AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2847201068
Éditeur : (01/04/2008)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
1905, Helsinki, soit Helsingfors pour la communauté suédoise de Finlande. Le pays est pour quelques années encore sous domination russe. Ivar, Eccu, Cedric, Allu, Henning et Lucie sont encore des enfants au début du XXe siècle. Devenus adultes, tous vont se croiser et mêler leurs destins dans les premières décennies d'un siècle agité.

Sur fond de Prohibition, de jeux Olympiques (où les Finlandais brillèrent), d’art photographique (et les fameuses coqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
christinebeausson
  16 juillet 2018
Avant de commencer les indispensables :
La Finlande n'existe en tant que pays qu'à partir de 1905, avant, elle est sous domination suédoise... 1905 elle devient un grand duché de Russie.... elle obtient son indépendance en 1917.
Helsingfors est le nom suédois d'Helsinki.
La première guerre mondiale est appelée guerre civile par les rouges, guerre de libération par les blancs.
De même si vous cherchez sur une carte Åbo, que vous ne trouverez pas, sachez qu'il s'agit de Turku, nom suédois donné à la plus grande ville de cette époque, Helsingfors n'est devenu la capitale que du temps des russes !
Livre saga qui nous familiarise avec l'histoire de la Finlande entre 1905 et 1938.
La présentation tient compte de la chronologie et découpe l'histoire en sept livres, sept périodes choisies pour illustrer ce qu'a été et ce qu'est la Finlande aujourd'hui.
Avec le livre premier, tout commence avec l'histoire d'Allan ou d'Allu le taciturne, d'Éric ou Eccu, de Louise ou Lucy, dans l'helsingfors et d'Ivar ou d'I-r son pseudonyme journalistique dans l'Åbo, tout ça au début des années 1900...(1905-1917)...
Le livre deuxième nous ballade de janvier à mai 1918, dans cette guerre civile qui fit s'affronter les blancs et les rouges, les partisans des Allemands et ceux des russes.
Les rouges ont gagné et n'ont pas massacré les blancs.
Le livre troisième nous amène d'avril à juillet 1922, c'est la revanche de la guerre de classe ... les blancs se vengent des rouges, les écrasent, les tuent, un vrai massacre. Les aristocrates punissent ceux qui ont pris le pouvoir pendant quelques temps. Les idées évoluent, certains blancs commencent à se poser des questions et n'excluent pas que des idées nouvelles doivent émergées. Quelque chose d'autre doit être créé, on doit penser différemment dans l'art photographique comme dans le reste.
Le livre quatrième de 1924 à 1925, extrait de correspondance d'Allu sur ses bateaux, d'Eccu lors de son séjour en maison de repos, de Lucy et de sa découverte de Paris, et d'Ivar l'instituteur raté, le journaliste raté, l'écrivain raté ... ils prennent tous de la distance par rapport à leur ville, rentrer ou pas, découvrir le monde ou pas , les questions de chacun face à ses choix de vie !
Le livre cinquième, 1926-1928, n'est que le récit, des étés de Helsingfors, le premier, celui où la musique arriva, été d'insouciance, de folie, de fête et de musique, le second celui où il ne cessa de pleuvoir, la fête est finie, chacun essaie de tenir son cap, période vécue avec plus ou moins de bonheur...
Le livre sixième, 1929-1932, la misère s'installe petit à petit, les destins changent, la misère de certains devient encore plus insupportable, la réussite d'autres se concrétise de plus en plus. Les tourments se chargent de plus en plus de folie et de dégringolade dans l'alcool et la drogue, les convictions politiques et les sentiments humanitaires s'affirment .... et les années passent.
Le livre septième, 1936-1938, l'évolution de la situation économique permet à certains de récupérer des miettes de bien être, les convictions se forgent pour le meilleur ou pour le pire, un dernier tour d'horizon dans la vie des quatre personnages avec lesquels nous avons passé de si bon moment ..... nous les laissons à la veille d' un conflit particulièrement compliqué pour les finlandais.
La seconde guerre mondiale se déroulera en Finlande en trois phases :
Guerre d'hiver (1939-1940)
Guerre de continuation (1941-1944)
Guerre de Laponie (1944-1945)....
Le livre "un mirage finlandais" viendra nous rendre compte de l'histoire de ce pays à partir de 1938.
Je rapproche les livres de cet auteur d'une chronique norvégienne concernant aussi le XXe siècle à Bergen , "le roman de Bergen" de Gunnar Staalesen,
Nous sommes dans un essai littéraire qui essaie de nous montrer à quoi ressemble ce pays enclavé entre les deux monstres qui ont sévi durant cette période.
Passionnant et le tout dans un style, limpide, délicat parfois humoristique et toujours sensible.
Il me reste à lire "le malheur d'être un Skrake"
Où il semblerait que l'on retrouve l'un des protagonistes de ce roman !
Un jour je relirai le tout mais peut être en essayant de respecter la chronologie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
crapahutevida
  12 juin 2017
Une merveille...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   15 juillet 2018
Le spectre du fascisme planait certes sur l'Europe et la Finlande n'était pas à l'abri elle non plus. Mais l'économie du pays avait retrouvé des couleurs et de petits morceaux du bien être croissant finissaient par tomber sur la table des gens modestes, voire des miettes sur celle des pauvres.
Commenter  J’apprécie          40
christinebeaussonchristinebeausson   14 juillet 2018
Il s'irritait de voir qu'on trouvait tout normal, désormais. Ce qui était jadis un miracle était maintenant banalité. La lumière électrique, les ascenseurs, l'eau chaude au robinet et les water closets, le chauffage central, les douches, les promenades en voiture, les voyages en avion, les gramophones, la radio, il fallait tout se procurer, utiliser et user de plus en plus vite. Les jeunes ne semblaient pas comprendre que rien ne tombait du ciel, qu'une société et une métropole s'édifiaient peu à peu, au prix de beaucoup d'efforts et de patience, qu'il fallait un labeur acharné pour que la barbarie laisse la place à la civilisation et à quelque chose dont on puisse jouir fièrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
christinebeaussonchristinebeausson   15 juillet 2018
J'ai rêvé d'une vie sans toit ni murs et tout ce que j'ai eu, c'est un foutu marécage dans lequel je me suis enlisé.
Commenter  J’apprécie          10
christinebeaussonchristinebeausson   14 juillet 2018
Quand on est à la fois juif et russe, il faut apprendre à tenir sa langue en société. Tu sais : être muet comme une carpe.
Commenter  J’apprécie          20
christinebeaussonchristinebeausson   12 juillet 2018
Le monde est plein de gens qui n'ont rien fait de mal (même s'ils n'ont pas fait de bien non plus) et qui souffrent affreusement. Je n'ai la force ni de nier l'existence de Dieu ni de croire en lui. La seule chose certaine, c'est que, si nous portons quelque chose de noble en nous, nous ne cessons de nous en montrer indignes.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Kjell Westö (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kjell Westö
Payot - Marque Page - Kjell Westö - Nos souvenirs sont des fragments de rêves
autres livres classés : helsinkiVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
98 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre