens serviteurs de la famille qui résidaient depuis plusieurs générations dans les lieux, et également doués de la faculté de parler. Ils aideront Olive au fur et à mesure de l'histoire qui se tisse peu à peu.
D'ailleurs, l'histoire dont il est question, c'est bien plus que la traversée d'une petite fille dans des tableaux, c'est la découverte de gens qui vivaient avant dans le monde réel et qui ont été emprisonnés dans ces toiles lorsqu'ils devenaient trop dangereux pour l'existence des propriétaires de Lindon Street, sorciers de leur état... Olive se met donc en tête de percer l'histoire de tout cela, ce qui va mettre sa vie en péril et lui fera vivre des aventures riches en rebondissements.
Les Lunettes magiques entame de façon très réussie la série La Maison des secrets avec un style humoristique et limpide, ponctué d'illustrations de Poly Bernatene, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Jacqueline West est déjà comparée à Roald Dahl, ce qui n'est pas peu dire, mais d'une certaine façon, on peut affirmer que c'est vrai, il y a du Roald Dahl dans l'histoire et l'écriture de Jacqueline West.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeslecturesdeLily
  20 mars 2014
Mon avis:
Ma fille a emprunté ce livre à la médiathèque. Comme je suis une petite curieuse (oui, j'admets, la couverture sympathique m'a attirée), j'avais envie de lire cette série et de voir ce qu'elle cachait.
Je ne suis pas déçue ! Je vais même vous avouer que je vais certainement acheter la série complète, car je suis convaincue que mes puces vont succomber aux aventures d'Olive et si n'est pas le cas, ba, ce n'est pas perdu pour tout le monde !
Informations:
"La maison des secrets T1" est un roman jeunesse de 240 pages. Il contient 24 chapitres.
Le personnage principal est Olive
Les personnages secondaires sont Mr et Mme Dunwoody (les parents d'Olive), Morton (l'enfant du tableau), Horatio (le chat), Mrs Dewey et Mrs Nivens (les voisines) Aldous McMartin (constructeur de la maison) , entre autres ...
Un mot sur l'histoire:
Olive est une petite-fille de 11 ans qui emménage dans une grande maison avec ses parents. Dès les premiers jours, elle remarque des choses bizarres dans les tableaux.
Étant donné que cette maison a été vendue avec meubles et accessoires, elle peut fouiner et faire des découvertes inattendues. C'est alors qu'elle va tomber sur une paire de lunettes particulière qui lui permet de passer à travers les tableaux et de voyager dans des mondes imaginaires. Elle y fera la connaissance de personnes adorables, mais ils ne le sont pas tous, ces tableaux renferment des êtres machiavéliques qui ont une idée bien précise en tête.
Venez découvrir les aventures d'Olive, une petite fille qui n'a pas froid aux yeux !
Mes ressentis:
J'ai beaucoup aimé ce roman jeunesse. Je l'ai lu assez rapidement, mais c'est un beau livre pour un enfant de 8 ans par exemple. Il y a de quoi lire !
De belles illustrations accompagnent l'histoire, c'est plutôt chouette.
Les chapitres ne sont pas trop longs ce qui permet de ne pas se déconcentrer et de bien suivre le fil de l'histoire. il n'y a pas mal de rebondissements, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer.
Les personnages sont attachants, en ce qui me concerne, j'ai bien aimé Olive qui est une petite fille pleine de vie.
Cette petite série me plaît bien, en tout cas pour ce premier tome. Je vais lire la suite avec plaisir.
J'ai aimé :
*La couverture. Si un jour, vous avez la possibilité d'observer les couvertures de cette saga, n'hésitez pas ! Elles sont toutes plus jolies les unes que les autres. Sur ce premier tome, elle a un effet 3D, on a l'impression que la petite fille sort vraiment du cadre. J'adore ce genre d'illustration, et puis les couleurs sont très belles, surtout le reflet or.
*L'originalité de l'histoire. Je trouve que ce premier tome est surprenant. Dès les premières lignes, nous sommes plongés dans ce monde fantastique ou règne des personnages hauts en couleurs. Des chats qui parlent, des personnages vivants dans des tableaux, des voisines méfiantes, bref... Nous sommes dans un monde rempli de magie où une petite-fille de 11 ans essaie tant bien que mal de s'en sortir.
*On ne s'ennuie pas. Il y a beaucoup d'action, a chaque chapitre, il se passe quelque chose.
*Les descriptions. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer les lieux, la maison, les gens qui alimentent l'histoire. Tout est très détaillé, j'avais, par moments, l'impression de me promener dans les couloirs de cette sombre demeure. Je m'imaginais prendre le thé avec cette drôle de dame dans un des tableaux. C'est génial, au moins l'auteur nous fait voyager ! Si moi, je me suis prise au jeu, je n'imagine même pas l'effet que ce livre peut faire sur les enfants !
