AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Pierre Bondil (Traducteur)
EAN : 9782743622404
270 pages
Payot et Rivages (08/06/2011)
3.33/5   29 notes
Résumé :
Jack Pine, acteur célèbre et richissime, égocentrique, arriviste et décadent, se réveille un matin dans un tel état qu’il ne parvient même pas à se souvenir de ce qu’il a fait la veille pour en arriver là. Il a forcé sur les substances toxiques, sans aucun doute, mais encore ? Alors qu’il essaye de rassembler ses esprits, un certain Michael O’Connor, du magazine People, débarque pour l’interviewer. Jack ressent l’urgent besoin de se reposer, mais il faut bien ménage... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
collectifpolar
  09 juillet 2021
Michael O'Connor, journaliste du magazine People, débarque chez l'acteur Jack Pine et profite ce qu'il vient de se réveiller en mauvais état, encore sous l'effet de substances toxiques, pour obtenir des confidences compromettantes. La célébrité a eu en effet une relation très malsaine avec son ami d'enfance, Buddy Pal.
A travers cette histoire sordide, Donald Westlake nous montre l'envers du décor. Ce qui devrait être un monde merveilleux, fait de paillettes et de strass semble être bien au contraire un monde impitoyable où règne hypocrisie et rivalité nuisible. Mais heureusement la satire avec Westlake est toujours faite d'humour et d'ironie. Et ces personnage de salaud sont à la fois caustique et jubilatoire.Et "Westlake manie merveilleusement l'absurde.", comme le dit le New York Times. Ce qui est sûr c'est que Westlake est toujours original et c'est aussi un monstre sacré du polar américain

Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          70
liratouva2
  14 avril 2012
L'histoire est simple puisqu'en apparence il s'agit du déclin d'une star qui se réveille un matin dans sa superbe propriété en bord de mer, bien mal en point après une nuit d'excès, semble-t-il, et qui, pour garder de bons rapports avec la presse, accepte de se confier à Michael O' Connor, dans une interview fleuve où les questions se font de plus en plus précises.
L'histoire tient dans cette improbable interview où le présent alterne avec des flash-back, sortes de gros plans sur les moments phares de la vie de Jack Pine.
Arrive la révélation finale des plus surprenantes quand bien même je me doutais depuis longtemps des multiples secrets dissimulés soigneusement par l'acteur et son entourage.
C'est original, cruel, ironique et dramatique, une critique féroce, pleine d'humour noir concernant le monde du spectacle et la toute puissance médiatique des people et du paraître. L'auteur est très habile. J'ai aimé la construction de son roman et la rapidité de son style nerveux et décontracté à la fois. Un bon moment de lecture en dépit des personnages bien peu amicaux.
Lien : http://liratouva2.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PierreF
  16 août 2011
Ce roman fait partie de ce que j'appellerais les romans orphelins. Point de Dortmunder, ni de Parker dans ce roman, mais un personnage de star du cinéma que l'on va adorer détester. Si le début peut surprendre par le sérieux de l'intrigue, le naturel de Donald Westlake revient bien vite au galop. Et je dois dire que l'on a encore droit à de formidables scènes comiques, comme seul Donald Westlake savait les inventer.
Il faut dire qu'il nous a créé un sacré personnage de salaud, prêt à tout pour réussir, dans un monde qui le vaut bien. La critique est acerbe, le ton est plus qu'ironique, franchement cynique. L'intrigue flirte avec la ligne blanche, on se demande comment il va s'en sortir, et c'est à ce moment là que le génie de l'auteur entre en jeu pour nous offrir de superbes pirouettes.
Je ne classerai pas ce roman parmi ses meilleurs, et ce n'est pas non plus par celui-ci qu'il faut découvrir cet auteur. Par contre, les fans vont prendre leur pied, et les autres y trouveront de quoi se divertir. Car, au final, on passe quand même un très bon moment de lecture. Et puis, la fin qui est excellente nous rappelle tout de même que c'est un polar, et que Westlake était un formidable auteur.
Lien : http://black-novel.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
air7
  16 juin 2014
Il n'en est pas moins signé Westlake. Et c'est pour ça que l'on navigue à vue dans cet univers si particulier. On ne sait de quel côté pencher, bien que petit à petit se lézardent les fissures de ce monstre sacré qu'est le narrateur, cet acteur hors norme, Jack Pine.
Commenter  J’apprécie          00
Maclade
  14 février 2018
C'est désolant, tout farci de clichés et de psychanalyse mal digérée, avec une chute ultra téléphonée. A la fin je lisais une page sur dix et les neuf autres ne m'ont pas manqué !
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Lexpress   14 juin 2011
Inédit en français, publié en 1989 aux Etats-Unis, ce roman noir de feu Donald Westlake brosse un tableau cruel du monde du spectacle, non sans cet humour irrésistible et ce ton cru qui font sa marque.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
liratouva2liratouva2   14 avril 2012
Ma biographie, c’est de la merde…une histoire pour livre de poche populaire. L’interlude religieux, le rapprochement raté avec les parents, l’épouvantable secret dans mon passé, les coucheries carriéristes, les trahisons, les lieux de tournage clinquants, les paillettes des mariages foireux, les problèmes liés aux anti dépresseurs et tout le bordel.»
Lorraine, une de ses femmes, la plus intellectuelle de toutes, lui a dit un jour en se promenant le long de la plage de Malibu où il habite:
- Tu possèdes un merveilleux talent, chéri. Ton talent t’a lancé mais maintenant c’est notre époque seule qui te fait aller de l’avant. Il y a un autre pilote aux commandes. Tu n’es plus sous ton seul contrôle.
- A bien des égards, tu es un monstre d’un appétit puéril vorace. Et cependant en même temps tu es le bouffon sacré de Dieu, le monstre sacré, l’innocent épargné par la cruauté de la réalité. Tu peux être le héros, incroyablement fort et cependant, même moi, je ne connais pas les abysses de ta vulnérabilité. Et cependant, chéri, à bien des égards tu peux aussi représenter le mal ; L’innocent et le pourfendeur de l’innocence étroitement imbriqués en une seule entité d’une grande puissance de séduction. Et cependant, avec quelle facilité tu portes ce fardeau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PinceauPinceau   09 avril 2016
La plage ici, dans le brouillard, était déserte, inviolée, intemporelle.Il n'était pas possible de deviner quelle heure de la journée c'était, hormis pour affirmer que c'était bien le jour, car le soleil, quelque part, très loin, engendrait dans la brume une luminescence nacrée de sorte que chaque goutte d'humidité en suspension était distincte et différenciée comme autant de béryls d'un gris argent parfait.Dans cette lumière comme voilée d'une gaze, la large plage marron clair était aussi immaculée qu'au premier soir de la Création, et la mer qui clapotait sur le rivage dans un murmure discret, avait la texture grise du fusain rehaussée de traînées blanches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Donald E. Westlake (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Donald E. Westlake
Après quelques années de "Toto l'ornithorynque", Yoann est devenu le dessinateur attitré et officiel de la cultissîme série "Spirou et Fantasio". Mais alors que les albums du célèbre groom ont tendance à s'espacer, voilà que débarque dans le paysage BD un nouveau héros : "Supergroom" ! Car oui, à l'instar de Donald/Fantomiald à la fin des années 60 italo-américaines, Spirou devient soudain un super héros qui combat des supers méchants. Comment s'est donc pratiquée cette mue ? le dessinateur y revient en interview dans le tumulte du festival d'Angoulême...
autres livres classés : star systemVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Donald Westlake...for ever

Quand Parker m'a invité à passer chez lui, j'ignorais alors que c'était pour boire un petit coup de

blanc
vinaigre
cidre
gnôle

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Donald E. WestlakeCréer un quiz sur ce livre