J'ai moins aimé :
*Il y a quelque chose qui m'a vraiment gênée dans cette histoire. Cela doit être mon côté "maman", mais l'auteure a choisi de faire de la petite Olive une enfant indépendante.
Ses parents partent un weekend entier et elle reste toute seule à la maison (en plus, elle doit s'occuper des tâches ménagères lol) mais voyons, Madame l'auteure ! Cette petite fille n'a que 11 ans ! Bon, soyons honnête, ça manque de cohérence quand même !
Pour conclure:
Une petite série bien sympathique qui réunit magie et fantastique. Il y a du suspense, quelques passages angoissants, mais c'est écrit avec douceur et cela donne un bon équilibre.
À mettre entre toutes les petites mains, c'est le genre de livre qui donne envie de lire.
Lien : http://leslecturesdelily.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kinami
  08 août 2017
Attention, je ne dis pas que je n'ai pas aimé l'histoire. Elle est bonne mais pas à la hauteur de mes attentes. Je n'ai fait que donner mon avis.
L'histoire est bien; teste cohérent, bon language. Mais quelques petits défauts parsemés çà et là dans le texte rendent l'histoire ennuyeuse et enfantine.
- L'histoire: Olive Dunwoody s'installe avec ses parents dans une vieille maison hantée... le classique, quoi. Il y a beaucoup d'histoires ainsi, ce qui empêche le roman de se démarquer des autres du même genre.
- Les personnages: Olive Dunwoody n'a pas vraiment de personnalité (parfois insolente, parfois timide, etc.) ce qui la rend moins attachante. Et on n'accroche pas vraiment à un livre sans personnage attachant. Olive n'évolue pas. Elle a onze ans mais se comporte comme une gamine. Enfin, Olive n'a que des défauts. Je ne dis pas qu'un bon héro ne doit avoir que des qualités, non! le problème, c'est qu'Olive n'en a AUCUNE, et il est donc difficile de s'indentifier à elle.
- La narration: le début est lent. Très lent. Et les blagues ne sont pas toujours réussies.
Certaines blagues cassent même l'ambiance du livre. Voici un exemple banal:
Finalement, le détail qui m'a le plus déçue, c'est sans aucun doute le style de narration qui a l'air copié. « Pour les fans de Roald Dahl et des Orphelins de Baudelaire », cite la quatrième page de couverture. le style de Jaqueline West imite beaucoup celui de Roald Dahl. Étant une grande fan de ce dernier, je suis bien placée pour le dire. En fait, ce texte semble vraiment écrit par Roald Dahl, mais sans la magie et la beauté des textes de Roald Dahl. En fait, c'est une réplique non réussie des texte de Roald Dahl, une mauvaise tentative, un échec. Voilà le mot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   07 juillet 2013
Ms. McMartin had not close family. Her nearest relative was a distant cousin who had recently died in Shanghai, after a severe allergic reaction to a bowl of turtle and arsenic soup.
Commenter  J’apprécie          120
missmolko1missmolko1   28 janvier 2016
Les ombres, soudain, frissonnèrent, se contractèrent, et une tache pâle jaillit du sous-bois à toute vitesse. Olive se figea. Elle se frotta les paupières, cligna des yeux, les rouvrit. Oui-incontestablement, quelque chose bougeait dans le tableau: une minuscule silhouette blanche apparaissait et disparaissait parmi celles, noueuses, de arbres.
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   19 novembre 2012
ne dis à personne ce que tu ne sais pas. Et évite les ennuis. Tu devrais te trouver un hobby inoffensif. Sans danger pour personne. Une collection de timbres? ça, c'est rarement mortel.
Commenter  J’apprécie          52
book-en-stockbook-en-stock   20 juillet 2016
Elle se creusa les méninges si fort que les neurones se mirent à exploser dans sa tête comme un feu d'artifice.

p.82
Commenter  J’apprécie          80
JodaurJodaur   07 mai 2017
Mon amour pour toi est une fonction exponentielle strictement croissante sur la flèche du temps.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jacqueline West (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacqueline West
Fermez les yeux et faites un v?ux... Noël plusieurs fois par an ? de la glace à tous les repas ? Des week-ends qui durent toute la semaine ? Tous vos v?ux se réaliseraient si les Collectionneurs ne les volaient pas ! Van, 11 ans, est bien décidé à mettre fin aux agissements de cette mystérieuse société secrète. Après tout, un v?u, ça ne peut pas faire de mal...
Découvrez Les voleurs de voeux par son auteure Jacqueline West !
------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ya2scuvg
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1041 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre